Papiers d'identité dans Wallet : Apple veut que les États américains mettent la main au portefeuille

Félix Cattafesta |

Apple veut garder un « contrôle exclusif » sur des éléments clés du système de documents d'identité stockés dans Wallet. Pour permettre aux citoyens américains d'enregistrer leur carte d'identité ou leur permis de conduire sur leur iPhone, Apple négocie avec les différents États pour arriver à un accord. Et à ce jeu-là, Cupertino veut imposer ses conditions et faire payer le contribuable.

En effet, mettre en place ce système implique de nombreux frais. Ceux-ci sont détaillés dans un contrat signé par quatre États (Georgie, Arizona, Kentucky et Oklahoma) qu'a pu consulter CNBC. D'après celui-ci, Apple impose que soit alloué « un personnel et des ressources suffisamment importantes (par exemple personnel, gestion de projet et financement) pour soutenir le lancement du programme selon un calendrier déterminé par Apple. »

Image Apple

Un ou plusieurs chefs de projet chargés de répondre aux questions et aux problèmes d'Apple devront être désignés. Les États doivent accepter de faire des efforts pour proposer la nouvelle fonction de manière « proactive », et tout cela sans frais supplémentaires pour l'utilisateur.

Pour ce qui est de la publicité pour ce système, le contrat stipule que les différents États doivent « mettre en évidence le programme dans toutes les communications publiques relatives aux justificatifs d'identité numérique ». Ces communications marketing devront recevoir l'approbation préalable d'Apple. Il leur est également demandé de faire la publicité de la fonction aux autres organismes gouvernementaux.

Au passage, Apple se dédouane de la responsabilité de la vérification des documents d'identité, une tâche qui incombe aux États, le contrat expliquant clairement que « Apple ne sera pas responsable des résultats de la vérification, et l'Agence reconnaît que tous les résultats de la vérification sont fournis "en l'état" et sans aucune garantie, expresse, implicite ou autre, concernant leur exactitude ou leur performance ».

Le document stipule que tous ces efforts seront directement payés par les États. Interrogé à ce sujet, un responsable de la communication du département des transports de l'Arizona a confirmé qu'il n'existait « aucun paiement ou contrepartie économique ».

Pour schématiser, Apple veut nouer avec les États américains le même type de partenariat qu'elle a avec les banques ou les opérateurs télécoms. Ces termes suscitent l'inquiétude de certains observateurs, qui ne veulent pas voir les États laisser Apple faire comme elle l'entend. Phillip Phan, professeur d'économie à l'Université Johns Hopkins (Maryland) explique :

L'intérêt de l'État est de servir ses citoyens, mais je ne vois pas pourquoi il pense qu'un partenariat avec une entreprise technologique qui possède un écosystème fermé est la meilleure façon de le faire. Il est discutable que l'État dépense l'argent des contribuables pour un produit qui ne sert que la moitié de ses citoyens.

Il faut noter que le fonctionnement complet du système n'a pas été détaillé à ce stade. Apple s'est engagée à ce que l'enregistrement du permis de conduire et de la carte d'identité dans Wallet respecte la norme ISO 18013-5 mDL, un standard en développement qui devrait permettre une interopérabilité à travers les plateformes mobiles et les appareils de contrôle. Une partie des dépenses des États pourraient peut-être servir à un système similaire sur Android un jour.

D'autres observateurs américains s'étonnent que les États ne négocient pas un contrat plus équitable étant donné que ce sont eux qui ont la main sur les documents d'identité. Tel que présenté par CNBC, l'accord est plus favorable à la Pomme qu'aux États : elle n'a pas à payer certains frais pour son système et cette fonction lui sera bénéfique sur le long terme car il rendra l'iPhone encore plus indispensable pour les consommateurs.


avatar moua | 

« Apple » «contrôle exclusif » « papier d’identité » « payant ».

Apple n’avait pas assez de procès anti trust sur le dos ?

avatar raoolito | 

@moua

ah non aucun

avatar Adodane | 

On est le premier avril ? 😂😂😂

avatar fte | 

Je suis totalement pour que les gouvernements financent les documents d’identité numériques.

Mais :
- Multiplateforme
- Open Source
- Audité par des experts en sécurité indépendants, audité par qui le veut
- Obligation légale de support du projet sur toute plateforme informatique soit par l’application officielle soit par l’application du constructeur

avatar Splafi | 

@fte

👏🏼👏🏼👏🏼👏🏼

avatar DidTrebor | 

👍🏻 C'est sûr serait super et je serais pour... Mais en seraient-ils capables là est la question ?

avatar Hasgarn | 

@fte

C’est exactement ce que je disais à ma femme à l’instant.
Elle estime, elle, que ce n’est pas priorité.
Et je suis tout autant d’accord

avatar Cactaceae | 

@fte

« Apple s'est engagée à ce que l'enregistrement du permis de conduire et de la carte d'identité dans Wallet respecte la norme ISO 18013-5 mDL, un standard en développement qui devrait permettre une interopérabilité à travers les plateformes mobiles et les appareils de contrôle. »

Donc c’est multiplateforme. Je ne vois rien de choquant.

avatar fte | 

@Cactaceae

"Donc c’est multiplateforme. Je ne vois rien de choquant."

Tu t’arrêtes au premier point de ma liste. Et le respect d’une norme - que couvre-t-elle ? - ne signifie pas multiplateforme, ni même interoperable. Peut-être que ce n’est que conformité pour la lecture par un appareil officiel, comme les portes automatiques dans les aéroports.

Ce n’est pas open source, ce n’est pas audité et auditable.

Enfin, qui parle de choc ? Ma préoccupation est plutôt de remettre le boss d’un tel projet au centre du projet : les citoyens et leurs représentants, pas une entreprise privée capitaliste.

avatar Insomnia | 

@fte

D’accord pour la majorité mais open source à proscrire pour moi.

avatar Ljuba | 

Vivement que ces gafa n’aient plus leur mot a dire. Si un gouvernement leur ordonne ils s’exécutent et la ferme !

avatar mathcb | 

Alors là c'est pas près d'arriver en France 🥲

avatar mathcb | 

Alors là c'est pas près d'arriver en France

avatar mathcb | 

Alors là c'est pas près d'arriver en France 🥲

avatar mathcb | 

Alors là c'est pas près d'arriver en France

avatar iPop | 

@mathcb

La France va trouver un copain (privé) pour se répartir toute cette manne entre eux. Apple, hors de question.

avatar mathcb | 

@iPop

J'espère quand même voir un jour arriver une intégration à Wallet de nos papiers

avatar en chanson | 

@mathcb

"Alors là c'est pas près d'arriver en France"

Oui et ben qu’ils se le garde!. Une solution européenne ok, mais d’Apple ? Non merci

avatar mathcb | 

@en chanson

Pourquoi ? As-tu de vrais arguments ou c'est juste pour faire le rabat-joie qui veut absolument que tous les systèmes numériques soient français ? Avoir une solution française, ça veut dire devoir installer une app tierce, pas d'intégration Wallet pourtant très pratique, des dépenses de l'Etat alors que le privé pourrait s'en charger... Et puis, comme on l'a vu avec TousAntiCovid et le scandal sur la gestion des données, ou plus anciennement avec l'énorme échec de l'app SAIP qui ne fonctionnait pas, l'Etat n'est pas compétant dans ce domaine.

avatar mathcb | 

@en chanson

Pourquoi ? As-tu de vrais arguments ou c'est juste pour faire le rabat-joie qui veut absolument que tous les systèmes numériques soient français ? Avoir une solution française, ça veut dire devoir installer une app tierce, pas d'intégration Wallet pourtant très pratique, des dépenses de l'Etat alors que le privé pourrait s'en charger... Et puis, comme on l'a vu avec TousAntiCovid et le scandal sur la gestion des données, ou plus anciennement avec l'énorme échec de l'app SAIP qui ne fonctionnait pas, l'Etat n'est pas compétant dans ce domaine.

avatar ShokoLaNoir | 

@mathcb

et si c’est pour avoir un cousin de tousanticouvid c’est pas la peine. Vu le lancement chaotique et les problèmes de sécurité découverts j’y mettrai pas un papier dessus.

avatar John McClane | 

@mathcb

Si si, ils le confieront à Dassault ou une entreprise du même genre, amis avec le président. Et bien sûr ça ne fonctionnera pas, car ils auront voulu rester souverains et démontrer l’excellence française en informatique. 🙃

avatar bidibout | 

Après on râle parce que certains services ne sont pas dispo mais visiblement Apple pousse vraiment le bouchon trop loin en coulisse sur certains points.

avatar Jymini | 

Apple demande -grosso modo- d’avoir des interlocuteurs désignés pour le projet et que le projet soit ensuite communiqué. Je comprends que Apple n’ai pas envie d’investir du temps et de l’argent à mettre en place des accords et des solutions techniques pour chacun (à la manière de Apple Pay) pour se retrouver le bec dans l’eau car une fois l’accord en place il n’y a personne a qui s’adresser pour le rendre concret.

Ça me parait du bon sens de réclamer ça.
Voir le minimum.

Est-ce que l’état a intérêt à nommer 3 chefs de projets et accepter le projet ? C’est peut-être un acteur privé (Apple) mais c’est un standard déployable par d’autres constructeurs de la même façon. C’est finalement pas si fermé, c’est juste les premiers.

Je serai un état ou un constructeur, j’aurai les meme exigences que Apple. Je ne signerai pas un contrat sans être sûr que celui en face a mis en place les interlocuteurs pour fournir le support technique et le support pour la communication.

avatar andr3 | 

@Jymini

+1

Par expérience, avoir un correspondant n’est pas toujours aisé et encore moins un chef de projet. Il est normal qu’Apple impose d’avoir ce contact auprès de l’administration.

avatar doume | 

Ils se foutent du monde ? Big brocher c’est finalement Apple … ou Tim C. Demain ils imposeront quoi ? Une redevance sur l’utilisation de l’accent sur le « e » ? Cela devient pénible, autant les steve avaient révolutionné l’informatique en ayant la vision de l’utilisateur en opposition avec ibm, autant la direction d’Apple aujourd’hui c’est ibm en 1000 fois pire.

avatar iPadProM1 | 

@doume

Tu as loupé quelque chose apparemment. Bref

avatar xfce | 

Quelle vaste blague ...
Système fermé, non open-source donc non auditable par le grand public. Et en plus le contribuable doit raquer.

Suis même pas sur que le système prenne aux U.S.A., alors en Europe ... et c'est tant mieux !

avatar marenostrum | 

et oui ça va prendre (du temps peut-être aussi), parce que les états sont incapables d'en faire mieux tout seul. Apple (Google, etc) va devenir indispensable pour eux, pour contrôler les masses, etc.

le passeport ce n'est pas gratuit non plus. le contribuable raque aussi.

avatar xfce | 

Je pense, malheureusement, que vous avez raison.

avatar Paquito06 | 

@marenostrum

“et oui ça va prendre (du temps peut-être aussi), parce que les états sont incapables d'en faire mieux tout seul.”

Tiens: https://apps.apple.com/us/app/mycolorado/id1447566714

avatar Abd Salam | 

@marenostrum

pourquoi les états ne pourraient pas ?

Dogme de la religion libérale ?

Il n’y aurait pas d’ordinateurs sans les états… pour rappel.

avatar IceWizard | 

@Abd Salam

« Il n’y aurait pas d’ordinateurs sans les états… pour rappel. »

Hari Seldon n’approuve pas ce post !

avatar byte_order | 

@marenostrum
> le passeport ce n'est pas gratuit non plus. le contribuable raque aussi.

Y'a une différence entre de l'argent du contribuable qui va dans une entreprise public comme lmprimerie Nationale, qui appartient à tout le monde donc et de l'argent du contribuable qui va finir dans la poche d'actionnaires privés.

avatar marenostrum | 

sauf que derrière les états sont les mêmes familles ou personnes. un état n'est qu'un appareil administratif qui sert qu'une élite donnée. même les communistes de l'est, ne sont pas arrivé lui changer ce caractère. ça veut dire n'ont pas arrivé rendre l'état au peuple.

bref Apple ou l'Imprimerie nationale, c'est la même chose. les deux sont ancrés dans le même système financier qui est international depuis longtemps.

avatar iPadProM1 | 

@xfce

Bein si justement…

avatar xfce | 

Merci pour votre argumentation de grande qualité

avatar IceWizard | 

@xfce

« non open-source donc non auditable par le grand public »

Ah ah le vieux fantasme de barbu, persuadé que le grand-public comprends le C++ dans le texte ! 🤓🤪

avatar byte_order | 

@IceWizard

Ah ah le vieux fantasme de l'utilisateur lambda, persuadé que si c'est propriétaire c'est forcément de meilleure qualité.

Qui a parler que *tout* le grand public sache le faire !?
Vous confondez avec "que le grand public *puisse* le faire", ce qui est différent.
Et, nous vous en déplaise, il y a bel et bien des "barbus" (merci, au passage, pour votre stéréotype bien ridicule) dans le grand public.

avatar IceWizard | 

@byte_order

« Et, nous vous en déplaise, il y a bel et bien des "barbus" (merci, au passage, pour votre stéréotype bien ridicule) dans le grand public. »

Avec un minimum de culture, tu saurais que dans le contexte, le terme barbu se référence aux extrémistes islamiques, notamment aux talibans. Des gens défendant la « vraie » vérité, ne supportant pas la différence d’opinion. Des gens comme toi, donc .. qui qualifie les utilisateurs Apple de fanatiques, de sectaires, et même une fois d’idiots suivant aveuglément un gourou. Sans même parler de ta vingtaine de posts sur le thème « Tim Cook parle comme un nazi ».

Sinon tu n’as pas la moindre idée de la nature du grand-public, les seules personnes qui t’intéressent dans le monde font partie des 10% de geeks. Les besoins et attentes des 90% n’ayant pas spécialement d’intérêt pour la technologie et la science sont invisibles à tes yeux, sauf quand leurs choix modifient durablement l’équilibre du marché technologique.

Alors d’une pensée rageuse, tu les ranges dans la catégorie « sectaires suivants aveuglement un gourou ». Ou encore « idiots abrutis par le marketing », voire « mal-éduqués à la technologie », ou « fanboys (prononcé avec une intonation méprisante) »

avatar fte | 

@IceWizard

Point Godwin amplement mérité ! Boom.

avatar en chanson | 

@IceWizard

"Ah ah le vieux fantasme de barbu"

🙄🤪😶‍🌫️🧐

avatar Krysten2001 | 

@xfce

C’est fou comment le grand public y tient.

avatar iPop | 

Sans moi. Déjà que j’ai eu pas mal d’attaques ces temps ci…

avatar Paquito06 | 

“Il est discutable que l'État dépense l'argent des contribuables pour un produit qui ne sert que la moitié de ses citoyens.”

Et qu’en est il des apps officielles deja existantes pour certains Etats (Colorado par ex.) où on a ID, assurance, covid19 vaccin, etc.? Y a bien quelqu’un qui a financé ce projet, et ce sont deja les contribuables… Fallait discuter avant.

avatar pacolapo | 

Cela ne parait pas si anormal, visiblement les lecteurs de Mac G n'ont jamais eu à faire à l'administration...

S'ils mobilisent d'importantes ressources financières et en aussi terme de personnel, faut bien que le système prenne derrière, si c'est pour que le truc soit enlisé dans la bureaucratie et la paperasse, qu'il serve pour 0.05% de la population d'un état, c'est une perte importante pour Apple, normal de vouloir se couvrir un minimum.

avatar gwen | 

@pacolapo

C’est également une perte pour l’état. Donc les exigences d’Apple sont surtout du bon sens afin que le projet arrive à son terme et soit utile.

avatar ssssteffff | 

@pacolapo

J’ai le même avis que vous, il me semble sensé (et classique) de mettre de telles clauses dans un contrat entre deux parties qui travaillent main dans la main. Je l’ai vu dans mon cadre professionnel quasiment systématiquement, quand un logiciel est développé au forfait pour un client, il est souvent écrit noir sur blanc la composition des équipes de chaque partie et les engagements à respecter.

Cela évite simplement de mettre en place les moyens d’un côté (rapidement quelques millions) et que le projet capote car en face le client n’a pas mis les moyens, et ça évite surtout ensuite que le client dénonce le contrat pour non réalisation de la solution en temps et en heure (ce qui est parfois impossible sans une pleine collaboration et disponibilité du client).

Bref, je n’y vois que des termes juridiques classiques pour sécuriser un contrat entre deux entités (publiques ou privées, peu importe).

avatar Krocell | 

Big Brother en marche

avatar fabm | 

Arrêtez de parler de Big Brother, ça n’a rien à voir. Il ne s’agit que de mettre ses papiers d’identité sur son iPhone…
Et le fait qu’Apple ne veuille pas être responsable de vérifier la validité des papiers et plutôt rassurant justement!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR