Raccourcis : comment utiliser des tags NFC à la maison avec l'iPhone

Nicolas Furno |

Parmi toutes les nouveautés de l’app Raccourcis intégrée à iOS 13, il y a les automatisations personnelles. Elles permettent d’automatiser certaines opérations sur votre appareil iOS, par exemple pour déclencher un raccourci à une heure donnée, quand vous vous connectez à un réseau Wi-Fi, ou bien quand vous arrivez à un lieu précis. Les iPhone sortis à partir de 2018 offrent une option supplémentaire qui est particulièrement intéressante : une automatisation basée sur un scan NFC.

Comment est-ce que cela fonctionne ? Quelles sont les limites à prévoir ? Que peut-on faire avec cette option ? On fait le point !

L'automatisation NFC est réservée à une poignée d’iPhone

Pour commencer, la mauvaise nouvelle. Les automatisations basées sur une étiquette NFC sont réservées à très peu d’appareils iOS, six à l’heure où j’écris ces lignes, pour être précis :

  • iPhone XS ;
  • iPhone XS Max ;
  • iPhone XR ;
  • iPhone 11 ;
  • iPhone 11 Pro ;
  • iPhone 11 Pro Max.

Aucun des iPhone sortis avant 2018 n'est compatible avec cette fonction. Les iPad ne sont pas compatibles non plus, pas plus que les Apple Watch.

Peut-être que cela changera un jour, mais en attendant, vous devrez tout faire avec un iPhone. Dans la plupart des cas, j’aurais préféré utiliser ma montre qui est toujours à mon poignet, contrairement à mon smartphone que je ne garde pas toujours sur moi à domicile. Et puis scanner un tag avec un téléphone est souvent moins pratique en raison de sa taille. On a souvent envie de placer le tag NFC dans un coin discret, mais ce positionnement complique le scan avec iPhone.

À mes yeux, le plus gros problème de l’automatisation NFC, c’est qu’elle est limitée à un seul appareil au sein de mon foyer. Seul mon iPhone 11 Pro est compatible. L’iPhone X de mon conjoint a beau intégrer une puce NFC, il ne peut pas bénéficier de cette fonction. Du coup, je peux placer des tags un petit peu partout, mais il n’y a que moi qui puisse m’en servir pour le moment… dommage.

La question de la compatibilité concerne aussi les tags NFC eux-mêmes. Tous ne sont pas compatibles avec le lecteur NFC de l’iPhone, qui gère cinq technologies et normes différentes. Nous les avions détaillées dans cet article et vous allez vite voir que cela devient compliqué, avec de multiples normes ISO et autant de types de tags NFC.

Simplifions les choses. Pour l'app Raccourcis, vous pouvez vous contenter d’acheter des tags « NTAG », qui n’est pas une norme NFC, mais le nom du circuit intégré dans la majorité des tags pas chers que l’on trouve sur internet. Pour les besoins de cet article, j’ai commandé sur Amazon ce lot de 55 tags NFC autocollants qui m'a coûté une vingtaine d’euros et ça fonctionne parfaitement. Si vous préférez, vous pouvez aussi acheter des tags qui prennent la forme de cartes de paiement ou de visite, par exemple ce lot de 10 pour 10 €.

Une partie des 55 autocollants NFC que j’ai commandés pour ce test. En transparence, on voit le circuit imprimé de la puce NFC. Une fois collés sur une surface opaque, ils sont totalement blancs.

Le format autocollant est particulièrement intéressant pour la domotique et tous les usages auxquels j’ai pensé en écrivant cet article. Ils sont relativement discrets, surtout si vos murs et portes sont peints en blanc. Et sinon, ils peuvent souvent être positionnés hors de la vue, sous un bureau par exemple.

En termes de positionnement, le seul impératif est d’éviter le métal. Certains tags NFC s'accommodent des surfaces en métal, mais ils coûtent nettement plus cher que ceux que j’ai pris (12 € environ pour 10 tags). Attention donc aux pieds de bureau, aux poignées de portes ou encore aux lampes en métal : si vous collez une étiquette dessus, le signal NFC sera totalement bloqué et l’iPhone ne pourra rien en faire.

Configurer une automatisation basée sur un tag NFC

Ces limites étant posées, passons à la pratique. Tout se fait dans l’app Raccourcis, dans la section « Automatisation ». Ajoutez-en une nouvelle avec le + en haut à droite, puis choisissez la première option pour créer une automatisation personnelle.

Touchez le bouton + en haut à droite de la section dédiée à l’automatisation de l’app Raccourcis (gauche), puis choisissez une automatisation personnelle (droite).

Dans la longue liste de déclencheurs proposée par Apple, choisissez l’option « NFC » dans la rubrique « Réglages ». Si vous ne voyez pas l’option, c’est certainement que votre iPhone n’est pas compatible.

Utilisez l’option NFC dans la liste de déclencheurs (gauche) et vous verrez l’écran spécifique à cette option (droite).

Vous devrez alors scanner le tag NFC une première fois, pour que l’app Raccourcis obtienne son identifiant unique et sache quoi faire avec. Touchez le bouton « Scanner » pour que le lecteur NFC s’active et approchez l’iPhone du tag en question. C’est le haut du smartphone qui doit être à proximité du tag. Si tout va bien, l’app vous demandera un nom et cela veut dire que le tag a correctement été identifié.

Ne prenez pas cette étape à la légère, parce que c’est la seule manière d’identifier un tag NFC. Si, comme moi, vous avez acheté des autocollants blancs totalement identiques, je vous recommande de coller au préalable le tag NFC à son emplacement définitif, puis de l’identifier dans l’app et de le nommer. Si vous préparez tout avant, vous allez vous retrouver avec une série d’autocollants blancs et bon courage pour ensuite les identifier et les coller au bon endroit…

Procédure de scan du tag NFC dans l’app (gauche). Raccourcis demande un nom pour identifier chaque tag (droite).

Vous pourrez ensuite composer votre raccourci, avec toutes les actions de l’app à votre disposition. Vous pouvez exploiter l’action Exécuter mon raccourci pour utiliser un raccourci déjà créé, ou bien ajouter des actions à la main, c’est comme vous le sentez. Je vous donnerai dans la partie suivante quelques exemples, mais ne vous sentez pas obligé de faire compliqué, surtout au début. Un raccourci peut très bien être composé d’une seule action, ce n’est pas un problème.

Quand vous aurez assemblé les actions nécessaires à votre automatisation, il reste une dernière étape pour une expérience transparente. Sur le panneau de confirmation, décochez l’option « Demander avant d’exécuter » pour que le raccourci se lance automatiquement quand le tag NFC est scanné par l’iPhone. Vous n’êtes pas obligé de le faire, mais sans décocher cette option, vous devrez valider chaque exécution via la notification affichée sur l’écran de l’iPhone.

Quand vous avez assemblé votre automatisation (gauche), vous verrez un écran récapitulatif (centre) avec la possibilité de décocher la confirmation avant exécution (droite).

Précisons qu’iOS 13 affichera systématiquement une notification et qu’elle restera dans le centre de notifications tant que vous ne l’enlevez pas vous-même. C’est le comportement par défaut et le seul que vous pouvez avoir pour le moment, Apple n’ayant pas prévu d’option pour cela. Si vous utilisez beaucoup de tag NFC, votre centre de notifications va vite se remplir… mais au moins le système ne conserve qu’une alerte par tag.

Une fois que tout est correctement configuré, vous pouvez utiliser l’automatisation. Placez-le haut de l’iPhone près du tag, à maximum un centimètre environ, et les actions du raccourci seront exécutées dans la foulée. Voici ce que cela donne pour contrôler une lampe :

Automatisation NFC, ici avec un tag collé sous le carré de la lampe. Vous n’êtes pas obligé de « glisser » l’iPhone au niveau du tag comme je l’ai fait ici pour la vidéo.

Pour éviter les erreurs, l’iPhone doit être actif. Tant que son écran est éteint, le lecteur NFC est désactivé, à la fois par sécurité et pour économiser la batterie. Le terminal ne doit pas nécessairement être déverrouillé, mais son écran doit être allumé pour que le scan soit correctement identifié et que l’automatisation se lance derrière.

Le scan est très rapide si vous positionnez l’iPhone correctement par rapport au tag. Si vous allez vraiment trop vite, vous pouvez rater le scan et c’est pourquoi j’ai souvent pris l’habitude de glisser le smartphone au niveau du tag. Mais en fait, en plaçant l’appareil au bon endroit, c’est vraiment instantané, ou pas loin.

Quelques exemples d’automatisations basées sur la NFC

Pour finir, si vous vous demandez à quoi peut bien servir les tags NFC dans le cadre de l’automatisation, voici quelques exemples.

Allumer et éteindre une lampe

J’ai placé plusieurs tags NFC pour gérer mes appareils domotiques. La vidéo ci-dessus était un exemple : un tag discrètement posé dans une lampe, associé à un raccourci qui allume ou éteint cette lampe et deux autres.

Ce tag NFC caché dans la lampe me permet de contrôler des appareils HomeKit.

Le raccourci est très simple, mais il exploite la nouvelle intégration de HomeKit dans Raccourcis. Une action Si permet de déterminer si la lampe est allumée ou éteinte quand le tag NFC est scanné. En fonction du cas, une action Commande Maison (où Maison est le nom de votre domicile HomeKit) est utilisée pour allumer et une autre pour éteindre les lampes.

J’ai repris ce même principe avec un tag posé sur la porte de mon bureau, pour gérer toutes les lumières de la pièce. J’avais déjà un interrupteur HomeKit qui faisait le travail, mais je n’avais pas accès à toutes les actions de Raccourcis par ce biais (lire aussi : La logique de Raccourcis améliore les interrupteurs HomeKit avec iOS 13). Le tag NFC me permet d’exécuter un raccourci complet, qui active une scène plutôt qu’une autre en fonction, non seulement de l’heure, mais aussi du coucher et lever du soleil. En gros, s’il fait nuit, une scène d’ambiance est activée ; en plein jour, toutes les lumières s’allument.

Autre exemple encore, j’ai placé un tag sous la tablette de ma table de nuit pour plus de discrétion. Quand je passe l’iPhone, il modifie la luminosité d’une ampoule connectée. Si elle est inférieure à 20 %, son niveau de base, il la pousse à 60 % ; sinon, il revient au niveau de départ. Je m’en sers quand je veux lire un livre au lit et c’est assez pratique d’avoir simplement à passer l’iPhone près du tag.

Dernier exemple pour finir, j’ai relié les enceintes du bureau à une prise connectée. Elles sont éteintes en général, mais quand je veux les activer, j’allume la prise. J’ai positionné un tag NFC sur le côté en plastique pour réaliser cette tâche.

Ce tag NFC positionné sur le côté des enceintes allume ou éteint la prise connectée sur laquelle elles sont branchées.

J’aimerais utiliser encore davantage ces tags domotiques, mais comme je le disais plus tôt, la compatibilité restreinte m’empêche de le faire. Les interrupteurs physiques et les assistants vocaux n’ont pas dit leur dernier mot.

Ajouter un élément à la liste de courses

Dans un tout autre genre, j’ai placé un tag NFC sur la litière de notre chat. Je l’ai associé à un raccourci très simple, qui ajoute un élément « Litière » dans la liste de courses stockée dans l’app Rappels. Cette liste est partagée dans le couple, si bien que même si je suis le seul à pouvoir utiliser le tag, nous en profitons tous les deux.

Ajout d’un élément à une liste de courses stockée dans l’app Rappels, via un tag NFC.

Le principe pourrait être appliqué à n’importe quel autre produit que vous devez acheter de temps en temps, mais pas régulièrement. On peut imaginer un tag NFC sur la machine à laver, pour noter d’acheter de la lessive, ou un autre sur la machine à café, pour ne pas oublier de passer chez Nespresso. Dans tous les cas, si vous voulez utiliser l’app Rappels, vous n’avez besoin que d’une action Ajouter un nouveau rappel. Vous pourrez choisir une liste et même définir une alerte si vous le souhaitez.

Et n’oubliez pas que vous avez toute la puissance de Raccourcis derrière vous. Vous pouvez vous contenter de raccourcis simples, composés d’une seule action, ou bien créer des raccourcis complexes. Pour rester sur l’exemple de la liste de courses, vous pourriez prévoir un menu de sélection pour ajouter un élément ou un autre lors du scan de tag.

Connecter l’iPhone à un casque Bluetooth

Si vous avez un casque Bluetooth doté d’une puce NFC, vous pouvez l’utiliser pour faciliter la connexion de l’iPhone au casque. Avant de créer cette automatisation, connectez le casque au terminal. Dans l’app Raccourcis, scannez le tag NFC du casque, puis ajoutez l’action Définir la destination de lecture sur et choisissez le casque.

Désormais, vous pourrez reproduire l’expérience de la NFC sur Android. Allumez le casque et approchez l’iPhone de sa puce NFC pour le connecter et le sélectionner pour la lecture dans la foulée.

Quand l’iPhone détecte le tag NFC du casque, l’automatisation se déclenche et le sélectionne comme destination de lecture.

Naturellement, cela fonctionnera aussi avec des enceintes Bluetooth, si elles sont équipées de NFC. Et vous pourriez très bien coller une étiquette sur ou à côté d’une Apple TV ou d’un HomePod, pour le choisir comme destination de lecture.

Ouvrir une app

J’ai placé des puces NFC sur certains appareils physiques associés à des apps, pour ouvrir ces dernières sans avoir à les chercher sur mon iPhone. Par exemple, j’en ai collé une sur le pont de connexion d’IKEA, pour que l’app Home Smart du constructeur s’ouvre directement sur le smartphone. J’en ai aussi une sur le Raspberry Pi qui me sert pour Homebridge, et elle me permet d’ouvrir l’app Maison sans attendre.

Ouverture de l’app de domotique d’IKEA en scannant un tag NFC posé sur son pont de connexion.

Cette idée d’associer un objet physique à une app est intéressante pour tous les appareils connectés, forcément. Mais on peut imaginer d’autres usages : j’ai collé un tag sur l’une de mes bornes Wi-Fi Velop pour ouvrir l’app Linksys. Dans un tout autre domaine, un tag NFC dans la cuisine pourrait ouvrir une app de recettes, un autre sur un vrai réveil qui ouvre l’app que vous utilisez désormais le matin pour vous réveiller…

Lancer un album de musique ou un film

Si vous avez encore une collection de CD ou bien de DVD et Blu-Ray, mais que vous avez tout numérisé, vous pouvez toujours utiliser les objets physiques pour lancer la lecture des œuvres correspondantes. Collez une étiquette discrètement sur le boîtier ou glissez-la au milieu d’un livret, et définissez une automatisation qui permet de lancer la lecture.

En scannant le tag NFC discrètement placé derrière la jaquette, l’automatisation ouvre la fiche de ce film dans l’app Netflix.

Pour la musique, vous pourrez utiliser les actions fournies par Raccourcis pour chercher un album, ou bien sélectionner une liste de lecture sur votre iPhone ou dans Apple Music. Si vous disposez d’un HomePod ou d’une autre enceinte AirPlay, pensez à glisser l’action Définir la destination de lecture sur pour une meilleure expérience.

Pour les films, vous pourrez au minimum activer l’Apple TV et lancer l’app TV, mais pas directement le film que vous voulez voir. Si l’œuvre est disponible sur Netflix, vous pouvez utiliser l’action Ouvrir les URL avec le lien netflix vers le film et l’app s’ouvrira directement. À condition d’avoir au préalable choisi l’Apple TV en destination de lecture, il ne vous restera plus qu’à lancer la lecture sur votre iPhone pour en profiter sur grand écran. Si vous utilisez Plex, il existe aussi une solution basée sur des liens profonds, à utiliser également avec l’action Ouvrir les URL.

Ouvrir sa Tesla

Pour finir, ce n’est pas un exemple que j’ai pu mettre en place, mais une bonne idée pour exploiter les puces NFC. Si vous possédez une Tesla, ou une autre voiture aussi connectée qu’une Tesla, vous pouvez installer des tags NFC sur les deux coffres (avant et arrière) et même sur la trappe qui protège la prise électrique et ouvrir ces ouvertures en positionnant l’iPhone à proximité. C’est l’app iOS du constructeur qui propose des raccourcis Siri pour le faire, et vous pouvez reprendre ces actions dans l’app Raccourcis. Malin !

D’autres idées ?

Je vous ai donné quelques pistes pour exploiter la NFC avec votre iPhone sous iOS 13, mais je n’ai pas forcément pensé à tous les cas. D’où cette question pour conclure cet article : avez-vous mis au point des automatisations basées sur les tags NFC ? Et si oui, à quoi vous servent-elles ?

N’hésitez pas à témoigner en commentaires pour aider tous ceux qui cherchent de nouvelles idées, moi le premier.

Pour en savoir plus sur l’app Raccourcis, notre livre Tout savoir sur Raccourcis est toujours en vente pour 12,99 €. Il sera mis à jour gratuitement pour intégrer les nouveautés d’iOS 13 et notamment l’automatisation personnelle par NFC évoquée dans cet article.

Vous avez aimé cet article ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences, et des connaissances.
Soutenez notre équipe de journalistes, rejoignez le Club iGen depuis notre nouvelle boutique.

avatar dotTophe | 

Pour le fun, si voulez tester ça sans rien acheter, prenez votre passeport :-)

avatar totoguile | 

Il faut utiliser une app spécifique comme Read ID NFC pour lire d'abord la bande MRZ.

avatar lecucurbitacee | 

Est ce que quelqu'un sait si on peut réutiliser les cartes de transports en commun ? (celles jetables sans contact qui se généralisent de plus en plus)

avatar Zestedorange | 

@lecucurbitacee

A priori pas de souci, si c’est bien du NFC compatible, et pas du RFID

avatar GaelW-Mac | 

@lecucurbitacee

Tout à fait. Pour ma part je recycle d’anciennes cartes bleues ou cartes ticket restaurant.

avatar fransik | 

@GaelW-Mac

Excellente idée!
Vais essayer ça aussi, j’ai sûrement deux ou trois "vielles" CB dans un tiroir en attente de destruction.

avatar philiipe | 

L’iPhone X est exclu ???????

avatar Moumou92 | 

@philiipe

Relisez l’article: le voyez vous dans la liste?

avatar philiipe | 

@Moumou92

Moumoute : l’article n’explique pas pourquoi l’iPhone X est exclu. Sauriez vous me le faire ? Si vous savez, merci de m’éclairer 😉

avatar shaba | 

@philiipe

La puce nfc intégrée est différente et n’autorise pas la lecture en tache de fond.

avatar Moumou92 | 

@philiipe

Ce n’était pas votre question. Vous demandiez si l’iPhone X était exclu, ce à quoi je vous ai invité à relire l’article...

avatar armandgz123 | 

@Moumou92

Comme il a mis un très grand nombre de points d’interrogations à la fin de sa phrase, on comprends facilement ça question....

avatar Moumou92 | 

@armandgz123

Je dois être idiot... je lis une question, j’me repond... je n’essaie pas de deviner le sens caché hypothétique... surtout sur internet.

Vous avez une question? Formulez la clairement...

avatar RonDex | 

@Moumou92

C’est vrai pourquoi chercher plus loin ?
Si quelqu’un pleure, et qu’on lui demande si « ça va ? »
On sous-entend : « qu’est-ce qui ne va pas ? »
Bref…

avatar philiipe | 

@Moumou92

LOL
Shaba qui m’a répondu (merci à lui) avait compris le débat.

avatar GtnDns | 

L’article m’a fait rire, l’utilisation à outrance des tags NFC en devient ridicule ( sur une litière ? vraiment ), ceci étant je reconnais que certains usages peuvent être intéressants.

avatar why_me | 

@GtnDns

C’est un peu comme tout les technologies à la mode aujourd’hui on inonde le monde du particulier (entre l’AR, VR, 3D, Hologramme, RFID, NFC) et en trouve que des principes ridicules et non pérenne. Pour une industrie l’utilisation est plus logique et plus légitime.

avatar marc_os | 

@why_me

Des hologrammes ?
Où ça ??
Avec quel smartphone et quelle app peut-on donc en produire ?
Sérieux c’est un truc qui me fascine depuis une éternité. Si c’est dispo, je le veux !

avatar why_me | 

@marc_os

Je ne parlais pas forcément sous iOS mais en règle générale. C’est également quelque chose qui me fascine mais ce n’est pas nouveau ça fais des décennies qu’on en parle, tout comme l’IA et plein d’autres domaines.

avatar marc_os | 

@ why_me

Tu as écrit : « C’est un peu comme tout les technologies à la mode aujourd’hui on inonde le monde du particulier (entre l’AR, VR, 3D, Hologramme, ... »
Ce qui sous entend qu'on pout produire des hologrammes, cette « technologie à la mode » dont est « inondé le monde des particuliers ».
D'où ma question :
Comment profiter de cette « technologie à la mode » ?

avatar Rifilou | 

@marc_os

L’Oxygen One de RED permet cela je crois

avatar fredsoo | 

@GtnDns

Tout à fait d’accord pour allumer une lampe un interrupteur est bien plus intuitif et pratique...

avatar bibi81 | 

Tout à fait d’accord pour allumer une lampe un interrupteur est bien plus intuitif et pratique...

Fonctionnel à tous les coups, consomme moins et surtout compatible avec tous les smartphones et même pour ceux qui n'ont pas de smartphone !

avatar Nicolas Furno | 

@GtnDns

J’ai cherché un maximum d’exemples pour montrer à quoi cela pouvait servir et surtout donner des idées. Mais ajouter des éléments à une liste de courses commune, c’est un excellent usage des raccourcis je trouve.

avatar RonDex | 

@nicolasf

J’en suis tout à fait d’accord.
Merci pour cet excellent article. 👍
Je ne savais pas du tout qu’on pouvait faire cela avec l’iPhone ! J’étais resté bloqué sur le fait qu’Apple utiliser leur fonction NFC uniquement pour couplets, par exemple, des AirPod avec son iPhone. Je ne savais pas qu’ils avaient ouvert le NFC.
J’espère lire d’autres exemples avec des raccourcis peut-être plus complexe dans une mise à jour de votre livre.😉

avatar Mac13 | 

Utile pour les alzheimer...

Mettre les tags dans les colliers des chiots dalmatiens et on reconnaît leurs noms... 😬
Ah non mais la gravure sur les colliers suffit !? 🥴

avatar fte | 

@Mac13

"Mettre les tags dans les colliers des chiots dalmatiens et on reconnaît leurs noms..."

Les chiots n’est peut-être pas le meilleur exemple, ils peuvent en effet porter une médaille et collier...

Mais les enfants par contre, ils n’ont pas de médaille... Utile.

avatar fredsoo | 

@fte

Des tas de gosses ont une médaille!
Certes pas avec le nom et le numéro de tel de leurs parents 😋

avatar armandgz123 | 

@fte

Bof... ça peut se faire tatouer pour 25€ un gosse

avatar fte | 

@armandgz123

"Bof... ça peut se faire tatouer pour 25€ un gosse"

Une puce NFC dans le gras de l’épaule c’est 10 € avec la désinfection. Moins cher si on le fait soi-même sans désinfecter.

avatar Dv@be | 

@fte

Et si le mioche décède tu peux récupérer le tag alors qu’avec un tattoo c’est plus dur (greffe de peau...)

avatar marc_os | 

@Dv@be

Dans certains camps ça ne posait pas de problème...

avatar Fennec72 | 

Et rien avec les iPads, même Pro?
Pas de NFC sous iPadOS 13?

avatar SyMich | 

Il y a au moins 5ans, j'avais développé une app pour tablettes Android pour une boîte d'entretien de distributeurs de boissons en entreprise.
Chaque machine avait un tag nfc collé sur la porte et le technicien en scannant le tag avec sa tablette avait automatiquement l'historique d'interventions de CE distributeur et accès aux commandes de pièces détachées spécifiques à CETTE machine.
Quant aux utilisateurs du distributeur, ils avaient également une app Android leur permettant de signaler un dysfonctionnement et les techniciens recevaient l'alerte en ayant directement le signalement de la bonne machine (toujours grâce à la lecture du tag nfc).

Sur ce plan, Apple a vraiment accumulé du retard.

avatar Mac13 | 

@SyMich

Oui ce que vous décrivez est pour les professionnels. Là c'est pour les particuliers qui créent leurs façons de concevoir...

avatar armandgz123 | 

@Mac13

Comme tous les smartphones n’ont pas le NFC, ça ne c’est jamais développé (merci Apple...)...
Mais pourtant, c’est très pratique dans la vie de tous les jours, surtout pour l’appairage : on colle à une enceinte, une voiture, une télécommande et hop !
Bien mieux que la puce W1 des airpods

avatar SyMich | 

Fennec posait la question des iPads et en particulier des iPads pro.
Mais je peux décliner mon app Android pour iPad (pour le jour où on pourra utiliser la lecteur de tags nfc sur iPad...)

Chez vous, vous numérisez vos modes d'emploi de tous vos appareils électroménager (ou vous en récupérez la version PDF sur le site du fabricant). Vous collez un tag NFC sur chaque appareil et quand vous avez besoin de chercher quelque chose dans le mode d'emploi, vous approchez votre iPad, il lit le tag et vous affiche directement le bon mode d'emploi.

avatar Bigdidou | 

@SyMich

“Chez vous, vous numérisez vos modes d'emploi de tous vos appareils électroménager (ou vous en récupérez la version PDF sur le site du fabricant). Vous collez un tag NFC sur chaque appareil et quand vous avez besoin de chercher quelque chose dans le mode d'emploi, vous approchez votre iPad, il lit le tag et vous affiche directement le bon mode d'emploi. “

C’est vraiment une idée formidable, d’autant que la plupart des modes d’emploi numérisés sont accessibles dans des bases de données sur internet : on n’a même pas besoin de créer forcément sa propre base et de numériser soi même les documents.
Ça me donne des idées pour certains dispositifs médicaux, procédures ou composition d’armoire (à pharmacie par exemple) pour faciliter l’accès aux documents ou comme sécurité en cas de détérioration.

Pourquoi pas aussi un tag “médecin d’astreinte” à l’infirmerie qui appellerait automatiquement le bon médecin du jour sans erreur (parce qu’on s’est trompé de ligne sur la liste papier) ?

avatar CGe0h | 

@Bigdidou
@SyMich

Pas besoin de tag NFC pour cela : Un QRCode avec lien vers le PDF sur le site du fabricant fait 100% l’affaire...😉
Et même pas besoin de commander des tags NFC, tu imprimes toi même tes QRCodes sur l’imprimante de la maison...

avatar Bigdidou | 

@CGe0h

« Un QRCode »

Oui, bien sûr, les QR codes continuent de fonctionner.
Mais ces tags NFC apportent des avantages qui me semblent suffisamment importants pour les considérer.

avatar marc_os | 

@CGe0h

S’il faut acheter une imprimante... ça va pas être moins cher !

avatar Nicolas Furno | 

@SyMich

Ah ça c’est une super idée les manuels en effet ! 👍

avatar marc_os | 

@SyMich

La différence c’est que désormais point n’est besoin d’être developpeur, n’importe qui peut programmer des actions liées aux tag.

Ceci dit, la question se pose :
Peut-on partager ces raccourcis ?

avatar Rifilou | 

@marc_os

Je n’ai peut-être pas compris votre question, mais oui il est parfaitement possible de partager un raccourci sous forme de lien ou de fichier.

avatar fransik | 

@SyMich

Oui, c’est une excellente utilisation en entreprise, merci.
Ici en revanche il s’agit d’un usage domestique, lequel est certainement encore moins courant.

Bref, merci pour l’article, cela donne effectivement quelques idées.
Vivement une suite!

avatar Nicolas Furno | 

@Fennec72

Non.

avatar dolbyEX | 

Je suis aveugle et j’utilise le nfc pour tagger mes vêtements

avatar Khrys | 

@dolbyEX

Merci à toi pour l'exemple concret de l'utilité des tags NFC.

Quand nous sommes rendus à devoir coller une étiquette sur une lampe et approcher son téléphone pour allumer ou éteindre cette lampe, et se dire que c'est "WoW!!!", c'est vraiment... du gadget.

Hors accessibilité, je trouve que c'est un peu "inutile" (gadget) et que tout devrait pouvoir se faire à la voix, avec Siri, par exemple. Nous sommes fin 2019, et dans certains contextes, ça semble encore relever du domaine de la science-fiction,malheureusement.

Merci toutefois pour l'article de qualité :)

avatar Rickles69 | 

@dolbyEX

Bonjour, qu’est-ce que tu achètes comme tags ? Et où ça ? Je te remercie. Je suis dans le même cas que toi et cela m’arrangerait bien pour reconnaître mes nombreux vêtements… Bonne journée

Pages

CONNEXION UTILISATEUR