L'iPhone "low-cost" en production à partir de mai

Nicolas Furno |

Le prochain iPhone "low cost" entrera en production chez Pegatron à compter du mois de mai, affirme ChinaTimes. Ce sous-traitant est déjà en charge de la fabrication d'un peu moins de la moitié des iPad mini. Pegatron commencerait les tests de production juste avant l'été en vue d'un lancement au troisième trimestre.

Cette sortie estivale a été également avancée aujourd'hui par l'analyste de KGI Securities, Ming-Chi Kuo. Il parlait de l'arrivée simultanée de ce modèle ainsi que de l'iPhone 5S pour juillet, au lieu de l'automne (lire Deux iPhone pour le prix d’un cet été ?).

[via MIC Gadget]


avatar bbn | 
Bon ben ça se confirme.
avatar Human-Fly | 
Je m'attends à ce qu'il soit un peu plus cheap que vos prévisions. S'il sort...
avatar Tibimac | 
@Mrdodo "L'iPad mini faisait office d'iPad low cost" Première nouvelle... C'est quoi ton problème ? T'es pas obligé de poster tous tes babillements et autre production cognitives (du genre "je pense que")... Quand comprendras-tu que ce que tu penses, si ça n'est pas étayé n'a aucun intérêt ?
avatar alexis68 | 
Apple n'a jamais vendu du low-cost de toute son histoire, et se moque éperdument de ceux qui ne peuvent pas acheter ses produits de luxe. Ce n'est pas dans les gènes de l'entreprise. Le prochain iPhone sera le 5S, version sans les bugs de l'iPhone 5. Il sera décliné en trois modèles de 32, 64 et 128 Go de capacité de stockage, et pour le reste, cela ne changera pas beaucoup du 5, sauf le processeur qui sera une version évoluée de l'actuel A6, afin de diminuer la consommation et allonger l'autonomie de la batterie sous-dimentionnée de l'iPhone 5.
avatar phychi | 
@Jean-Jacques Cortes : 'Apple n'a jamais vendu du low-cost de toute son histoire, et se moque éperdument de ceux qui ne peuvent pas acheter ses produits ' C'est factuellement juste. Quel serait l'intérêt de sortir un appareil peu/pas rentable ?? La part de marche ? Mais avec le 5, le 4s et le 4, a en croire les dernières études, Apple entretient voire re-développe cette part... Et a part avoir un écosystème viable et rentable, l'entreprise n'a pas fait la course a la position sur le marche depuis le début des 90'. On l'oublie mais Steve Jobs visait 1% du marche du tel a la sortie de l'iPhone. Aujourd'hui Apple est (selon l'indicateur) le ou l'un des leaders du marche... Donc un nouveau téléphone pour étendre la gamme why not ! Mais ce serait plus qu'étonnant que ce soit en faisant du cheap...
avatar Tibimac | 
@Jean-Jacques Cortes "Apple n'a jamais vendu du low-cost de toute son histoire, et se moque éperdument de ceux qui ne peuvent pas acheter ses produits de luxe. Ce n'est pas dans les gènes de l'entreprise" Si, Apple a fait du "low cost". Pas forcément avec bonheur, mais si. Par exemple les macintosh LC (LC pour Low Cost, justement...). Faut peut être connaître un peu la marque et son histoire avant de disserter savamment sur ses gènes...
avatar Tyrael | 
@ J-M Cortes Heu c'est les analystes qui appellent ça "iPhone low-cost". Pour Apple, c'est le genre de produits abordables qui diversifient une gamme : MacBook Air, iPod nano, iPad mini vs MBP, iPod touch et iPad Retina. Donc je ne vois vraiment pas pourquoi Apple n' étendrait pas la gamme iPhone avec un modèle plus abordable, c'est ce qu'ils font quasi systématiquement. Secundo, si Apple maintient une marge de 35% sur un appareil qu'ils placent en entrée de LEUR gamme, peut-on encore appeler ça un appareil low-cost ? En l'occurrence, le gros du prix de l'iPhone 5 vient de la complexité de l'assemblage, de l'usinage de la coque : un iPhone PVC un poil plus épais reviendrait bien moins cher, même avec les tripes de l'iPhone 5, pour ne pas dire celles du 4S (voire, plus vraisemblablement, un mix des deux)
avatar PachaColbert | 
@Jean-Jacques Cortes La problématique est différente aujourd'hui. Il s'agit d'investir des marchés de pays émergents, comme la Chine et l'Inde, qui seront les relais de croissance de demain. Donc Apple n'a pas d'autre choix que de sortir un iPhone meilleur marché si elle veut être un acteur de premier plan dans ces pays. Pourquoi pas une coque plastique. Je constate que les fans Apple sont une fois encore en train de retourner leur veste…eux qui nous expliquaient que Samsung c'était de la merde car ses smartphones avaient une coque en plastique…Juger des qualités d'un smartphone à la composition de sa coque… Ils retourneront leur veste aussi lorsque Apple sortira un iPhone avec un écran voisin de 5 pouces pour remplacer l'écran débile actuel de l'iPhone 5 et aussi lorsque nous aurons enfin des raccourcis vers les principaux réglages de l'iPhone… Risible tout cela !!!!!!
