Les stories sont vraiment partout, même dans Google

Nicolas Furno |

Inventées par Snapchat, les « stories » — ce flux d’images en mode portrait diffusés à votre cercle d’amis et qui disparaît après un laps de temps — se sont vite retrouvées partout. Instagram, Messenger, WhatsApp et même Facebook… le pillage est historyque. La recette fonctionne bien et tout le monde veut l’intégrer à son produit ou son service. Et pourquoi pas Google, alors ?

Le géant de la recherche a annoncé une nouvelle fonction associée à AMP, son service qui optimise des pages web et les stocke sur ses propres serveurs pour accélérer la navigation. On pourra désormais créer des « stories », des histoires visuelles composées de photos et de vidéos, mais aussi de textes, le tout s’animant quand l’utilisateur les consulte.

AMP oblige, Google a beaucoup travaillé sur les performances et l’entreprise promet que ce sera aussi rapide qu’un article statique. Plusieurs éditeurs et publications ont eu accès à cette nouvelle fonction en avance et vous pouvez la tester dès maintenant avec un smartphone en utilisant cette adresse. Vous pourrez ensuite chercher le nom d’une publication qui a créé des stories, comme Wired, The Washington Post ou encore Mashable. Vous verrez des articles résumés et découpés en plusieurs « pages » avec en fond des images qui s’animent parfois. Ce n’est pas aussi évolué que ce que l’on trouve sur Snapchat ou Instagram, mais c’est entièrement réalisé avec des technologies standard et un navigateur web.

Exemple d’une publication AMP qui adopte le nouveau format. Cela ne se voit pas sur la capture d’écran de droite, mais l’image s’anime pendant la lecture.

Cette nouvelle fonction est considérée expérimentale, mais tout le monde peut la tester et les instructions sont disponibles à cette adresse. Pour le moment, Google ne les affiche que dans sa recherche mobile, mais les stories AMP devraient à terme être visibles partout, y compris sur un ordinateur. Du moins, si elles ont plus de succès que celles de Facebook

Tags
avatar gla | 

Et moi qui commençait à en avoir marre...

avatar spece92 | 

Ce qui n’est pas dans Google n’est pas.

CONNEXION UTILISATEUR