SnapLion, l’outil interne de Snapchat pour surveiller les utilisateurs

Mickaël Bazoge |

Que Snapchat possède un outil permettant de surveiller les utilisateurs n’a finalement rien de très étonnant. Le réseau social doit être en mesure de répondre aux demandes de la justice par exemple, ou encore pour établir des faits de harcèlement. Ce qui est plus embêtant, c’est que des employés ont pu espionner des utilisateurs, accédant à leurs données personnelles (localisation, numéro de téléphone…) ainsi qu’à leurs Snaps.

Selon Motherboard qui rapporte l’histoire, ces abus ont eu lieu il y a plusieurs années. Très tôt dans l’histoire de Snapchat, un outil interne baptisé SnapLion a été développé pour accéder aux informations des utilisateurs ; l’équipe en charge de la sécurité ainsi que le département « Customer Ops » y ont accès pour des raisons légitimes.

SnapLion, c’est « la clé du royaume » selon un ancien de Snapchat. D’autres affirment que des abus ont été commis par des employés du réseau social. Ces accès sans raison légitime ont eu lieu à « quelques reprises », relativise un ex de Snap. Aucun incident spécifique n’est relaté dans l’article.

L’éditeur conserve « très peu de données d’utilisateurs », assure un porte-parole de Snap. « Nous avons mis en place une politique robuste et des contrôles pour limiter l’accès interne aux données que nous avons. Les accès sans autorisation sont une infraction claire des standards de conduite de l’entreprise ». Si un employé est surpris à fouiner dans les bases de données sans raison valable, il sera renvoyé.

SnapLion a gagné en fonctionnalités et en robustesse avec le temps. L’outil va au-delà des obligations légales de Snap, il sert aussi à la gestion interne des comptes, par exemple pour restaurer les mots de passe des comptes piratés. Si des employés ont pu commettre des abus par le passé, on ignore si certains se servent toujours de SnapLion pour fouiner sur les utilisateurs de Snapchat. En janvier, la mise en place du chiffrement de bout en bout rend l’espionnage par des employés indélicats bien plus difficile.

avatar marveyhumus | 

Toutes les ados en sueur ahah
Ah non enfait elles s’en foutent

avatar NicolasBordeaux | 

Il n’y a pas (eu) que des ados sur Snapchat
Et tout le monde ne se moque pas de sa vie privée

avatar marveyhumus | 

@NicolasBordeaux

Chez les moins de 25ans si en énorme majorité

avatar Ramlec | 

@marveyhumus

Source ?

avatar Lu Canneberges | 

@marveyhumus

Source ?

avatar SyMich | 

Maintenant que j'y pense, c'est vrai qu'il y a beaucoup plus d'ados chez les moins de 25 ans que dans les autres tranches d'âge... c'est étonnant! 🤣

avatar DG33 | 

@SyMich

Ce sont les Tanguy qu’on retrouve dans les -25 et +25

avatar alexis83 | 

@marveyhumus

Même plus vieux même combat que les jeunes ils s’en tapent royalement, je prêche toujours dans le désert.

avatar vlsf1 | 

Ce qui est étrange c’est que comme pour les affaires de Google, ça ne va faire aucun scandale. En fait les gens ont peur que si c’est Facebook

avatar Sorabji | 

« Que Snapchat possède un outil permettant de surveiller les utilisateurs n’a finalement rien de très étonnant. Le réseau social doit être en mesure de répondre aux demandes de la justice par exemple, ou encore pour établir des faits de harcèlement. »: C’est fou comme la surveillance généralisée, même inavouée, est passée dans les mœurs et a été intériorisée.

avatar blogostef | 

"L'espionnage PAR des employés indélicats" = des malandrins ;-)
La syntaxe de la phrase change le sens.

avatar Kalvin62 | 

Si j’ai bien compris les fameux snap qui sont censé s’effacer une fois lu, ne s’efface pas ??

avatar Ramlec | 

@Kalvin62

Cela fait bien longtemps que les snaps ne sont pas effacés une fois envoyés

avatar Kalvin62 | 

@Ramlec

Mon dieu 😂😳

CONNEXION UTILISATEUR