iOS 14 : une API "Clips" pour télécharger des extraits d'apps

Florian Innocente |

iOS 14 pourrait apporter aux développeurs un moyen de présenter à l'utilisateur une partie des fonctions de leur app, même en l'absence de celle-ci sur l'iPhone.

Dans une build d'iOS 14 en circulation, 9to5mac a cette fois découvert une API surnommée "Clips". Rien à voir avec l'app du même nom, le mécanisme s'appuie sur le lecteur de code QR intégré à l'appareil photo d'iOS.

Lorsqu'on scannera un tel code, au lieu de proposer d'aller sur une page web ou de lancer une app déjà installée, "Clips" téléchargera une partie du code d'une app et affichera son interface native dans une carte flottante à l'écran.

Ce sera un moyen de prendre la mesure de ce que sait faire une application, ou ce qu'elle propose comme fonction principale, sans avoir à la télécharger entièrement au préalable. Un bouton proposera de récupérer l'app au complet depuis l'App Store ou de l'ouvrir s'il s'avère qu'elle est déjà disponible en local. Les développeurs utilisant l'API devront isoler dans leur app la portion qu'ils souhaitent rendre accessible par ce biais.

Parmi les noms de partenaires trouvés dans le code de "Clips" se trouve YouTube. Ce qui suppose que l'on pourrait scanner un code QR puis obtenir l'interface native du lecteur de YouTube pour lire une vidéo promotionnelle, sans avoir l'app de Google ou sans aller sur la version web du service.

Se trouvent aussi les noms de Yelp, du service de réservation de tables OpenTable, de DoorDash (livraison de plats) et de Sony pour son app PS4 Second Screen qui transforme l'iPhone en télécommande d'une console. Autant de services avec lesquels Apple pourrait faire ses premières démonstrations.

Google avait dévoilé en 2017 un principe de fonctionnement similaire avec les Instant Apps, une technologie rebaptisée par la suite Play Instant. Il s'agit là encore de donner un aperçu sur une app sans devoir la télécharger au complet, mais cela permet ensuite d'inciter à le faire.


Tags
avatar MattLight | 

Dommage pas de WWDC physique pour iOS 14 😔, mais trop hâte d’intégrer cette API à mon App 🤩

avatar Krysten2001 | 

@MattLight

C’est vrai que ça a l’air génial :) vous êtes développeur de quel sorte application ?

avatar MattLight | 

@Krysten2001

J’ai développé une app avec SwiftUi pour permettre aux associations et clubs des établissements scolaire de partager leurs contenus. Et actuellement entrain de configurer l’achat unique (elle est gratuite) 😅

avatar Krysten2001 | 

Ah ça a l’air génial tout ça 😄 et développer sur iOS c’est facile ou pas ?

avatar MattLight | 

@Krysten2001

Ça va ça va je préfère iOS/macOS plutôt que le Web ou Android. Mais c’est surtout une question d’habitude 😄

avatar huexley | 

Pas de mention de l'inspiration ?

https://developer.android.com/guide/slices

avatar Florian Innocente | 
J'ai failli oui mais bon.
avatar huexley | 

m'kay

avatar baptiste2097 | 

Tout pareil chaton

avatar heu | 

C’est assez dommage. Encore une fonction qui aurait pu se faire en techno web qu’Apple s’approprie avec ses technos.

avatar BeePotato | 

@ heu : « Encore une fonction qui aurait pu se faire en techno web qu’Apple s’approprie avec ses technos. »

En quoi Apple s’approprie-t-elle quoi que ce soit ici ?
Et pourquoi vouloir nous imposer de n’utiliser que des technologies du web ?

avatar heu | 

@BeePotato

Par respect des standards existants, de l’interoperabilité, et de l’universalité des plateformes.

avatar BeePotato | 

@ heu : « Par respect des standards existants »

Il existe des standards dans le domaine des applications (natives, par des sites web qu’on appelle « applications ») qui proposent une partie de leurs fonctionnalités séparément ?!?
Je n’étais pas au courant. :-)

« de l’interoperabilité »

L’interopérabilité, ça a plusieurs interprétations possibles. Celle comme quoi il faudrait le même code tournant partout, on l’appelle plutôt « uniformisation » — tout le monde avec le même OS, un point c’est tout.
Moi, je préfère un peu de variété. Surtout quand cette variété apporte une qualité qu’on ne retrouve pas dans la solution uniformisée.

« et de l’universalité des plateformes. »

Gné ? Que signifie cette histoire d’universalité des plateformes ? De quelles plateformes parles-tu ? Et que signifierait pour ces plateformes d’être universelles ?

CONNEXION UTILISATEUR