avatar Tyrael | 
@ MachX Tu t'avances beaucoup là. Les "fans" d'Apple comme tu dis, ont effectivement salué la qualité de l'usinage des iPhones 4, 4S et 5 parce que, objectivement, la finesse de l'assemblage est bluffante et que ça correspondait bien à l'idée qu'on se fait un téléphone haut de gamme. Personne n'a jamais dit que le 3GS, en PVC, était merdique. Mais, dans les faits, la coque était plus fragile (fêlure au niveau du connecteur dock). Et le Galaxy SIII souffre du même défaut : la coque fait plus cheap et moins solide qu'un Lumia en polycarbonate ou un HTC et un iPhone en alu. Aucun rapport avec une guerre des fans : le PVC est plus cheap que l'alu et ça se ressent au toucher et à la rigidité de l'appareil. Ça n'empêche pas un appareil d'être haut de gamme mais 9 fois sur 10 ça va de paire avec une qualité de construction réellement moindre. Secundo, pour l'écran, les chiffres de ventes comparés iPhone 4, 4S et 5 vs Galaxy et autres smartphones grand écran ne mettent pas du tout en avant un quelconque plébiscite des super grands écrans par la population globale. L'accumulation de références d'écrans de 4,5" et plus chez les constructeurs n'a pas du tout comme corollaire une part de marché majoritaire, pour l'instant. Non seulement je pense qu'Apple ne sortira pas un smartphone 5" comme modèle principal (celui qui fait les meilleures ventes) mais je suis à peu près certain que les smartphones 5" et plus restent un marché de niche, qui reste très vulnérable face au succès des tablettes 7" et plus encore si des tablettes formats 6" sont commercialisées. La raison est simple : si le téléphone ne rentre pas dans une poche normale de manière discrète, une majorité de gens ne l'achèteront pas… Les geeks en treillis ou avec des jolis besaces n'ont jamais fait un marché rentable…
avatar Tyrael | 
A l'inverse, un iPhone 4" (voire 4,5" max) extra-plat et avec une bonne autonomie est véritablement passe-partout. La mode des smartphones de 5", c'est comme celle des portables 17 et 19" : un marché qui reste minoritaire. Et on a vu ce qu'il est devenu avec le succès des formats 13 et 15" et, surtout, le succès des Ultrabooks. Pourtant ça n'a pas empêché des constructeurs de PC de s'acharner pendant des années et de clamer que les portables 14" seraient à jamais dépassés. Ben oui, mais non. Fallait que ça rentre dans un sac à dos d'écolier, une sacoche standard, sur une tablette de TGV ou d'avion. Les vœux pieux des fabricants et des marketeux résistent rarement à la confrontation des usages réels. Ça fera pareil pour smartphones 5" … Apple aurait tort de suivre la meute…
avatar YanDerS | 
"Je constate que les fans Apple sont une fois encore en train de retourner leur veste…" risque pas, la mienne n'a qu'un côté
avatar YanDerS | 
Silverscreen tu le sais, nous divergeons sur ce sujet. Un smartphone avec un écran dans la limite des 5" est encore maniable. Pour moi c'est la limite, après au dessus on bascule dans des solutions hybrides pas très heureuses, mais qui peuvent répondre à des besoins plus particuliers. Je suis sûr pour ma part que si Apple sortait un 4,7, 4,8 ou 4,9"bord à bord, celui-ci aurait quand même du succès. D'une part parce que c'est un iPhone et donc avec iOS, ce qui est en soi un argument. Et que j'ai toujours dit que l'évolution majeure qu'Apple avait poussée avec son iPhone, c'est la consultation de médias, du Net, etc. (ajouté à la possibilité d'interactions tactiles claires et rapides) C'est ce qui a fait la logique du choix d'un terminal-écran. Cette logique pousse à un minimum de confort visuel -c'est mécanique-, dans la mesure où cela n'enfreint pas trop la légèreté et la maniabilité intrinsèques aux specificités d'un smartphone. Certains diront que c'est : 4", d'autres comme toi : 4,5", et d'autres encore comme moi que c'est encore possible en ~5", bien que je reconnaisse que ce soit limite-limite.

CONNEXION UTILISATEUR