StopCovid : « la question, c'est de savoir quelle application on veut »

Mickaël Bazoge |

Le gouvernement n'a pas attendu la confirmation d'Emmanuel Macron pour lancer les travaux de développement d'une application de traçage des contacts. Deux semaines après le début du confinement du pays, la réflexion autour de StopCovid avait débuté sous l'égide du secrétariat d'État au numérique, aiguillée par des députés comme Éric Bothorel.

Cette application a pour objectif de prévenir chaque utilisateur lorsqu'il a été en contact avec une personne contaminée du COVID-19. Il lui reviendra ensuite de prendre les mesures de quarantaine nécessaires pour éviter la propagation du coronavirus. StopCovid utilise le Bluetooth pour faire communiquer les smartphones entre eux, une technologie qui n'est pas sans soulever des difficultés techniques, en particulier sur iPhone : pour des raisons de sécurité et de confidentialité, Apple limite l'utilisation du Bluetooth aux applications en avant plan et il faut que le smartphone reste allumé en tout temps.


avatar deltiox | 

Ma question reste : veut on d’un moyen de traçage à grande échelle (OS / appareils / réseaux et telecom ) ?

Quelle qu’en soit la raison (même la plus louable ) ?

Ma réponse est non même si c’est anonyme
Je souhaite que 1984 et autres restent des dystopies dont on ne se rapproche pas

Étonnant cet article qui présente la question du comment comme si la question même de l’existence de tels procédés allait de soit (c’est mon ressenti en tout cas )

avatar max351 | 

@deltiox

"Étonnant cet article qui présente la question du comment comme si la question même de l’existence de tels procédés allait de soit (c’est mon ressenti en tout cas )"

Je suis également étonné qu'on ne se pose pas la question et qu'on ne la pose pas non plus pendant l'interview.

avatar Mickaël Bazoge | 

@deltiox

OK, je comprends les interrogations, mais l’objet de l’interview c’était effectivement le « comment » puisque le député est en plein dedans et en recherche de solutions. Et puis l’interview revient quand même sur le pourquoi : l’app permet d’alléger les besoins humains pour le déconfinement. On peut trouver ça trop léger ou que ça répond à côté de la plaque, mais au moins c’est là.

avatar Seb42 | 

Je trouve que cet interview est plutôt intéressant.
Ils savent que beaucoup pensent en la théorie du complot et même si ils disent à tour de bras qu’il y a et feront de la transparence ça ne suffira pas à assouvir le besoin de croire à une théorie comme la 5G responsable du COVID.
Ils insistent sur l’anonymat et le fait que le bluetooth puisse être désactivé et que la solution Apple Google ne bloque pas d’autres interactions avec du Bluetooth (Io).
Après c’est un moyen comme un autre dans une crise sanitaire d’éviter une nouvelle vague.
Si vous n’êtes pas content n’installer pas (mais Tinder non plus 😉).
22000 morts avec soit disant 6% de la population contaminé.
Si on doit atteindre les 70%, je vous laisse imaginer/calculer le nombre de mort.

avatar ankhinephes | 

Merci pour l’interview ! C’est plutôt rassurant de voir qu’un député maîtrise le sujet de façon pointue et peut se rendre utile. On a vu bien pire...

avatar filou777 | 

pourquoi on ne l’utiliserait pas ? Car c’est le debut de big brother... il n’y a qu’à regarder toutes les lois liberticides (provisoires? État d’urgence et autres régimes d’exception (article 16, état de siège)) qui ont été instaurés pendant les attentats elles sont toujours là! Malheureusement on est est pas dans un monde de bisounours!

avatar cdp86 | 

@filou777

C'est clair que cette app open source est bien pire que de tuer des gens autour de toi...

Désespérant.

avatar raoolito | 

@cdp86

Nan mais ouvrir google map c envoyer ses coordonnées gps ainsi que des tas d'infos en sup a google et là personne n'y retrouve a redire

avatar Sindanárië | 

Faut arrêter de chercher à faire développer par les uns une app qui sera aussi fonctionnelle et utile qu’un fer à repasser connecté et qui sera disponible à la saint glin-glin.

Facebook est la solution !
La seule solution technique viable, déjà implantée de partout et qui a prouvé que ce sont leurs solutions les plus efficaces pour le traçage ! 😈
Et vu que la majorité du monde ne voit pas d’inconvénient à utiliser leurs diverses applications et à les laisser fouiller et récupérer toutes leurs données, aucune raison que cela pose un problème 😬

Aller Mark Elliot, ta boîte payes les impôts, tu partages les données brutes aux scientifiques, et on te laisses t’occuper du traçage des infections pour faire de la pub pour le prochain vaccin 😬

avatar nomatechapl | 

StopCovid : « la question, c'est de savoir quelle application on veut »
😡
AUCUNE !!!
C’EST INJUSTIFIÉ !!!

avatar Jeamy | 

Chez nous ( Lux) : c'est hors de question avec toutes les apps proposées.

avatar Steve Molle | 

Je préfère choper 1000 fois le conardovirus plutôt que de cautionner cette arnaque des macronnards

CONNEXION UTILISATEUR