AirTags : iOS 15.4 bêta 4 introduit les nouvelles mesures contre le pistage

Stéphane Moussie |

Deux semaines après leur annonce, les nouvelles mesures contre le pistage liées aux AirTags sont implémentées dans la bêta 4 d'iOS 15.4. Ces mesures visent à réduire les risques de pistage des personnes avec des AirTags, alors que plusieurs scandales ont déjà éclaté. Premier changement, lors de la configuration d'un nouvel AirTag (ou d'un autre traqueur compatible avec le réseau Localiser, nous avons fait l'essai avec un Chipolo Card Spot), un avertissement est désormais présent.

iOS 15.3 / iOS 15.4 bêta 4

Quand iOS 15.3 et les versions antérieures indiquaient simplement que l'AirTag allait être lié à l'identifiant Apple, iOS 15.4 se montre beaucoup plus explicite sur les interdictions et les mesures de sécurité correspondantes :

Cet AirTag est associé à votre identifiant Apple.
Cet AirTag est exclusivement conçu pour suivre les objets qui vous appartiennent.
L'utilisation de cet AirTag pour suivre des personnes sans leur consentement est considérée comme un délit dans de nombreuses régions du monde.
Cet AirTag est conçu pour être détecté par les victimes et permettre aux forces de l'ordre d'obtenir des informations en vue d'identifier le propriétaire.

Ça a le mérite d'être beaucoup plus clair.

Le deuxième changement visible est la disparition de l'option « Alerte de sécurité des objets » dans les réglages de Localiser. Ce retrait, qui ne faisait pas partie des annonces d'Apple, sert sans nul doute à éviter qu'un partenaire malintentionné ne désactive l'alerte de sécurité sur l'iPhone de sa cible.

iOS 15.3 / iOS 15.4 bêta 4

Une option a été ajoutée pour personnaliser les notifications de suivi en plus des notifications de Localiser. On ne peut accéder à la personnalisation des notifications de suivi qu'en passant par l'app Localiser, il n'y a pas d'élément « suivi » dans le menu Réglages > Notifications d'iOS.

Sur iOS 15.4 bêta 4, on peut régler les notifications de suivi en plus des notifications de l'app Localiser.

Normalement, l'alerte « Accessoire inconnu détecté » concernant les AirPods (3e génération, AirPods Pro, AirPods Max et écouteurs compatibles Localiser) doit être améliorée. Elle devrait désormais indiquer qu'il s'agit d'AirPods à proximité quand c'est le cas, plutôt qu'un message anonyme qui peut inquiéter.

La version finale d'iOS 15.4 devrait être disponible début mars.


avatar JOHN³ | 

Apple vient d’ailleurs de mettre les points sur les i sur son site internet. Et c’est une bonne chose.

avatar Pierre-Antoine | 

@JOHN³

C’est à dire ?

avatar Aranom | 

L'option "Alerte de sécurité des objets" n'est plus la, mais il suffit de décocher "Autoriser les notifications" dans la fenetre "Notifications de suivi". Apple a l'air d'avoir déplacé le paramètre plus que l'avoir enlevé

avatar DahuLArthropode | 

@Aranom

Est-ce que cela ne signifie pas que tu ne souhaites pas être notifié que tu es suivi? Dans ce cas, c’est très différent de l’option qui signifiait que tu ne souhaites pas qu’un autre soit notifié.
À creuser.

avatar r e m y | 

Non non, c'est bien la même option indiquant que TU ne souhaites pas être notifié. Mais Apple est censé avoir supprimé cette option pour éviter, comme indiqué dans l'article, que celui qui veut pister quelqu'un n'aille désactiver cette notification sur l'iPhone de sa "cible" (dont il a potentiellement le code d'accès si c'est un proche)

avatar DahuLArthropode | 

@r e m y

J’ai tout compris de travers.

avatar TheRV | 

1 On a un AirTag dans une poussette (oui ça disparaît vite dans la Capitale). C’est pénible pour celui du couple qui n a pas l’airtag sur son compte (notif de tracking si on est pas ensemble derrière la poussette) : pas moyen d’avoir un « objet partagé » ?
2
j’ai un autre AirTag sur mon vélo que je range la nuit en sous sol. Souvent le matin, à peine je bouge le vélo, qu il se met à sonner sans que je sache quelle est la raison de cette sonnerie (pas de signal gps?).

avatar julien74 | 

@TheRV

J’ai été aussi confronté au cas #1.
Mon fils est entré au collège et ne veux pas y aller avec son téléphone. 2eme jour il se trompe de bus. Il descend pas à l’arrêt et impossible de le joindre. Le collège nous donne les tel perso des chauffeurs mais ils ne répondent pas (ça rassure d’un côté qu’ils ne répondent pas au volant). Mais énorme angoisse….
L’idée de lui glisser un airtag dans son cartable semblait une bonne idée. Mais voilà , le tag est lié à un de nous 2, et quand il passe la semaine chez l’autre, et bien ça sonne. On a abandonné l’idée.

avatar julien32 | 

@julien74

Vous pouvez utiliser 2 airtag... Un pour chez vous, un pour chez votre ex

avatar julien74 | 

@julien32

Oui pas mal. Et faire le swap. Pas bête.
Bon il n’a plus eu de souci de bus. On évaluera si le pb se repose.

avatar julien32 | 

@julien74

Et pour la sonnerie, YouTube regorge de tuto pour enlever le hp

avatar 0MiguelAnge0 | 

Je trouve assez scandaleux qu’Apple sorte un truc à moitier fini et attende les utilisations innapropriées pour tenter de boucher les trous.

Quant à l’idée même de traquers généralisés envoyant en permanence la position de n’importe quoi aux serveurs d’Apple, c’est juste une grosse atteinte à la vie privée. Leur code n’est pas open-source et vu comment ils gèrent chaotiquement la partie emmergée de l’iceberg, cela ne donne pas confiance!

Il faudrait avoir le choix de ne pas pouvoir utiliser son iPhone dans ce réseaux de surveillance de masse. Libre à chacun de vivre entourés de traqueurs autour d’eux et sur eux mais mon phone ne devrait pas sans mon consentement pourvoir envoyé la position d’un traqueur passant à côté car c’est aussi la mienne. Et je le répête sans audit du code, je ne suis pas tenté de faire confiance à Apple, ni à aucun autre.

avatar AKZ | 

Il faut désactiver le « réseau localiser » qu’Apple à aimablement activé sur tous nos appareils sans nous demander notre consentement depuis iOS 14.5

avatar amonbophis | 

@0MiguelAnge0

Votre iPhone envoie continuellement votre positon aux serveurs d’Apple…. Cela devrait vous faire relativiser l’ « atteinte à la vie privée » des airtags.

D’autre part, on peut toujours compter sur la nature humaine pour trouver des failles dans l’utilisation d’objets. Je ne trouve pas qu’apple ait sorti un objet à moitié fini, je trouve au contraire qu’ils ont raison de réagir à ces utilisations mal intentionnées (on peut juste critiquer Apple sur sa vision bisounours des trackers)

avatar cecemf | 

@0MiguelAnge0

Quelque tu racontes c’est pas à moutier finit. Ça même pas un ans est déjà plus sécurisé est plus de fonction de protection que d’autre produit du marcher qui font que ça depuis des années. Apple est juste à l’écoute est ajuste quand il y as besoin.

avatar AKZ | 

C’était évident depuis le départ que les gens voudraient utiliser les airtags pour tracker des objets, voire des personnes !
Sinon quel intérêt ces objets ont-ils à part pour les gugus qui ont de sérieux problèmes de mémoire…
Je pensais en acheter pour mes vélos et trottinettes, contre le vol, heureusement que je ne l’ai pas fait !

avatar philoche | 

@AKZ

J’envisageai aussi d’en acheter pour mes vélos.
Bien fait d’avoir attendu vu que ce n’est donc pas un trackeur anti-vol et que cela n’aurait servi à rien pour retrouver mes biclous.

avatar julien74 | 

@AKZ

Punaise mais arrêtez d’insulter les gens « qui ont pas de mémoire » sans savoir….

Le « gugus » ce matin encore, cherche son étui à lunettes pour finaliser son sac avant d’aller au boulot. Je le trouve pas. Il avait glissé dans une poche du sac où il est pas censé être. Je suis à la minute le matin, j’ai ouvert « find my » et en 40s max j’ai trouvé l’étui.
Sans, j’aurais perdu 5mn, dû rouler plus vite sur la route pour pas louper mon transport.

avatar byte_order | 

@julien74

Mais pour ce type d'usage, nul besoin d'un réseau maillé, un bête périphérique BT qui beep à la demande permet de le retrouver.

Enfin, y'a aussi une méthode assez efficace quand on est un peu trop tête en l'air - ce qui n'est en aucun cas une insulte, cela arrive à chacun hein - on met en place un rituel et l'on s'y tient. Les objets ne se déplacent pas par magie là "où ils ne sont pas pas censé être", hein.

Si vous êtes à la minute près le matin, la mise en place d'un rituel rigoureux sera bien plus efficace que toute dépendance à une techno qui n'est ni parfaite ni adaptée à tous les besoins d'assistances que votre timing matinal pourrait avoir besoin.

Ah, et sinon, partir avec 5min de marge, c'est pas possible ?!

avatar julien74 | 

@byte_order

Un périphérique qui bip mais surtout U1 aurait suffit oui. C’est surtout le U1 qui est génial.

J’ai déjà 5mn de marge mais la perte de temps m’aurait fait justement perdre cette marge et sur le trajet on ne sait jamais ce qu’il peut y avoir (ce matin des nouveaux feux pour travaux…). Quand on a que 15mn de trajet on ne veut pas forcément prendre 10mn de marge donc presque 100% du temps de trajet ;-)

avatar fte | 

C’est absolument impossible qu’en concevant de produit, personne chez Apple ne se soit dit que ça servirait à localiser des objets, pister des objets, pister des objets volés, pister les voleurs d’objets volés. Que ce serait une grosse motivation d’achat pour de nombreuses personnes.

Il n’y a qu’un pas à franchir pour en arriver au pistage de personnes n’ayant pas volé d’objet.

Ils y ont sans doute pensé aussi. Ils ne sont pas tous très cons.

Ce qui pose question, c’est : ils n’ont pas réalisé que c’était problématique, en contraste avec leur message de protection de la vie privée, voire illégal ? Ils s’en foutaient avant que ça leur pète à la gueule ?

Est-ce qu’il y a seulement une culture de vie privée chez Apple au delà du message marketing ? C’est cette question qui me turlupine.

Sinon les AirTag, super gadget super technologie. J’adore.

avatar ckermo80Dqy | 

@fte

Peut-être qu'Ils pensaient juste que les gens ne seraient pas assez c... pour essayer de pister leur conjoint ou autre.

avatar Derw | 

@ckermo80Dqy

Ce qui signifierait que sur les dizaines/centaines (??) de personnes à avoir bossé sur le projet, il n’y aurait personne avec un minimum de connaissances ultra-basique de la psychologie humaine…

avatar Marius_K | 

Ça ne doit servir qu'à suivre les objets nous appartenant. Mais si un objet nous appartenant est avec quelqu'un qui ne veut pas être suivi sans que ce soit volontaire de notre part, comment ce cas de figure est-il géré ?

avatar byte_order | 

C'est pas géré. Apple vient juste d'ajouter ce qu'il faut pour être sûr que sa responsabilité ne puisse pas être engagé juridiquement : l'utilisateur est désormais informé que l'usage de ce mécanisme de suivi sans consentement est très probablement interdit dans sonpays, s'il le fait quand même cela sera sa responsabilité et uniquement la sienne.

Problème réglé côté Apple : plus de responsabilité juridique pour elle, hop, elle peut continuer d'exploiter sans vergogne un parc d'appareil ne lui appartenant pas pour son réseau de détection de tags qu'elle vend en se lavant les mains juridiquement des usages sans consentement qu'il permet.

avatar fte | 

@byte_order

"Problème réglé côté Apple : plus de responsabilité juridique pour elle, hop, elle peut continuer d'exploiter sans vergogne un parc d'appareil ne lui appartenant pas pour son réseau de détection de tags qu'elle vend en se lavant les mains juridiquement des usages sans consentement qu'il permet."

Autant j’approuve la première partie d’exploitation contestable, autant ne pas assumer la responsabilité de mauvais usages de la technologie qu’Apple vends est parfaitement normal. Pour ce point au moins il y a un vrai transfert de propriété, c’est rafraîchissant.

avatar byte_order | 

@fte

Je suis d'accord, la non-responsabilité est logique derrière l'acte de vente des airtags.
Mais si le discours "la protection de la vie privée des gens est au coeur de nos valeurs" était authentique, Apple n'aurait jamais déployer ce réseau maillé, car elle ne pouvait pas ignorer qu'il permettrait fatalement des usages illicites, et du fait de la taille du réseau, à une échelle bien plus importante que le marché déjà existant de solutions similaires.

Entre son discourt de valeurs et ses actes, le choix est toujours celui du profit. Et depuis pas mal de temps, du profit fait sur l'exploitation d'un parc dont elle n'est pas propriétaire pourtant mais dont beaucoup, les légitimes propriétaires en premier lieu, lui délègue le droit de faire comme chez elle.

avatar fte | 

@byte_order

"car elle ne pouvait pas ignorer qu'il permettrait fatalement des usages illicites"

Dans ce cas, Apple ne vendrait plus rien. Ou si : des pommes.

Un fabricant n’est pas responsable des utilisations illégales des produits qu’il vend, supposant que la vente et le produits ne sont pas illégaux de base.

Aucun fabricant ne vendrait plus rien. Même pas des pommes.

Lorsque la plateforme donne accès plein vent aux données privées, c’est un problème. Il y a des garde-fous en place, et des renforcements. Mais ça ne saurait se substituer à la loi. Et c’est ce qui manque beaucoup à l’état actuel : des lois régulant fortement les usages abusifs. Ça commence… mais ce n’est pas le job, ni de la responsabilité, d’une entreprise américaine, fut-elle énorme.

Quant à Apple, son business repose moins sur la violation de la vie privée, ça c’est le job de Google et pire, Meta, que sur la violation de la propriété privée. La propriété de nos téléphones en l’espèce. C’est pas joli joli, mais dans mon échelle des pires, c’est moins pire.

avatar julien32 | 

Perso j'en ai acheté 4 pour cacher dans mes machines en cas de cambriolage.
Bien placés, faut démonter les machines...
Si ça peut au moins dire au voleur qu'il est tracké et qu'il abandonne la/les machines c'est déjà ça

avatar kpouer | 

Bizarrement j’ai parfois la notif qu’un AirTag me suit, sauf que c’est le mien (relié à mon compte). Pas encore compris la raison.

CONNEXION UTILISATEUR