Epic vs Apple vs Google : une battle royale entre gros sous et géopolitique

Mickaël Bazoge |

Si Apple et Google sont effectivement des Goliath de la technologie, Epic peut difficilement prétendre au titre de David. L'éditeur de Fortnite voudrait présenter son bras de fer contre Apple et Google comme le combat du Petit Poucet contre les méchants ogres, mais on parle ici d'une baston de rue entre entreprises milliardaires. Et au-delà se profile la guerre froide technologique et économique qui oppose les États-Unis à la Chine.

Tim Sweeney, le fondateur et CEO d'Epic Games, a beau jeu de se draper dans le costume du chevalier blanc. « Nous nous battons pour les plateformes ouvertes et pour des changements qui profiteront à tous les développeurs. Et ce sera un sacré combat ! », assure-t-il, bravache, sur Twitter. On peut le regretter, mais pour qu'Apple bouge, il faut parfois la bousculer : les petits éditeurs n'ont souvent pas d'autre choix que d'accepter les règles de l'App Store1, même s'ils les jugent arbitraires ou anti-concurrentielles.


avatar DG33 | 

@bugman

Ah oui la voilà 🤩. Sans doute normal pour les premières minutes ou premières heures, mais je t’assure que lorsque j’ai posté chacun avait sa couronne... sauf toi.

avatar Ro. | 

Merci macg, c’est bien envoyé

avatar tbr | 

Quand on s’assoit à une table de jeu, Apple et Google en l’occurence, on en accepte implicitement les règles ou bien on les demande si on ne les connaît pas, auquel cas si elles ne nous satisfont pas, on se lève et on quitte la table pour aller à une autre.
Là, le jeu a commencé et le joueur, Epic, veut changer les règles dans son intérêt alors qu’il n’est pas le maître du jeu...

Mais vu que le « propriétaire » du tripot n’est ni le maître du jeu (Apple et Google), ni Epic, mais les US... ET la Chine, le véritable jeu se situe à un niveau supérieur du « je te tiens, tu me tiens... par la barbichette ».

Avec Trump comme videur du tripot, c’est mal barré !

avatar Ajioss | 

En gros pour résumé toute cette histoire :

C’est Apple qui accuse Epic de vendre "au black“ dans son magasin, l’App store.

Le vire avec un coup de pied au fesse et ce dernier ne l’accepte pas .

Pris la main dans le sac, Epic détourne l’attention en se plaçant du côté de la victime, dans un premier temps, puis défendeur des faibles contre un Apple autocratique et spoliateur dans un deuxième temps. En prenant à partie l’opinion publique au passage pour faire pression.

avatar gillesb14 | 

Ce qui est incroyable c’est qu’on en soit à presque se faire la guerre pour des jeux de m.... Et ensuite le truc sympa serait pour Apple d’inverser la tendance en disant 0% de commission jusqu’à 50.000$ de chiffre et augmenter jusqu’à 50% pour au dessus d’un milliard.....

avatar gillesb14 | 

Autre remarque, si l’on compare avec la grande distribution , il y a deux types de produits: Les incontournables, Coca , Evian etc qui sont des freins à la venue des clients en cas d’absence. (Leclerc a tenté de de référencer Volvic et est revenu penaud car il perdait des clients.
Et puis tous les autres qui acceptent sans broncher les conditions car c’est le seul moyen de faire du chiffre.
Cela a conduit à la concentration dans l’agroalimentaire, avec des groupes devenus des mastodontes qui se livrent des combats titanesques avec leurs concurrents et leurs distributeurs...Et la aussi tout est “permis”.

Quand à l’argument de la libre concurrence il est bidon , on est sur une plateforme les règles sont claires lors de l’achat d’un iDevice donc je ne voit pas en quoi cela gêne.
Je vends des solutions ou les clients sont obligés de passer par nous pour toute option, et hors de question s’ouvrir à des parasites pour qu’ils viennent faire leur beurre sans avoir dépensé un centime de R&D

avatar bugman | 

Pensez vous possible de :

Laisser Epic (ou un autre) héberger son application MAIS la signer (et signer toutes les maj) tout en facturant cette signature. Ne plus l’héberger, laisser Epic gérer les transactions sans prélever les 30% ? Apple n’a plus de frais sur son store, gagne une somme (à définir) une fois pour toute pour la signature après la validation et Epic se charge du reste (hébergement, transaction) sans aucun autre frais que ceux internes.

Tout le monde me semble content. Qu’en pensez vous ?

avatar apaisant | 

Moi je pense que Tencent devrait lancer un service de streaming de jeux vidéo sur mobile.

avatar bugman | 

@apaisant

... avec une goyave comme logo. 😃

Pages

CONNEXION UTILISATEUR