Epic organise un tournoi Fortnite contre Apple… mais pas sur iOS

Nicolas Furno |

Epic Games ne vacille pas dans son combat contre Apple, en tout cas pas publiquement. Le créateur de Fortnite organise un tournoi qui aura lieu le 23 août sous la bannière #FreeFortnite qui est mise en avant depuis le lancement de ses hostilités contre l’App Store. Si vous avez raté un épisode ou deux, vous pouvez rattraper votre retard à cette adresse, mais rappelons rapidement qu’Epic a attaqué Apple en justice après avoir ajouté des achats directs dans son jeu.

Ce tournoi est une nouvelle brique dans l’attaque d’Epic, qui est autant judiciaire que médiatique. Le rythme judiciaire étant ce qu’il est, il faudra peut-être plusieurs années pour obtenir un jugement en faveur de l’une des deux parties. En attendant, Apple a promis de supprimer le compte développeur des créateurs de Fortnite le 28 août, sauf si une mise à jour sans les achats directs était soumise.

Epic compte sur ses millions de joueurs pour mettre la pression sur Apple et éviter d’avoir à céder. C’est tout le sens de ce tournoi, qui permettra aux joueurs participants de gagner plusieurs prix, virtuels et même matériels. Le costume de Tim Cook du leader de la vidéo parodique de 1984 pourra être gagné et être utilisé dans le jeu. Pas moins de 20 000 casquettes « Free Fortnite » aux couleurs du logo original d’Apple seront expédiées dans le monde, et il y aura même quelques appareils capables de jouer à Fortnite à gagner.

Le top du classement pourra gagner une Xbox One X, une PS4 Pro, une Nintendo Switch, ou même un smartphone Android orienté jeu… mais pas d’iPhone ou d’iPad, forcément. D’ailleurs, Epic Games prévient que la version iOS du jeu ne permettra pas de participer au tournoi. L’éditeur est constant dans cette promesse, tout comme Fortnite ne bénéficiera pas de la nouvelle saison attendue à la fin du mois sans une nouvelle version.

Fortnite peut toujours être réinstallé sur un iPhone ou un iPad, à condition d’avoir téléchargé le jeu une première fois avant son retrait par Apple. Epic ne veut/peut pas utiliser le mécanisme de mises à jour de contenus intégré à son app pour offrir la nouvelle saison ou le nouveau tournoi. À la place, l’entreprise recommande un autre appareil compatible avec Fortnite… et incite surtout les joueurs mécontents à se manifester auprès d’Apple.

Depuis le départ, l’affaire est savamment orchestrée par Epic pour faire d’Apple (et de Google) le coupable. Est-ce que cela suffira à faire plier Cupertino ? Pour le moment, Apple n’a pas cédé d’un pouce.


avatar YetOneOtherGit | 

@romainB84

"en a quelque chose à faire que tes propos soit appuyés par quoi que ce soit? "

C’est son pb pas le mien.

Grand bien lui fasse 🤢

avatar sachouba | 

@romainB84

Ça fait quelques années maintenant que Fortnite doit passer de mode dans 1 an.
Ça me rappelle "Apple is doomed".

avatar romainB84 | 

@sachouba

Ah bon?
Une mode ça peut durer plusieurs années (angry bird par exemple a durer un moment quand même...) mais oui au final, un autre effet de mode prendra le relais 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@romainB84

"un autre effet de mode prendra le relais"

A condition que Fornite ne soit qu’un effet de mode 😎

Ce qui reste à démontrer.

EPIC a déjà montré sa capacité à redynamiser l’économie de son produit et de du modèle qui sous-tend son incroyable rentabilité.

Je ne vendrais pas trop vite la peau de l’ours 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@gurvan

"Déjà je n’aimais pas epic mais la encore plus !!!"

Tes goûts et dégoûts n’ont aucune importance dans ce type de procédure.

Tout l’enjeu, passionnant d’ailleurs, est de définir une doctrine sur les lois anti-trust pour de nouveaux modèles économiques.

Cela dépasse très largement EPIC vs Apple&Google : de cette procédure découlera dans pas mal de temps des éléments jurisprudentiels essentiels qui seront certainement in-fine posé par la SCOTUS et poserons un cadre pour bien des business et bien des entreprises de l’économie numérique.

avatar romainB84 | 

On ne pourra pas reprocher à Epic d’avoir été culotté 😅😅.
Mais bon quand il n’y aura plus fortnite ni leur moteur de jeu sur l’éco système Apple, la nature ayant peur du vide, un autre phénomène de mode se fera une joie de le remplacer (comme ce fut le cas pour Angry bird ou candy crush !!)🙂
Pour le moteur de jeu, ça sera un peu chiant au début, mais pareil, un autre sera ravi de venir prendre la place😅.

avatar pocketjpaul | 

@romainB84

Apple devrait quand même se méfier. Il semble qu’Epic attaque le plus gros capital de la pomme : son image. Et Apple s’est elle même crée son talon d’Achille en assumant se créer au fil des ans une image clivante.

Ce qu’Epic est en train de faire, c’est littéralement instiller à toute une génération l’idée qu’Apple est le grand privateur de libertés.

Ceux qui rétorquent que de toutes façons les joueurs de Fortnite ont 13 ans ont l’air d’oublier que c’est à cet âge là qu’on se forme des convictions sur des choses futiles comme ... les marques.

Et ce « buzz » va bien au delà de Fortnite : tous les sites tech en parlent.

Pour moi il est clair qu’Apple va devoir essayer de sortir grandie de cette affaire aux yeux du public, et que ça ne passera probablement pas par du jusqu’au-boutisme (même si je sais qu’ils en sont bien capables).

avatar raoolito | 

@pocketjpaul

un autre commentaire avait dit "attendez la présentation de l'iphone 12 et tout sera oublié"

avatar pocketjpaul | 

@raoolito

C’est sous-estimer les effets de mode et la pression sociale.

D’une part les joueurs de 13-15 piges ont tout juste les moyens de ... demander à leurs parents de leur acheter un smartphone. Sûrement pas un iPhone 12 tout neuf (oui je sais que ça arrive, mais ce n’est pas une norme).

Le risque c’est qu’un gamin avec un iPhone se retrouve « isolé » socialement :
- si avoir un iPhone c’est être dans un autre camp (c’est parfois déjà le cas et c’est ce qu’épic cherche à renforcer)
- Fortnite est plus qu’un jeu, c’est un réseau social auquel se connectent les jeunes dès qu’ils rentrent de l’école comme nous on se connectait à MSN ou ICQ/AIM. On peut le déplorer mais c’est un fait : pas de Fortnite et il te manque des heures d’infos quand tu arrives le lendemain à l’école.
- Epic tente de transformer Apple en méchant de jeux vidéos. Bien sûr ça semble ridicule et puéril. Mais c’est un symbole qui marche sur les plus jeunes et qui reste ancré à vie dans la mémoire.

L’attaque pour moi elle est à long terme, sur l’image. Et croire qu’en septembre on sera passé à autre chose... peut être. Mais la rentrée aura eu lieu et les gamins retournerons sur Fortnite ...

avatar roccoyop | 

@pocketjpaul

C’est à double tranchant à mon avis. Tout dépend qui a des iPhones parmi ces gamins. Si c’est les suiveurs, ça risque d’être un problème, si c’est les meneurs, ils emmèneront leur communauté sur d’autre jeux, et là c’est Epic qui s’en mordra les doigts.

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketjpaul

"Il semble qu’Epic attaque le plus gros capital de la pomme : son image. "

Il faut raison garder, l’expérience montre que l’image de marque globale des mastodontes est très difficile à faire bouger.

L’impact globale sur l’image de marque ne sera pas plus conséquente que les nombreux « scandales » plus ou moins fortement médiatisés qui ont émaillé la vie d’Apple ces dernières années.

avatar pocketjpaul | 

@YetOneOtherGit

Tout dépend surtout de la continuation (?) ou non du succès de Fortnite. Soit ça se tasse et tout le monde passe à autre chose, soit ça dure encore quelques années (c’est largement possible, des jeux comme CS sont joués depuis plus d’une décennie) et Apple sera largement imprimée dans la tête d’ados comme la marque sur laquelle on ne peut pas jouer.

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketjpaul

"Tout dépend surtout de la continuation (?) ou non du succès de Fortnite."

Je ne vois pas pourquoi cela dépendrait de cela ?

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketjpaul

"Apple sera largement imprimée dans la tête d’ados comme la marque sur laquelle on ne peut pas jouer."

Fornite va vite revenir sur les store, peu de doutes sur ça 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketjpaul

"Tout dépend surtout de la continuation (?) ou non du succès de Fortnite."

EPIC a déjà montré sa capacité à rebondir sur Fornite après un tassement de l’activité économique sur le titre.

C’est toute la difficulté des jeux basé sur ce type de monétisation : entretenir le pouvoir addictif sur la durée.

Et sur ce point les savoir-faire de bien des acteurs commence à être monstrueusement impressionnant 😳🤢

avatar YetOneOtherGit | 

@romainB84

"Mais bon quand il n’y aura plus fortnite ni leur moteur de jeu sur l’éco système Apple"

Il y a de très grandes chances que cella revienne vite à la normale.

Une fois la procédure lancée EPIC pourra se draper dans sa dignité et accepter les conditions des stores en maugréant et en communicants sur le fait qu’ils acceptent les contraintes iniques le temps que l’affaire soit jugé pour ne pas priver les joueurs de leurs produits. 😎

avatar Adrien Ferrer | 

Cette histoire ne devrait pas avoir lieu. Epic Game a gagné des millions en proposant son jeux sur l’AppStore. Si Epic n’est pas content de l’AppStore, ils n’ont qu’à partir.

avatar Florent Morin | 

@Adrien Ferrer

Exactement.

En 1984, Apple a utilisé 1984 face à IBM pour présenter son nouveau produit comme une réponse à un marché fermé. Par pour demander à ce qu’IBM change le sien. Apple n’a pas organisé de tournoi ou que sais-je avec des goodies à la clé. Ils ont juste fait en sorte de faire mieux que le leader du marché.

Epic se sert de 1984 pour faire un caprice d’enfant auprès d’une génération qui ne connaît pas 1984. Très peu l’histoire de la pub et encore moins le livre.

S’ils veulent se la jouer Apple, qu’ils proposent un smartphone.

avatar povpom | 

@FloMo

Mouais ... Si on considère l’idée de base comme « lutte contre le Leader omnipotent et oppresseur », on est quand même bien dedans. Tout du moins dans le message que Epic veut faire passer.

Ça reste de la pub. Il n’y a pas besoin de respecter l’Histoire pour que le message soit fort et percutant (oui j’ai osé). Donc : Objectif atteint.

avatar Florent Morin | 

@povpom

La lutte contre le Leader omnipotent et oppresseur, c’est de la fumisterie quand on appartient à Tencent qui est lui-même le Big Brother du marché, qui n’hésite pas à acheter le silence d’autrui (plagiat PUBG vs Fortnite).

Mais ils savent à quel public ils s’adressent : c’est sûr qu’aucun joueur ne cherchera à se faire son opinion. (Via les articles, l’historique des entreprises, le livre et/ou le film 1984)

Au-delà du coup médiatique, c’est un bon test pour connaître ses clients.

avatar Salapeche | 

"La lutte contre le Leader omnipotent et oppresseur, c’est de la fumisterie quand on appartient à Tencent qui est lui-même le Big Brother du marché, qui n’hésite pas à acheter le silence d’autrui (plagiat PUBG vs Fortnite)."

Comme apple qui sherlock des applications et vire du store, après la sortie de sa version, toutes celles identiques qui existaient depuis parfois des années ? :)

avatar DG33 | 

Epic ayant soigneusement préparé ce coup à l’avance pour le déclencher toutefois « après la levée de fonds de début août », je me demande ce qu’en pensent les investisseurs.

avatar vivientaupas | 

Toute cette histoire est ridicule. Epic connaissait les règles.

avatar ClarkGaybeul | 

Empire du jeux dans son entier vs Apple?

avatar victoireviclaux | 

Euh... ça devient ridicule et... Epic en même temps...
De vraies méthodes de gamineries.

avatar steinway59 | 

 a raison! Fortnite commence à ne plus passionner les jeunes : je le vois bien au niveau des ados autour de moi : ils y ont joué 2 ans et maintenant en ont marre et sont passés à autre chose. Et  a la puissance financière que n’a pas Epic

avatar Salapeche | 

Epic a un pouvoir que n'a pas apple, celui de parler directement à l'oreille de winnie l'ourson. :)

avatar Sindanárië | 

Apple / Epic = Kiff kiff

avatar curly bear | 

#Freefornite. Ils comptent rendre leur jeu 100% gratuit ? Même les skins ? C’est sympa.
Et puis ça règle le problème de commission d’Apple.

Ah, on me dit que non en fait. Epic veut empocher la même somme. Seuls Apple et Google doivent réduire tout leurs gains.

avatar Wallon_pas_con | 

Tout le monde pestait quand Apple a retiré Flash d'iOS, ils ont pourtant gagné cette bataille.

avatar Tenas | 

C’est con pour epic de s’attaquer à plus gros que eux, il vont l’avoir dans les dents. si epic gagne, plus aucun développeur ne voudra donner les 30% à Apple et je n’y crois pas du tout. Moi je dit, adieu les jeux epic sur support Apple.
Qui sème le vent, récolte la tempête.

avatar pocketjpaul | 

@Tenas

Si Apple ferme l’accès développeur d’Epic Games c’est Unreal Engine qui va être dans la mouise. Et Unreal Engine ce n’est rien de moins que le moteur le plus utilisé dans toute l’industrie du jeu vidéo. En cas de mise à exécution des menaces ce serait extrêmement lourd pour Epic mais aussi pour Apple puis qu’énorme ment de jeux sur l’app store dépendant de UE. Y compris des titres de l’app store arcade.

Si il devait y avoir un gagnant quoi qu’il arrive ce serait Unity.

avatar malcolmZ07 | 

Sur mobile en 2018 unity : 48% , unreal engine 13% , je n'ai pas les chiffres pour les pc , mais la plus part des sites pointes vers une domination de unity aussi.
J'ai trouvé ça pour 2015 :
Unity = 47%

Unrealengine =23%

Cryengine =8%

Other=22%

avatar YetOneOtherGit | 

@malcolmZ07

Unreal est branché sur le pipeline de cash de Fornite et fait des investissements colossaux.

Il se permettent même de distribuer du cash à tout va avec les Mega Grants

https://www.unrealengine.com/en-US/megagrants

Unity a beaucoup de mal à suivre tant la distorsion des moyens financiers est conséquente.

avatar CNNN | 

C'est l'une des raisons principales pour laquelle j'ai quitté iOS (pas Mac OS je ne suis pas fou non plus 😂).
Être dans l'obligation d'utiliser le Store Apple (qui est bien fait soit dit en passant), me procure un sentiment de claustrophobie 🤯
Sur Mac on peut installer ce qu'on veut alors pourquoi pas sur iOS ? C'est pas compliqué de laisser le choix à l'utilisateur...

avatar DG33 | 

@CNNN

C’est possible aussi sur iPhone, ça s’appelle le jailbreak.

avatar marenostrum | 

il est chiant, parce que parfois tu peux pas redémarrer sans perdre le jailbreak. il en faut installer autre chose, pour faire qu'une sorte de rafraîchissement d'interface en cas de bug d'une app qui t'obligera redémarrer l'appareil. et parfois pas compatible avec tous les appareils etc. plus simple que le jailbreak est d'acheter autre chose que iPhone. en plus les autres appareils sont meilleurs techniquement. il faut voir les tests entre le meilleur iPhone et le Note de Samsung pour le comprendre. iPhone a pour lui que l'écosystème. c'est tout. https://www.youtube.com/watch?v=pgKDKSml8Q0

pour ne pas dire que ce problème entre Epic et Apple ne nous concerne pas nous les utilisateurs, mais les Développeurs. beaucoup qui discutent ici, ne l'ont pas compris apparement et débitent pour compenser leur pauvre vie. ils seraient à la plage en ce moment, et pas s'occuper des affaires de Apple, qui n'est pas leur père.

avatar DG33 | 

@marenostrum

On n’a rien sans rien (à propos du jailbreak chiant)

avatar Nicolas. | 

@CNNN

Je ne pense pas que les (petits) développeurs seraient gagnants au final. Et l'une des différences entre Android et iOS c'est justement celle-ci, si le modèle plus ouvert d'Android te convient mieux je ne vois pas le problème, tu as justement ce choix là

avatar domd | 

Néanmoins j’aimerais bien connaître l’avis (officieux) d’autres dev. Le coup du tout blanc ou tout noir, je n’y crois pas trop. Il y a sans doute d’autres choses qui se jouent. Le fait que 2 mastodontes tiennent la grosse part d’un marcher avec leurs règles n’est pas forcément gage de bienveillance envers les utilisateurs.
Moi je dis ça ...

avatar Nesus | 

Faut quand même avoir très très très la grosse tête pour penser qu’un jeu est l’argument de vente d’un appareil. Je doute que quand tu achètes ton téléphone ou ta tablette le fait qu’il puisse faire tourner Fortnite ou pas pèse dans la balance... nous verrons bien.

avatar MarcMame | 

Perso je serais Apple j’attaquerai direct Epic pour son double plagiat du perso à tête de pomme et son logo arc-en-ciel.
Non mais ! 🤷🏻‍♂️

avatar Darlito | 

Mais enfin comment une entreprise peut être aussi immature ?! 🤨Mais enfin m**** à la fin ! 😒Apple et Google sont des entreprises qui ont chacun leur Store et chacun à ses règles et ses taxes. C’est juste pour faire le buzz car c’est pile là que ça commencé à devenir un peu gamin Fortnite...😒

avatar gwen | 

@Darlito

Ils se mettent juste à la hauteur de leurs clients en adoptant une communication de cours de récré. Les joueurs ont ainsi l’impression que c’est leur ami qui leur parle.

avatar Darlito | 

@gwen

C’est pour ça que je fais passer ce message à tout mon entourage et aussi sur Internet pour faire cesser les caprices d’Epic car ce sont juste des gamins. Ils devraient plutôt montrer l’exemple à leur jeune communauté...

avatar YetOneOtherGit | 

@gwen

"Ils se mettent juste à la hauteur de leurs clients en adoptant une communication de cours de récré"

Yep 😎

Et un des standards de la com c’est d’obtenir une adhésion en stigmatisant un ennemi : Apple le fît avec l’opposition à IBM puis MS.

Et d’ailleurs comme dans ces deux cas il n’est pas improbable que les ennemi d’aujourd’hui soient dans le futur des alliés.

avatar Salapeche | 

Niveau gaminerie apple n'est pas en reste avec ses pubs mensongères mac vs pc :)

avatar Darlito | 

@Salapeche

Oui bon là c’est vrai on peut tous être d’accord mais bon Epic ils battent un record...😂🤪

avatar Jswat | 

La fin de Fornite serait top, surtout pour les personnes ayant investis des milliers d'euros dans ce jeu.

avatar YetOneOtherGit | 

Le suivi de l’affaire par Florian Mueller donne d’intéressants éclairages

http://www.fosspatents.com/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR