Apple TV+ : The Banker au cœur d'un scandale lié à un protagoniste 🆕

Sabrina Fekih |

Mise à jour — Apple a confirmé que The Banker ne sortirait pas au cinéma le 6 décembre, suite aux allégations portées contre un des protagonistes de l'histoire. Sans préciser toutefois quand (et si) il sortira un jour en salles, et quand (et si) les abonnés Apple TV+ y auront droit.

Article original — Coup de tonnerre à Hollywood. Apple a annoncé ce mercredi, à la veille du prestigieux festival de cinéma de l'Institut du film Américain (AFI), l'annulation de l'avant-première du film The Banker.

Basé sur l’histoire vraie de Bernard Garrett Sr. (joué par Anthony Mackie) et Joe Morris (joué par Samuel L. Jackson), le film retrace l’histoire de deux afro-américains qui défient les lois raciales en engageant un ouvrier blanc. Leur objectif est d’acquérir une banque et de faciliter l’accès aux prêts immobiliers des personnes noires.

Une histoire qualifiée de « divertissante et éducative sur le changement social et l’éducation financière » par Apple, qui s’était empressée d’en acheter les droits en juillet dernier.

Cependant, en pleine tournée promotionnelle, des accusations accablent Bernard Garrett Jr., fils de Bernard Garrett Sr., et ternissent l'image du projet, ce qui a contraint la Pomme à annuler l’avant-première à la dernière minute. En effet, celui qui devait représenter son père décédé et accompagner Samuel L. Jackson et Anthony Mackie en promotion se retrouve accusé par ses deux demi-soeurs d’abus sexuels.

Cynthia et Sheila Garrett déclarent avoir gardé le secret pendant des années, ne se rendant même pas compte qu’elles avaient toutes deux été victimes. Ce n’est qu’une dizaine d’années plus tard, en 1980, qu’elles décident d’en parler d’abord entre elles et de confier, ensuite, leur lourd secret à leurs parents, alors divorcés. Selon Sheila Garrett, son père aurait refusé de croire à ses accusations, allant jusqu’à manquer le mariage de sa fille lorsque celle-ci décide de ne pas inviter son demi-frère.

Les deux soeurs dénoncent également une modification supposée de la chronologie des faits dans le film qui les exclurait, ainsi que leur mère, de l’histoire au profit de la première femme de Bernard Garrett Sr.. Selon elles, ils avaient déjà divorcé lors de nombreux événements dépeints dans le film. Elles ajoutent avoir été contactées par les producteurs, à plusieurs reprises ces derniers jours, leur offrant la possibilité de visionner le film et d’en discuter.

Pour Apple, mis au courant récemment de ces accusations, il a été convenu, en accord avec les responsables du film, de prendre du temps pour mener l'enquête et déterminer la marche à suivre. Selon un des avocats de la société de production Romulus Entertainment, Garrett Jr. avait déjà laissé tomber sa casquette de producteur afin de ne pas « détourner l’attention sur l’histoire de son père », explique The Hollywood Reporter.

Ce n'est pas la première fois qu'un film est retiré du programme du festival AFI. En 2017, suites aux accusations contre l'acteur Kevin Spacey, la diffusion du film « Tout l'argent du monde » de Ridley Scott avait été annulée.

Les organisateurs du festival se sont d'ailleurs prononcés, indiquant qu'ils soutenaient « la décision d'Apple de reporter l'avant-première » indique le Los Angeles Times. Remerciant, par la même occasion, Netflix de leur permettre de diffuser Marriage Story à la place.

C'est un coup dur pour Apple qui espérait permettre à son film d'accéder aux nominations pour les récompenses cinématographiques, notamment pour les Oscars de février 2020.

