Les États-Unis ne pourront pas « écraser » Huawei, assure le patron du groupe

Mickaël Bazoge |

Huawei est au cœur de l’actualité, mais pas forcément pour les bonnes raisons. Le constructeur doit dévoiler un smartphone pliable à l’occasion du MWC, puis le P30 à Paris le 26 mars. Mais le géant chinois doit également faire face à des suspicions de vol de technologies et d’espionnage industriel, en particulier de la part des États-Unis. À tel point que le pays pousse ses alliés à barrer la route de Huawei dans leurs appels d’offres pour les réseaux 5G.

Ren Zhengfei, le patron de Huawei.

Cette pression porte ses fruits : en dehors des États-Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont déjà interdit à l’équipementier de fournir les infrastructures 5G. Le Canada, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et d’autres marchés très importants sont en train d’évaluer les risques que fait peser Huawei sur leur sécurité nationale. Meng Wanzhou, la directrice financière du groupe, a été arrêtée au Canada à la demande de la justice américaine, qui veut l’entendre sur 23 chefs d’inculpation concernant, entre autres, une possible violation de l’embargo contre l’Iran.

Ren Zhengfei, le fondateur et patron de l’entreprise (et père de Meng Wanzhou), est sorti du silence dans une interview à la BBC. Ses propos ont le mérite de la clarté : « Les États-Unis ne pourront pas nous écraser », affirme-t-il. « Le monde ne peut pas nous mettre de côté car nous sommes plus avancés ». Les États-Unis ne représentent pas l’ensemble du monde, dit-il aussi. « L’Amérique ne représente qu’une partie du monde ».

De fait, Huawei mise beaucoup sur l’Europe, avec la France comme porte d’entrée : le constructeur y organise régulièrement de grandes présentations. Et les investissements qui ne sont pas réalisés aux États-Unis sont réaffectés au vieux continent. Même si certains pays décident de ne pas faire affaire avec Huawei pour les réseaux 5G : l’entreprise n’arrêtera pas d’investir au Royaume-Uni « à cause de ça » (Londres doit donner la marche à suivre aux opérateurs locaux en mars ou en avril).

Au centre du jeu politique et diplomatique

En ce qui concerne l’arrestation de Meng Wanzhou, il s’agit pour lui d’un « acte politiquement motivé qui n’est pas acceptable ». Les États-Unis « aiment sanctionner les autres, peu importe le problème, ils utilisent ce genre de méthodes agressives. Nous ne sommes pas d’accord ». Désormais, le dossier est entre les mains des justices américaine et canadienne.

Ren Zhengfei s’érige également en faux face aux accusations d’espionnage : les autorités chinoises utiliseraient les équipements de Huawei pour avoir un œil et une oreille partout dans le monde. « Le gouvernement chinois a déjà clairement dit qu’il n’installait pas de portes dérobées. Et nous n’en installons pas non plus ». Le constructeur ne veut pas prendre le risque de « dégoûter un pays et [ses] clients à cause de [ces pratiques] ».

Le patron de Huawei assure que son groupe ne se lancera jamais dans de l’espionnage. Et si c’était le cas, « alors je fermerai l’entreprise ». Ren Zhengfei s’est montré plus évasif lorsque la BBC a évoqué les liens entre Huawei, l’armée chinoise et le gouvernement : selon lui, il ne s’agit que d’allégations, pas de faits. Les connexions politiques ne sont pas ce qui ont permis à Huawei de connaitre le succès, explique-t-il.

Tags
avatar neus37540 | 

En voyant la photo, j’ai cru que c’était Jackie Chan 😄

avatar alfatech | 

@neus37540

"En voyant la photo, j’ai cru que c’était Jackie Chan 😄"

Pas faux 😂

avatar Sgt. Pepper | 

« alors je fermerai l’entreprise »🙄

C’est l’état chinois qui finance et dispose de Huawei,
pas lui...

avatar UraniumB | 

Menteur !

avatar fousfous | 

Vivement que la France interdise tout les produits huawei, ils sont une menace pour nous et l'innovation.

avatar comboss | 

@fousfous

Ahah ahah a
J’ai riz

avatar iPop | 

@fousfous

Tu parles, les français adorent

avatar pelipa91 | 

Franchement un petit match de Ping Pong avec Zukerberg ça donnerait!
Ou un poker menteur sinon.
Qu’il remballe sa camelote et qu’il le vende aux peuples chinois (bons clients pour ce genre de produits)

avatar lome_bbrr | 

ce que j'aimerais qu'un journaliste dise enfin c'est : "oui en Europe on ne veut pas être espionné par les Chinois, mais on adore l'être par les USA, et on les défend".

"23 chefs d’inculpation concernant, entre autres, une possible violation de l’embargo contre l’Iran" : embargo décidé par les USA, comme presque tous les embargos dans ce monde. A la base c'est le commerce en USD qui est sanctionné, mais en fait non, c'est tout tout tout.
Je rappelle au passage que la France avait de gros gros intérêts économiques à garder ses relations avec l'Iran.. mais les USA ont dit, alors on fait.
Et Vercingetorix devint chien de garde de J .Cesar

avatar Sgt. Pepper | 

@lome_bbrr

Les US sont des migrants européens
Dont on partage la même culture( suffit de voir les films/series que l’on regarde)

1ère guerre mondiale, 2ieme, guerre froide , OTAN:
US sont nos amis et alliés....
(Même si parfois compliqué)

En 2017:
20% de l’export EU vont au US contre 10% chine et ...
0.6% pour l’Iran.

Donc faut savoir regarder la photo globale.

avatar en ballade | 

@Sgt. Pepper

"Dont on partage la même culture"

Toi peut être, mais pour y avoir vécu je te confirme qu’ils sont européens africains asiatiques....🤪🤪

avatar Sgt. Pepper | 

@en ballade

👍👍

avatar p@t72 | 

@pepper

Apparemment tu as oublié les Africains issus de l'esclavage ou les Chinois construisant le chemin de fer dans ce... "merveilleux pays"

""US sont nos amis et alliés....""
tu es bien naïf!

avatar Sgt. Pepper | 

@p@t72

La France est aussi responsable de l’ esclavage
qui existait bien avant l’indépendance...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Commerce_triangulaire

avatar lome_bbrr | 

""US sont nos amis et alliés....""
oui, tant qu'il y trouvent leur intérêt. Et vu que tout dans ce monde est fait pour leur faire plaisir .. tu parles de l'OTAN, c'est une organisation digne de l'Empire Romain, et les USA c'est Rome...

Alors bien sûr que ce sont nos alliés, bien sûr qu'on partage une certaine culture, mais ça s'arrête là. Faut pas croire qu'il y a un brin d'altruisme dans leur politique étrangère.

avatar pagaupa | 

@lome_bbrr

+1

avatar AppleBZH | 

Je haie cette marque, bon qu’à copier Apple c’est impressionnant quand on voit leur OS, cela dit ça reste de l’androïde beuggé jusqu’à l’os derrière ...

avatar p@t72 | 

commentaire trollesque d’un fan pommé!

avatar fifounet | 

@p@t72

"commentaire trollesque d’un fan pommé!"

Commentaire débile d’un mec qui n’a rien à dire

avatar occam | 

« Un conflit entre le Pays du Milieu et les barbares ne saurait s'appeler une guerre. Les anéantir n'est pas à considérer comme inhumain, les tromper comme déloyal, occuper leurs territoires et confisquer leurs biens comme injuste.

Les anéantir afin de préserver l'intégrité de notre peuple n'est qu'humanité ; les tromper pour leur infliger ce qu'ils détestent à coup sûr n'est que loyauté ; occuper leurs territoires pour amender leurs moeurs par notre culture et nos valeurs, confisquer leur biens pour augmenter les ressources de notre peuple n'est que justice. »
——Wang Fuzhi, Commentaire sur les « Annales des Printemps et Automnes », 1646

avatar Ielvin | 

@occam

Votre culture m’étonnera toujours.
Et encore une fois je prends note des quelques références que vous laissez.

Merci

avatar Ielvin | 

.

avatar sebasto72 | 

@occam

Bon. C’était il y a 4 siècles... est-ce que ça vaut encore de nos jours ?

Pendant ce temps-là, en France, on a eu Louis XIV à qui on doit le château de Versailles et des guerres aux voisins qui ont agrandi le territoire français...

Est-ce que cela veut dire que la France d’aujourd’hui est belliqueuse envers ses voisins ?

Bravo pour la référence, ceci dit !

avatar occam | 

@sebasto72

"Bon. C’était il y a 4 siècles... est-ce que ça vaut encore de nos jours ?"

Confucius, c’était il y a 25 siècles, et pourtant la pensée qui s’y réfère est toujours normative.

Comme je suis d’âge à avoir des souvenirs précis au sujet du dernier soubresaut idéologique de Mao, la « campagne anti-Confucius et Lin Biao », écran de fumée du travail de sape contre Zhou Enlai, que seules la maladie et la mort sauvèrent de la disgrâce publique, j’ai pris de bonne heure l’habitude de noter les références et les emprunts au patrimoine.
Références qui, chez nous, seraient historiques.
Dans le contexte chinois, il faut toujours tenir compte de l’incroyable fluidité de la continuité. S’il y a bien une culture qui illustre la phrase de William Faulkner, c’est la chinoise :
« The past is never dead. It's not even past. »

J’ai cité cette phrase dans l’anglais d’origine, parce qu’elle évoque immédiatement une autre, d’Orwell, plus actuelle que jamais au vu de la chape de cristal qui s’étend sur la Chine.

avatar en ballade | 

@occam

"Les anéantir afin de préserver l'intégrité de notre peuple n'est qu'humanité ; les tromper pour leur infliger ce qu'ils détestent à coup sûr n'est que loyauté ; occuper leurs territoires pour amender leurs moeurs par notre culture et nos valeurs, confisquer leur biens pour augmenter les ressources de notre peuple n'est que justice. »"

On dirait la devise du colonialisme...c’est pas du Ferry?

avatar occam | 

@en ballade

"On dirait la devise du colonialisme...c’est pas du Ferry?"

Si des gens comme Jules Ferry (et des décennies avant, Thomas Babington Macaulay, lors de son passage au Supreme Council of India) ont pu entretenir de telles illusions, quand l’Occident était à l’ascendant de sa brève phase de suprématie économique, militaire, politique et culturelle, il faut tout de même noter une différence de fond. Jules Ferry était aussi un enfant de la Révolution, héritier des Lumières. Il subsiste suffisamment de documents où il note sa foi dans la « loi de la civilisation », universelle, qui ferait qu’à terme, les « visages cuivrés ou noirs » sauraient se hisser, sur pied d’égalité, au niveau où il situait les « visages pâles ». Cette aspiration universaliste n’est pas, à ma connaissance, partagée par la tradition plutôt ethnocentrique dont est issu Wang Fuzhi. (Par contre, l’universalisme était une caractéristique surprenante du confucianisme des Annalectes.)

avatar Yo83 | 

Que de certitudes et d’accusations...
Attendez au moins la fin des enquêtes ouvertes et un éventuel jugement avant de pouvoir affirmer tout cela.

Qui a le plus d’intérêt dans ces histoires ? Les américains clairement, et l’Europe aussi avec son marché en berne qui aimerait bien placer ses billes dans des entreprises qui lui appartiennent.
(Nous sommes d’accords que je préférerai aussi que la 5G soit française hein !! -> mais apparemment nous ne sommes pas en avance et surtout beaucoup trop cher ! Même pour nous mêmes).

Oui Huawei copie, c’est encré dans les habitudes et la dynamique des entrepreneurs chinois, cela stimule la concurrence, leur croissance et leur permet de faire des bonds technologiques phénoménaux. Ils se copient surtout entre eux aussi. Ils n’ont pas le même rapport à la propriété intellectuelle que nous. Il faut l’accepter et comprendre que les choses évoluent quand même vers le « mieux ». Des efforts sont faits.

Nous avons aussi su les utiliser quand nous en avions besoin pour produire de la merde a pas cher, alors je ne suis pas surpris qu’il souhaite à présent prendre une belle revanche sur le monde.

Et puis, entre nous, j’aime les produits Apple mais les dernières semaines nous ont prouvé que les failles ( volontaires ou non ), les bugs en tout genre et les fuites d’informations via des applications ne nous permettent pas d’être plus en sécurité d’un côté que de l’autre.

avatar Bigdidou | 

@Yo83

« Oui Huawei copie, c’est encré dans les habitudes et la dynamique des entrepreneurs chinois, cela stimule la concurrence, leur croissance et leur permet de faire des bonds technologiques phénoménaux. I »

Je comprends pas bien comment la copie stimule la concurrence et fait faire des bonds technologiques, mais bon...
Tu aimes ça, être copié ou imité ?

avatar pagaupa | 

@Bigdidou

On copie tous quelqu’un, ne serait-ce que par nos achats...

avatar Yo83 | 

@Bigdidou

Copier, s’inspirer appelons cela comme vous le souhaitez cela permet dans bien des cas de partir d’une base, de se l’approprier et de : soit en faire une copie simple pour grignoter des parts de marché bêtement, soit l’améliorer, se surpasser pour rendre la même technologie meilleure et plus accessible.
Nous copions tous depuis nos tout premiers jours :)
Nous grandissons et évoluons par observation et restitution de ce que font nos proches : courir, dessiner, cuisiner.. ( tant de beaux gâteaux copiés ! Oui j’aime le meilleur pâtissier ha ha ).

Et puis, l’espionnage industriel n’est pas une exclusivité chinoise :)
Les employés Apple ne vivent pas en autarcie sans jamais chercher à s’inspirer ou améliorer (pour ne pas dire copier) le travail d’autres entreprises.
D’ailleurs si on réfléchit bien, n’y a t’il pas dans le simple débauchage d’employés d’autres sociétés quelque part une sorte de « détournement » pour ne pas dire vol d’un peu de propriété intellectuelle de la concurrence ?

Je ne suis personne pour qu’on puisse prendre mes mots pour vérité je vous rassure, j’apprécie simplement échanger et partager ma vision des choses sur un site qui traite d’actualités que j’apprécie.
Et je n’ai aucun avantage ou intérêt à défendre les uns ou les autres. 😁

D’ailleurs pour la petite histoire j’ai regardé le film « Snowden » pour la première fois il y a deux jours (en retard, en retard ! Je suis en retard 🐇) et à la fin du film, que j’ai trouvé plutôt pas mal, je n’avais qu’une envie : tout déconnecter, tout débrancher.
En me ravisant très rapidement bien évidemment par la simple pensée d’être plus ou moins certains d’être déjà épié, scanné, modélisé... par nos chers opérateurs réseau français ha ha.

Ps : désolé pour les fautes, je sais que certains sont à cheval là dessus 🐎

avatar Bigdidou | 

@Yo83

« soit en faire une copie simple pour grignoter des parts de marché bêtement, soit l’améliorer, se surpasser pour rendre la même technologie meilleure et plus accessible. »

Ben oui, mais Huawei, c’est quand même pa première proposition, non ? ;)

avatar pagaupa | 

@Yo83

Bien vu...

avatar bes | 

L’Europe aujourd’hui, c’est de savoir de quel côté on tourne les fesses.... bien triste.... alors que les cerveaux viennent de chez nous ! Snif

avatar Bigdidou | 

@bes

« L’Europe aujourd’hui, c’est de savoir de quel côté on tourne les fesses.... « 

Faut avouer qu’il y a un peu de ça.

avatar freestef | 

@bes

"les cerveaux viennent de chez nous !"

Ce qu'il faut pas entendre ! C'est où chez nous ? C'est cet esprit malsain de compétition et de protectionisme qui gangrène le monde. Si toutes les inventions étaient partagées et les brevets interdits, les sociétés évolueraient plus vite. Un peu comme si les développeurs d'applications se mettaient ensemble. On aurait de superbes programmes au lieu de devoir chercher les fonctionnalités à gauche et à droite.

avatar Finouche | 

@freestef

Je suis tout-à-fait d’accord, les brevets sont une plaie qui freine l’évolution, voire l’empêche.
La compétition est un système archaïque.

avatar bes | 

@freestef

« C'est où chez nous ? »

Je parlais de la fuite des cerveaux européens, car sûrement de meilleures propositions financières à l’étranger... c’est humain et je respecte. Juste dommage pour nous. J’aurais préféré avoir de grosses boîtes européennes dans la tech ici, pour avoir plus de taf ici....etc

Je ne vais pas m’étaler mais j’espère que vous comprenez le raisonnement.

avatar chapPaGa | 

Je peux vous assurer que le boycott a déjà commencé chez certains opérateurs français...

avatar Quéquette Blues | 

"À tel point que le pays pousse ses alliés à barrer la route de Huawei"
Moi, il y a un truc qui me choque, et peut-être ailleurs plus qu'ici : c'est ce vocabulaire guerrier qui est devenu normal. Dans la presse, aux infos, partout, le monde se divise désormais officiellement en "alliés" et "ennemis". C'est dramatique!

avatar Bigdidou | 

@Quéquette Blues

« le monde se divise désormais officiellement en "alliés" et "ennemis". « 

Je comprends pas bien le « désormais ».
Ça a déjà été autrement ?

avatar Quéquette Blues | 

Sur le fond, non. Mais sur la forme, oui. Jusqu'à il y a peu, le qualificatif "alliés" n'était plus trop utilisé. Peut-être encore quelques séquelles psychologiques de la seconde guerre mondiale...
Bien sûr que le monde a toujours été de facto divisé de cette façon. Mais quant aux termes utilisés, Trump (honni soit son nom!) a remis au goût du jour le language du va-t'en-guerre de base. Et malheureusement, une fois qu'un mot se banalise, le comportement qu'il représente finit par suivre.

CONNEXION UTILISATEUR