EDF & Moi revoit son tableau de bord sous iOS

Nicolas Furno |

EDF & Moi, l’app officielle du fournisseur d’électricité historique en France, a reçu une mise à jour avec, une fois n’est pas coutume, un changement d’interface. La dernière version revoit le tableau de bord, qui accueille les utilisateurs par défaut. Sa présentation a changé et elle est plus sobre, avec moins de couleurs qu’avant et notamment plus les gros blocs rouge, orange et vert en haut. Le bleu domine désormais, même si ce n’est pas le plus important. Le plus gros changement concerne en réalité l’ordre des éléments affichés sur cet écran : il est dynamique et doit s’adapter en fonction du contexte.

Le nouveau tableau de bord de l’app EDF & Moi. Image iGeneration.

Les créateurs de l’app indiquent dans les notes de version que « les tuiles [sont] réordonnancées en fonction de ce qui est le plus utile pour vous ». Ça c’est la théorie du moins. En pratique, EDF & Moi affiche en haut de mon tableau de bord la couleur des jours Tempo, ce qui n’a aucun sens puisque l’on est en pleine période bleue jusqu’à l’automne prochain1. Si je pouvais organiser les sections de cet écran, je ne mettrais certainement pas les jours Tempo en avant à la belle saison, même si c’est une bonne idée en hiver.

Quoi qu’il en soit, le tableau de bord reste géré par l’app et vous n’avez pas la main dessus, mais il est aussi optionnel. Vous pouvez choisir dans les réglages internes d’ouvrir sur la vue « Mon fil d’actu » qui est la plus utile pour suivre votre consommation au quotidien, si vous avez activé le partage de données depuis le compteur connecté Linky.


  1. L’option Tempo module le prix de l’électricité selon la période de l’année, avec une majorité de jours bleus autour de l’été et des jours blancs ou rouges autour de l’hiver  ↩︎

avatar Adodane | 

L'option tempo fait peur.

avatar Nicolas Furno | 

@Adodane

Oh, j’ai réussi à faire un hiver dans une maison pas isolée du tout et chauffée qu’en électrique. On a eu des mois à plus de 350 € et malgré tout, j’ai économisé quasiment 950 € sur l’année entière.

Certes, j’ai triché, car on n’a pas emménagé il y a pile un an, donc il manque deux mois de consommation. Mais même en prenant la première année d’habitation, je ne serai pas perdant et quand même gagnant.

Je ne recommande pas de le faire si c’est aussi votre cas. Mais rien qu’en isolant la maison, je sais qu’on va considérablement réduire nos factures cet hiver. Et sans doute creuser encore l’écart par rapport aux autres offres EDF.

avatar cecile_aelita | 

@nicolasf

Pourquoi avoir fait le choix du chauffage tout électrique ? (Vraie question).

avatar Nicolas Furno | 

@cecile_aelita

Ce n’était pas tellement un choix, on ne voulait plus du fioul qui nous aurait coûté une fortune dans cette maison pas isolée et avec une très vieille chaudière. Donc on s’est chauffé avec des radiateurs d’appoint électrique.

Maintenant, on a une pompe à chaleur. Et c’est le choix évident pour moi en termes d’efficience et de source d’énergie.

avatar cecile_aelita | 

@nicolasf

Ah oui ok c’était une solution transitoire ?
Parce que même entre le fioul et l’électricité, ça reste l’électricité le plus cher niveau rendement chauffage non?

avatar Nicolas Furno | 

@cecile_aelita

Oui.

Et oula non ! Le fioul est cher de nos jours et surtout pas du tout efficient, on perd énormément d’énergie dans la nature. Même avec les chaudières à condensation les plus récentes, on produit moins d’énergie que ce que l’on brûle à cause des pertes, alors qu’une pompe à chaleur produit au contraire plus d’énergie qu’elle ne consomme. C’est tellement plus efficient, il n’y a même pas de débat.

avatar pelipa91 | 

@nicolasf

Certes mais attention aux offres « Pompes à chaleur à 1€ »
Une grande majorité d’arnaque.
De plus, une pompe à chaleur doit s’associer à une maison déjà bien isolée. Sinon c’est pas un avantage.

avatar Nicolas Furno | 

@pelipa91

Bien sûr, comme les combles à 1 €. Et même s’il faut isoler les logements, ce serait bête de rester sur du fioul juste à cause de ça. La COP d’une pompe à chaleur reste comparativement avantageuse même si la maison est mal isolée.

avatar TDBI | 

@nicolasf

La COP ? Kezako ?

avatar Nicolas Furno | 
avatar guigus31 | 

@nicolasf

Très interessant ce point de vue (j’ai juste mal à mes yeux avec le mot efficience qui est un affreux anglicisme qui traduit très mal le mot rendement 🫣😉 ).
Quel budget pour quelle puissance de PAC et quelle surface de maison ? (Hors aides)
Et j’imagine que les radiateurs sont en fonte ? Est-ce que la PAC fait aussi l’eau chaude sanitaire ?
J’hésite à sauter le pas, mais j’ai une chaudière gaz à condensation pas si vieille (2016) donc je trouve ça un peu dommage de m’en débarrasser.

En revanche, suite à un de tes articles l’hiver dernier je suis passé en tarif tempo, pour le moment je suis du bon coté des économies, sans avoir fait spécialement attention pendant les jours rouges.

avatar Nicolas Furno | 

@guigus31

Impossible de généraliser, ça dépend trop du logement et de l'équipement en place. Dans notre cas, on a opté pour une PAC air-air, puisque les radiateurs présents dans la maison devaient en grande partie être remplacés (pas de fonte justement) et surtout, on voulait aussi pouvoir produire du froid. Malheureusement, c'est considéré comme un luxe inutile par l'État, donc il y a plusieurs avantages qui sautent, dont la TVA à 5,5 %.

Bref, dans notre cas, maison de 100 m² sur deux niveaux en Bretagne, on a payé autour de 16 000 € TTC pour la PAC. Elle ne produit pas d'eau chaude du tout, il a fallu ajouter un ballon pour la production d'eau chaude sanitaire. Si c'est une PAC air-eau, elle remplacera entièrement une chaudière et fera les deux, chauffage et eau chaude.

Par contre, tu n'auras pas d'aides ou en tout cas pas autant si la chaudière que tu remplaces est récente. Après à voir au niveau du budget, mais ça restera forcément intéressant pour plein de raisons et pas que financières.

avatar clemens94 | 

@nicolasf

La perte de rendement de l’électricité existe bel et bien aussi, sauf qu’elle se fait au moment de la production et de l’acheminement.
Une centrale nucléaire c’est 4 MW de chaleur pour 1 MW d’électricité, donc largement de deçà d’une chaudière fioul dont les meilleures arrivent à près de 80% de rendement.
L’exemple est simpliste mais il ne faut voir le rendement de toute la chaîne et pas seulement de l’appareil de chauffage.
J’ajoute aussi que se chauffer au fioul est toujours moins cher aux tarifs actuels du fioul et de l’électricité que de se chauffer à l’électricité avec des convecteurs, bien que l’écart se soit largement contracté ces dernières années. Avec une pompe à chaleur, l’électricité repasse devant en effet.

avatar guigus31 | 

@clemens94

Dans ce cas il faut aussi prendre en compte la totalité de la chaîne de production et transport du gaz et du pétrole. Prospection, forage, exploitation, raffinage, transport… des activités très gourmandes en énergie, qu’il faudrait calculer sur les 30 années moyennes d’exploitation d’un puits.

La construction et l’exploitation d’un champ éolien offshore nécessite également une grosse quantité d’énergie, même si la tendance est à la baisse avec l’arrivée sur le marché de navires à propulsion « alternative » (méthanol, parc de batteries, hydrogène (pas au point)).

Mais c’est sur, rien n’est magique, et l’énergie qui pollue le moins sera toujours celle que l’on ne consomme (et donc qu’on ne produit) pas.

avatar Nicolas Furno | 

@clemens94

Comme suggéré par le commentaire suivant, si on prend toute la chaîne, il faut aussi le faire avec les énergies fossiles et le bilan reste bien pire à la fin. Sans même parler d'électricité produite à partir d'autres moyens que le nucléaire.

Pour le dernier point, ça dépend aussi de l'âge de la chaudière. Celle qu'on avait était à l'ancienne, en mode fumée noire qui sort de la cheminée et odeur de fioul dans tout le sous-sol. On consommait bien plus que nécessaire pour chauffer l'eau, y compris juste pour produire l'eau chaude sanitaire.

avatar bozzo | 

@cecile_aelita

Si on compare le fioul avec des convecteurs électriques, oui, l’électricité est plus chère en terme de consommation (si l’on ne prend pas en compte les frais d’installation d’une chaudière, mais qui aurait l’idée aussi sotte que grenue d’installer une chaudière à fioul indice?).
En revanche une PAC (pompe à chaleur), avec un COP moyen sur l’année de l’ordre de 3 (3kwh de chaleur fournis pour 1kwh d’électricité consommée) est bien plus intéressante pour le chauffage d’une habitation principale (pour chauffer un bungalow utilisé 10j par an, investir dans une PAC ne serait pas rentable).

avatar cecile_aelita | 

@bozzo

Oui vu comme ça c’est sûr.
Notre maison est assez bien isolée (isolation par l’extérieur + isolation des combles + un sous sol semi enterré).
Du coup on a laissé la chaudière à gaz qui au final ne consomme pas beaucoup.

avatar Adodane | 

@nicolasf

Je n'en doute pas, j'ai moi même fait une simulation à l'aide d'un script trouvé sur GitHub et de mes données enedis heure par heure sur une période d'un an. Ça me donne des économies de plus de 30% si le script est correct, sachant que je suis au tarif bleu sans heures creuses, prix unique H24 et que le chauffage n'est pas électrique.
Donc sans changer mes habitudes, 30% c'est pas mal.

Mais ça fait peur, pour ça je n'ai pas encore franchi le pas.

avatar bubu16 | 

@Adodane

En fait un constat simple permet de savoir si oui ou non on est gagnant.
(Quand on ne chauffe pas à l’électricité).

L’électricité est moins chère que le tarif heures creuses de l’option base 96% du temps.
Le reste du temps elle est environs 5 fois plus chère.

(22 jours rouges sur 365 avec 16h sur 24h en heure pleine).

Donc si on a une consommation « stable vis à vis de la météo » en hivers, le calcul est assez vite fait 😃

avatar pancho53 | 

@Adodane

Que des économies pour moi et en simulant pour mes proches ils en auraient fait de même.

avatar picpic | 

Je fais justement des recherches en ce moment sur cette offre Tempo, car le contrat HP/HC traditionnel a un seuil de rentabilité difficile à atteindre (il faut avoir entre 30% et 50% de sa conso en HC pour que ça vaille le coup par rapport à un contrat base...).

Je suis tombé sur quelques sites pour simuler facilement l'économie potentielle en passant à un contrat Tempo à partir de nos données de consommation par tranche de 30 minutes à télécharger sur son espace client Enedis (au format .csv) (si on a un Linky) :
- https://myelectricaldata.fr/simulator
- https://www.quel-tarif-edf-choisir.fr/
- https://comparateur-abonnements-electricite.fr/

Tempo a l'air très intéressant si on n'est pas chauffé à l'électrique.

A noter que théoriquement, il est possible de souscrire à un contrat Tempo, de le quitter juste avant l'hiver pour ne pas avoir de jour rouge, et d'y re-souscrire au printemps...

avatar PicaWeb | 

@Adodane

Si tu a une voiture électrique, c’est l’évidence Tempo…

avatar gigatoaster | 

Moi j’ai de la pub dans Mon Fil d’Actu. Comment la désactiver ?

avatar bhelden | 

La BNP aussi a annoncé un nouveau design pour son app.

avatar Baptiste_nv18 | 

@bhelden

Ah oui ? Je n’arrive pas à trouver l’info

avatar bhelden | 

@Baptiste_nv18

J'ai reçu un e-mail de leur part pour prévenir du changement à venir

avatar Gandulf | 

J’ai choisi l’option Zen flex weekend pour ses longues heures creuses en journée et en soirée. Grace à MyElectricalData, je compare avec l’offre bleue et Tempo. En changeant à peine nos habitudes, c’est plus avantageux pour nous que Tempo et bien meilleur que le tarif bleu.

avatar gregelhombre | 

@Gandulf

Tu compares comment?

avatar socotran77 | 

Depuis que je leurs ai signalé que les données des mois de décembre et janvier étaient incohérentes,
Ils m’ont purement et simplement supprimé l’évolution par mois depuis début 2024 ! Un peu facile je trouve

avatar fredsoo | 

Il m’affiche ma facture et me propose de payer 😂

avatar armandgz123 | 

Vous savez comment on accède à cette app ?
Je ne sais même pas chez quel fournisseur je suis

avatar Nicolas Furno | 

@armandgz123

Euh ben il suffit d’être abonné à EDF. Mais savoir si c’est bien le cas serait en effet la première étape. 🙂

avatar armandgz123 | 

@nicolasf

En effet, j’ai envoyé un message à mon propriétaire

avatar TDBI | 

@armandgz123

Ça c’est trop con 🤭

avatar AppleDomoAdepte | 

Pour le fuel, la question ne se pose plus vu que les chaudières fuel ne peuvent plus être installées.

Perso, j’ai un chauffage à pellet. C’est très bien mais il faut avoir une place pour stocker les fameux pellets.

Je suis également en tempo car chauffe eau électrique, pompe de piscine, climatisation en été, voitures électriques à recharger…
C’est très bien mais on vient de se prendre une augmentation de 20%. Ça peut faire réfléchir.
En outre, il a débat actuellement pour changer les plages horaires heures pleines / heures creuses pour intégrer les pics de production photovoltaïques.
Selon la nature de sa consommation, il pourra y avoir des conséquences.

avatar marfi | 

Pour revenir sur la PAC air/air le gros inconvenient par rapport a un chauffage avec chaudiere et radiateurs, c’est qu’il n’y a pas d’inertie et que du coup le confort pour une meme temperature de la piece est vraiment different. Après il y a l’avantage que ca fait du froid l’été la PAC

avatar Nicolas Furno | 

@marfi

Certes, mais d’un autre côté, l’air est brassé dans toute la pièce, donc la montée en température est bien plus rapide. Pas sûr qu’on soit perdant au final.

Après, on n’a pas encore passé d’hiver avec, ni même d’été. Pour l’instant, on l’utilise pour ventiler et déshumidifier les pièces, ce qui marche d’ailleurs vachement bien.

CONNEXION UTILISATEUR