WhatsApp : partage de données obligatoire avec Facebook dans le cadre des discussions avec les entreprises 🆕

Stéphane Moussie |

Facebook va bientôt mettre fin à une dérogation accordée aux utilisateurs de WhatsApp. À partir du 8 février 2021, ceux-ci ne pourront plus refuser le partage de leurs données avec Facebook et ses autres filiales. L'entreprise a confirmé à BFMTV que cette disposition s'appliquait à tous les pays du monde, y compris la France.

La maison-mère est en train de distribuer un pop-up au sein de WhatsApp pour informer les utilisateurs de ce changement. On peut fermer ce pop-up sans toucher le gros bouton « Accepter », mais on n'y coupera pas plus tard. À défaut d'accepter la nouvelle politique politique de confidentialité de WhatsApp (mise à jour le 4 janvier 2021), on ne pourra plus utiliser le service à partir du 8 février.

Ce partage de données, Facebook a déjà tenté de l'imposer en 2016, mais dans sa grande mansuétude, le réseau social avait laissé une option permettant de le refuser. Malgré cela, l'entreprise s'était fait taper sur les doigts par la CNIL, qui avait jugé qu'elle ne disposait pas de base légale pour opérer ce transfert.

Finalement, le réseau social va passer en force et faire circuler les données de WhatsApp au sein de tout son groupe. Mais de quelles données parle-t-on ? Il est question des « informations d'enregistrement de votre compte (comme votre numéro de téléphone), les données de transactions, des informations liés (sic) à des services, des informations sur la façon dont vous interagissez avec d'autres, y compris des entreprises, lorsque vous utilisez nos Services, les informations sur votre appareil mobile, votre adresse IP, et peuvent inclure d'autres informations identifiées dans la section de la Politique de confidentialité titrée « Informations que nous recueillons », ou obtenues après vous en avoir averti(e) ou sur la base de votre consentement », indique WhatsApp. Ça ratisse large, donc.

D'après la déclaration d'une porte-parole de Facebook à Ars Technica, ce changement s'inscrit dans la volonté de permettre aux entreprises (avec lesquelles on peut discuter via la messagerie) de stocker et gérer les discussions WhatsApp à l'aide de l'infrastructure Facebook. Et d'assurer qu'il n'y aura pas de changement dans la façon dont WhatsApp partage ses données avec Facebook pour les discussions avec les autres utilisateurs non professionnels. La nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp ne semble pourtant pas comprendre cette nuance et autoriser un partage global.

Mise à jour à 15 h 52 : Il y aura bien un changement en Europe en ce qui concerne le partage des données de WhatsApp, mais il ne sera pas de même nature que dans le reste du monde. Facebook, qui marche sur des œufs — en 2017, la Commission européenne lui a infligé une amende de 110 millions d'euros pour l'avoir baladée sur l'acquisition de WhatsApp —, et WhatsApp nous ont fourni des explications complémentaires.

Ainsi, sur le Vieux Continent, les données WhatsApp qui seront partagées avec Facebook ne serviront pas à améliorer le service ou à des fins publicitaires. Les données WhatsApp seront uniquement partagées avec Facebook dans le cadre des conversations avec les entreprises — conversations qui sont bien entendues optionnelles. Les utilisateurs de WhatsApp seront avertis si l'entreprise avec laquelle ils discutent stocke les messages sur l'infrastructure de Facebook, une nouvelle possibilité qui leur est offerte.

Pop-up en europe / pop-up dans le reste du monde (notez la ligne supplémentaire)

Il y a une version à part entière de la politique de confidentialité de WhatsApp pour l'Europe. De plus, en dépit du fait que l'option introduite en 2016 pour refuser le partage de données ait disparu de WhatsApp, ce choix est toujours respecté par Facebook — et il le sera toujours même si on accepte les nouvelles conditions.

En bref, selon Facebook, qui doit ramer très fort pour restaurer la confiance qu'on lui porte après de multiples scandales, ces nouvelles conditions ne sont qu'un changement mineur en Europe et vos données personnelles WhatsApp ne seront pas partagées avec les autres services du réseau (hormis celles concernant les discussions avec les entreprises, donc). Le titre de l'article a été modifié en conséquence.


avatar R-APPLE-R | 

@Nathalex

Je me faisais la même réflexion 🤔

avatar frascorpion | 

J’ai même pas associé le compte avec Fessebouc car seulement numéro téléphone 🤔
Je ne comprend pas trop 🤔

avatar armandgz123 | 

@frascorpion

En gros, jusqu’à maintenant, tu pouvais refuser de partager tes données de WhatsApp avec l’entreprise Facebook (c’est pas qu’un réseau social, c’est une entreprise). Maintenant, tu seras obligé.

avatar julien74 | 

Mais le numéro de téléphone il est déjà transmis de what’s app a Facebook.

Démonstration:
je discute avec une personne sur what’s app (que j’ai donc rajouté à what’s app).
Quelques jours après, comme de par hasard, elle m’est proposé en suggestion d’amis sur Facebook, alors que je n’ai aucun lien entre mon profil Facebook et le sien.
Et cela depuis plusieurs années.

avatar xDave | 

@julien74

Ah sûrement mais au moins là, le gravier est officiel !

avatar xDave | 

Déjà que depuis le rachat ça me démangeait le bouton ⏏️ mais là c’est le pompon!
D’ailleurs, j’imagine que si on a pas de compte Facebook on partage quand même ces informations tant convoitées, me trompe-je?

avatar Ol'Dirty | 

Adios. Reste à convaincre les potos de migrer sur Signal.

avatar OzVirtu | 
avatar armandgz123 | 

@OzVirtu

Mouais. C’est payant et y’a personne dessus, en sachant qu’il y a beaucoup d’autres concurrents qui ont beaucoup plus de chance de remplacer WhatsApp...

avatar OzVirtu | 

@armandgz123

Oui c'est payant, moins de 5€ [c'est pas la mort] pour l'instant oui il n'y a grand monde dessus mais ça va venir puisque que bientôt Facebook va avaler les autres messageries on le voit bien aujourd'hui ils sont partout [Messenger, Instagram, WhatsApp..etc] alors entre Télégram, Signal et Threema mon choix est fait [je garde les deux derniers cités] Télégram j'ai un doute...

avatar armandgz123 | 

@OzVirtu

Mais beaucoup s’en foutent complètement que ça appartiennent à Facebook, et jamais de la vie ils ne payeront pour quelque chose de gratuit ailleurs et de moins bien !
La très grande majorité continuera d’utiliser WhatsApp et Messenger.
S’il y a une fuite vers Signal et Telegram, c’est juste car c’est + pratique et surtout dispo sur iPad, tablette, ordinateur...

avatar OzVirtu | 

@armandgz123

Plus pratique oui et Threema est disponible sur mobile, ipad, tablette et ordinateur... https://threema.ch/en/

avatar Xap | 

@OzVirtu

Ah merci, enfin un commentaire sur Threema!

Je l’adore cette messagerie. Tellement plus agréable que la concurrence! Et niveau confidentialité et sécurité, elle est aussi au dessus.

Quand au commentaire qui dis que personne ne payera pour une app de messagerie, ce n’est pas vrai. Threema est très populaire dans d’autres pays comme l’Allemagne. Par ailleurs, j’ai réussi à faire passer toute ma famille dessus et ils en sont très satisfaits.

Le prix pour moi est même un argument de vente: on participe au financement de l’app, des devs, des serveurs sans inquiétude qu’ils aient besoins de se financer ailleurs, comme Signal ou Telegram. Et puis ce n’est pas un abonnement. J’ai payé une fois pour Threema il y a plus de 5ans et jamais repayé depuis.

avatar OzVirtu | 

@Xap

Et oui tu a tout dit, ceux qui pleurent à payé une messagerie sont les premiers à lâchés plus de 1000€ sur des smartphones derniers cris, en tout cas moi aussi je suis content de Threema qui est largement au dessus de Messenger, Télégram, Signal...etc.

avatar pilipe | 

@OzVirtu

Il y a aussi Olvid, app gratuite et française.

avatar OzVirtu | 

@pilipe

Je préfère Threema, Olvid n'est pas gratuit c'est un abonnement mensuel, niveau sécurité la messagerie suisse est au dessus de l'appli française.

avatar pilipe | 

@OzVirtu

J’ai Threema, mais je rencontre pas mal de soucis. Pas de synchronisation avec iPad, appel vidéo pas trop stable.

avatar OzVirtu | 

@pilipe

J'ai pas essayer avec l'ipad et au niveau vidéo j'ai pas rencontré ce problème

avatar Drugi | 

Perso je suis passé sur signal. J'ai supprimé mon compte whatsapp du jour au lendemain tous mes groupes de discussions ont eu une notification de mon départ, de quoi engager la discussion et inviter au passage sur signal.

avatar victoireviclaux | 

@Drugi

Excellent ! Si les gens veulent te contacter, ils seront obligé de s'adapter

avatar Drugi | 

@victoireviclaux

Exactement. Cela dit, il y en a que je ai perdu de vue du coup...

avatar armandgz123 | 

@victoireviclaux

Et si tu veux contacter des gens sur WhatsApp ? Tu fais comment ? Tu t’inscris à nouveau sur WhatsApp ?

avatar David Finder | 

@Drugi

C’est automatique le message qui dit que tu quittes whatsapp ?

avatar Drugi | 

@David Finder

Oui

avatar David Finder | 

@Drugi

Ah merci. Je ne savais pas.

avatar Phoenixxu | 

Il faut faire un travail de sensibilisation sur son entourage.
Moi clairement je n’accepterai pas ces conditions donc famille ou pas, le 8 février je n’aurai plus accès à WA.

C’est vrai, que les générations anciennes sont à fond sur WA mais c’est à nous de les sensibiliser.

avatar klouk1 | 

@Phoenixxu

"C’est vrai, que les générations anciennes sont à fond sur WA mais c’est à nous de les sensibiliser."

C’est quoi anciennes, plus de 22 ans ?
Parceque moi j’utilise wa du fait de jeunots qui utilisent cette applications

avatar Phoenixxu | 

@klouk1

Pour ma part, je parle de mes parents ainsi que de leurs frères et sœurs. Donc, moyenne d’âge 65 ans. J’ai 33 ans moi-même, dont je ne me considère pas vraiment comme ancien… 🙂

avatar ArnaudBnt | 

Je viens de supprimer mon compte 🤝

avatar IRONMAN65 | 

On y vient, doucement, mais on y vient à la dictature....

avatar Sgt. Pepper | 

C’est fait 🚮
(J’utilise Signal depuis un bon moment déjà👍)

avatar phil.dupa | 

Bon ben je migre la plupart de mes groupes vers Signal.

avatar Slo88 | 

+1 pour Signal.
Quitte à utiliser ce genre d’apps autant opter pour des alternatives plus vertueuses.
Mais, c’est clair que le travail de persuasion est difficile envers les adeptes de WA.
Le Covid c’est rien à côté.

avatar macbook60 | 

Bonjour

C’est que pour les professionnels où tout le monde à la fin de l’article il parle un peu

avatar huexley | 

Ouhlala Whatsapp ils sont morts

(ou pas en fait)

avatar Glop0606 | 

On le voyait venir... Comme beaucoup sur Macg, personnellement zéro soucis à laisser tomber Whats app et ainsi ne plus rien avoir de FB sur mon téléphone. MAIS le problème c'est tous mes contacts! Quasiment tous sur What's app, quelques uns sur Télégram et quelques pélerins sur Signal... Tous les groupes aussi super utiles, comment leur faire comprendre? Sérieusement ça me pose un problème, vu que je ne partage rien de rien avec Facebook et là vas y ça sera open bar... ahhh. Allez je vais commencer quand même mon boulot d'information chez mes contacts, c'est pas gagné...

avatar lkaritoo | 

On ne peut pas mettre un numéro secondaire sur WhatsApp?

avatar Ricobtz | 

Oh ? Plus qu’avant alors ? 😂

avatar ibabar | 

La plupart vont malheureusement cliquer sur « accepter ».
C’est global comme problème: les vieux qui ont du mal à migrer ailleurs, les jeunes qui s’en foutent qu’on pille leurs données avec le credo « je n’ai rien à cacher » (et avec pour modèle la TV-réalité et les réseaux sociaux).
Et au milieu les gens qui n’ont juste pas le temps, pas l’énergie, pas la connaissance des enjeux pour se donner la peine d’effectuer le changement...

Sur l’AppStore, quand je tape « Signal », j’ai tout de suite en-dessous WhatsApp qui m’est proposé !!
_ Pourquoi ces suggestions ? Si je demande un Orangina, je ne veux pas qu’on me propose instantanément un Coca-Cola au même moment: JE sais ce que JE veux !
Qu’on me suggère Signal après l’avoir mal orthographié en « Sinial » par exemple, OK, mais ce n’est pas la même démarche.
S’il n’y a qu’un seul résultat, ils n’en mettent qu’un, pas la peine de remplir pour un scroll sans fin, non ?
_ Le slogan de WhatsApp est « Simple. Fiable. Sûr. »
Beaucoup (trop) de gens vont y croire, ce qui est accentué par les points brefs en sémantique: c’est comme ça, point à la ligne.
Mais bon on touche au débat de la publicité, surtout lorsque celle-ci n’est pas outrageusement mensongère mais subtilement trompeuse...
_ Le constat ensuite est sans appel: 46000 téléchargements pour Signal contre 1600000 pour WhatsApp.
Compliqué de faire migrer une telle masse: lorsque qu’un train est lancé, c’est dur de l’arrêter, et presque autant d’en sauter pour attraper un autre moyen de transport. Et de là à dire à l’ensemble du wagon de sauter avec soi, c’est presque mission impossible. Et ce n’est pas la poignée que nous sommes qui changera les choses: si individuellement on convainc chacun une autre poignée, au final ça restera une poignée : certes plus grosse mais toujours négligeable.

avatar Tibimac | 

Go Telegram :D

avatar R-APPLE-R | 

C’est la que je me dis que Apple a un coup à jouer avec le portage de iMessages sur Androïd et d’autre plateforme !

avatar ibabar | 

La question que je me pose est finalement de savoir pourquoi Signal plutôt que le SMS ?
Je dis le SMS mais je pense surtout à iMessage à travers les lignes, où les groupes sont possibles, les emojis passent (et sans transformation de l’image donc de la signification), où on peut envoyer des documents, partager des photos, bientôt envoyer de l’argent...etc.
La seule problématique à laquelle je fais face est la réactivité: j’ai remarqué avec 2/3 personnes que j’attendais des jours entiers une réponse par iMessage alors je pouvais les capter presqu’instantanément via WhatsApp.

Quid des usagers Android: ben ils recevront un SMS tout vert, c’est tout à fait lisible.
Mais soyons honnêtes: dans mon entourage je dois avoir 95% des gens qui utilisent un iPhone.

J’abandonnerai peut-être ce combat mais ma démarche va être de ne pas couper WhatsApp, mais de répondre aux messages qu’on m’y envoie via iMessage, jusqu’à ce que ça devienne la norme pour l’expéditeur de m’écrire un iMessage plutôt qu’un WhatsApp.
Ça permettra aussi de me laver des « groupes-conneries » dont beaucoup sont nés avec le confinement et qui sont pure perte de temps (ma compagne est par exemple dans un groupe commun mais qu’elle ne regarde pas: elle me montre régulièrement la petite icône qui lui indique plusieurs centaines de messages non-lus !!).

Ça me fait penser à il y a une dizaine d’années où Facebook était encore la norme et où je me demandais comment gérer messages, invitations à des événements et prendre des nouvelles/ voir des photos de connaissances moins « proches ».
Et ça s’est très bien passé. Chacun vit sa vie.
Je vais peut-être aussi recommencer à téléphoner, voire à me mettre à la visio (FaceTime) pour avoir une relation plus privilégiée avec les gens plutôt que des messages écrits impersonnels.

avatar Arthegor | 

@ibabar

J’ai fait le même constat que vous il y’a quelque temps. Au final pour tout les cas d’utilisations que je rencontre les sms et iMessages suffisent amplement et simplifie même la communication je trouve ( pouvoir être contacté au travers de 4 ou 5 applis différentes n’as pas particulièrement de sens ), au delà un appel est plus indiqué.

Après les groupes pour la plupart ne serve à rien en effet à mon avis, j’ai encore eu l’exemple récemment où pour un événement il y’avais sûrement une centaine de message dont 95% des messages inutile alors que 3 sms et 1 appel aurait suffit au même résultats. J’ai donc supprimé la totalité des application sociales ainsi que les comptes associé et aucune différence ( de toute façons quand une personne doit te contacter si c’est urgent elle trouvera toujours le moyen ).

Et pourtant je suis totalement dans le tranche d’âge qui utilise ce genre de service comme quoi

avatar Drugi | 

Ce qu'il serait intéressant d'avoir aussi c'est une éducation sur l'utilisation de ces groupes de messages.
Trop souvent tu te retrouves integré à un groupe alors que tu n'as rien demandé
Trop souvent tu crées un vent de panique lorsque tu t'en vas de ce groupe et tout le monde te demande qu'est-ce qui s'est passé.
Bref apprenons à utiliser correctement ces applications.

avatar marenostrum | 

Ceux qui veulent migrer comprennent pas que ça sera pareil partout où c’est gratuit. Ils ont besoin de vos données pour rentabiliser le service. Ce n’est pas par humanisme que leur app va fonctionner.

avatar OzVirtu | 

@marenostrum

Oui exactement mais des que c'est payant les gens grognent n'est-ce pas @armandgz123.

avatar Ichigo-Roku | 

Ce n'est pas parce que l'on paie que c'est mieux qu'ailleurs. De toute façon tous les six mois il y a une app de messagerie qu'il ne "faut" plus utiliser. Les gens migrent ailleurs et dans deux ans ils apprendront qu'ils ont juste changé d'aspirateur.

avatar OzVirtu | 

@Ichigo-Roku

Oui peut-être mais en attendant Threema est largement mieux que tout ceux cités jusqu'à maintenant.

avatar kakaroth | 

@OzVirtu

J’utilise Threema depuis sa sortie. C’est de loin mon app préférée, elle est géniale.

Par contre, comme mentionné par d’autres lecteurs, il est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de monde dessus. À mon grand regret.

avatar OzVirtu | 

@kakaroth

Oui j'avoue pour l'instant, la faute à que la plupart des personnes qui utilisent des messageries veulent que du gratuit, ils ont des portables dernier cris et joue les pinces pour déboursé 5 euros.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR