La Corée du Sud force l'App Store à autoriser des moyens de paiements alternatifs

Félix Cattafesta |

La Corée du Sud ouvre une brèche dans laquelle d'autres pays pourraient s'engouffrer. La loi qui impose aux boutiques d'applications d'autoriser des moyens de paiement alternatifs a finalement été adoptée. Après avoir été repoussée il y a une semaine, ce texte empêchant Apple et Google de forcer l'utilisation de leurs moyens de paiements a finalement été validé. Autrement dit, il devrait bientôt être possible pour les utilisateurs coréens de payer leurs achats intégrés ou leurs abonnements avec PayPal, une carte bancaire ou tout autre service de paiement alternatif.

Évidemment, les deux géants du numérique voient rouge. Apple avait déclaré que cette loi allait « exposer à un risque de fraude les utilisateurs qui achètent des biens numériques auprès d'autres sources » et que l'application du texte « sapera la protection de leur vie privée et rendra difficile la gestion de leurs achats ».

Le vrai problème pour la Pomme est surtout qu'elle ne pourra plus prélever sa traditionnelle marge de 15 à 30% sur certains achats, à une période où les boutiques d'applications rapportent plus que jamais. C'est aussi la première fois que l'entreprise se verra obligée de changer ses règles. Une loi qui sera certainement citée en référence par les régulateurs d'autres pays.

Aux États-Unis et en Europe, de nombreuses plaintes et enquêtes cherchent à réduire le monopole d'Apple et Google. Le texte coréen prévoit qu'en cas de refus d'obtempérer, les entreprises pourraient recevoir une amende équivalent à 3% de leurs revenus en Corée. Dernière étape avant l'officialisation de la loi : la signature du président Moon Jae-in, dont le parti a fortement soutenu la législation.


avatar xav-stargate | 

Aujourd’hui est un grand jour !
Enfin, Apple ne peut plus faire ce qu’il veut (sous prétexte de sécurité)
J’espère que bientôt des lois passeront pour pour l’achat et la réparation des pièces OEM a des prix corrects, s’ils aiment autant l’environnement qu’ils le disent, qu’ils le prouvent !

avatar raphta | 

@xav-stargate

Ce qui embêtant pour les users comme moi, c’est qu’il va falloir utiliser les moyens de paiements choisis par les vendeurs, et multiplier l’encodage de nos données bancaires.

avatar Lameth | 

@raphta

J’imagine que le paiement par les systèmes d’Apple sera quand même proposé dans tous les cas en plus du système tiers.

avatar shaba | 

@quentinf33

Par contre ils ne pourront pas obliger d’afficher les mêmes prix je pense, ça irait à l’encontre de la logique de cette loi.

avatar Captain Bumper | 

@shaba : pourquoi, toi tu vois plusieurs tarifs selon le mode de paiement dans les lieux que tu fréquentes ? Si tu payes par CB, chèque cadeau, chèque resto, AMEX, etc les frais sont différents et plus élevés qu’un paiement par chèque ou espèces. Et pourtant le prix est toujours le même. En France la loi n’autorise pas de faire varier le prix selon le moyen de paiement, pas de raison de faire autrement dans ce cas.

avatar shaba | 

@Captain Bumper

C’était le cas avec Fortnite. Les achats directs avec le système d’Epic coûtaient moins chers. C’est ce qui a mis le feu aux poudres. C’est tout à fait possible que cette situation se reproduise.

avatar debione | 

@Captain Bumper |
Ce n'est pas le cas dans tous les pays loin s'en faut... J'ai rencontré très souvent en Asie un rabais de 5 à 15% si tu payais plutôt en espèce qu'avec du dématérialisée...

avatar Captain Bumper | 

@debione : je parle de la France.

avatar gwen | 

@Captain Bumper

Et l’article parle de la Corée. Donc pour le moment c’est ce cas qui nous intéresse et non une hypothétique transposition en france.

avatar bibi81 | 

En France la loi n’autorise pas de faire varier le prix selon le moyen de paiement, pas de raison de faire autrement dans ce cas.

C'est facilement contournable.

avatar iPop | 

@xav-stargate

Ce qui revient au même. Quoi que tu utilise c’est ta carte bleu qui est vidé.
Je trouve ça stupide, ça rajoute encore 2 pages puis une validation par code, en gros c’est plus chiant.
La conséquence sera un ralentissement des ventes.

avatar byte_order | 

@iPop
> Ce qui revient au même. Quoi que tu utilise c’est ta carte bleu qui est vidé.

Mais pas forcément du même montant.
Et, surtout, la part qui revient à untel ou untel n'est pas la même.

Donc, non, cela ne revient pas strictement au même.
Si c'était le cas, vous pensez bien que Apple ou Google ne seraient pas vent debout contre.

avatar melaure | 

@xav-stargate

Imposer RAM et stockage upgradable, ce serait un autre pas de géant ;)

avatar fte | 

Wow.

avatar Tabouret3 | 

Ohhhh mon dieu 💃

avatar newiphone76 | 

Ça va chauffer !!!

avatar R-APPLE-R | 

@scanmb

Transmission sur iOS 😂

avatar heero | 

c'est pas une question de virus, la question sécurité oui peut-être.

ton paiement Spotify, il se fait bien dans le compte en ligne Spotify, via le système qu'ils ont choisis. Mais c'est pas une question de Virus.

avatar armandgz123 | 

@scanmb

Le rapport ?🧐

avatar 0MiguelAnge0 | 

@scanmb

C’est bien mon gars: la lessiveuse de cervelle Apple a bien réagi sur toi.

avatar lufffy447 | 

🎈🎉🎊

avatar roccoyop | 

Il suffit de mettre une taxe de 60% sur toutes les applications qui n’intègrent pas Apple Pay et c’est au développeur de la payer. 😁

avatar Tabouret3 | 

@roccoyop

Pourquoi pas 98% tant qu'on y est.

avatar roccoyop | 

@Tabouret3

Tant que c’est dissuasif. Pourquoi pas oui

avatar bibi81 | 

Il suffit de mettre une taxe de 60% sur toutes les applications qui n’intègrent pas Apple Pay et c’est au développeur de la payer. 😁

Trop compliqué à mettre en place. En plus ça obligerait Apple à mettre en place des contrôles des développeurs.

avatar a_y | 

Cool 👏🏻👏🏻👏🏻

avatar ValKor | 

En quoi ça empêche Apple de prélever sa commission?
Ils pourront facturer au développeur la commission selon les ventes, vu que ça reste leur boutique et qu’ils vont bien savoir qui a acheté quoi dessus même si ils gèrent pas le paiement.
Ça aurait différent si la loi imposait un store alternatif

avatar Tao | 

@ValKor

Oui j’ai pas compris ce passage non plus. Quel que soit le mode de paiement Apple devrait tjrs être capable de prendre sa commission, si quelqu’un aurait plus d’explications je suis preneur.

avatar heero | 

c'est simple lors de l'achat in-app, le client est rediriger vers une autre plateforme de paiement (dont Apple n'a aucun pouvoir, et donc aucun moyen de prélever sa marge)

Exemple, cliquer sur le bouton de paiement pour un abonnement/options/... dans l'app, choisir Carte Mastercard et être renvoyé sur la plateforme de Worldline pour payer l'achat avec sa MasterCard. (dont l'ensemble arrive sur le compte du dev, hors commission de la plateforme choisie)

avatar Nesus | 

@heero

Faux. L’ensemble passe par les serveurs d’Apple. Donc Apple pourra continuer de prendre 30%. Par contre, ça va demander de créer des factures et courir après le recouvrement, ce qui n’arrange pas apple.

avatar madmak | 

@Nesus

Non, ce n’est pas un problème technique mais légal. La loi qui a été votée interdit à Apple faire ce que tu dis.

avatar Nesus | 

@madmak

Alors où vous avez des infos que je n’ai pas, ce qui est une possibilité ou vous vous trompez totalement.
Parce que dans votre cas, ce n’est plus l’obligation d’un service de paiement alternatif qui est demandé, mais la fourniture gratuit d’un service commercial qui est demandé par la Corée du Sud. Je doute que Samsung apprécie…

avatar madmak | 

@Nesus

Vous n’avez qu’à suivre le lien que j’ai donné plus haut :
“App users will be allowed to use the payment system of their choosing, and app operators will not be required to pay the app market operators commissions.”

avatar Nesus | 

@madmak

Faudra voir le détail précis et la mise en application, mais c’est une très mauvaise nouvelle pour l’utilisateur final.
Car Apple mettra autre chose en place (j’en vois un paquet de possible dès maintenant) et ça va nous coûter cher.
D’ailleurs, je doute que la loi tienne longtemps dans cette forme, parce qu’elle va clairement créer une concurrence déloyale.

Le passage qui me fait le plus rire est l’interdiction de l’exclusivité sur plateforme…
Ça va juste détruire les studios qui ne toucheront plus rien d’avance car non exclusif. Mais bon, les plateformes feront signé des contrats d’exclusivité qui n’en seront pas. La seule différence, c’est que ça sera au studio de s’engager sur l’exclusivité.

avatar Krysten2001 | 

@Nesus

« Parce que dans votre cas, ce n’est plus l’obligation d’un service de paiement alternatif qui est demandé, mais la fourniture gratuit d’un service commercial qui est demandé par la Corée du Sud. Je doute que Samsung apprécie… »

Plus d’explications ?

avatar Nesus | 

@Krysten2001

Samsung pay ;-)

avatar heero | 

@Nesus

Non, lors du paiement. Si l'option paiement Apple est sélectionné, c'est les services de paiement d'Apple. Mais si une autre option de paiement, ca sera la plateforme sélectionné par le dev qui prendra la partie "paiement" en charge. Exemple; Stripe, Mollie, Paypal, Wordline,... etc.

On parle bien des services de paiement (la structure qui va gérer le paiement lors d'un achat in-app/abo).

Avec la Corée du Sud, ils veulent surement implémenter les achats via Line Pay.

avatar Nesus | 

@heero

Oui sauf que Stripe (je ne vais parler que de ce que je connais) prend sur chaque transaction un pourcentage (entre 1,8 à 2,4 selon abonnement et volume). Du coup, c’est assimilable à la même loi. Donc, encore une fois = concurrence déloyale.

avatar byte_order | 

@Nesus

Depuis quand Stripe est lié *également* à l'usage d'un app market leur appartenant !?
Depuis quand Stripe est incontournable comme méthode de paiement !?
Depuis quand Stripe n'est pas exposé à la concurrence d'autres méthodes de paiement !?

D'ailleurs, Stripe ne peut être présent sur aucune des apps iOS actuellement, alors que le service de paiement d'Apple, lui, l'est systématiquement. Et vous n'y voyez aucune concurrence déloyale pourtant.

Du coup, vous m'excuserez, mais j'ai un gros doute sur votre capacité à voir ce qu'est une concurrence déloyale.

Mais de toute façon c'est pas grave, parce que ce sont les législateurs et autres régulateurs de marché qui décident, pas les consommateurs (ou du moins ils n'ont qu'un bulletin de vote chacun, pas plus) et encore moins les entreprises qui veulent être présentes dans les dits marchés (ce qui n'a rien d'obligatoire, Apple et Google peuvent parfaitement se retirer du marché de la distribution d'apps pour plateformes mobiles si les conditions de ce marché ne les intéressent plus, hein).

avatar Nesus | 

@byte_order

Vous confondez deux choses, donc je vais être plus clair.
Apple ne peut pas être une concurrence déloyale dans son propre service. Stripe ne peut pas attaquer Apple parce que sur son OS, il ne peut pas servir de moyen de paiement. Ce qui est en partie faux en plus puisque que le cœur du métier de Stripe fonctionne très bien sur iPhone (se passer des terminaux de paiement des banques).
Pour faire simple, il n’y a aucune loi qui oblige carrefour à vendre du Leclerc dans son magasin. Ça n’est pas pour autant de la concurrence déloyale. Personne n’interdit à Stripe de faire un os et de vendre ses téléphones pour concurrencer Apple.
Par contre, avec cette nouvelle loi, demain Stripe pourra être implémenté comme moyen de paiement. Stripe prendra alors sa commission sur la transaction (ce qui est logique). Par contre, Apple ne le pourra pas. Distorsion de concurrence et donc par extension concurrence déloyale. D’autant qu’en plus de devoir gérer et offrir la transaction financière Apple devra offrir le service d’hébergement. Ça ne tiendra pas longtemps devant un juge.
Car oui, le législateur ne décide qu’en partie. Il faut aussi que ce soit valable légalement. Et il y a des règles de commerce mondial, même si certains aiment bien à l’oublier.

avatar bibi81 | 

Pour faire simple, il n’y a aucune loi qui oblige carrefour à vendre du Leclerc dans son magasin.

En effet mais Leclerc et Carrefour ont leur magasin, là seul Apple a le magasin, il n'y en a pas d'autre sur iOS.

avatar webHAL1 | 

@Nesus :
« Par contre, avec cette nouvelle loi, demain Stripe pourra être implémenté comme moyen de paiement. Stripe prendra alors sa commission sur la transaction (ce qui est logique). Par contre, Apple ne le pourra pas. Distorsion de concurrence et donc par extension concurrence déloyale. D’autant qu’en plus de devoir gérer et offrir la transaction financière Apple devra offrir le service d’hébergement. Ça ne tiendra pas longtemps devant un juge. »

Tout ce que vous dites ici est incorrect (et je ne parle même pas de la comparaison entre l'App Store, qui est l'UNIQUE canal de distribution d'applications sur iOS, et Carrefour/Leclerc, qui peuvent cibler tous deux les mêmes clients et qui ne possèdent ni l'un ni l'autre de monopole).
Au passage, Apple ne "doit" en aucun cas gérer la transaction financière, ni offrir le service d’hébergement. C'est elle, et uniquement elle, qui a choisi de faire de l'App Store l'unique canal de distribution d'applications sur iOS, personne ne l'y a obligée. Ce monopole lui rapporte d'ailleurs des dizaines de milliards de dollars par année, donc il semblerait qu'elle ne s'en sorte pas trop mal.

avatar IceWizard | 

@webHAL1

« et Carrefour/Leclerc, qui peuvent cibler tous deux les mêmes clients et qui ne possèdent ni l'un ni l'autre de monopole). »

C’est marrant que tu dises ça, sachant que Leclerc est avant tout une centrale d’achat avec un monopole absolu sur les produits vendus dans les franchises Leclerc.

Un magasin Leclerc n’a pas le droit de vendre autre chose que les produits de la centrale d’achat. Sinon c’est rupture de contrat, et perte du droit d’utiliser la marque Leclerc.

avatar webHAL1 | 

@IceWizard :

Strictement aucun rapport.
Une bouteille de Coca-cola achetée chez Carrefour ou chez Leclerc sera strictement identique, quel que soit l'organisation de ces deux chaînes de supermarchés.

avatar IceWizard | 

@webHAL1

« Une bouteille de Coca-cola achetée chez Carrefour ou chez Leclerc sera strictement identique, quel que soit l'organisation de ces deux chaînes de supermarchés. »

C’est marrant que tu dises ça, sachant que Leclerc n’a plus référencé Coca-Cola pendant des années, suite à un conflit avec l’entreprise. Je ne sais même pas si le problème est réglé à l’heure actuelle !

avatar byte_order | 

@IceWizard
> C’est marrant que tu dises ça, sachant que Leclerc n’a plus référencé Coca-Cola
> pendant des années, suite à un conflit avec l’entreprise.

Sans pour autant que les consommateurs ne puissent plus se fournir en Coca-Cola ailleurs que chez l'UN des distributeurs.

> Je ne sais même pas si le problème est réglé à l’heure actuelle !

Qu'il le soit ou pas, dans tous les cas ni Coca-Cola ni les consommateurs n'ont subi une situation de concurrence déloyale puisque l'un comme l'autre ont pu distribuer et acheter du Coca-Cola ailleurs que chez Leclerc, sans devoir changer de marque de voiture ni que Coca-Cola ne soit contrainte de concevoir et vendre sa propre marque de voiture.

Imaginez 2s la même situation de dérérencement mais sur l'AppStore.

avatar webHAL1 | 

@byte_order :

Exact. Mais bon, toute cette digression autour de Carrefour, Leclerc et Coca-Cola part de toute maniere d'une analogie qui n'a pas de sens.
Ça n'a que très peu d'intérêt de vouloir absolument la poursuivre, à part bien sûr pour les personnes qui préfèrent ne pas parler du monopole de l'App Store, pour qui c'est une diversion bien à propos.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR