Harry Potter : Wizards Unite a rassemblé beaucoup de sorciers, mais Pokémon GO avait fait bien mieux

Mickaël Bazoge |

On peut désormais jouer à peu près partout dans le monde à Harry Potter : Wizards Unite. En France, le jeu a fait son apparition ce week-end, quelques jours après le lancement aux États-Unis et dans une poignée d’autres pays. Il est déjà temps de dresser un premier bilan pour le nouveau jeu développé et édité par Niantic, et c’est Sensor Tower qui s’y colle.

Comme on pouvait assez facilement le prévoir, le jeu s’est immédiatement hissé à la première place du classement des apps gratuites de la boutique américaine d’Apple, 15 heures après sa mise en ligne1. Niantic est un habitué du genre : Pokémon GO aussi s’était positionné sur la première marche du podium dès son lancement aux États-Unis, le 6 juillet 2016.

Durant les 24 premières heures de sa disponibilité aux États-Unis et au Royaume-Uni, le jeu Harry Potter a atteint les 400 000 téléchargements. N’importe quel éditeur ferait péter les bouchons de champagne à ce stade, mais ce n’est rien par rapport à la performance de Pokémon GO qui avait été téléchargé 7,5 millions de fois (!) durant son premier jour, uniquement aux US.

Évidemment, la franchise Harry Potter est connue partout dans le monde, mais son attrait en tant que jeu mobile est sans doute moins évident que pour les Pokémon. L’univers des petites créatures s’adapte certainement mieux aux smartphones que celui du sorcier de J.K. Rowling. À cela s’ajoute la grande richesse (certains parlent de jeu trop compliqué) du titre de Niantic.

Le studio pourra toutefois se rasséréner en consultant les ventes réalisées dans le jeu : en 24 heures, les joueurs iOS et Android y ont dépensé 300 000 dollars. Même si Pokémon GO avait engrangé 2 millions de dollars…


  1. À l’heure actuelle, le titre est toujours numéro 1 en France, mais il est redescendu à la 4e place aux États-Unis. ↩︎

avatar alexis83 | 

Soyons amis dans Harry Potter: Wizards Unite! Mon code d'ami est : 9967 8901 6445.

avatar koko256 | 

En ce qui me concerne, je ne l'ai pas téléchargé parce que je trouve le gameplay de Pokémon Go nul (surtout par rapport à Ingress). Rien à voir avec la franchise.

avatar ipfix8 | 

J’ai arrêté pogo il y a quelques mois apres plus d’un an de jeu acharné. Hier en lisant la sortie de Wiz je suis sorti a la Villette à Paris qui est un gros spot de joueurs Pogo. Pas un seul joueur de Wiz et sue du Pogo

avatar Mageekmomo | 

Ouais trop alambiqué comme jeu, ça n'a pas grand intérêt

avatar Sometime | 

L’obligation d’utiliser Google/Facebook sign in a été rédhibitoire pour moi.

avatar Nesus | 

En même temps, ce n’est qu’un repack de Pokémon go. Donc il n’y a pas de surprise, donc beaucoup moins d’attrait.

avatar duke90000 | 

J’ai fais la même démarche que Pokémon go: installé pour voir le « phénomène »et supprimé direct 😅

avatar Rifilou | 

Ça va être un gros retour à la réalité pour Niantic, après Pokémon Go. Il n’y a eu aucune communication sur ce nouveau jeu (en tous cas, je n’en ai vu aucune mention que sur iGen et d’autres sites dans le genre, et mes amis, qui ne se rendent pas sur ces sites, n’en ont pas entendu parlé non plus. L’idée est peut-être bien, mais elle s’adresse trop à un public de fans acharnés (le jeu est trop alambiqué)
Et Harry Potter ne suscite pas le même entrain que les Pokémons

CONNEXION UTILISATEUR