The Banker est l'un des premiers films produits par la Pomme pour Apple TV+. Le long métrage devait sortir en salle aux États-Unis avant d'être proposé en streaming à partir de janvier. Pour l'heure, Apple n'a fourni aucune information sur le maintien de cette diffusion.

avatar McFlan | 

Un scandale qui concerne son fils? Mais où s’arrêtera cette autocensure morale qui bafoue tous les principes de la justice?

avatar John McClane | 

@McFlan

C’est de pire en pire malheureusement, bientôt le maccarthysme redeviendra au goût du jour...
Check this out : https://www.thesun.co.uk/news/6505153/netflix-crew-banned-from-staring/

avatar touraco | 

@McFlan

Le plus drôle dans cette histoire est que ce film parle du père, donc je ne vois pas en quoi les bêtises du fils à avoir avec le film...

Bientôt faudra assumer les bêtises des autres de sa famille...

avatar headoverheel | 

@touraco

D’après ce que j’ai compris l’histoire est un peu plus compliqué. Le fils, qui était producteur du film sur son père, a possiblement transformé la réalité.

avatar Paquito06 | 

@touraco

“Le plus drôle dans cette histoire est que ce film parle du père, donc je ne vois pas en quoi les bêtises du fils à avoir avec le film...”

J’ai deja entendu ca qq part... ah oui, avec Hunter Biden 😅

avatar Jeckill13 | 

@touraco

L’article réponde à cette question : « il devait représenter son père décédé et accompagner Samuel L. Jackson et Anthony Mackie en promotion »

Il est quelque peu logique de devoir revoir les choses quand la personne supposée faire la promotion se trouve au cœur du scandale.

avatar flux_capacitor | 

@Jeckill13

Jusqu'à ANNULER la sortie du film ?
C'est n'importe quoi. De pire en pire comme disent les autres commentaires. Insupportable auto-censure politiquement correcte de mijaurées

avatar reborn | 

@flux_capacitor

Insupportable auto-censure politiquement correcte de mijaurées

C’est soit ça ou ils sortent le film avec un scandale mondial:

-Apple n’en a rien a faire de l’histoire des victimes d’agression sexuelle
-Apple préfère faire de l’argent avec des agresseurs sexuels
-Malgré les avertissements d’une des victime, Apple a choisis de sortir son film

Etc..

La liste de raccourcis intellectuels est encore longue. C’est perdu d’avance pour eux.

Regarde le scandale de l’Apple Card, on a accusé Apple de servir le patriarcat, l’oppression des femmes, une vision passéiste de la société etc..

Le programme Apple Card, dirigé par.. Jennifer Bailey. Jennifer Bailey qui s’identifie comme femme.

Mais bien entendu personne n’a osé le raccourcis: Jennifer Bailey, une femme qui oppresse les femmes

avatar iPop | 

@touraco

C’est hélas généralement le cas. Lawrence Fishburn serait éloigné de sa fille je crois qui fait du Porno (a vérifier)

avatar John McClane | 

C’est un coup dur pour Apple, certes, et surtout du point de vue de la reconnaissance artistique, mais en même temps cela fait beaucoup parler du film, peut-être davantage que s’il n’y avait pas eu de scandale. Et pour les Américains, la décision de retirer le film suite au scandale, peut apparaître comme très louable et donc bénéfique pour leur image.

avatar Crkm | 

Bien fait. Coule Apple, coule, prise à ton propre jeu.

avatar touraco | 

@Crkm

Bien gamin... si tu détestes tant Apple, que fais-tu sur un forum comme celui-ci?

avatar juju1524 | 

@touraco

Il doit dire ça de façon ironique. Du moins j’espère pour lui 😅

avatar touraco | 

@juju1524

Je l’espère aussi lol

avatar Insomnia | 

@touraco

Je porte pas Apple dans mon cœur, ça m’empêche pas d’avoir un iPad 🤪et de souhaiter qu’ils se prennent une claque pour retrouver le Apple d’avant 🥳🥳🥳

avatar Paquito06 | 

@Crkm

Someone didnt renew his prescription 🤣

avatar julien2174 | 

@Crkm

Tu vois une entreprise qui pèse plus 100 milliards de dollars c’est rien pour eux et tu sais il y a toujours pire et plus radin que Apple tu prends la marque xiaomi tu achètes un smartphone tu ouvres la boites et ils vendent même pas les écouteurs avec . Apple c’est l’unique marque au monde qui ont un sav physique donc petit avant d’essayer de bavé sur Apple commence par connaître ton sujet ça évitera de faire rire l’ensemble des lecteurs !💪🏻👍🤪🤔

avatar ON3AL | 

1000 milliard en fait :D

avatar warmac33 | 

Au delà du sujet, je relève surtout qu'une sortie cinéma devait quand même permettre à Apple de le streamer dès janvier.
Ca laisse rêveur et monte à quel point les spectateurs français sont victimes des lobbys culturels et cinématographiques français avec leur chronologie des médias totalement dépassée...
Je sais pas vous mais perso j'ai d'ailleurs de plus en plus tendance à aller sur Netflix us et Canada par vpn que sur le Netflix français

avatar oomu | 

mais arrêtez l'aigreur

la chronologie des médias est un accord INTER-professionnels : entre les professionnels de l'industrie : salle de cinéma, diffuseurs (télé, vod, streamers) et producteurs.

que cela soit chapeauté par le gouvernement n'est qu'un détail (il s'assure que cela serve l'intérêt ULTRA-SUPERIEUR-A-TOUT-L'UNIVERS de la NATION française). Mais concrètement: c'est un outil de l'industrie POUR l'industrie.

Donc si ça vous énerve, allez vous plaindre aux canal+, warner france, UGC, netflix france, etc.

-
aux usa, une chronologie existe: elle est le fruit d'accords et partenariats de distributions entre les gros acteurs du secteur du cinéma. A l'inverse, il peut y avoir des exclusivités violentes ou des blocages de films pour des raisons purement commerciales et arbitraires.

-
" Je sais pas vous mais perso j'ai d'ailleurs de plus en plus tendance à aller sur Netflix us et Canada par vpn que sur le Netflix français"

c'est une liberté (technique, parce que tous les politiciens et industriels rêvent de vous l'enlever) que permet internet de vous laisser profiter de catalogue différents par pays (selon leurs lois, censures, accords de distributions, etc).

PROFITEZ EN ! C'est BIEN que vous le fassiez. Mais abandonnez votre aigreur de la chronologie des médias : cette chronologie sert les intérêts de l'industrie : organiser la concurrence et le partage des sousous.

avatar iVador | 

Pour les Oscars, aucune chance face à Joker et Irishman de toute façon

avatar oomu | 

ha ? les producteurs de ces deux films ont d'avantage payé/harcelé le jury qu'Apple ?

je le note : "apple mauvais au lobbying, bouuuuh"

avatar occam | 

Un peu de contexte : combien de banques US sont contrôlées majoritairement par des afro-américains ?
Au 15 septembre 2019, on en comptait 21.
21, sur un total de 4561 instituts financiers US.

Selon American Banker, elles détiennent un capital de 3.9 milliards USD, contre 6.8 mrd à leur apogée en 2008, quand on en comptait encore 48.
https://www.americanbanker.com/news/is-time-running-out-to-save-black-ow...

Kevin Drum note que le déclin des banques afro-américaines est plus important que la moyenne générale, mais surtout que celles contrôlées par d’autres minorités ont augmenté leur part du capital total.
https://www.motherjones.com/kevin-drum/2019/11/fun-with-statistics-minor...

Il y a donc un récent déclin réel de la « banque noire », déjà fortement sous-représentée, et il va à contre-courant.

Il est significatif que, pour Apple, les accusations à l’encontre du fils de l’un des protagonistes du film pèsent plus lourd que l’opportunité d’illustrer les obstacles auxquels se heurte un huitième de la population US à rentrer de plein pied dans le mécanisme économique et financier qu’encensent tous les discours from sea to shining sea, de Zabriskie Point à Montauk.

Un comportement adulte — de la part d’Apple — aurait saisi cette chance et permis de faire la part des choses. Oui, il y a une discrimination économique et a fortiori, financière. Oui, quelqu’un qui s’en émancipe n’est pas forcément un saint. Non, être victime de discrimination ne met pas à l’abri de se rendre coupable de manquements individuels graves. Non, le monde dans lequel nous vivons n’est pas celui, merveilleux, de Walt Disney.
Sauf, apparemment, pour Apple.

avatar e2x | 

@occam

merci pour cette analyse Mr 🤓

avatar Giloup92 | 

C’est vraiment n’importe quoi. Un film est une œuvre de fiction, même s’il s’inspire de faits réels. Les scénaristes auraient inventé l’intrigue de toutes pièces, cela aurait fait quand même un bon film.
Les démêlés familiaux du fils d’un des protagonistes ne devraient pas interférer avec la sortie du film. On remarquera que les plaignantes ont attendu le dernier moment pour saboter la sortie du film. Apple devient vraiment ridicule à surjouer le politiquement correct.

avatar cosmoboy34 | 

@Giloup92

Dans ce cas autant repasser les œuvres de goebbels il paraît qu’il avait un certain talent. Puisqu’il n’y a que ça qui compte ça devrait être intéressant non ?

Plus sérieusement faut pas oublier qu’une des séries phares d’Apple Tv+ a comme fondement le mouvement me too a travers the morning show. Ils peuvent pas dénoncer d’un coter et passer sous silence de l’autre ce serait hypocrite.

Comme blanche gardin l’a très bien dit : faut séparer l’homme de l’artiste mais ça marche uniquement dans le milieu artistique. On dirait pas d’un boulanger qu’il viole des gosses dans le fournil mais bon il fait un très bon pain.

avatar Osei Tutu | 

@cosmoboy34
‹‹Ils peuvent pas dénoncer d’un coter et passer sous silence de l’autre ce serait hypocrite.››
Pourtant c'est ce que cette entreprise fait constamment !
Il y a juste eu un calcul de risques financiers et d'image pour prendre la décision ! Il n'y a rien de morale dans cette décision. Ce n'était pas bon pour les affaires,ils ont sursis à la sortie du film

avatar reborn | 

@Osei Tutu

Etre hypocrite c’est prendre en compte les lois locales de chaque pays ?

C’est pareil de partout. Pendant 3 ans une app que j’utilisais était disponible de partout sauf sur l’Appstore Français.

https://nextinpact.com/news/103575-les-outils-chiffrement-face-a-declara...

avatar bibi81 | 

Ton exemple n'est pas un cas de morale... Et oui c'est bien le business qui dirige les décisions et non la morale.

avatar reborn | 

@bibi81

Ni morale, ni business. Juste des lois.

avatar bibi81 | 

Ni morale, ni business. Juste des lois.

Si les lois d'un pays ne sont pas conforment à ta morale tu peux aussi choisir de ne pas y faire de business. Donc c'est bien le business qui dirige les décisions.

avatar cosmoboy34 | 

@Osei Tutu

Oui parce que bien sûr vous connaissez intimement les dirigeants au point de pouvoir dire ce qu’ils pensent. Et bien sûr vous étiez présent à la réunion...

avatar fornorst | 

@cosmoboy34

Un point Godwin rapidement atteint dis donc 😥

avatar gwen | 

Pour une fois qu’il y avait quelque chose que j ‘avais envie de voir sur l’Apple Tv.

avatar iPop | 

@gwen

J’ai pensé pareil: pour une fois qu’il y avait un truc intéressant...

avatar malcolmZ07 | 

@gwen

Javais vraiment envie de voir le film 😪

avatar jfvit77 | 

J’ai pas bien compris le problème... le fils joue le rôle de son père dans ce film?... non parce que si ce n’est pas le cas, aucun problème...
si c’est juste pour la promotion du film, il suffisait d’évincer le fils de la promo et laisser les acteurs faire la promo...

avatar BingoBob | 

Oui et ce que Blanche Gardin n’a pas encore compris, c’est qu’une baguette de pain n’est pas une œuvre d’art et qu’elle ne rentre donc pas dans le débat de la séparation de l’homme et de l’œuvre.

Comme quand elle dit qu’on peut pas rire de tout en citant Desproges pour se dédouaner. La même blague sans le citer en introduction et tout tombe à l’eau. Comme quoi on ne peut plus rire de tout. Mais ça, elle ne l’a visiblement pas compris non plus...

avatar BingoBob | 

@BingoBob

Edit : je répondais à Cosmoboy34

avatar Lu Canneberges | 

Noooooon

avatar pagaupa | 

Toutes ces bonnes femmes qui se réveillent 40ans après commencent à me saouler sérieusement!

avatar Merkoriko 2 | 

c'est ça, si elles ne sortaient pas de la maison, ça n'arriverait pas !!! https://twitter.com/Inafr_officiel/status/1191978773895364608?s=20

avatar arekusandoro | 

@pagaupa

Oui tu as raison .... elle avait qu’à se réveiller avant ... comme si c’était facile .... soit tu es un troll, soit tu es particulièrement €&@€)(€@

avatar QNTN | 

Erreur de ponctuation, le point de l’abréviation sert de point final de la phrase. Pas de double point comme dans l’article donc 🙂
Mais je ne trouve pas l’option pour signaler une faute sur l’application.

avatar man0 | 

@QNTN

Sélectionne le texte ou tu vois la faute, reste appuyé dessus et «  signaler une faute » apparaît 😉 (il faut faire défiler le menu contextuel vers la droite)

avatar oomu | 

un film est un produit commercial

ce produit commercial engage beaucoup d'argents, de travail, de personnes.

il est important que son lancement soit réussi et que sa vision ne soit pas contaminé par autre chose.

Il en est pas que pour Apple, mais pour l'ensemble des professionnels qui ont travaillé dedans (un paquet de monde : ingénieurs (son vidéo, fx), techniciens (fx, lumières, caméras, etc), acteurs, maquilleurs, costumiers, etc.

Un film se rajoute à la carrière et CV des gens qui y ont participé.

Le lancement est donc quelque chose de crucial.

Il vaut mieux, parfois, retarder un film, le lancer dans de meilleures conditions, pour la carrière de _tout_ le monde, que de risquer un lancement catastrophique, boudé par le public ou PIRE : forcé d'être retiré pour calmer les Moralistes Twitterrisé et la justice.

Vaut mieux un film retardé, qu'un film enterré.

Est-ce dommage de retarder un film ? oui. Mais vous devez accepter que le cinéma est un Art Collectif : un film (comme le cas présent ici) entraine au bas mot des centaines de personnes.

Il faut donc un minimum de prudence et soin.

avatar oomu | 

"
Toutes ces bonnes femmes qui se réveillent 40ans après commencent à me saouler sérieusement!
"

que la vie est dure pour les hommes qui se font réveiller 40 ans plus tard par des bonnes femmes.

heureusement, ça ne fait que "saouler", ça pourrait être pire...

-
ouIIIiiiiiin le malheur et souffrance enfin assumés (enfin ça, on en sait rien, vous lisez simplement le développement du jour) de personnes que je ne connais pas repoussent MON FILM A MOA QUE JE VOULAIS d'un service de diffusion payant bouhouh ! WHAAAAAA !

----
ç'aurait pu être pire...

Imaginez si on avait appris que Jonathan Ive aurait frappé un Oomu en 2007 et qu'enfin le Oomu avait osé en parler (parce que se faire frapper par Ive, c'est un peu la honte)

ben ç'aurait pu retarder la sortie du Macbook Pro 16" ! NOOOOOON

wAAAAAAAH !

pfff... bandes d'égocentriques geekés.

CONNEXION UTILISATEUR