Piratage : l'iPhone X de Jeff Bezos cache encore des mystères

Florian Innocente |

L'affaire de l'iPhone X de Jeff Bezos, possiblement hacké après la réception d'un message WhatsApp envoyé par le prince saoudien Mohammed ben Salmane, laisse de nombreuses questions sans réponse. Que ce soit sur la réalité de cette intrusion ou de son origine.

Une analyse plus poussée, requérant un jailbreak de cet iPhone, permettrait de valider les soupçons de l'équipe de sécurité engagée par le patron d'Amazon.

En l'état, les enquêteurs de FTI Consulting, dirigés par Anthony Ferrante, se disent assez confiants avec le scénario selon lequel l'iPhone X de Jeff Bezos a été compromis au moyen d'une vidéo WhatsApp, envoyée en pièce-jointe depuis un compte utilisé par le prince Mohammed ben Salmane (MBS).

Ce rapport de 17 pages est lisible chez Motherboard. Il a été finalisé en novembre 2019 mais son existence n'a été rendue publique que la semaine dernière, lorsque le Haut-Commissariat aux droits de l'Homme des Nations Unies s'est inquiété des possibles activités attribuée à MBS, à l'encontre de Jeff Bezos et de précédentes comme le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, le 2 octobre 2018 au sein du consulat d'Arabie saoudite en Turquie.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen