Traçage : Edouard Philippe entretient le flou sur StopCovid

Mickaël Bazoge |

Y aura-t-il vraiment une application de traçage des contacts en France ? Edouard Philippe, lors de la présentation du plan de sortie de confinement à l'Assemblée nationale, a fait allusion à StopCovid, présenté comme un outil complémentaire au suivi téléphonique et présentiel. L'application a un intérêt tout particulier dans les zones urbaines, a expliqué le Premier ministre, où il est difficile d'identifier la chaîne de transmission du coronavirus notamment dans les transports en commun.

Si Edouard Philippe ne cache pas l'intérêt de StopCovid dans le cadre du parcours de prévention, il estime aussi que le débat sur l'application est un « peu prématuré ». « Je serais bien en peine de vous dire comment elle fonctionne », a-t-il ajouté d'un ton goguenard. Mais « lorsque l'application, qui est en cours de développement, fonctionnera et avant sa mise en œuvre, [le gouvernement organisera] un débat et un vote spécifiques [pour l'application] ». Si on était mauvaise langue, on dirait que tout cela ressemble à la première pelletée de terre sur le cercueil de StopCovid (lire : StopCovid sera « doucement enterré », selon un député).

Après plusieurs semaines d'atermoiements, l'application de traçage sera développée à titre gracieux par un groupe d'industriels sous la supervision de l'Inria. Le gouvernement ne choisira pas la solution commune d'Apple et de Google.

avatar Steve Molle | 

@hirtrey

Démocratique : LOL.

avatar c0by | 

@hirtrey, le problème n’est pas Apple, mais bien nos dirigeants, ingénieurs qui ont fait un choix technique menant à une impasse. Une copie de ce qui a été fait à Singapour sans regarder son échec.
La boîte à outil de Google et Apple, contrairement au choix français (ultra minoritaire en Europe), est basée sur l’absence de centralisation des données, chaque téléphone discute avec chaque téléphone dans les limites du bt, de fait pas de données dans leur data center, ni dans ceux de l’état.

avatar hirtrey | 

@c0by

Les données récoltées par Apple sont envoyé à un serveurs “si tu te déclares malade“ ( retentions des données de “14 jours“ )
Je te laisse interpréter mes “..“

avatar c0by | 

@hirtrey, plus exactement, si deux personnes restent à proximité et que l'une des deux s’avère infectée, la personne malade sera encouragée à l'indiquer dans une application gouvernementale, et à transmettre deux semaines d’historique de ses rencontres à un serveur central.
Les historiques sont sur les téléphones et sont uniquement envoyés dans la limite des 14j si l’utilisateur le souhaite. Les personnes côtoyées seront prévenues, une fois l’information remontée. Elles ne connaîtront en revanche pas le nom de la personne infectée, qui risque d'avoir transmis la maladie.

Le traçage ne sera pas obligatoire et reposera sur le choix des utilisateurs. Les smartphones créeront des identifiants uniques qui seront générés tous les quarts d'heure. Ce sont ces clés qui transiteront sur les réseaux, et non pas les noms et les prénoms des personnes. Par défaut, l'historique des personnes rencontrées restera stocké sur les téléphones, ce qui signifie qu’il n’existera pas de liste mondiale de toutes les rencontres. Un serveur central stockera des clés de déchiffrement, permettant de reconstituer l'historique des personnes s’étant croisées.

Bien loin de la solution franco-française qui est un traçage 24/24 malade ou pas.

avatar hirtrey | 

@c0by

Tu ne sera pas tracé, c’est aussi un échange bluetooth. C’est bien cela le problème et que l’application ne fonctionnerait jamais.
La seul différence c’est la méthode. Un tu files les données à Google ( “avec ton consentement“) et de l’autre à une institution Française

avatar c0by | 

@hirtrey, non c’est pas ça mais ce n’est pas grave, j’abandonne je te laisse dans ta réalité et tes certitudes.
Cela ne changera pas que cette application est déjà morte avant d’avoir vu le jour comme feu l’application gouvernementale SAIP.

avatar marenostrum | 

à Google tu lui file de tout manière ce que elle veut, même avec ton commentaire. le code de Google est intègre dans cette page, parce que celui qui a ce site touche argent de leur part. (clic droit > Afficher le code source de la page)

avatar hirtrey | 

@marenostrum

Exact, mais si j’ai le choix je ne lui files. Pas

avatar Faabb | 

@c0by

Il me semble que la solution décentralisée, du fait d’une collecte d’info basée sur un envoi volontaire faire courir le risque d’avoir des données parcellaires sur les chaînes de contact.
(dès que qqn perdra son téléphone, etc.)
Lors d’une collecte centralisée , l’info est remontée au quotidien (puis effacée 14j plus tard)

On fait de cette application un cas d’école, au risque de bloquer son avancement, de rater la fenêtre temporelle ou de manquer la part de population critique la rendant opérante.

Il ne s’agit pas de donner ses données à Google ou à Apple.
D’ailleurs, ils ont tous deux annoncé que cela concernait l’api système - bref la boîte à outils - , pas le (les) serveur central.

avatar c0by | 

@Faabb, tout à fait c’est un risque mais même avec la solution centralisée il faut qu’au moins 60% de la population l’installe, l’utilise et ai toujours son téléphone chargé avec soi.
Les batteries vont prendre cher à ce rythme.
Totalement utopique dans les 2 cas.

Pour à l’effacement des données par l’etat au bout de 14j, c’est un très très mauvais élève déjà épinglé pour d’autres fichiers...

avatar Steve Molle | 

@c0by

Ils ne comprennent pas. Pas la peine de leur expliquer. Hélas.

avatar hirtrey | 

@Steve Molle

Je ne comprends pas quoi ? C’est marrant parce que c’est moi qui ne te comprends pas 😂😂😂

avatar marenostrum | 

j'aurais fermé les frontières direct. toute personne rentrant, pas 15 jours mais 40 jours de quarantaine (comme ce nom le dit lui-même. en payant avec son propre argent, si touriste ou étranger). et problème réglé, avec zéro argent.

avatar Steve Molle | 

@Crist'o

C’est faux. Dans la solution Google-Apple retenue par l’Allemagne ce sont les téléphones entre eux via le BT, sans recours à une base de données herbergée on ne sait ou, qui font le job. Bruno Sportisse je le connais. Ses compétences s’arrêtent là où n’importe quel ingénieur système iOS ou Androïd commencent.

avatar hirtrey | 

@Steve Molle

Heureusement que tu n’es pas informaticien mais spécialiste de la grippe saisonnière ( petite plaisanteries 🤣)

Je vais à Paris pour un déplacement, je suis en contact avec une personne ayant des symptômes.
Le soir je rentre chez moi à 500 km. Comment le petit parisien malade va me prévenir car d’après ce que je sais, 500 km c’est au delà de la portée du Bluetooth ?

avatar Steve Molle | 

@hirtrey

Embrasse donc ton poster de Didier Lallement et laisse les gens sérieux débattre.

avatar hirtrey | 

@Steve Molle

Réponds à ma question de
Comment prévenir la personne qui est a 500 km qu’elle a était en contact avec un parisien malade.

Désolé pour la plaisanterie, mais n’oublies pas que tu insultais, rabaissais tout le monde qui te disait que ce virus n’était pas très sympa et toi que c’était une tout petite grippe.

avatar MarcMame | 

@hirtrey

"Réponds à ma question de
Comment prévenir la personne qui est a 500 km qu’elle a était en contact avec un parisien malade. "

Et si tu restais chez toi plutôt que faire 1 000km a/r ?

avatar hirtrey | 

@MarcMame

Désolé de bosser

avatar MarcMame | 

@hirtrey

"Désolé de bosser"

Tu as un travail indispensable au fonctionnement de notre pays en temps de confinement ?

avatar Steve Molle | 

@hirtrey

Chut. Personne n’insultait personne sauf un immense malade mental qui agissait sous plusieurs pseudo.

avatar hirtrey | 

@Steve Molle

Un grand malade atteint de la grippe 😂😂😂

avatar Benoît42 | 

@Steve Molle

« Dans la solution Google-Apple retenue par l’Allemagne ce sont les téléphones entre eux via le BT, sans recours à une base de données herbergée on ne sait ou »

Vous avez l’air d’être bien informé des détails de l’implémentation du protocol proposé par Apple/Google. Dites-nous en un peu plus alors. Vous avez accès au code source ?

Ou alors ce sont juste des spéculations sans fondement....

Sérieusement.

avatar c0by | 

@Benoît42, sérieusement faut lire un minimum les différents communiqués commun ou non Google / Apple, ainsi que les retours des des instances et pays sur cette brique logicielle :
« La « décentralisation », prônée par Apple et Google, s'appuie sur des données stockées dans le téléphone, et elle laisse le choix, à l'utilisateur, de partager ses données personnelles, comme son état de santé, avec les autorités sanitaires. » etc etc
Données personnelles sur ton téléphone et non sur un serveur Google / Apple.

Code source, j’ai vraiment bien rigolé sur le coup. Après si tu es parano rien n’empêche ses 2 éditeurs de mentir 🤥, faudra pas qu’ils se fassent prendre. lol 😂

avatar Benoît42 | 

@c0by

D'abord je ne suis pas parano, j'ai beaucoup de données chez Apple. D'ailleurs si une appli s'appuyant sur cette API était proposée en France, je l'installerai.

Ensuite je parlais de code source, car l'auteur du post initial dit des chose qui nécessite d'en connaître vraiment beaucoup sur l'implémentation (et pas les déclarations) pour être aussi affirmatif. Mais bien sûr je saisi bien que ce n'est pas le cas.

Par contre si on veut parler sérieusement de confidentialité, on ne peut pas s'arrêter aux déclarations d'intention. On peut dire j'ai lu ceci ou cela, ici où la, mais ça ne suffit pas.

Enfin, que des éditeurs mentent et se fasse prendre, ben c'est déjà arrivé, et pas des moindres. Et c'est bien le fond du débat.

Et j'ajouterai que chacun a titre individuel peut mettre sa confiance ou il veut, ça n'engage que lui (et encore). Mais pour un état, les garanties doivent évidemment être beaucoup plus importantes.

avatar c0by | 

@Benoît42, je te rejoins sur une application en France utilisant la brique Apple 😉 même si la faible utilisation de ce type d’application en fera un gadget.

Cela laisse bien le problème de fond du contrôle des engagements des éditeurs et aussi de ce que fera l’etat des données collectées et son absence de contrôle, voir plus de sanctions.
Entre la communication gouvernementale et la réalité des faits, il y a de sacré écarts , retournements.

En parlant de code source faisais tu un clin d’œil à celle du code informatique de l’application StopCovid garantie public et qui ont été retiré discrètement ?

avatar Benoît42 | 

@c0by

« code informatique de l’application StopCovid garantie public et qui ont été retiré discrètement ? »

Ce n’est pas très compréhensible en effet et de nature à renforcer la défiance, comme si elle n’était déjà pas assez élevée.

avatar Navareus | 

Déjà si Apple fait un doigt au gouvernement sur la centralisation des données et la gestion du Bluetooth dans les terminaux iOS, c’est sûr que ça part en biais pour la Macronie.

avatar Strophoide | 

Façon on la téléchargera pas dans tous les cas donc bon ...

avatar Benoît42 | 

@Strophoide

"Façon on la téléchargera pas dans tous les cas donc bon ..."

Et pourquoi donc ? Vous ne vous sentez pas concerné par les problèmes posés par COVID ?

avatar hirtrey | 

@Benoît42

Si cela le concerne si il est malade, si c’est les autres on s’en fou un peu.

avatar pacis | 

C'est pas un peu du pipotage tout ça de la part d'E.Ph. ?

je suppose qu'avant un go / no d'une création d'application, le cahier des charges et spécifications sont largement avancés voir terminés non ? Comme s'il fallait attendre la fin du dev pour valider ......

avatar WhiteRose | 

Toujours les mêmes et leur lot d’âneries en tout genre. Dénigre est un sport national de toute façon. Moi ce que je retiens des annonces, c’est la création d’un corps de personnes qui remontent la chaîne de contact d’un infecté pour prévenir et orienter vers un dépistage et un isolement. Comme en Corée du Sud.
Quand à ceux qui hurle leur sous intelligence de déchet selon eux la France n’es road capable de produire dans le numérique, ils oublient un grand nombre d’entreprise privés française qui s’en sortent très bien dans ce domaine. Mais difficile pour eux de concevoir cela, tout comme de concevoir qu’un pays n’est pas que la structure publique mais également la structure et le tissu privé. Mais après tout, ce sont les mêmes personnes qui ne connaissent strictement rien, sous des personnes ayant un sens sous développés de la tech, pour qui tout se résume à Apple et Google. Mais, en bons français, ne peuvent s’empêcher d’ouvrir leurs grandes gueules de merde en racontant n’importe quoi.
Mention spéciale au pro FN qu’est la sous race de Steve Molle.

avatar Steve Molle | 

Tiens encore ce gros débile de Ibn Kelb sous un autre pseudo....

avatar c0by | 

@WhiteRose, que de virulence dans tes propos, parti prenant de ce beau projet qui s’il n’explose pas en vol sera un échec comme son grand frère à Singapour.
Singapour a fait les mêmes choix que la France (centralisation des données, développement propre) et au final moins de 18% de sa population l’a téléchargé et encore moins l’utilise. Il faut 60% d’utilisation pour que cela soit utile.
La France est lâchée en Europe sur ses choix, le dernier en date est l’Allemagne quand à la Belgique elle a arrêté carrément les frais.
En France on a 20% de la population out lié à la fracture numérique, 22% sur iOS incompatible suite aux choix techniques et j’imagine bien tous les autres installer et utiliser cette application. Un gag.
Et oui pendant que l’on perd du temps et de de l’energie sur cette chimère, c’est autant de retard qui l’on prendra ailleurs.

avatar Strophoide | 

Il y a assez d’articles qui résument le pour du contre.

avatar pga78 | 

Il existe une solution simple développé en France à base de bracelets électroniques (rien à voir avec ceux des délinquants hein 😜😜) ...qui utilisent un réseau IOT bas débit ...pourquoi ne l’utilise t-on pas ? C’est une solution peu coûteuse et qui s’adresse aussi à ceux qui n’ont pas de smartphone ...est elle foireuse cette solution ??

avatar macinoe | 

Et bien, vu la difficulté de produire en masse des produits simple comme du gel hydro ou des masques, je te laisse imaginer le délai nécessaire pour équiper tout le monde avec des bracelets comme ça ( sans même parler des problèmes de liberté individuelle qui demeurent )

avatar marenostrum | 

t'arrives pas faire un masque en papier. les bracelets pour des millions de personnes y a que la Chine qui peut les produire.

et le gouvernement veux ne pas dépenser de l'argent, parce que il en a pas. ils veulent faire un truc qui marche mais très peu d'argent. juste payer le développement.

avatar macinoe | 

L'étude de ce projet aurait du s'arrêter à la première réunion et à la première phrase.

"60% de français de plus de 70 ans, qui représentent l'immense majorité des victimes du covid N'ONT PAS DE SMARTPHONE"

A partir de là, au revoir les gars, le projet est impossible et toutes les questions éthiques sans objet. Pas la peine d'en faire des tartines.

avatar c0by | 

@macinoe, tout à fait dès le début ce projet était bon pour la poubelle, le besoin ne pouvant être atteint. L’échec cuisant de Singapour aurait dû ramener nos sachant a cette simple réalité.

avatar Benoît42 | 

@macinoe

Possible, mais le français de plus de 70 ans, il a peut-être été contaminé par quelqu'un de bien plus jeune qui lui a un smartphone.
Cette appli, que pas mal d'états veulent mettre en place (quelque soit la techno), n'est pas un outil de protection personnel, mais collectif. Il ne sert pas l'individu mais la collectivité.
C'est juste un outil de plus pour tenter de freiner la propagation du virus. Il ne fera pas de miracle c'est certain, mais vu la situation, on ne peut pas jeter cette proposition sans y réfléchir sérieusement.

avatar macinoe | 

y réfléxhir sérieusement ça commence par une étude de faisabilité, voir si les objectifs du projets sont réalisables. La méthode consistant à tenter un truc à coup de yakafocon et de voir après beaucoup de boulot inutile que ça ne marche pas ne me parait pas être très pertinente.
C'est très simple de simuler rapidement l'efficacité de ce genre d'outil.

Je ne vais pas répéter les argument de l'article de numerama

https://www.numerama.com/politique/617303-coronavirus-pourquoi-lapplicat...

Dans cette histoire, on est dans la pensée magique qui s'imagine que les "applications" peuvent tout sans se poser une seconde la question de la disponibilité des données qu'elle sont censée exploitée. Bref des gens qui ne connaissent pas le sujet et qui surestiment les pouvoirs de l'informatique par ignorance.

avatar Benoît42 | 

@macinoe

C'est un article parmi d'autres, alors on peut s'arrêter dessus, mais c'est un peu court. Je ne parlais d'ailleurs pas spécifiquement de l'application StopCovid, mais de toute application de tracking.

Beaucoup de monde se penche sur le sujet, dans le monde entier, le problème n'est certainement pas aussi simple que vous le pensez. Je répète, c'est un outil parmi d'autres.
Et bien sûr selon vous personne n'a essayer de modéliser le problème. Vous avez également l'air d'en savoir beaucoup,notamment sur la modélisation des épidémies.

Même Apple/Google essaye d'apporter leur pierre à l'édifice. Mais bien sûr ce sont des ignorants.

avatar macinoe | 

Vous verrez bien ce que donnera ce projet, il suffit d'attendre.

avatar Adodane | 

Moi j’utilise tinder 😅

avatar cfpsurf | 

Je lis tous ces commentaires sur la sécurité des données, et les craintes exprimées vis-à-vis d'Apple & Google, et je suis perplexe : chacun de nous utilise bien un compte Apple, je suppose ? (sinon, on ne serait pas sur ce site...), et j'imagine que les mêmes (moi y compris) font bien appel à Google, genre au moins une fois par jour ? (j'ai essayé Qwant autrefois, pour ce genre de raisons, mais j'ai vite abandonné, bien entendu...) ; et que dire de ceux et celles d'entre nous qui cultivent ardemment les Facebook, Twitter, Instagram (et maintenant, le (petit ?) dernier : Zoom) ???
Pour ma part, j'ai fait annuler mes comptes de ces réseaux dits "sociaux" il y a plus d'une année maintenant.
On ne peut hélas échapper à cette "gangrène", mais on peut juste essayer de limiter les dégâts.
Cela me fait penser à l'excellent livre (et film) : "The Circle" , très révélateur et pas trop utopiste, hélas...

avatar Benoît42 | 

@cfpsurf

Ça fait bien longtemps que les débats de fond ont disparu des commentaires sur l'application StopCovid :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR