Amazon Key : « testé, mais pas approuvé »

Florian Innocente |

Depuis un mois, Amazon a lancé dans quelques villes américaines son service Amazon Key. Comme son nom le suggère, il permet à ses livreurs d'ouvrir votre porte pour déposer un colis à l'intérieur et éviter qu'il ne soit dérobé devant votre entrée (lire aussi Amazon lance une caméra de surveillance et ouvre votre porte aux livreurs).

Geoffrey Fowler du Washington Post (le quotidien appartient à Jeff Bezos) a testé l'offre. Il en dresse un bilan contrasté. Il y a la partie technique qui connu quelques ratés mais c'est principalement l'idée de confier les clefs de sa maison à Amazon qui lui a finalement posé le plus de problèmes.

L'offre Amazon Key est composé d'une caméra domestique couplée à une serrure connectée qui peut être installée par Amazon ou par un tiers. Amazon se repose sur les serrures de spécialistes du domaine, cependant c'est uniquement son app et non celles de ces fabricants qui fonctionne avec elles. Ces serrures sont contrôlées par la caméra qui sert ainsi de hub et de poste de surveillance pour vérifier que toute l'opération de livraison se passe bien. On pourrait dire que se faire livrer sur son lieu de travail, dans une boutique ou dans les casiers d'Amazon lorsqu'on en a près de chez soi est moins contraignant, mais passons.

C'est au moment de la commande (s'il l'on est abonné Prime) que l'on peut choisir ce mode de livraison tout à fait optionnel. Le client reçoit ensuite une notification l'avertissant de la tranche horaire de venue du livreur. Une fois devant la porte, ce livreur valide sa présence auprès d'Amazon qui vérifie qu'il a bien un paquet pour cette adresse. La caméra reçoit ensuite depuis les serveurs d'Amazon l'ordre de commencer à filmer, et de notifier son propriétaire de la présence du livreur et de déverrouiller la serrure.

Geoffrey Fowler s'est fait envoyer plusieurs achats. À chaque fois, le livreur a entrebâillé la porte juste assez pour poser le colis. Ils ne sont pour ainsi dire pas rentrés dans la maison. Le livreur valide ensuite le dépôt et la caméra verrouille la serrure. Amazon assure que les livreurs qui effectuent ces livraisons "in-home" sont la crème de la crème de ceux qu'elle emploie.

À quelques reprises les choses ne sont pas passées comme prévu. Il est arrivé que la plage horaire de passage ne soit pas respectée du tout. Ou alors c'est la serrure qui a eu du mal à se verrouiller. Amazon a constaté que l'installation sur la porte (assez ancienne) n'avait pas été faite correctement. Heureusement le livreur a insisté jusqu'à ce que le verrou électronique soit bien activé.

Dans l'intervalle, des failles de sécurité sont apparues dans le dispositif. L'une d'entre elles permettait, à distance, de déconnecter la caméra du réseau. Au lieu de le notifier à son propriétaire, la caméra se contentait de lui envoyer la dernière image qu'elle avait prise : celle d'une porte en apparence fermée. Comme dans un bon vieux film. Un livreur, hackeur et malintentionné, aurait pu rabattre la porte juste assez pour laisser croire qu'elle était close et, retourner dans l'appartement. Une fois hors du champ de vision il aurait pu relancer la caméra. Amazon a distribué une mise à jour qui alerte l'utilisateur lorsque la caméra est déconnectée (chose que font d'autres en standard).

Certains cas de figure sont aussi pris en compte : ce mode de livraison n'est pas possible si vous avez un animal de compagnie (qui pourrait s'échapper, profitant de l'entrebâillement de la porte) ou si le livreur entend aboyer dans la maison.

Plus que ces dysfonctionnements, c'est l'idée de confier les clefs de sa maison à Amazon qui a inquiété le testeur. Amazon nourrit de grandes ambitions pour ce service.

À l'avenir, des entreprises agréées et s'affichant sur sa plate-forme de vente pourront accéder à votre domicile de la même manière : celles de nettoyage, celles qui viennent promener les animaux et pourquoi pas les livreurs de Whole Foods Market, l'énorme chaîne de magasins bio que Jeff Bezos a acheté en juin dernier pour un peu plus de 13 milliards de dollars. Amazon promet 1 200 prestations dans 60 domaines d'activité dans les prochains mois.

« Lorsque vous mettez une serrure Amazon à votre porte, quelque chose de plus sournois se produit : Amazon prend le contrôle », prévient Geoffrey Fowler « Il veut devenir le système d'exploitation de votre foyer ».

L'informatique connectée est déjà fortement présente dans nos maisons mais à l'intérieur. Amazon Key va beaucoup loin encore et exige une confiance quasi-aveugle sinon une vraie foi dans les mérites supposés de la technologie et de ceux qui la portent. À l'issue de son test, le journaliste et sa famille ont décidé de retirer la caméra et le verrou connecté. « Amazon Key m'ôtait toute inquiétude quant aux risques de vols de mes livraisons. Mais la contre-partie est que cela donne plus de contrôle sur votre vie à une entreprise qui en a déjà probablement trop. »

Reste que l'on peut se demander si ce genre de considération va résister à l'épreuve du temps. Certaines caméras grand public comme celles de Nest filment en continu l'intimité de votre foyer, stockent les images sur des serveurs et l'on paye un abonnement pour cela.

De petites enceintes connectées et reliées aux serveurs de Google (encore) et Amazon (aussi) sont proposées pour une bouchée de pain. Amazon, dont la présence s'est banalisée aujourd'hui, ne fait que pousser le curseur un tout petit peu plus loin. Trop peut-être aujourd'hui, mais dans quelques années ?

Pour aller plus loin :
avatar je-deteste-android- | 

Cuck jusqu'au bout… tu payes Amazon ou Nest (🤢), ils peuvent rentrer chez toi, filment toute ta vie et en plus tu raques ! 😳😂

avatar toto_tutute | 

Cuck ? Merci de vous exprimer en français.

avatar je-deteste-android- | 

@toto_tutute

Cuck = Cocu

avatar AirForceTwo | 

Alors pourquoi ne pas utiliser le bon mot directement ?

avatar je-deteste-android- | 

@AirForceTwo

Ne vous incrustez pas dans les conversations qui ne vous concernent pas.

avatar Bigdidou | 

@je-deteste-android-

« Ne vous incrustez pas dans les conversations qui ne vous concernent pas. »
C’est une conversation publique, [automodération]. Elle concerne tous ceux qui la lise.
Tu es [automodération] au point de penser que tu as une conversation privée sur un forum ?

avatar je-deteste-android- | 

@Bigdidou

Votre avis ne m'intéresse pas.

Arrêtez de me mentionner ou de me citer.

Fin de la conversation.

avatar Bigdidou | 

@je-deteste-android-

Le problème c’est que t’es sur un forum publique.
Fa falloir soit t’abonner pour pouvoir ignorer des gens, mais on sent bien que c’est pas trop ton truc, soit en revenir à une communication par courrier postal.
Mais prétendre faire taire des gens ici sur ton bon vouloir, ça va pas le faire. T’es pas pas à la maison, le petit dictateur de salon, il va devoir supporter que les autres s’expriment.
D’ailleurs, puisque tu aimes mon avis sur les choses, je vais pas manquer de te le donner régulièrement.
Bisous.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@AirForceTwo : Son pseudonyme. Regarde son pseudonyme. :-)

avatar je-deteste-android- | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Mais sérieusement vous avez quoi avec mon pseudo ??

avatar soucolline | 

On est pas sur jv.com, tu peux te casser bien loin avec tes "cuck" stp

avatar je-deteste-android- | 

@soucolline

Issou

avatar Albaron | 

Ah ouaiiis... j’ai une solution: faire surveiller la caméra par une autre caméra!!! Ok, je sors...

avatar zoubi2 | 

"L'informatique connectée est déjà fortement présente dans nos maisons"

Pas chez-moi... :-)

avatar je-deteste-android- | 

@zoubi2

Ton ordi n'est pas connecté à Internet du coup ? 🙄

avatar marc_os | 

@je-deteste-android- :
T'as vraiment pas compris, ou tu fais semblant ?

avatar je-deteste-android- | 

@marc_os

Non mais t'es juste lourd de nous parler de ton iPhone 4 à chaque fois que tu laisse un commentaire ici.

Il n'y a vraiment pas de quoi être fier d'avoir un feature phone (un iPhone aussi vieux ne peut même plus télécharger d'apps sur l'App Store) vieux de 7 ans bientôt 8, et puis ça fais hyper prolo quand même (mais je ne juge pas).

avatar marc_os | 

@ je-deteste-android
C'est quoi cette "réponse" qui n'est qu'éructation de propos hors sujet ? (Aucun rapport avec mon iPhone 4).
Et t'as quelque chose contre les "prolos" ? Les "prolos", eux au moins vivent de leur propre travail, ils n'ont pas en général les moyens de spéculer, tant mieux, ni ne volent pas les richesses produites par le travail des autres via des intérêts et autres dividendes.
:P

avatar je-deteste-android- | 

@marc_os

Peux-tu arrêter d'éditer ton commentaire ?

J'en ai marre de recevoir des notifications.

Merci.

Fin de la discussion.

avatar marc_os | 

@je-deteste-android-
J'appelle pas ce genre d'échange une "discussion".

avatar julien74 | 

@zoubi2

Moi j ai fait le choix de Jeedom , ce qui signifie domotique sans cloud et avec risque minimum de viol de ma vie privée. Alors oui, ce n est pas du tout grand public, il faut s y pencher, avoir le temps, ça bug, etc....
Mais on n a rien sans rien.

avatar stefhan | 

Ils auraient pu proposer une grosse boîte à lettres de la taille d’une niche à placer sur le côté à l’extérieur ?

avatar Fego-007 | 

@stefhan

Faudrait le lancer en France :)

avatar Big Apple | 

L’app tv vient d’apparaitre Sur mon iPad Pro, mais pas sur l’iphone, pourtant j’en ai un compte Apple français , bizarre....

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Une serrure électronique connectée à Internet, ou l’infrastructure à laquelle elle est reliée, sera piratée un jour ou l’autre.

Les caméras connectées sont déjà des cibles privilégiées des pirates, elles servent à lancer des attaques DDOS. Les objets connectés sont pratiquement toujours des passoires. Leurs fabricants ne sont pas spécialisés en sécurité des systèmes d’information, ils sortent de nouveaux modèles tous les deux mois en abandonnant les anciennes versions sans les mettre à jour.

L’Internet des objets est une bombe à retardement, conçue par le markéting pour générer du profit immédiat sans les investissements nécessaires et sans se soucier des conséquences.

Le « hype » qui entoure les objets connectés empêche les gens de se poser les bonnes questions. L’essentiel c’est que les gens achètent des objets, très souvent parfaitement inutiles, parce que les marketeux leur ont dit que c’était cool.

avatar Upsilona | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Je n’aurai pas dit mieux ...

Il n’y a aucune stratégie à long terme autour de ces nouveaux produits connectés

avatar Fego-007 | 

Question : ça serait pas mieux de louer des BAL securiSe aux detenterus de cette solution? Et éviter tout ça ?

avatar MrMeteo | 

C’est non pour chez moi, et pour longtemps, ça c’est sûr !

avatar macbookintel | 

En maison pourquoi ne pas laisser cet accès pour le garage, la remise ou la cabane au fond du jardin.
Ou simplement un hall d'entrée.

Tout ça n'empêche pas de verrouiller sa porte avec la serrure habituelle sauf le jour de la livraison.

Par contre la caméra : Pas chez moi.

avatar davidtuga | 

quand on voit la tête des livreurs en France c’est pas moi qui laissera rentrer chez moi🤪🤔

avatar deltiox | 

J’ai du mal à comprendre le journaliste
La proposition d’Amazon est on ne peut plus claire
Une caméra et une serrure commandée par Amazon et une notification

Le journaliste connaissait le principe dès le départ
Qu’il nous dise si cela fonctionne bien ou pas d’accord, mais sa décision « finale » aurait pu être prise sans même débuter l’expérience

Nb: sinon il y a la possibilité d’installer un Sas (bon une deuxième porte ) chez soi

avatar Thegoldfinger | 

@deltiox

Pareil je vois où veut venir Le journaliste, à part Le procès d'intention.
En quoi Amazon prends le contrôle de ton logement ?

Le livreur ne passe que Quand il doit te livrer un colis, il ne sert pas de chez Toi Comme entrepôt ou autre... -__-

avatar marc_os | 

@Thegoldfinger :
Vi, on y croit. Mais ne pas oublier que tout ça c'est en priorité pour servir les intérêts d'Amazon, pas de ses clients ! Servir ses clients c'est un moyen de s'enrichir, pas un but en soi pour toute entreprise de cette taille !
Donc une fois qu'Amazon aura installé un max d'appareils connectés chez les gens avec accès privilégié à ces appareils, il faut être vraiment confiant - ou naïf - pour croire qu'Amazon, ou tout autre qui ferait de même, ou qq. qui les piraterait, n'abusera jamais de ces accès directs chez les gens.

avatar lecureuil | 

En France laisser une chance à une tierce personne d’entrer chez soi c’est rendre son assurance habitation caduque en cas de sinistre.
Donner l’accès à chez soi c’est comme oublier de fermer la porte.
Tout comme confier ses clés au gardien quand bien même on le connaîtrait depuis des années. C’est devenu une « habitude » dans beaucoup d’immeubles parisiens et autres grandes villes, sauf qu’en cas de pépin l’assureur a le droit de refuser d’indemniser.

avatar guyotlo | 

Pas mieux
Moi je suis abonné je sens que je vais tester la fonction 😀

CONNEXION UTILISATEUR