Apple dédommage les écoles de Los Angeles équipées en iPad

Florian Innocente | | 23:30 |  34

Apple a accepté de reverser 4,2 millions de dollars (3,7 millions d'euros) à l'organisme qui chapeaute les écoles de Los Angeles, à la suite de l'échec d'un ambitieux programme d'équipement en iPad. Cette affaire avait débuté en 2013 et voyait Apple comme la seule bénéficiaire de ce programme qui concerne le deuxième plus gros regroupement d'établissements scolaires du pays.

L'investissement avait démarré sur un objectif de 30 millions de dollars et devait grimper à 500 millions, puis le double en incluant la modernisation des équipements pour l'accès à Internet dans les écoles. 40 000 iPad avaient été achetés. Mais une succession de dysfonctionnements s'est rapidement fait jour.

Des élèves ont réussi à débrider les tablettes. Puis Apple a dû faire une place à la concurrence, notamment celle de Lenovo, car des enseignants jugeaient l'emploi d'une tablette moins pratique que celui d'un portable PC. Une responsable de l'audit mené sur cette opération a estimé que cela n'avait aucun sens de fournir un matériel identique à un enfant du cours élémentaire et à un autre qui entre au collège. Leurs besoins n'étant pas les mêmes, les matériels ne devraient pas l'être non plus.

Des critiques se sont aussi élevées à l'encontre de Pearson, l'éditeur qui fournissait les logiciels éducatifs de mathématiques et d'anglais, ceux-ci étaient largement incomplets.

Se sont greffées en outre des interrogations sur la manière dont avait été octroyé le contrat avec Apple. Son exécution a été suspendue, en attendant une remise à plat complète et le FBI a ouvert une enquête qui se poursuit encore.

Dans le cadre de ce règlement, Lenovo, qui a fourni des ordinateurs portables et facturé les logiciels de Pearson, a quant à lui effacé l'ardoise de 2,2 millions de dollars du district de Los Angeles. L'argent récupéré va être consacré à un nouveau programme, revu de zéro.

Source : LA Times & The Verge

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


34 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar _io_ 29/09/2015 - 23:36 (edité)

Ce que les gens peuvent être bête ! Le genre ed projet où tout le monde se dite expert et veux décider suite aux conseils d'une beau-frère ou d'un vendeur. La suite ... les avocats veulent s'en mettre plein les poches et les politiciens ... plein les votes ...

avatar Mathias10 29/09/2015 - 23:45 via iGeneration pour iOS

Apple rembourse peanuts au final.

Au passage, elle aura "évangélisé" 40.000 familles.

Apple a le don pour toujours s'en sortir gagnante c'est ouf!

- Iphone 4 --> vente de bumper (puis coques avec les Iphone suivants)
- Ebook --> on sanctionne Apple au profit d'amazon qui est deja boudé pr les éditeurs ...
Donc Au final Apple revend les bouquins plus cher pour éviter d'être dans des magouilles de prix mais se retrouve en position d'abus de pouvoir mais "légalement"

Et j'en passe...

avatar bigVince 30/09/2015 - 23:30 via iGeneration pour iOS

@matthias pour info, en France les livres sont vendus le même prix. Les 30% Apple étant concédés par les éditeurs sur leur propre prix. Pour de la conversion ePUB simple ça va encore. Pour de l'EPUB avancé à 10/15 € la page, ça deviens compliqué d'équilibrer. Pas de vente, pas de retour sur investissement, pas de prod et encore moins de R&D...

avatar SIMOMAX1512 29/09/2015 - 23:55 via iGeneration pour iOS

En fait ils veulent l'iPad pro avec son clavier , ah les vilains.

avatar SIMOMAX1512 30/09/2015 - 00:01 via iGeneration pour iOS

On le sait que c'est l'avenir de nos enfants qu'ils étudient sur tablette , fini les cartables de 10kg le gaspillage de papiers. Le problème vient clairement des éditeurs des livres scolaire qui veulent pas lâcher leur rente acquise depuis des années avec la vente chaque année de millions de livres. Pensez vous une versions numériques interactives on la paie une fois et puis après c'est fini, ils sont bien trop ancré dans le vieux business pour ne serait-ce qu'essayer de trouver un business modèle viable pour passer à l'ère du numérique. Enfin bon peut être un jour un de nos président en fera une promesse de campagne et peut être que ça arrivera . Il faut juste que ce soit compatible iOS et Android et libre aux gens d'acheter une tablette compatible.

avatar Apollo11 30/09/2015 - 00:41 via iGeneration pour iOS

@SIMOMAX1512 :

Je doute qu'un iPad puisse durer plus de 5 ans. La technologie change trop vite à mon avis pour penser équiper un élève d'un iPad pour toute la durée de ses études primaire et secondaire.

avatar Sostène Cambrut 30/09/2015 - 01:01

@Apollo11

J'ai un iPad 1 parfaitement fonctionnel (mais plus mis à jour certes) ainsi qu'un iPad 2 sous iOS9. Apple a d'ors et déjà bien compris que l'iPad était comme le PC, un objet qu'on devrait renouveler tous les 7 ans en moyenne (dans un foyer classique) Donc je ne me fais aucune inquiétude sur la durée de vie de l'iPad, en particulier dans le futur.

Et si c'est pas un iPad c'est une tablette moins chère et plus durable calibrée pour l'école.

En tout cas une chose est certaine, les livres scolaires coûtent bien plus cher que le prix d'un iPad sur 5 ans, et offrent bien moins de possibilités pédagogiques (et je parle même pas des scolioses)

avatar Vouzemoi 30/09/2015 - 07:38

@Apollo11

J'ai un iPad 1 parfaitement fonctionnel.

ça veut dire quoi parfaitement fonctionnel ? parce que les 2 miens ne sont plus que des briques sur lesquels je ne peux plus installer une seule application qui pourtant fonctionnait dessus dans le passé et ou je dois me contenter des applis de base ouvertes à tous les vents de l'insécurité qu'apple a refusé de mettre à jour.
Si tu entends par là, il s'allume et je vois le logo d'apple, alors oui il est fonctionnel.

avatar klouk1 30/09/2015 - 22:03 via iGeneration pour iOS

@Vouzemoi :
Mon iPad 1 est toujours fonctionnel. Des applications majeures y tournent toujours très bien bien que certaines soient plus limitées que les versions récentes (GarageBand par exemple)
Korg Ims 20, nanostudi, Alchemy, etc tournent tres tres bien par exemple

avatar iPop 30/09/2015 - 02:02 via iGeneration pour iOS

@Apollo11 :
Je doute qu'un iPad puisse durer plus de 5 ans.

Personnellement je viens de changer mon iPad 1. Tout comme mes Mac, je les changent tous les 5 ans. Que la technologie évolue c'est une chose, mais rien n'empêche d'utiliser votre appareil ce pour quoi il est sensé faire. Et ce, durant toute la vie de l'appareil.

avatar nono68200 30/09/2015 - 07:45 (edité)

Ca dépend de l'utilisation, mais c'est vrai que quand on pense qu'on étudie pendant au moins 10 ans minimum, ça fait long. Après, on change aussi les livres, les trousses, les sacs chaque année... A voir si la différence de prix est rentable (on ne change pas un iPad chaque année...) Puis c'est vrai que niveau poids du sac, ça changerait la vie. Je suis content d'être à l'université et de pouvoir amener simplement mon Macbook, contrairement au sac insoutenable d'avant.

avatar Mécréant 30/09/2015 - 10:09

@nono68200:
"Ca dépend de l'utilisation" et ils vont être mis à rude épreuve!

avatar Mécréant 30/09/2015 - 10:04

@SIMOMAX1512:

"Pensez vous une versions numériques interactives on la paie une fois et puis après c'est fini"

Contrairement à ce que vous pensez, les éditeurs sont plutôt favorables au numérique... via abonnement!

- Un manuel peut-être photocopillé ET/OU réutilisé d'années en années (au moins autant que la durée de vie d'un iPad)
- Les cahiers d'exercices sont remplacés plus fréquemment, mais pas nécessairement annuellement : de nombreuses écoles font faire les exercices du cahier sur feuille blanche. De plus, ils sont utilisés par moins d'écoles...
- Un abonnement numérique est une rente assurée... pourvu qu'il soit attractif, bien sûr!
> projetable sur TBI?
> enrichi (vidéos, documents complémentaires, etc.)?
> personnalisable par l'enseignant?
> évolutif?
> Facile à utiliser?

avatar alan1bangkok 30/09/2015 - 05:14 via iGeneration pour iOS

plus de scolioses , remplacées efficacement par la neuropathie optique
vive le progrès ....

avatar Silverscreen 30/09/2015 - 06:45 via iGeneration pour iOS

@ alain1bangkok

Tu crois sincèrement qu'un cours se passe à regarder le manuel scolaire/iPad ? A raison de 8h par jour ?

3h de TV même HD sont bien plus nocives et quand je dis 3h, je suis bien en deça de la moyenne des ados français.

Dernière pesée du sac de mes collégiens : 13 kg. Le plus jeune en pèse 28. Cqfd.

avatar alan1bangkok 30/09/2015 - 07:59 (edité)

je ne crois rien
j'ai toujours considéré que les professeurs étaient les bourreaux des temps modernes , Dès que papa m'a offert un vélo , j'ai sauté le mur et l'école ne m'a jamais plus revu
mais oui mais , l'école est finie ...
sinon plus 1 pour les cartables
et ne prenez pas tout au 1er degré....

avatar Silverscreen 30/09/2015 - 06:51 via iGeneration pour iOS

Les articles sur le foirage de ce programme évoquent une conjonction de facteurs : un éditeur dont les manuels ne sont pas finis, mais, surtout, un staff éducatif incompétent, notamment par manque de formation.
S'y sont ajoutés des revirements politiques absurdes (mise en cause de l'ancien responsable accusé de favoriser Apple dans son cahier des charges... clairement orienté tablettes (ouh le vilain qui veut pas d'un ordi ! ))

D'autres programmes de déploiement d'iPads, contemporain de celui-ci, ont bizarrement été poursuivis/ étendus avec succès... Alors, la faute à Apple, vraiment ?

avatar Mécréant 30/09/2015 - 10:12

@Silverscreen:

"un éditeur dont les manuels ne sont pas finis"... et la difficulté de s'en passer: le système fermé d'iOS est un problème également

"(ouh le vilain qui veut pas d'un ordi ! )"... choisir de favoriser a priori les tablettes est un problème dans l'enseignement: les besoins dépendent du niveau des élèves!

avatar BeePotato 30/09/2015 - 12:15

@ Mécréant : « "un éditeur dont les manuels ne sont pas finis"... et la difficulté de s'en passer: le système fermé d'iOS est un problème également »

Là, j’aimerais bien une explication : en quoi le côté « fermé » d’iOS intervient dans ce problème ?!?

Pourquoi aurait-il été plus facile de remplacer ce manuel par un autre sur une autre plateforme ?

avatar Mécréant 30/09/2015 - 13:25 (edité)

@BeePotato:

Je peux me tromper, mais s'agissant de manuels interactifs (du moins je l'espère!), je suppose que l'éditeur passe par des applications et qu'il doit donc s'inscrire comme développeur Apple, soumettre les apps, etc.

Bref, ce n'est pas aussi accessible pour les professeurs qu'un programme sur portable...
--> je connais plusieurs profs (français/maths/latin) qui ont développé leurs programmes d'exercices afin que leurs élèves puissent s'entraîner à la maison. Ce n'est évidemment pas à la portée de tous les profs, mais ceux qui le font partagent généralement le fruit de leur travail, ce qui donne de l'importance à cette possibilité

...ou même une application Android qui sera plus facile à installer et tenir à jour puisqu'elle n'a pas à être "autorisée" par Google

Je reconnais cependant que la plus grosse "fermeture" vient du fait qu'un seul éditeur soit imposé à l'ensemble des écoles... et que je n'avais pas pensé - lors de mon précédent commentaire - à la possibilité de créer des applications web qui auraient l'avantage d'être compatibles iOS. On en reviendrait juste au problème de connexion:
- peu de problème au sein des établissements (hormis une ou deux coupures d'une semaine par an si je prends mon école en exemple)
- plus d'inégalités à la maison (tout dépendra du milieu socio-culturel des élèves)

avatar BeePotato 30/09/2015 - 14:11

@ Mécréant : « Bref, ce n'est pas aussi accessible pour les professeurs qu'un programme sur portable... »

Tu plaisantes ? Tu parles de quelqu’un qui a fait l’effort d’apprendre la programmation, puis d’apprendre l’usage d’au moins un framework de développement d’applications à interface graphique, puis de développer une appli sur son temps libre, et tu penses que ce qui l’arrêtera c’est de devoir s’inscrire comme développeur chez Apple ?
Je n’y crois pas une seconde.

D’autre part, on parlait de remplacer un manuel qui ne répondait pas au cahier des charges. Le remplacement se fait logiquement par un autre manuel, édité par quelqu’un d’autre — pas par les exercices que quelques rares profs ont le temps et les compétences de mettre à disposition. C’est en ce sens que je ne voyais absolument pas comment iOS pouvait être plus une barrière qu’un autre système.

« Je reconnais cependant que la plus grosse "fermeture" vient du fait qu'un seul éditeur soit imposé à l'ensemble des écoles... »

Certes, mais ça, ça n’a rien à voir avec iOS.

avatar Mécréant 30/09/2015 - 15:18

@BeePotato:

"Tu parles de quelqu’un qui a fait l’effort d’apprendre la programmation (...)"
Je parle d'applications très simples... Parfois simplement basées sur Excel...

"D’autre part, on parlait de remplacer (...)"
D'où mon "également"

"Le remplacement se fait logiquement par un autre manuel, édité par quelqu’un d’autre"
Effectivement. Par quelqu'un d'autre qui doit donc passer par le même système de validation ou de facturation (30% prélevés par Apple) alors que les grands éditeurs pédagogiques proposent déjà des formules interactives sur leurs plate-formes respectives...

" -- (...) la plus grosse "fermeture" vient du fait qu'un seul éditeur soit imposé à l'ensemble des écoles...
-- Certes, mais ça, ça n’a rien à voir avec iOS.
"
L'ai-je jamais prétendu? Au contraire, je reconnais que la plus grosse fermeture ne dépend pas d'Apple! Je ne suis pas en train de faire de l'iOS bashing: j'en soulève juste quelques désavantages.

avatar BeePotato 30/09/2015 - 15:28

@ Mécréant : « Je parle d'applications très simples... Parfois simplement basées sur Excel... »

Ah, ça. Ok.
Oui, c’est vrai que quand je lis le mot « application » je n’ai pas du tout ce genre de truc en tête et j’en viens même à oublie que ça peut exister.

« D'où mon "également" »

Celui du premier commentaire auquel j’ai répondu ? Houlà ! Ok. Je ne l’avais pas du tout compris comme ça, désolé.

« L'ai-je jamais prétendu? »

Non, mais je tenais à souligner (lourdement, certes) ce fait, pour éviter toute ambigüité pour les éventuels lecteurs de nos commentaires (à supposer qu’il y en ait). ;-)

avatar marsnet 30/09/2015 - 07:51 via iGeneration pour iOS

Ça c'est pour les écoles publiques "pauvres" de LA. Pour les écoles publiques riches ( San Marino, La Cañada) ... ça fait joli lurette que les fondations qui les soutiennent les ont payés, les iBidules.

avatar DrLektroluv 30/09/2015 - 09:37 via iGeneration pour iOS

Non non et non. Pas de tablettes/pic pour les enfants. Ils sont déjà bien assez devant leur pc/smartphone/télé chez eux.
Si c'est un problème de poids, installez des casiers dans les écoles c'est tout.

avatar thebarty 30/09/2015 - 10:02 via iGeneration pour iOS

@DrLektroluv :
Et ils font comment pour le travail à la maison ?

avatar DrLektroluv 30/09/2015 - 12:29 via iGeneration pour iOS

@thebarty :
Ne me fait pas croire qu'ils ont besoin de TOUS leurs cours pour faire les devoirs du lendemain.

avatar thebarty 01/10/2015 - 15:30

Non, pas tous. Mais s'ils ont 4 ou 5 devoirs dans des matières différentes, on revient au problème (voire pire: Ou est le bouquin de math ? A la maison ? dans mon casier ?...) !

avatar apple78310 30/09/2015 - 10:00 via iGeneration pour iOS

Si vous changez les trousses, sacs et livres de vos enfants tous les ans, apprenez leur à prendre soin de leurs affaires, car c'est pas normal du tout...

avatar BeePotato 30/09/2015 - 12:12

@ apple78310 : « Si vous changez les trousses, sacs et livres de vos enfants tous les ans, apprenez leur à prendre soin de leurs affaires, car c'est pas normal du tout... »

Pour les livres (les manuels), ils sont bien obligés d’en changer, à moins de redoubler beaucoup. :-)

Mais pour le reste, tout à fait d’accord. Ça dure plusieurs années, ce matériel, si on ne le traite pas comme un sauvage.

Et arrêtons aussi de considérer que ces pauvres petits sont incapables de porter plus de 2 kg sur leur dos sans se faire mal.

avatar Mécréant 30/09/2015 - 13:31

@BeePotato:

Je ne sais pas comment cela se passe en France, mais en Belgique les dictionnaires, manuels et autres atlas

- doivent être fournis par l'école (gratuité de l'école oblige)
- sont réutilisés autant que possible et durent généralement plus qu'un iPad (avant même le décret imposant aux écoles de les fournir, beaucoup d'établissements organisaient un marché de seconde main des manuels: enfant, je savais que je ne devais jamais écrire dans un manuel, ni même dans un cahier d'exercice... nous notions nos réponses sur une feuille de bloc ou dans un cahier!)

avatar BeePotato 30/09/2015 - 14:29

@ Mécréant : En France aussi, les manuels sont fournis par les établissements aux les élèves d’écoles élémentaires et du collège (à partir du lycée, ce n’est plus le cas — à moins que ça n’ait changé depuis que j’ai quitté le lycée il y a… trop longtemps).
Et il est évidemment demandé aux élèves d’en prendre soin, histoire qu’ils durent le plus longtemps possible. Ce qui, comme tu l’as dit, devrait leur assurer une durée de vie au moins égale à celle d’un iPad.

Mais comme le commentaire auquel je répondais mettait l’achat de livres dans le même sac que les achats de trousses et de cartables, j’ai considéré qu’il parlait d’achats à la charge de la famille : bouquins annexes qu’on peut vouloir acheter en complément des manuels, ou manuels pour lycéens, ou que sais-je encore. D’où ma remarque (surtout motivée par l’envie de faire un trait d’humour, il faut bien l’avouer ;-) ).

avatar Mécréant 30/09/2015 - 15:19

@BeePotato:

Et j'ai apprécié le trait d'humour ;-)

avatar BeePotato 30/09/2015 - 15:29

@ Mécréant : Merci, merci ! :-)