App Store marque déposée : Microsoft accuse Apple d'écrire trop et trop petit !

Anthony Nelzin-Santos |

Dernier rebondissement dans l'affaire opposant Microsoft à Apple sur la validité de la marque « App Store » : les avocats de Redmond reprochent aux avocats de Cupertino d'avoir envoyé une réponse trop longue et tapée dans une police trop petite au dossier de Microsoft !

App Store Trademark

Retour sur les faits. En janvier dernier, Microsoft contestait auprès de l'USPtO la recevabilité de la marque App Store, déposée en juillet 2008 par Apple pour désigner une boutique d'applications sur appareils mobiles ou ordinateurs au sens classique du terme (lire : Microsoft veut la peau de l'App Store). Apple a répondu début mars taxant Microsoft d'hypocrisie rejetant la requête en dégénérescence de Microsoft en l'assimilant à une tentative de récupération de la marque avec comme objectif de surfer sur son succès (lire : Marque déposée : si App Store est générique, Windows est générique).

Microsoft s'est émue de cette réponse non sur le fond, mais sur la forme : elle demande son rejet parce qu'elle ferait 31 pages d'une petite police, alors que les règles de l'USPtO spécifieraient qu'elle ne doit pas dépasser 25 pages tapées en 11. La firme de Redmond assimile cette liberté à une tentative de la part d'Apple de manipuler le dossier en casant un maximum d'arguments à l'encontre de Microsoft. Bref, l'affaire est en train de tourner à la bagarre de cour de récré… entre sociétés pesant plus de 500 milliards de dollars à elles deux. Microsoft demande à Apple de soumettre une nouvelle réponse dans les règles, sans ajouter de nouveaux arguments.

GeekWire via MacRumors


avatar fornorst | 
Ridicules
avatar tigre2010 | 
AppStore , ça ne cet rien dire, c'est une marque. Si les juriste ne comprenne pas ça. C'est d'une hypocrisie sans nom. Enfin si l'on donne raison a Microsoft. Lamentable.
avatar redchou | 
C'est une blague? Ils les ont trouvés où leurs avocats? "C'est trop long et trop petit Mr le Juge". "Marque déposée acceptée!". Merci & au revoir!
avatar Mo95 | 
Il n'y aurait pas une petite coquille ? Surfant sur son suspect au lieu de succès
avatar Lio70 | 
@Riptor Non, c'est une nouvelle appellation juridique, Microsoft surf sur son suspect Apple, pour tenter de l'écraser une nouvelle fois. ^(^ Plus sérieusement je pense que oui, d'ailleurs ça fait un peu correction automatique à la iOS.
avatar arnopier | 
Microsoft doit à jamais disparaitre dans le néant de son insuffisance...
avatar foyan94 | 
Ça devient vraiment du n importe quoi tous ces procés. Tout constructeurs confondus.
avatar mat8834 | 
Chez Microsoft, ce n'est pas la police qui est trop petite, c'est leur OS et leur logiciels... Heu pardon, microOs et microLogiciels..... ;-)
avatar valentinnb | 
Petit joueur. Sérieusement, même son équipe juridique n'a aucun sens d'innovation et de créativité. On leur offre des paires de lunettes et qu'ils arrêtent de faire chier le monde. S'ils veulent économiser de l'argent, on leur présente Afflelou qui offre une 2e paire gratuite. Merde quoi.
avatar eldaran83 | 
@ NoxDiurna : Le problème, c'est que si Microsft respecte les exigences du tribunal mais pas Apple, ils ont moins de chances de se défendre.
avatar tigre2010 | 
A proies de polices petites. C'est curieux qu ils n'en ont jamais eu luxées sur Windows : toutes les polices du système sont minuscule dans de grands espaces blancs.
avatar djoule81 | 
Loooool c'est quand même énorme l'argument juridique Utilisé par Microsoft ;)... Netant ni pour l'un ni pour l'autre ça me fait juste rigoler ;-D
avatar Emmanuel aime attendre | 
Dans tout procès une des méthodes les plus efficaces est de jouer sur le vice de procédure. Il s'avere que l'USPtO émet des règles, charge a Apple de s'y plier. S'il ne le font pas il est logique que Microsoft en use. Si c'était la situation inverse, vous auriez tous crié au génie de la part d'Apple....
avatar eldaran83 | 
@ ssssteffff : +1
avatar Yoan92 | 
@ ssssteffff : +2
avatar FabienR. | 
Et le lapsus de Craig Federighi lors de la présentation de Mac OS X Lion sur le mot Windows ils en ont font quoi ? Ms aussi emploie a titre commercial un terme général et personne ne s'en est jamais plaint mais c'est même ms qui veut ensuite donner des leçons aux autres sur ce sujet la ?!!?
avatar whocancatchme | 
« une réponse trop longue et tapée dans une police trop petite » MDR ! On retrouve bien ici la duplicité inhérente à la mentalité pourrie de Micro$oft.
avatar sebastianvalmont | 
Les mecs ils sont payés des milliers de dollars pour ce genre de procès et il sont meme pas capables de se payer des iLoupes
avatar Mr Ti | 
Non mais sérieusement, si on oublie quelques secondes qu'on est devant Microsoft et Apple, si les règles disent qu'il ne faut pas dépasser 25 pages en taille 11, ben il ne faut pas dépasser 25 pages en taille 11. Apple ne fait pas de cadeau aux développeurs qui détournent une seule ligne de code dans les applications fournies sur l'App Store, donc ils peuvent comprendre ça.
avatar marcplemay | 
+1 C'est le respect d'une règle formelle et le droit est intransigeant sur ça. Il n'y a qu'a voir les condamnés/mis en examen libérés régulièrement car un greffier a oublié de signer un arrêt ou une ordonnance de renvoi. Le juge n'a aucun pouvoir d'appréciation en la matière, il DOIT constater l'irrégularité de l'acte et prononce la levée d'écrou. Les avocats d' Apple ont fait une faute énorme tout simplement .
avatar redchou | 
C'est crétin. S'il y a plus que 25 pages d'arguments alors Apple en fait plus. USPTO ou pas.
avatar duke_fsc | 
Microsoft tente encore une fois de ré-écrire l'histoire et encore une fois en Arial, corps 12. "Révisioniste" et " négationiste d'une histoire en Helvetica.

CONNEXION UTILISATEUR