iOS 14 : Apple à l'écoute des doléances du milieu de la pub

Florian Innocente |

Apple semble adopter un ton un peu plus conciliant avec l'industrie de la publicité en ligne, ou du moins, plus ouvert à l'écoute et à la discussion.

Une visioconférence aura lieu le 11 septembre entre Apple et un aréopage d'organismes européens représentatifs du milieu de la pub, explique Digiday. Au menu, une évolution prévue pour iOS 14 et décriée par les annonceurs et éditeurs de contenus.

Elle consiste à solliciter l'autorisation de l'utilisateur d'un iPhone ou d'un iPad (le mécanisme existe déjà sur Mac avec Safari) avant d'enclencher un mécanisme permettant de le pister dans ses déplacements au sein des apps et des sites, et ce afin de lui afficher des pubs personnalisées.

iOS 14 affichera un message sans ambiguïté, à teneur même anxiogène et systématique. Apple a prévu un système qui ne laisse pas ces publicitaires et éditeurs complètement démunis, mais leur moisson de données sera nettement moins bonne (lire iOS 14 s'attaque au pistage de l'utilisateur par la pub dans les apps).

Il y a quelques jours, Apple a indiqué que les changements à apporter obligatoirement aux apps pour afficher cette demande d'accès ne seraient finalement imposés qu'à partir du début 2021. Pour laisser du temps aux développeurs de les intégrer (ils ont pourtant été dévoilés en juin).

Reste que cette volonté d'écoute d'Apple a surpris Nicolas Rieul, président de l'association IAB France (Interactive Advertising Bureau) : « C'est la première fois qu'ils reculent ; c'est la première fois qu'ils sont à l'écoute ; c'est la première fois qu'ils acceptent une réunion. ». Et de se féliciter de cette opportunité pour échanger sur les positions de chacun.

Pour les interlocuteurs d'Apple, le problème posé par Apple est double : ce nouveau système est perçu comme redondant avec le RGPD et il est de nature à mettre à mal les campagnes publicitaires et revenus dégagés de la pub.

Certains voient dans cette initiative dans iOS 14, des velléités d'Apple pour favoriser les publicités qu'elle gère dans l'App Store (« Search Ads» ) et tirer à elle la couverture des budgets pub pour les apps (65 % des téléchargements d'apps résultent d'une pub diffusée dans l'App Store affirme une communication d'Apple).

Quant à cette soudaine bonne volonté affichée par Apple, d'aucuns l'interprètent comme la conséquence des enquêtes en cours, en Europe mais aussi ailleurs, sur l'App Store.

avatar fousfous | 

Merci les enquêtes antitrust qui empêchent Apple d'avoir les mains libres...

avatar redchou | 

@fousfous

Je ne vois pas trop le rapport.
Pas beaucoup de mention de la publicité dans les enquêtes, mais bon, ça doit être pour avoir des arguments dans les procédures.
Au final, des annonces, et pas grand chose au final, on verra, peut-être, en 2021, si l’alerte est là où si elle a encore un sens.

avatar iVador | 

@fousfous

Apple devrait gouverner le monde voire l’Univers sans contrainte !

avatar standelap | 

« redondant avec la RGPD »
Dans quelle mesure ?

avatar dodomu | 

@standelap

Ça fait un deuxième message demandant à l’utilisateur si il veut bien être tracé.
De mon côté je trouve meilleur le système d’Apple, je dis non une fois et c’est tout, et comme c’est géré par Apple, les éditeurs d’applications ne pourront pas nous faites les mêmes mesures de contournement que sur le web : je n’aurai pas besoin de cliquer sur 15 bouton pour dire non, et surtout je ne le ferai qu’une seule fois...

avatar Rez2a | 

« C'est la première fois qu'ils reculent ; c'est la première fois qu'ils sont à l'écoute ; c'est la première fois qu'ils acceptent une réunion. »

Et si y a une fois où ils auraient pas dû être ouverts à la négociation, c’est bien celle-ci...

avatar Insomnia | 

@Rez2a

Je pense que tu te trompe, la perte de chiffre d’affaires sur ma pub poussera les devs à soit proposer leurs applications payantes voir abandonner la plateforme. Te retrouver avec un store où tout devient payant , je suis pas certains que cela plaise aux utilisateurs.

avatar DG33 | 

@Insomnia

Qu’une App devienne payante et rapporte donc enfin une commission à Apple (en plus des 99€ annuels de compte développeur) ?
Apple dit oui.

Qu’une App passe par une régie pub Apple ?
Apple dit oui.

Qu’une App disparaisse de l’App Store pour ne rester que sur le Play Store et assimilés ?
Recalculer les revenus pub iOS actuels. Estimer les futurs revenus iOS. Et envisager que Google fasse de même sans doute.
Développer des App encore meilleures.
Ça tire vers le haut.

avatar AFLC7 | 

Et si Apple maintenait son système et arrêtait avec sa pub maison ? Ce serait cohérent non ?

avatar byte_order | 

Nettement plus, oui.
Là, elle est en position de juge et partie.
Comme elle l'est pour le refus de xCloud/Stadia/etc avec Apple Arcade.
Comme elle l'est pour le refus de méthode de paiement alternative.
Etc.

De facto, elle s'est mise volontairement, car c'est très rentable (et au final, même dans le pire des cas, cela restera financièrement rentable car l'impunité est rarement condamnée à la hauteur des réels avantages tirées d'une situation jugée ensuite illégale) en position de juge et partie dans pleins de marchés distincts.

avatar RealRacingRoots99 | 

Est-ce qu’on sait si il y a quand même moyen d’utiliser ce système dès la sortie d’iOS 14 ? Peut-être qu’il sera activé par défaut seulement plus tard...

avatar Rage68 | 

Les publicistes nous prennent en otage et ils trouvent ça normal! 👏

avatar r e m y | 

@Rage68

Publicitaires! Pas publicistes... 🤦‍♂️

avatar byte_order | 

@Rage68

Euh, depuis quand vous êtes contraint d'installer une app vivant de la pub !?
Depuis quand vous n'avez pas la possibilité de les désinstaller ?!

Si vous voulez des apps sans pub, faite votre boulot de consommateur : n'utiliser pas des apps qui affichent (ou exploitent votre profil de consommateur) des pubs. Point.

Ah, oui, cela en supprime un paquet d'entre elles.
Et ?
Achetez celles qui ne le font pas. Oui, elles sont plus chères. Et ?
Vous voudriez qu'elles soient gratuites *et* sans pubs, peut-être !?

avatar Gagolak | 

@byte_order

T’as essayé d’expliquer ça à ton gosse, tes parents , grands-parents ou aux utilisateurs lambda?

Ils sont nombreux à ne se rendre compte de rien.

Et c’est sans compter les apps ou sites indispensables qui n’existent qu’en version gratuite.

avatar MGA | 

@byte_order

Vous confondez pub et siphonnage des données personnelles.
La pub ok mais l’aspiration des données non, donc pour mon cas pas de pub personnalisées.
Je ne comprends même pas comment tous ces systèmes peuvent être légaux sans aucun consentement, de ce point de vu le rgpd est une vaste farce.
Le pire c’est qu’il n’y a aucune sanction lorsque les données sont compromises. Si il y a collecte des données il doit y avoir une responsabilité dans la préservation de l’intégrité des ces données et dédommagement/sanction en cas de fuite, ça en calmerait certains...

avatar r e m y | 

@MGA

Avec le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), le montant des sanctions pécuniaires peut s’élever jusqu’à 20 millions d’euros ou dans le cas d’une entreprise jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires annuel mondial. Ces sanctions peuvent être rendues publiques.

avatar MGA | 

@r e m y

« Peut s’élever » donc ne s’élève jamais dans les faits... et les victimes ne sont jamais dédommagées.

avatar r e m y | 

@MGA

Les victimes peuvent porter plainte !

avatar MGA | 

@r e m y

🤣 sérieux ? vous y croyez ???

avatar Sindanárië | 

@MGA

"Vous confondez pub et siphonnage des données personnelles.
La pub ok mais l’aspiration des données non, donc pour mon cas pas de pub personnalisées.
Je ne comprends même pas comment tous ces systèmes peuvent être légaux sans aucun consentement, de ce point de vu le rgpd est une vaste farce.
Le pire c’est qu’il n’y a aucune sanction lorsque les données sont compromises. Si il y a collecte des données il doit y avoir une responsabilité dans la préservation de l’intégrité des ces données et dédommagement/sanction en cas de fuite, ça en calmerait certains."

👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽

avatar Phiphi | 

Si ils se foutaient pas de la RGPD comme de l’an 40 ça serait peut-être redondant. Mais devoir redire non à chaque fois qu’on se pointe, alors qu’il suffit de dire oui une fois par erreur pour que ce soit pris en compte à jamais. Et en plus devoir dire non en 2 ou 3 temps minimum, alors que dire oui est instantané, c’est du foutage de gueule. De même on devrait pouvoir dire non à être suivi par xxx une bonne fois pour toute, dans le cas d’un réseau social par exemple, au lieu de devoir le dire sur tous les sites qui veulent informer le dit réseau social.
Tant qu’il n’y aura pas une NORME pour poser la question, et la possibilité d’une option par défaut pour la réponse... c’est le bordel, ça fait chier, et ça donne envie de massacrer en masse les publicistes.

avatar r e m y | 

@Phiphi

Publicitaires! Pas publicistes... 🤦‍♂️

avatar Phiphi | 

@r e m y

Oui tu as raison en principe mais je crois qu’à peu près tout le monde s’en fout depuis des lustres.
C’est comme décimer qui est très très loin en théorie de éradiquer mais la c’est encore pire je crois que quasiment tout le monde à juste oublié.

avatar r e m y | 

@Phiphi

Que le sens de décimer ait évolué c'est une chose... mais confondre 2 métiers qui n'ont rien à voir l'un avec l'autre 🤦‍♂️

avatar Phiphi | 

@r e m y

C’est une autre évolution contre laquelle je crois ta lute inutile, il est déjà trop tard. Le terme publiciste n’est pour ainsi dire plus jamais utilisé dans son vrai sens. Le terme publicitaire est utilisé presque exclusivement comme un adjectif. Avec le contexte tout le monde comprends de quoi on parle... Tu te fais juste du mal. 🤷‍♂️

avatar cham | 

@Phiphi

Suis bien d’accord !!

Est-ce que quelqu’un connaît un plug-in pour iOS ou Mac qui permet de répondre automatiquement non à ces questions ? Histoire de rendre le surf 🏄‍♂️ plus sympa

avatar pehache | 

@Cham : utiliser un navigateur qui bloque les traqueurs et cookies publicitaires, et quand c'est possible ajouter une extension du genre uBlock Origin qui complète le blocage. Ainsi on peut répondre "Oui" aux demandes de suivi pour avoir la paix, sachant que derrière tout sera bloqué quand même.

avatar Gagolak | 

Franchement, le milieu de la pub peut mourir dans un coin tout seul et ne me manquera pas.

avatar zarkossil | 

Les utilisateurs qui en on ras la casquette des pubs de plus en plus intrusives ça serait pas dommage de les écouter aussi cela dit...

avatar LeFilsDeTimCook | 

Apple n’aurait pas dû céder, les campagnes de presse anti Apple ne cesseront pas, elle vont être encouragées même, vu que ça les fait reculer

avatar nespresso92 | 

AdGuard et un bon VPN comme Proton et plus de pub et de tracking.

avatar pehache | 

"65 % des téléchargements d'apps résultent d'une pub diffusée dans l'App Store affirme une communication d'Apple"

Voilà qui met sérieusement à mal l'argument de la visibilité "offerte" par l'App Store aux développeurs. Tu es visible... si tu paies pour l'être.

CONNEXION UTILISATEUR