La F1 prépare son app de traçage des contacts

Florian Innocente |

Le petit milieu de la Formule 1 devrait avoir sa propre application mobile de traçage des contacts pour détecter des cas d'infection à la Covid-19.

Le championnat de F1 doit redémarrer en Autriche le 5 juillet après une longue pause forcée. Le rendez-vous de Melbourne en Australie, au mois de mars, avait été annulé au dernier moment, lorsqu'un membre de l'équipe McLaren avait été déclaré positif au nouveau coronavirus. Les 7 grands prix suivants avaient été reportés ou annulés.

Cette application sera développée spécifiquement pour toutes les personnes qui évoluent au sein des écuries. Adam Baker, le responsable de la sécurité pour la Fédération Internationale de l'Automobile, a expliqué qu'il convenait d'avoir une solution plus précise que ce qui existe déjà, avec la possibilité d'en ajuster la sensibilité, pour détecter quelles personnes pourraient avoir été infectées.

Il s'agit de pouvoir isoler la ou les personnes possiblement infectées sans être obligé de mettre tout un groupe voire toute une équipe en quarantaine, voire d'annuler une course :

Nous voulions également avoir la possibilité de vérifier les résultats des tests, avant qu'ils ne soient entrés dans le système, pour éviter tout type d'abus ou d'accidents qui pourraient entraîner le confinement ou la mise en quarantaine de groupes, alors qu'en fait ils n'avaient pas été en contact avec une personne infectée.

L'app devra se conformer aux lois relatives à la protection des données personnelles en vigueur dans les différents pays — la F1 étant par nature une activité qui rassemble toutes les nationalités. Il n'a pas été précisé sur quelle base technique s'appuierait cette app, par exemple si celle d'Apple et de Google était en lice. Mais elle a pour ambition d'être partagée avec tous les autres championnats automobile qui font face à la même problématique.

Au sein des écuries, les personnes devraient être organisées en « bulles » de façon à ce que si l'un des membres est contaminé, son groupe soit retiré de la piste et immédiatement remplacé par un autre qui attend à l'hôtel. Plus généralement, un code de conduite va être appliqué avec des consignes de distanciation à tous les moments d'une course et de ses préparatifs : pas de public, équipes réduites de moitié, etc.


avatar Seb42 | 

« si l'un des membres est contaminé, son groupe soit retiré de la piste et immédiatement remplacé par un autre qui attend à l'hôtel. »

Ah ouais quand même ça va doubler les effectifs !! Financièrement ça va être chaud.

Et une app de plus une...

avatar oomu | 

@Seb42

bah, c'est du sport, et un spectacle, si les équipes et organisateurs souhaitent se donner les moyens de s'organiser à ce point, c'est leur responsabilité et soucis.

Après, je ne suis pas super enthousiaste que de facto travailler dans une industrie c'est accepter de se faire tracer finement. Mais là encore le contrat de travail, les lois et les syndicats existent pour encadrer, clarifier, préciser et limiter à ce qui relève d'un besoin professionnel qui s'éteint si tôt qu'on quitte la sphère du travail.

Les gens trouveront un bon équilibre, ou sinon, ils se tireront ailleurs.

avatar Lightman | 

Pour moi, la F1 n'existe plus depuis qu'elle n'est plus diffusée en clair en France.

Je me suis rabattu sur la NASCAR Cup sur Automoto La Chaine avec Pat Angeli et Philippe Chéreau, et j'ai bien aimé ce qu'ils on fait pendant le confinement : des courses sur simulateur iRacing, pour le fun. 😉

CONNEXION UTILISATEUR