U1 : Apple pose les bases d’un « radar personnel »

Anthony Nelzin-Santos |

« U », voici la nouvelle lettre qui rejoint l’alphabet des puces conçues par Apple. Présentée sans tambour ni trompette, la puce U1 « exploite la technologie Ultra Wideband pour localiser de façon précise » les autres appareils équipés de la même puce. Autrement dit : Apple fait un nouveau pas dans le monde de la microlocalisation, pour enrichir les fonctions des appareils actuels, mais aussi — et surtout — préparer le futur.

La puce U1, en bonne place sur les supports de présentation d’Apple, n’a pas été mentionnée sur scène.

C’est suffisamment rare pour être remarqué : alors qu’il occupait une place proéminente sur les supports de présentation d’Apple, et qu’il est évoqué dans les pages dédiées aux nouveaux iPhone, ce coprocesseur de microlocalisation n’a pas été mentionné sur scène. Voilà qui accrédite la thèse d’un report de dernière minute des fonctions de « perception spatiale » entraperçues dans les entrailles des versions de développement d’iOS 13, et du « traqueur d’objets » annoncé par la rumeur.

Après tout, comme le dit Apple elle-même, la seule fonction de la puce U1 qui sera activée avec iOS 13.1 « n’est qu’un début ». Mais un début prometteur : lors du partage d’un fichier avec AirDrop, vous pourrez pointer votre iPhone 11 vers celui de votre destinataire, et le menu de partage lui donnera la priorité. Grâce à la puce U1, les deux appareils savent se positionner précisément dans l’espace et par rapport aux autres appareils.

Comment ? Avec un signal ultra-wideband, ou « ultra-large bande » dans la langue de Némir. Un signal UWB est composé d’impulsions extrêmement courtes, 10 à 1 000 picosecondes tout au plus, envoyées à très faible puissance, moins d’un quart de milliwatt1. Le spectre de ce « train d’impulsions » peut être extrêmement large, entre quelques dizaines de mégahertz et quelques gigahertz.

Cette technologie n’est absolument pas nouvelle : rapide et chiffrée, elle était considérée comme « le futur des transmissions sans fil » au début des années 2000, mais a surtout été utilisée… pour établir les communications entre une souris et son dongle. L’application à la microlocalisation, qui repose sur les caractéristiques des signaux UWB, est plus récente. Apple possède plusieurs brevets sur le sujet.

Alors même que sa puissance est si faible que les pertes électromagnétiques des appareils électriques sont parfois plus fortes, la « forme » d’un signal UWB est très distinctive. Une impulsion envoyée à 1 300 MHz possède une longueur d’onde d’une vingtaine de centimètres. Comme dans le même temps, les impulsions sont très rapprochées, les ondes réfléchies ne perturbent pas l’onde originale.

En utilisant des mécanismes complexes de modulation, il est possible de transmettre des informations à plusieurs centaines de mégabits par seconde, d’une manière claire et distincte, sans consommer beaucoup d’énergie. Et en observant le décalage de fréquence d’une impulsion entre l’émission et la réception, plusieurs millions de fois par seconde, on peut calculer de manière très précise le déplacement de l’émetteur.

Faites communiquer deux ou trois systèmes UWB de cette manière, et vous pouvez calculer leur position relative avec une précision de l’ordre du centimètre, comme un « radar personnel ». Voilà qui explique ce mécanisme qui permet de « viser » un appareil pour lui envoyer un fichier. Voilà qui permettrait d’améliorer drastiquement le mécanisme de détection de chutes de l’Apple Watch. Voilà qui permettrait de retrouver une télécommande Siri ou un boitier d’AirPods perdus entre les coussins.

Ajoutez-y la possibilité de transmettre des données plus complexes, ce dont un signal UWB est tout à fait capable, et vous pouvez imaginer concevoir un réseau local à faible portée et faible consommation. Messages pourrait alors se comporter comme AirDrop, avec une connexion directe entre deux appareils proches. Des lunettes connectées pourraient communiquer avec une montre au poignet ou un téléphone dans la poche, tout en utilisant ce canal pour améliorer leur perception de l’environnement.

Apple a posé toutes les briques : iOS 13 intègre un nouveau système de localisation chiffré et anonyme, les iPhone 11 intègrent une nouvelle puce pour affiner la localisation en intérieur, il ne manque plus qu’un peu de mortier logiciel entre les deux. Effectivement, « ce n’est qu’un début » (Mais disons-le, le seul intérêt de la puce U1, c’est que sa successeure s’appellera U2. Ça promet.)


  1. Moins de 100 nW par MHz de bande passante. Pour comparaison, une puce Bluetooth consomme quatre à 4 000 fois plus. ↩︎
avatar IceWizard | 

Intéressant ! On peut imaginer une paire de lunettes se connectant à un calculateur graphique pas trop éloigné, pour faire du streaming d'images, sans grosse dépense énergétique.

avatar christopher.saez | 

Les usages sont terribles effectivement. Ce passage sous silence me rapelle exactement la mise sous silence de iBeacon lors du lancement de iOS7 auquel il ne vous -la redaction) avez pas echappé.

avatar draklane | 

Article très intéressant. Alors que les rumeurs pointaient toutes vers la sortie d’un objet connecté... Apple et ses mystères... En tout cas ce que l’on remarque c’est qu’Apple prend de plus en plus son temps pour sortir de nouvelles technologies... la faute aussi à un rythme effréné du renouvellement technologique. Cela nous rend de plus en plus accro à vouloir de nouvelles technologies alors que jadis on se contentait d’un petit Snake sur un 3310

avatar raoolito | 

clairement ils tirent là ou les concurrents chinois ne savent pas encore aller.
conception de puces spécialisées de hautes volées avec support logiciel multi devices et un maillage mondial, on passe son temps à sous-estimer les ressources d'apple dirait-on.

tout ca pour retrouver ses clefs et envoyer la derniere photo du chat dans une soirée, ca fait surdimensionné :D !

avatar IceWizard | 

@raoolito

« tout ca pour retrouver ses clefs et envoyer la derniere photo du chat dans une soirée, ca fait surdimensionné »

J’ai mis 2 jours à retrouver dans mon bordel, un minuscule SSD externe Samsung T5, contenant un fichier important. Alors non, ce n’est pas surdimensionné !

avatar raoolito | 

@IceWizard

😅

avatar armandgz123 | 

@raoolito

Oui enfin, pour l’instant, y’a pas grand chose de concret !

avatar en chanson | 

@raoolito

"les concurrents chinois ne savent pas encore aller. "

T’es phantasmes ne sont pas réalités....tu rêves la

avatar romainB84 | 

Le Bluetooth 5.1 devrait pouvoir faire également de la localisation assez fine.
Du coup quel avantage aurait cette solution? Le plan énergétique je suppose?

https://www.google.fr/amp/s/www.lesnumeriques.com/vie-du-net/bluetooth-l...

avatar raoolito | 

je ne suis pas spécialiste, mais entre une norme commune et une puce dédiée, ya certainement un fossé

avatar romainB84 | 

@raoolito

Probablement
Mais la puce dédiée en l’occurrence ça serait la puce Bluetooth 5.
Et l’article parle d’une précision de quelques centimètres donc on est dans les mêmes ordres de grandeur de ce que dit macg avec cette puce U1.
Bref attendons, on verra bien 🙂

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@romainB84 : d'abord, un tiens (l'industrie travaille sur les usages de l'UWB dans la localisation depuis plusieurs décennies) vaut mieux que deux tu l'auras (le SIG BT commence ses travaux sur le sujet). Ensuite, la précision ne fait pas tout. Le choix de l'UWB, c'est aussi un choix de certaines caractéristiques en matière de transmission des données, de capacités à chiffrer, de résistance aux interférences, de portée et de vitesse, de capacité à passer les murs, de fiabilité du signal, de latence… L'UWB est parfaitement adapté aux usages de microlocalisation, et Apple possède plusieurs brevets sur l'UWB, des compétences internes… Le BT a sa place dans le domaine, mais si ce que je crois déceler des intentions d'Apple est juste, ne suffira pas à Apple.
avatar romainB84 | 

@Anthony

Ok je vois mieux du coup!
Merci pour ce complément d’informations !

avatar 8enoit | 

Vivement que ce petit tag arrive

avatar Sanid35 | 

Vite vite mettez nous ça partout j’en ai marre de cherchez mes airpods !

Si je peux mettre un tag sur des objets ce sera un vrai plus pour me faire rester chez la pomme !

avatar occam | 

D’abord, en complément d’une puce de microlocalisation, il est impératif de disposer d’un système de chronolocalisation.

Parce qu’il ne s’agit pas de Teri Thomas, mais de Terry-Thomas, et il ressemble à ça :
https://thechap.co.uk/2019/01/08/terry-thomas/

Ensuite, le successeur du U1 ne s’appellera certainement pas U2.
Un U2, ça ressemble à ça :
https://www.quartoknows.com/blog/quartodrives/missions-of-the-worlds-mos...

avatar volcomito | 

De mieux en mieux, bientôt le téléphone saura si on est en train de chier ou pas ! Et avec de 10-1000 micros impulsions/s la future innovation sera de pouvoir analyser les graines contenu dedans. Gafffe aux graines de pavots les gars, iOS 36 vous dirigera alors automatiquement vers « gros intestin grêle Apple pro plan ». Pour un meilleur transit intestinal bien sûr. Et peut être que vers iOS 53 il y aura un cerveau sur pattes du côté de Cupertino qui se dira alors. « Merde, et si on insistaient les gens à se parler directement comme au bon vieux temps plutôt que de baiser avec son téléphone?!. »

avatar cdubaldo | 

@volcomito

Ca va mieux là ou il faut appeler un médecin ?

avatar macfredx | 

@cdubaldo

Je ne sais pas ce qu'il fume, mais ça a l'air costaud... 😮

avatar marvel63 | 

@volcomito

En parlant de ça tu devrais aller en faire un gros ça te soulagerait. Complète avec une camomille ça vaut mieux. Sale journée ?

avatar Thegoldfinger | 

@Volcomito

Faut tirer un coup mon gars !
T’es trop stressé là...

avatar Rifilou | 

À propos d’iPhone 11, à quoi sert le flash désormais qu’on a le mode nuit ?

avatar sebas_ | 

@Rifilou

Une photo au flash est très différente du « mode nuit ». Mon reflex monte sans problème à 6.400 ISO (-> très grande sensibilité, 4-5 fois plus sensible que les pellicules et avec un rendu n’ayant rien à voir), mais pourtant j’utilise le flash pour certaines occasion. Ça permet d’illuminer un sujet spécifique (le reste étant plus sombre) ou de créer des reflets, par exemple

avatar Rifilou | 

@sebas_

Ok merci 😊

avatar marvel63 | 

Bel article très fouillé bravo !

Cette puce U1 n’a pas été mentionnée sur l’AW5 ?

avatar Rifilou | 

@marvel63

Elle n’y est pas malheureusement

avatar monsieurg33K | 

Faut absolument mettre cette puce dans les prochains AirPods lol

avatar oomu | 

MacG ne me déçoit pas.

Enfin un article de fond (par rapport à tout ce que j'ai fureter sur le net concernant la conférence Apple de hier) sur une des vraies avancées d'ios 13 et iphone 11. Maintenant je suis impatient de voir les usages qu'en tirera Apple puis l'industrie au fil des ans.

Impatient ne veut pas nécessairement adhérer ou rejeter, mais il y aura de l'Intéressant et du Pertinent.

Et puis de base, discuter d'une techno obscure et de son utilité est bien, beaucoup plus, intéressant que des énièmes fil de discussion sur les "kéké qui ont besoin de marqueur social" et "l'optique dépasse, on verrait jamais ça sur un android à 21 fois moins cher".

Que voilà de la belle techno et de la physique !

avatar reborn | 
avatar oomu | 

merci

depuis, les articles commencent à arriver, je suis devenu aigri et trop impatient :)

avatar Hideyasu | 

Sans aucun doute le truc le plus prometteur sur cet iPhone

avatar sebas_ | 

Bravo pour cet magnifique article de fond, très poussé!

avatar SyMich | 

On peut raisonnablement imaginer que 2020 verra la commercialisation d'un "iPhone U2 spécial edition" en livrée noir et rouge... 🥰

CONNEXION UTILISATEUR