Biélorussie : Apple veut que Telegram fasse le ménage dans ses canaux

Mickaël Bazoge |

Apple fait pression sur Telegram pour supprimer trois canaux de discussion utilisés par les utilisateurs biélorusses qui protestent depuis de longues semaines contre le gouvernement et le président autoritaire du pays, Alexandre Loukachenko. Ces canaux servent à identifier les représentants des forces de l'ordre durant les protestations, et donc à empêcher de tomber entre leurs mains.

Pavel Durov, le patron de Telegram, explique qu'Apple craint les violences provoquées par la publication d'informations personnelles sur les policiers et les partisans du régime. Le dirigeant pense que la situation est plus nuancée ; il préfèrerait laisser ces canaux tels quels, mais il déplore que le constructeur ait les moyens d'obtenir ce qu'il veut (Durov a une dent contre Apple, ses pratiques et sa commission).

Les espaces de discussion finiront sans doute par être bloqués sur iOS, regrette Durov, mais ils resteront ouverts sur les autres plateformes. Toutes proportions gardées, cela rappelle le précédent de HKMap, cette application qui permettait aux manifestants de Hong Kong d'indiquer la position des policiers. Une app qui avait fini par être supprimée de l'App Store pour la même raison que ces canaux Telegram : l'incitation à la violence (lire : Tim Cook s'explique sur la suppression de l'app HKMap).

avatar TonyDeLausanne | 

Preum’s

avatar redchou | 

Encore une fois, Apple est du bon côté..

avatar nicolaspatate | 

@redchou

Du bon côté ?

avatar DareMac | 

@redchou

Du côté du pouvoir, du fric, oui...

avatar Skyno | 

Brosse tout le monde dans le sens du poil et tu iras loin, n’est-ce pas Apple, bonjour la démocratie.

avatar Eyquem | 

@Skyno

Apple n’a pas à être pour la démocratie ou autre, son rôle est juste de vendre du matos, peu importe si c’est hitler ou staline en face...

avatar koko256 | 

@Eyquem

Non.

avatar en chanson | 

Et les fanas qui croient que Apple c'est le gentil.... Diable oui

avatar GtnDns | 

@en chanson

Il n’y a pas de gentil ou de méchant, il y a de l’argent.

avatar Woaha | 

@GtnDns

Il y a des gens avec des valeurs justes qui ont de l’argent.

avatar winnipeg | 

Pourquoi la protection de l’identité des forces de l’ordre d’une dictature serait plus importante aux yeux d’Apple que des canaux où échangeraient les manifestants?

Et surtout que vient faire Apple dans cela?? Cela me dépasse :-(

Le passage qui précise qu’Apple a les moyens de bloquer certains canaux dans Telegram alors là j’avoue en apprendre encore une bonne. Que des multinationales fricotent avec les pouvoirs car money baby ok. Mais qu’Apple puisse faire le ménage dans une app?

avatar marenostrum | 

ce n'est pas une dictature. il a gagné les élections le gars au pouvoir. si le gens veulent le même type, c'est une dictature ?
ici pareil, les gars veulent App Store seulement, pas avoir un choix plus large, d'autre stores, etc. c'est une dictature alors Apple ?

avatar bl@ck warrior_69 | 

@marenostrum

Un mec se fait réélire à plus de 80% des voix avec plein d'irrégularités (et dont le résultat n'est pas reconnu par plus de la moitié des pays dans le monde), qui a un contrôle total du parlement, une répression sanglante des manifestations et dont son opposante est obligée de fuir le pays... On peut pas dire que tout ça sent bon la démocratie !

avatar r e m y | 

@marenostrum

Les élections ont été contestées par un nombre considérable de Pays, dont la France. L'UE s'est également prononcée pour que le Pdt biélorusse quitte le pouvoir et que d'autres élections soient organisées.

avatar stefann | 

@r e m y

Franchement c'est pas leurs oignons

avatar r e m y | 

@stefann

Les relations internationales çà vous dit quelque chose???
Déclarer officiellement qu'on ne reconnaît pas les résultats des élections, ça revient à dire à celui qui se présente comme étant le Président de Biélorussie qu'on ne lui reconnaît aucun droit à négocier avec nous au nom de la Biélorussie.

avatar stefann | 

@r e m y

Tous ce que je dis c'est que les autres nations ne devraient pas se mêler ainsi des querelles internes d'un pays.
Les pays Européens ne sont en général pas victimes de ce genre de choses, c'est pourquoi vous en êtes favorables.
De facto, le Monsieur est le dirigeant du pays. S'obstiner à choisir son camps, ça entraîne toujours le même résultat: la Libye, La Syrie etc.

avatar fondoeil | 

@marenostrum

Comme c’est mignon autant de naïveté... De nombreux dictateurs sont élus avec plus de 90% des voix, car il n’y a pas d’opposition ou les votes se font avec un pistolet sur la tempe... Donc, être élu, ne signifie pas démocratie.
Et si ça ne plaît pas à quelqu’un le store unique (gage de plus de sécurité), rien n’interdit d’acheter un smartphone d’une marque concurrente ! Vous avez le choix, contrairement à ce qui se passe dans une dictature.
Ras-le-bol de cette idéologie politiquement correct qui veut imposer qu’Apple ouvre son système, mais qui ferme les yeux sur le manque d’inter-opérabilité de nombreux systèmes pro. ou face à l’incompétence des gouvernements à mettre en place un dossier médical partagé, par exemple...

avatar byte_order | 

@fondoeil
> Et si ça ne plaît pas à quelqu’un le store unique (gage de plus de sécurité)

Ouais, c'est bien connu, la sécurité alimentaire repose sur le fait qu'un seul magasin unique est autorisé à distribuer des aliments aux consommateurs...

avatar koko256 | 
avatar marenostrum | 

ce n'est pas une question de naïveté mais d'observation. la même action ou personne est vu différemment par different endroits. tout dépend où on se place. un soldat français qui meurt en Afrique par ex, ici il est vu comme un héros. là bas comme un envahisseur, etc.

lui pareil, nous avec nos normes ou lunettes on le voit comme un dictateur, les habitants de son pays comme un homme fort, un homme rare qui doit rester au pouvoir le plus long possible.

maintenant pour trouver la vérité si possible on peut y aller en déduisant ou regardant le pays proche d'eux, l'Ukraine. ils ont entreprit la même chose, des manifs pour virer l'ancien président un pro-russe. ils ont réussi le virer mais ils en sont où maintenant ? est ce que ils en ont gagné quelque chose en tant que peuple ou pays ? non pour moi. ils ont perdu des territoires déjà et sont endetté jusqu'au cou. alors pourquoi les biélorusses doivent faire pareil ?

avatar anonx | 

Euh mêle-toi de ton uQ la pomme non?

avatar victoireviclaux | 

Difficile de faire l'arbitre en effet, le monde est tellement complexe, politisé et contrasté que le moindre opinion ou action, on est jugé.

Et si on se laisser aller un peu ?

avatar iPop | 

@victoireviclaux

Pourquoi pas mais le résultat n’est jamais bon ...et pour preuves.
Le pire c’est qu’on se dit que ces types vont bien se calmer et passer à autre chose (Veran, Macron, Buzyn, etc) bah non ils trouvent toujours pire.

avatar Avada | 

C'est bien triste.

avatar raoolito | 

Ya que moi qui demande betement comment apple pourrait bien couper des canaux dans telegram ?
Ca fait totalement fake news ce truc là...

avatar marenostrum | 

si le développeur le dit, ça doit être possible. on sait pas les api qu'il utilise pour faire fonctionner son app.

avatar raoolito | 

@marenostrum

Ok mais telegram, c’est quand meme assez secure, c’est sensé faire du cryptage de discussion (meme en groupe recemment je crois) et puis surtout on parle de channels internes à l’app ??
(Sur le fond, si apple joue vraiment à ce jeu, la seule raison vient de pression du gouvernement, mais lemarché bielorusse est-il tellement indispensable ? Sauf si cela vient d eplus haut, genre tonton vladimir, là ca commencerait à faire beaucoup en effet)

avatar byte_order | 

@raoolito
Je pense que ce qu'il veut dire c'est qu'Apple peut bloquer l'app iOS Telegram dans l'AppStore tant que la Bielorussie lui dit que cette app iOS Telegram permet encore l'accès à ces channels, et donc de facto se faire le relais de la demande de censure de ces canaux par la Bielorussie.

D'un point de vue technique, je vois mal comment Apple pourrait filtrer des communications chiffrées sortant d'une app iOS vers des serveurs de Telegram en bloquant uniquement celles vers ces canaux là.

C'est au niveau distribution et déploiement de l'app elle même qu'elle le peut.
Et ce faisant, elle sert de relai à la censure.

Bon, après, Telegram existe en version webapp, et elle marche très bien cette version, du coup, une raison de plus de ne pas dépendre de l'AppStore et donc de ne pas faire des apps natives pour des plateformes sous contrôle absolu d'un seul acteur par ailleurs juge et partie.

avatar stefann | 

@raoolito

Le problème c'est que diffuser des informations privée de policiers c'est mal. Si tu l'autorise en Biélorussie, avec quelle légitimité tu pourrais l'interdire aux USA? en Chine? en France?

avatar pocketjpaul | 

@raoolito

C’est un pouvoir politique et non technique : Apple a le pouvoir de contraindre Telegram à cacher elle même ces canaux depuis l’appli iOS sous peine de se voir éjecter de l’App Store.

Pour le coup je pense qu’il s’agit d’un acte très grave d’ingérence de la part d’Apple dans une situation :
- qui ne la regarde pas
- n’a jamais engagé sa responsabilité ni légale ni morale et donc ...
- ... dans laquelle personne n’attend sa réaction

Apple n’est pas tenue responsable des propos tenus sur ses applications, qui plus est par leurs utilisateurs alors de quoi elle se mêle ? Elle rend la justice à la place des États ?

Demain elle demande aux réseaux sociaux de bloquer les pages / channels de manifestants sous prétexte qu’ils gênent la tranquillité publique ?

avatar Seb42 | 

@pocketjpaul

Personnellement, j’attendrais avant de réagir trop hâtivement à ce genre d’ « information » où le comportement d’Apple ici est trop facilement condamnable.
- véracité de l’information (un gars qui ne porte pas Apple dans son cœur uniquement ?)
- qui demande cette suppression (Apple seule ?)

Nous n’avons pas suffisamment d’éléments à part vouloir faire du buzz et c’est aussi un problème.

avatar raoolito | 

@Seb42

+1

avatar raoolito | 

@pocketjpaul

oui, sauf que l’on sent la colere dans vos propos et qu’elle vous aveugle. Mettez-vous 10sc dans les locaux de cupertino, et imaginez TimCook en train de dire « mmmhmm je trouve que la situation en bielorussie pose probleme à cause de deux channels de Telegram, il faut y remedier »


Voilà, ca posé, cherchons plus loin. Dans mon post je rappelle que si TC n’a que faire d ela bielorussie, la federation de russie et ses satellites, elle represente un morceau non negligeable, et qui elle s’interesse de tres près à la bielorussie.
Validmir n’etant pas homme à se gener et ayant quelques jolies maroniers à balancer à apple, je miserais plutot sur des pressions de ce coté.

avatar a_y | 

@raoolito

Ça existe, par exemple il y des bot qui marche pas sur iOS mais qui marche sur PC ou Mac

avatar Tibimac | 

À aucun moment l'article ne dis qu'Apple a les moyens de bloquer des choses dans Telegram. Vous faites une mauvaise lecture/interprétation.
Quand il est dis "il déplore que le constructeur ait les moyens d'obtenir ce qu'il veut" cela signifie bien plus probablement qu'Apple a l'ascendant sur Telegram (comme sur Epic pour le moment) et que si Apple décide de virer Telegram ils peuvent, Apple à donc des moyens de pression pour arriver à obtenir ce qu'il veulent.

C'est pourquoi il est dit ensuite que (afin de satisfaire Apple pour pas se faire virer de l'AppStore) "Les espaces de discussion finiront sans doute par être bloqués sur iOS, regrette Durov, mais ils resteront ouverts sur les autres plateformes." et bloquées par Telegram lui-même qui en identifiant le device faisant la requête, refusera l'accès depuis un appareil iOS. Selon comment est fait ce blocage il pourras être contourné avec un proxy comme Charles ^^.

avatar stefann | 

@Tibimac

S'ils sont vraiment motivés à bloquer ces canaux, un proxy ne pourra rien y faire

avatar cosinusix | 

C'est clair que le but premier d'Apple c'est de faire de l'argent mais c'est aussi facile de critiquer quand quelqu'un prends une décision. Sans être dans le même domaine parfois j'ai du prendre des décisions en choisissant la moins pire. Et ce n'est pas toujours facile.

On peut aussi se dire qu'en se mettant un régime à dos la population n'aura plus accès à certains canaux de communication. Donc faire bonne figure d'un côté laisse aussi la possibilité d'utiliser les technologies.

avatar DareMac | 

@cosinusix

Apple pourrait aussi s’en laver les mains et dire qu’elle ne fait que distribuer l’App.

Si Apple s’en mêle, comme avec ce qui est arrivé avec les manifestants à Hong Kong, elle fait la preuve qu’elle obéit aux lois des pays, justes ou pas.

avatar pocketjpaul | 

@DareMac

Sauf que rien ne devrait réellement contraindre Apple à obtempérer. Les responsables de ce qui est écrit dans ces canaux sont dans l’ordre :
- ceux qui y écrivent
- les administrateurs modérateurs de ces groupes
- telegram
- puis, à aucun moment, Apple.

Telegram est un outil, Apple un magasin. Et stop. Le magasin n’est pas responsable de l’utilisation de l’outil.

Le problème c’est qu’Apple se rend tellement incontournable avec son pouvoir sur l’app store que n’importe quel dictateur du dimanche peut inventer une loi qui rend Apple responsable.

Mais ça devient un problème très grave puisque Apple préfère se comporter comme une carpette plutôt que de lâcher suffisamment de son pouvoir (par ailleurs déjà critiqué de toutes parts) pour ne plus être en mesure d’être une cible politique.

avatar raoolito | 

@pocketjpaul

bien sur, et vous tombez dans le piege habituel. les frontieres bielorusses sont hermétiques, le pays n’est pas un vassal de poutine et de la russie+federation, qui elle a deja plusieurs couteaux bien aiguisés en attente envers apple. Une zone de plus de 400 millions d’habitants, copine et voisine avec la chine qui regarde la situation bielorusse avec un petit serrement au coeur.

bref, votre monde est si simple, si segmenté, je vous envie...

avatar fondoeil | 

@pocketjpaul

Apple n’a pas à décider qui est un dictateur et qui ne l’est pas ! Et si les lois d’un pays sont bonnes ou non...
Pourquoi ne pas vouloir qu’Apple se mêle de la merveilleuse démocratie française où le politiquement correct fait disparaître la liberté d’expression et où l’assistanat est bien mieux valorisé que le travail ? Bah oui, j’en ai marre que les branquignoles au gouvernement depuis 40 ans (de gauche, comme de droite) aient creusé les déficits et aient mis le pays dans l’état dans lequel il est, en votant telle ou telle loi, alors je demande à Apple de réagir et d’interdire les App BFMTV, FranceInfo, TF1, FranceTV, etc. 🤣

avatar Adodane | 

Et pour les smartphones android ? Google a reçu la même demande ? 🧐

avatar IRONMAN65 | 

Faudrait rappeler à Apple qu’il y a beaucoup de contenu porno et pedophilie sur Twitter...ou Snapchat etc...faudrait ptet faire le ménage

avatar r e m y | 

Moi ce que je ne comprends pas, c'est que des Pays comme la France par exemple, continuent de payer des centaines de députés et sénateurs pour légiférer, alors qu'il suffit de demander à Apple ce qui est bien et ce qui est mal, ce qui est autorisé et ce qui doit être interdit... 🤔

avatar Ducletho | 

@r e m y

Un dictateur ça doit être moins cher, et en ces temps difficiles faisons des économies .
Faisons aussi les économies sur le bon sens également, ça n’a jamais coûte cher.
Allez puisqu’on est dans une discussion politique simplifiée et qu’on peut dire ce que l’on veut :
Une bonne guerre avec des milliards de morts, au final ça coûterait pas moins cher à moyens termes

avatar Nesus | 

Mickael nous a habitué aux articles écrit par dessus la jambe, mais là on frise quand même un record.
Nous sommes sur un des conflits géopolitiques le plus compliqué du monde et lui résume ça a : Apple veut supprimer 3 canaux de télégramme. Clap, clap, clap !

L’idéologie c’est bien, les faits, c’est mieux.

Donc je vais prendre le temps en espérant que ça fasse évoluer ce genre d’article à l’avenir, parce que vu les commentaires, pour celui-là c’est mort. On est clairement à la limite de la fake news, en plein dans la propagande et la faute professionnelle.

Les faits : le conflit politique actuel de la Biélorussie est le plus dur jamais vu depuis très longtemps. On a un gouvernement qui ne veut pas partir, qui a l’air d’avoir truqué des élections et qui pour rester au pouvoir est prêt à tout.
On a un dirigeant politique ami de Poutine qui reçoit l’aide du KGB et qui commet toutes les exactions possibles pour mater la révolte. Torture, meurtre disparition... petit florilège, pour comprendre la montée en puissance.

https://www.courrierinternational.com/article/disparition-lopposante-bie...

https://charliehebdo.fr/2020/08/international/andrei-sannikov-opposant-b...

https://www.google.com/amp/s/m.20minutes.fr/amp/a/846528

Donc on a un Poutine et Alexandre Loukachenko qui veulent écraser tout ce qui dépasse. Vous pensez honnêtement que l’injonction qui a été faite à Apple au sujet de télégrammes était : « si vous pouviez faire effacer 3 canaux s’il vous plaît, on vous en serait reconnaissant ? »
Le pire est d’écrire que c’est une volonté d’Apple...

Apple cherche une solution simple à un problème insoluble. Comme tout le monde. Est-ce que sa solution est la bonne ? Ça se discute sans problème. Ça se critique également. Par contre tordre la réalité pour faire un article indigent et juste militant, ça, ça ne se fait pas. Je comprends très bien que vous voudriez qu’Apple mette sa cape de chevalier blanc et lutte avec les opprimés. Et on pourrait discuter du bien fondé de cet acte, des limites et des répercussions. Sauf qu’avec votre article, c’est impossible.
Au passage, ce n’est ni les usa, ni l’Europe. Ce n’est pas en allant au tribunal qu’Apple gagnera contre le régime Biélorusse et la Russie.
Et quand il n’y aura plus télégramme, que se passera-t-il ? Perdre le marché Russe ?

Réduire au titre de l’article était plus simple...

avatar raoolito | 

@Nesus

he ben voilà, un echo à mes propos le long de ce chat.
Comme toujours ici, on simplifie le monde, on le segmente, on a son canapé et on sait (parce qu’on sait) et on est des spécialistes (hier en virologie, aujourd’hui en geopolitique, demain en ingenierie des process de fabrication de processeurs…)
J’aime cela le monde simple, c’est si reposant.
YAQUAFOKON devrait etre la regle, comme le fait remarquer (mais d’une mauvaise manière) @remy plus haut, c’est juste ca qui devrait etre au parlement pas des deputés ou des sénateurs qu’on doit en plus elire et payer…

YAQUAFOKON au pouvoir !!!

avatar byte_order | 

@Nesus
> Apple cherche une solution simple à un problème insoluble.

La solution simple, c'est qu'Apple se sorte elle-même d'une situation qu'elle a créé elle-même : elle s'est elle-même mis en contrôleur d'accès aux terminaux des gens. Que des états s'en servent pour lui demander d'être leur bras armé de la censure était une évidence depuis le premier jour.

La solution la plus simple, c'est qu'elle cesse d'être le contrôleur d'accès exclusif, ce qui ne la mettra plus en position de relai de la censure étatique. Et accessoirement des menaces sur des abus de sa position de contrôleur d'accès qui font l'objet de pas mal de buzz et d'enquêtes en ce moment.

> Le pire est d’écrire que c’est une volonté d’Apple...

C'est pas une volonté de sa part de censurer, non.
Mais c'est sa volonté de garder le contrôle d'accès pour garder le contrôle de la monétisation maximale de cet accès. Elle sait très bien que ce faisant, des états font pression pour s'en servir pour qu'elle relaie de la censure.

Elle a choisi de privilégier ses intérêts économiques, et donc de considérer que relayer une censure était plus dans son intérêt économique que de ne pas le faire.
Certaines entreprises préfèrent être absent de certains pays plutôt que de devoir être un acteur de la censure dans ces pays, pour rappel.

Elle, elle préfère être présent dans un maximum de pays tout en gardant son contrôle très profitable d'accès aux terminaux de gens, même si cela signifie qu'elle doit relayer la censure dans certains états.
Ce choix là, c'est bien une décision à elle, personne d'autre.

Elle ne censure pas pour censurer, elle accepte de censurer pour continuer à pouvoir gagner un max d'argent dans un max de pays.

avatar Nesus | 

@byte_order

Il est sympa votre argument. Juste totalement faux. Dans la plupart des pays le revendeur est responsable, il doit vérifier la conformité auprès du fabriquant avant de faire la revente...
Voilà désolé d’avoir cassé votre magnifique sophisme pour nous montrer que vous vouliez absolument qu’Apple abandonne le contrôle du store...

« Certaines entreprises préfèrent être absent de certains pays plutôt que de devoir être un acteur de la censure dans ces pays, pour rappel. »
Merci de m’en citer une.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR