App Store : toutes les apps devront expliquer leur politique de confidentialité

Florian Innocente |

Apple va instaurer en octobre une nouvelle règle pour tous les éditeurs d'applications sur ses App Store. Leurs logiciels devront absolument contenir un lien vers un texte d'un engagement de confidentialité détaillé.

App Store Connect

Cette procédure, qui devra être respectée à partir du 3 octobre, concerne aussi les apps distribuées pour bêta-test au travers de TestFlight, précise la page d'information sur App Store Connect :

À partir du 3 octobre 2018, un engagement de confidentialité sera requis pour toutes les nouvelles apps et mises à jour d’apps dans App Store Connect afin de pouvoir les soumettre pour distribution dans l’App Store ou pour être testées en externe via TestFlight.

De plus, le lien et le texte de l’engagement de confidentialité de votre app ne pourront être modifiés que lorsque vous soumettrez une nouvelle version de celle-ci.

Par engagement de confidentialité, Apple entend des explications sur la nature des données des utilisateurs qui sont collectées (ex chez MacG), par quel moyen et pour quel usage. Si elles le sont par un tiers dont l'éditeur de l'app utilise les service (régie publicitaire, outil d'analyse…) il faut que lui aussi s'astreigne à respecter les règles de présence sur l'App Store. Enfin, l'utilisateur doit être informé sur la manière dont ses informations sont gérées sur la durée et comment il peut supprimer des données déjà transmises.

Le champ dans lequel ce lien doit être inséré existe dans l'interface de gestion d'une app, les éditeurs de logiciels qui proposent des abonnement devaient déjà s'en servir. Pour ce qui est des apps tvOS, c'est le texte complet et non simplement un lien qui devra être collé (puisqu'il n'y a pas de navigateur web sur l'Apple TV pour suivre une URL).

Dès le 3 octobre il faut s'attendre à ce que la validation de certaines apps prenne plus de temps si jamais leurs concepteurs ne se plient pas à cette nouvelle exigence.

avatar Serdinant | 

Mais bravo

avatar ovea | 

Sans aller jusqu'à applaudir, on pourrait – de la part d'Apple, avoir un droit àune proposition plus pragmatique :
qui lit cet engagement de confidentialité ?

Ne serait-ce pas plus simple de commencer avec un bouton :
«tout ça ne m'intéresse absolument pas :
1/ je veux rien savoir
2/ je veux pas qu'on sache que je ne veux rien savoir »

avatar miketee | 

@ovea

Absolument d’accord.
Même si l’intention est louable on peut craindre qu’en pratique ce ne soit qu’une source supplémentaire d’agacement comme le sont les notifications au sujet des cookies sur les sites web : une fausse bonne idée pour résoudre un vrai problème.

avatar Lu Canneberges | 

👏👏👏🙌🙏

avatar Domsware | 

Cela va être intéressant de voir la mise en œuvre lorsque des outils d’analyse de bugs sont en place par exemple !
Ou bien les frameworks de réseaux sociaux...

Excellente nouvelle en tout cas.

avatar baklawa | 

Rien à dire, bravo !

avatar Sokö | 

Ça, au moins, c’est utile.

avatar Amaczing | 

+10000000

avatar comboss | 

Est-ce que l'app Facebook va du coup disparaître ?

avatar Adrienhb | 

Ce qui serait bien c'est qu'il y ait un modèle pour ce genre d'infos et qu'on puisse facilement dire si on accepte telle utilisation ou non. Avec le rgpd, on a parfois des explications sur les cookies sans pourvoir facilement les déconnectés et c'est pénible.
En tout cas bonne initiative d'Apple.

avatar ovea | 

Excellente proposition !
Il serait temps d'imposer un framework au système pour valider seulement SES propres choix !
Après ni Apple ni un éditeur n'aurait à discuter, sinon à se conformer aux choix de l'utilisateur.

CONNEXION UTILISATEUR