L'App Store des Pays-Bas va rencontrer de nouveaux systèmes de paiement 🆕

Florian Innocente |

Mise à jour 17/01 — L'ACM, l'autorité de la concurrence néerlandaise, va désormais rencontrer les éditeurs des apps concernées pour déterminer si les modifications proposées par Apple leur conviennent. Si l'App Store va leur permettre d'intégrer des systèmes de paiement alternatifs, les conditions sont drastiques : les éditeurs devront compiler une application spécifique distribuée uniquement aux Pays-Bas, et Apple prélèvera une commission, y compris sur les achats réalisés via les mécanismes alternatifs. Le constructeur n'a pas précisé le pourcentage.


Article original, 15/01 — Pour la première fois, Apple va permettre à des éditeurs d'apps sur l'App Store de proposer d'autres systèmes de paiement. Ce sera toutefois limité aux Pays-Bas et aux apps de rencontres. Ce n'est pas de son propre chef qu'Apple introduit cette souplesse — elle reste vent debout contre ce principe — mais à la suite d'une décision du régulateur néerlandais l'ACM (Autoriteit Consument & Markt).

Dans l'immédiat elle est tenue de s'y conformer, toutefois elle a fait appel auprès de la Haute Cour. Apple estime que cette nouvelle règle « n'est pas dans l'intérêt de [ses] utilisateurs » et de redouter que « ces changements compromettent l'expérience utilisateur et créent de nouvelles menaces pour la vie privée des utilisateurs et la sécurité des données ».

Les Pays-Bas exigent l

Les Pays-Bas exigent l'ouverture de l'App Store aux systèmes de paiement alternatifs

Pas résignée mais tout de même obligée, Apple va prochainement proposer 3 options aux développeurs de ces apps de rencontre — et uniquement ce type d'apps.

Soit les éditeurs continuent d'exploiter le système de paiement de l'App Store et en ce cas ils n'ont rien à faire. Soit ils intègrent un lien qui emmène l'utilisateur vers leur site pour effectuer des achats, ou bien enfin ils incluent directement dans l'app le système de paiement de leur choix.

Dans les deux derniers cas, Apple continuera de percevoir une commission sur les ventes mais il y a fort à parier que le taux sera revu à la baisse. Elle prévient toutefois que les éditeurs choisissant de renoncer à son système devront gérer eux-même les éventuelles demandes de remboursement, l'historique des achats et autres choses dont Apple s'occupe habituellement.

Enfin, les éditeurs qui ont une présence internationale devront compiler une app spécifique pour l'App Store néerlandais puisque ce changement ne concerne que ce marché.

Corée du Sud : Apple proposera d

Corée du Sud : Apple proposera d'autres méthodes de paiement sur l'App Store

Correction sur la partie du versement d'une commission. Apple continuera d'en collecter.


avatar Ios_What a joke | 

Juste une histoire de gros sous

avatar helloagain | 

Tinder (et tout le groupe Match) va être ravi

avatar Tao | 

En espérant que la France prenne exemple.

Qu’en est-il de la Corée du Sud ? J’avais cru comprendre il y a quelques temps qu’elle avait fait passer une mesure similaire.

avatar shaba | 

@Tao

Pourquoi ça en espérant ? J’espère rien du tout moi, je préfère que la cohérence de l’écosystème reste intacte et je ne me sens pas du tout emprisonné :)
Pour la Corée, ils vont le faire aussi mais ils prélèveront une commission même sur les achats pr d’autres moyens de paiement ce qui est logique. Elle sera simplement diminuée.

avatar Tao | 

@shaba

Car si on prend l’exemple de Tinder et autres sites de rencontre c’est ridicule de devoir aller sur le site web pour payer leurs différents IAP 30% moins cher. Le site est parfaitement optimisé pour mobile, Match group a déjà un système de remboursement et un SAV en place.

Les seules personnes qui payent la taxe de 30% sur les différents achats in-app de ces apps en question ce sont des utilisateurs iOS qui ne sont pas suffisamment informés pour savoir qu’il suffit s’ouvrir Safari pour avoir droit à une réduction de 30%.
Et je rappelle qu’Apple n’autorise pas les apps à informer leurs utilisateurs des autres moyens d’achat, même si elles ne donnent pas de lien.

C’est juste extrêmement mesquin de la part d’Apple. Et avoir différents systèmes de paiement ne tuerai en rien la “cohérence”, cet argument est vraiment bidon. Ça permettrait juste au consommateur de choisir le mode de paiement qui lui convient le mieux et de payer le prix juste.

avatar shaba | 

@Tao

Tu penses que tu paieras 30% moins cher sans passer par Apple ? J’y mettrai pas ma main au feu.

avatar frankm | 

@shaba

Laisse-le y croire

avatar Tao | 

@frankm

C’est déjà ce que Tinder a fait sur le Play Store : https://www.nextpit.com/tinder-payments-google-play-store. Pas besoin de me prendre de haut.

avatar shaba | 

@Tao

Sur le long terme ça ne sera pas le cas et pour d’autres apps, (Netflix par exemple) ça ne l’était pas.

avatar Tao | 

@shaba

Je ne sais même pas pourquoi tu essayes t’argumenter contre le fait de payer moins cher pour un service rendu identique. La machine à propagande d’Apple doit tourner fort.

avatar shaba | 

@Tao

Je ne suis pas contre le fait de payer moins cher loin de là, je tiens juste à préserver un écosystème qui a beaucoup de valeur en termes de qualité et sécurité. Le montant de la commission c’est un autre problème.

avatar Tao | 

@shaba

Oui et c’est là où je ne te suis pas. L’idée n’a jamais été d’interdire le paiement d’IAP via l’App Store mais d’ajouter éventuellement (pour les apps qui le souhaitent et avec les modes de paiement souhaités) d’autres options. La sécurité, pour ceux qui souhaitent rester sur l’App Store, ne sera pas revue à la baisse.

avatar shaba | 

@Tao

Si tu introduis d’autres moyens elle le sera forcément. C’est le maillon le plus faible de la chaîne :)

avatar Ljuba | 

@frankm

Pk ? Tu as toi obligatoirement raison ? Tu as une source pour prouver ce que tu avances ? Les marioles dans ton genre….

avatar Tao | 

@shaba

C’est ce que je te dis, c’est déjà le cas sur ces apps. Sans passer par Apple tu payes déjà 30% moins cher. Il n’y a pas besoin de parler au conditionnel.

avatar marenostrum | 

tu te fatigues avec lui, laisse le, c'est une perte de temps. et puis il comprend pas les enjeux de cette affaire. l'app qu'il utilise l'a grâce à celui qui l'a développé et pas grâce à Apple qui joue sur la sécurité globale de son écosystème. et même la sécurité c'est le développeur de l'app qui l'assure et pas Apple. un développeur qui ne gagne pas assez il peut te niker, parce que ça dépend de lui la sécurité.
il suffit d'ouvrir Safari et de lire ce que annonce pour chaque extension, qui peut tout lire et écrire de ce que on fait. dès qu'on installe un truc il peut tout faire à notre insu.

avatar shaba | 

@marenostrum

Je pense que je comprends bien mieux que toi mais en effet n’en débattons pas c’est inutile.

avatar death_denied | 

C’est le cas pour Spotify, j’ai payé moins cher en m’abonnant par le site de Spotify et non par l’app.
Et c’était bien mesquin de la part d’Apple d’interdire au développeur de ne serait-ce que mentionner ça dans son app.
Alors oui vivement qu’apple soit enfin contraint comme ça commence à l’être dans différents pays.

avatar Crunch Crunch | 

@shaba

Je préfère payer ces 30% et avoir un système stable, claire, facile à utiliser, etc…

Le système Apple me convient très bien, et je ne considère PAS l'écosystème Apple comme qqch de fermé. Au contraire ! J'ai choisi de ne pas avoir d'ennui.

avatar max351 | 

@Crunch Crunch

"Je préfère payer ces 30% et avoir un système stable, claire, facile à utiliser, etc…"

Je ne vois pas trop en quoi un système stable, claire et facile à utiliser entrerait en contradiction avec le fait de proposer d'autres systèmes de paiement, ou de laisser les développeurs mentionner des modes de paiement alternatifs sur leur app.

avatar byte_order | 

@Crunch Crunch
> Je ne considère PAS l'écosystème Apple comme qqch de fermé.

Mais les utilisateurs ne sont pas les seuls concernés. L'écosystème concerne également les développeurs d'apps.

Et vous noterez que les injonctions et autres lois contestant le monopole de l'Apple sont toutes motivées par la défense des développeurs des abus de ce type de monopole. Developpeurs.

Apple fait très bien son boulot pour faire oublier aux utilisateurs les développeurs.
Elle refuse d'indiquer le montant de sa commission sur tout prix des développeurs. Et leur interdit de le faire eux même. Comme par hasard, elle trouve tout a fait légitime le taux de sa commission, mais étrangement fait tout pour la cacher aux consommateurs...

Quelle jolie façon de l'assumer.

avatar suhy | 

@shaba

Moi non plus…
Pour exemple, ça ne coute pas plus cher à s’abonner sur l’AppStore à Dropbox que sur le site lui-même.

avatar thierry37 | 

@Tao

Je croyais que les prix sur AppStore et sur site web devait être identiques. Ça a changé ?

Avant c'était même prix. Mais sur le site web, la boîte perdait un peu moins en frais

avatar marenostrum | 

ça n'a jamais été le même prix, même pour les livres de macG. sur le site coutaient ou coutent moins cher que sur app store. normal parce que le vendeur ne touche pas le % de Apple. et 30% ce n'est pas "un peu" mais beaucoup. mais pour le savoir il faut vendre un truc qui t'as bien fatigué le produire. sinon tu le sais pas. tu parles pour rien.

avatar Tao | 

@thierry37

Pas à ma connaissance et je trouverais ça bizarre qu’Apple ait un impact sur le site web. En tout cas je viens de vérifier à l’instant, les prix pratiqués par Tinder sont effectivement 30 % moins chers sur le site

avatar amonbophis | 

@Tao

Pouvez vous donner plusieurs (pas un seul) exemples d’abonnement/livre/… effectivement de 30% moins cher que sur l’AppStore ?
Qu’est ce qui assurera que la diminution sera bien de30% dans le futur? Ne serait-ce pas une promesse de campagne? (Déjà il y aura la commission d’Apple donc ça ne sera pas 30%)

avatar Tao | 

@amonbophis

À peu près tous les abonnements qui sont proposés sur l’app store et hors de l’app store. Là me viennent également AdGuard et 8fit en tête car je les utilise mais c’est pas très compliqué d’en trouver plein, cherchez par vous même. De plus, l’abonnement AdGuard, s’il est pris sur l’app store ne permet pas d’en bénéficier sur des appareils non Apple, ce qui est quand même un énorme point faible.

Peu importe s’ils montent les prix après ou pas, l’important est d’avoir le choix. Si un éditeur propose de prendre le même abonnement directement dans l’app soit en passant par l’app store soit ailleurs et décide de pratiquer le même prix chez les deux que grand bien lui fasse, ça fera 30% de revenu en plus dans la poche de l’éditeur, en attendant aujourd’hui c’est un choix qui n’existe pas.

avatar thierry37 | 

@Tao

Il y avait bien une règle de l'AppStore qui empêchait Netflix de vendre son abonnement moins cher à l'extérieur.
Ou je deviens gaga....?

C'était le même prix. Mais à l'extérieur il y avait une plus grosse partie qui reste dans la poche du développeur.

avatar marenostrum | 

Apple empêche le développeur de mettre un lien sur l'app pour l'envoyer chez lui et faire le paiement. et la plupart te font payer la part de Apple en App Store mais pas chez eux. ce qui est logique, pour en gagner la même somme.

avatar pechtoc | 

@thierry37

Non Apple empêchait rien mais Netflix ne voulait pas vendre 30% plus cher sur l'AppStore et se retrouver plus cher que la concurrence. C'est assez vicieux cette taxe de 30%.

On peut bien être contre plusieurs mode de payement mais quand les dev en viennent à supprimer la possibilité de payer depuis l'AppStore comme certain, pour n'avoir que la possibilité de le faire depuis le site du dev, autant offrir le choix directement depuis le store.

avatar bibi81 | 

Non Apple empêchait rien

Apple interdit de faire mention d'un autre moyen de paiement et interdit aussi de communiquer sur la taxe de 30%.

avatar pechtoc | 

@bibi81

Oui mais Apple n'empêche pas de vendre moins cher hors AppStore, c'est ce que je voulais dire.

avatar byte_order | 

@pechtoc
> quand les dev en viennent à supprimer la possibilité de payer depuis l'AppStore
> comme certain, pour n'avoir que la possibilité de le faire depuis le site du dev, autant
> offrir le choix directement depuis le store.

Ben pourquoi ? Pourquoi un développeur qui est en position de force vis à vis d'Apple (car sinon il ne se permettrait pas de devoir compter sur les utilisateurs seuls pour trouver comment s'abonner, vu qu'Apple interdit au développeur de les y aider depuis l'app) accepterait qu'Apple puisse capter une partie de sa clientèle et ainsi gagner, sans se fouler, de l'argent sur des abonnements à un service auquel Apple ne participe en rien aux coûts !?

C'est un rapport de force.
Les développeurs d'apps ou de service dont la disponibilité sur iOS est plus important pour les ventes de terminaux et donc pour Apple que pour eux-même se servent fort logiquement de cette position.

Imaginez-vous Netflix, sachant qu'Apple préparait Apple TV+, donc une concurrence pour leur propre service, aidez gratuitement Apple a capter un peu d'argent à chaque fois que eux ils vendent un abonnement à leur service ? En gros, subventionner le développement de leur futur concurrent !?

Y'a pas de "offrir le choix". Rien n'est offert, y'a quelqu'un qui perd de l'argent au profit d'une autre personne. Si Apple veut que Netflix et autres gros services en position de force "offre" un abonnement in-app, que Apple leur offre quelque chose en échange. C'est du commerce, pas de l'humanitaire.

Vous noterez qu'Apple pourrait, par exemple, leur proposer de baisser fortement ou supprimer sa commission. Juste parce qu'elle aurait à coeur de faciliter la vie des utilisateurs en effet.

Mais non. Elle même a une position rigide de donnant-donnant, où l'intérêt final de l'utilisateur n'est pas la priorité. Alors pourquoi ces devs devraient être plus généreux qu'Apple !?

avatar pechtoc | 

@byte_order

Ce n'est pas ce que je dis. Si Apple se soucie tant de la sécurité et de l'expérience utilisateur (c'est leur défense) , ils ne priviligieraient pas l'option "l'utilisateur peu faire une recherche Google s'il souhaite s'abonner à Netflix ou Spotify"

La défense d'Apple est incohérente avec les faits, mais totalement logique dans ce besoin de se faire le maximum de marge tant qu'il est encore possible de le faire.

avatar byte_order | 

@pechtoc

Ah, alors là on est complètement d'accord vous et moi.

avatar lmouillart | 

Quand je vais faire mes courses chez E.Leclerc. J'y vais avec ma voiture de location E.Leclerc, que j'alimente en essence E.Leclerc payée avec ma CB E.Leclerc, je n'achète que des produits chez eux. Pour partir en voyage, c'est pareil.
E.Leclerc offre un écosystème cohérent, sécurisé et qui ne m'espionne pas. Hors de question que quoi que ce soit vienne briser cette harmonie.

Vivement qu'ils prennent exemple sur Apple et que les personnes qui viennent avec des véhicules non badgés E.Leclerc, ou qui payent autrement puissent entrer, c'est mieux pour eux et surtout pour moi.
Je me demande d'ailleurs tous les matins pourquoi il existe des concurrents à E.Leclerc.

avatar marenostrum | 

ça va arriver. on est en train de revenir au moyen âge en ce moment. en tout cas le système actuel économique va exploser bientôt. y aura de grands bouleversements.

avatar mystik91 | 

@lmouillart

Souvent les démonstrations par l’absurde c’est… absurde.

avatar byte_order | 

@shaba
> Pour la Corée, ils vont le faire aussi mais ils prélèveront une commission même
> sur les achats pr d’autres moyens de paiement ce qui est logique.

Ben tiens, c'est logique de toucher une commission sur une transaction alors que vous ne fournissez aucune prestation en échange !?

Par ailleurs, attention à ne pas confondre ce que Apple et Google ont annoncés avec ce que le régulateur Coréen permettra, ou pas. Comme déjà dit, il a déjà dit officiellement qu'il considérait la proposition de Google comme un "gimmick", un écran de fumée pour tenter de contourner la loi. La loi coréenne interdit aux stores d'interdire aux développeurs d'utiliser toute solution de paiement de leur choix que cette des stores. Hors ce que propose Google (et désormais Apple) c'est de laisser le choix à *l'utilisateur*, mais en imposant toujurs aux développeurs de devoir passer par une API in-app imposée (pour Apple, le StoreKit), ce qui semble assez logiquement contraire avec le fait de permettre aux développeurs d'utiliser tout solution de paiement de leur choix.

Y'a un focus trop consommateur dans vos réactions. Toutes les mesures imposant un changement à Google et/ou Apple sont toutes côté droits de développeurs. Aucune n'impose de retirer le droit au consommateur de continuer de vouloir et donc pouvoir payer via la solution du store, aucune.

L'écosystème n'existe pas que pour les consommateurs. Il n'existerait d'ailleurs pas sans l'existence d'une énorme catalogue d'apps et/ou de services accessibles depuis le terminal, donc sans les développeurs. Qui ont des droits, eux aussi, ils ne sont pas des servants, ni du consommateur ni d'Apple, qui ne les emploie d'ailleurs pas !

avatar shaba | 

@byte_order

Ce qu’Apple facture c’est la visibilité de l’Apple store.

avatar fte | 

@shaba

"Ce qu’Apple facture c’est la visibilité de l’Apple store."

Ah tiens ? On a des métriques pour évaluer cette visibilité ? Si je publie une app, elle sera visible ? Combien de vues ? Quel ratio de clicks / vues ? Quel ratio d’achats / clicks ? C’est efficace ou non ?

avatar shaba | 

@fte

Pourquoi les aurait-on ? Apple les a et le dev a accès à certaines d’entre elles aussi

avatar fte | 

@shaba

"Pourquoi les aurait-on ?"

Pour évaluer si le service - qui donc est vendu - à une valeur justifiant la dépense.

Oh wait, on a pas le choix, le service est imposé. Juste, aucun intérêt à mesurer son efficacité.

avatar shaba | 

@fte

Mais NOUS ne les avons pas, ça ne veut pas dire que personne ne les a.

avatar fte | 

@shaba

Tu l’as bien dit, ces chiffres n’ont aucun intérêt. Il n’y a pas de concurrence, donc pas de choix à faire, donc on a besoin d’aucune métrique pour asseoir nos choix.

Mais lorsque j’ai le choix, par exemple entre Steam et Epic, je regarde deux choses pour me décider : le prix que je paie, la commission prise par l’intermédiaire. En l’état, à prix identique, j’achète chez Epic.

C’est sûr que ça emmerderait bien Apple un peu de concurrence - et de transparence -. C’est pas mon problème.

Mon problème est que je n’avais pas le choix pour distribuer mes apps en tant que développeur et que le store n’avait aucune valeur pour moi - et j’ai quitté le développement iOS pour cette raison - et que je n’ai pas le choix en tant que client - et j’ai toutes les raisons de confier ma clientèle à d’autres sauf, hélas, une et une seule qui me force à rester sur iOS -.

avatar shaba | 

@fte

Non j’ai dit que le grand public ne les a pas et s’en fout. Les développeurs ont les chiffres et c’est ça l’important.
Si en tant que développeur ou client ça ne te convient pas tu es libre d’aller ailleurs c’est tout. Il ne faut pas chercher à inverser le problème et à vouloir qu’Apple change un modèle qui a quoi que l’on puisse dire fait le bonheur de la majorité des devs

avatar fte | 

@shaba

"Les développeurs ont les chiffres et c’est ça l’important."

Non, on a pas tous les chiffres. En particulier pas ceux qui permettent de mesurer l’efficacité de conversion du store. À moins qu’ils aient augmenté les métriques disponibles depuis que j’ai résilié mon compte développeur. Le procès Epic a eu quelques répercussions, peut-être celle-là aussi.

avatar Krysten2001 | 

@fte

Facile.

Les sommes encaissées par les développeurs versus celle du play store.

Le play store rapporte beaucoup moins et donne moins de visibilité

avatar fte | 

@Krysten2001

Des affirmations sans métriques et sans analyse étayée d’un anonyme sur internet ne valent rien.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Les sommes encaissées par les développeurs versus celle du play store.

Qui ne concernent que les achats d'apps, pas les achats fait *depuis* des apps car, justement, coté Android, beaucoup d'apps proposent des achats intégrées qui ne passent pas par le play store, et donc echappent à ce genre de statistique.

Il suffit de regarde le nombre d'abonnés à Netflix et la répartition par plateforme mobile. L'abonnement Netflix n'est pas moins cher, son prix est le même quelque soit la plateforme depuis 2018, quand Netflix est passé en force contre Apple en jouant sa carte "osez nous virer des iPhones et assumez les conséquences sur vos ventes de smartphones". Si la visibilité sur PlayStore impactait la visibilité de services, Netflix serait impacté.

Vous faites comme si la visibilité des microtransactions ou abonnements était forcément lié d'abord et avant tout à la visibilité de l'app cliente. Ce n'est pas forcément le cas, y'a beaucoup de services dont l'audience est *déjà* forte sur pleins d'autres plateformes, les gens ne la découvrent pas par hasard sur l'AppStore ou le PlayStore...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR