iPad Pro, iPad 5, iPad mini : quelle tablette acheter ?

Mickaël Bazoge |

Si le printemps a vu bourgeonner les nouveaux iPad, la récolte a surtout été féconde en septembre avec iOS 11. Même si tout n'est pas parfait, le nouveau système d'exploitation a libéré le potentiel productif de l'iPad, ce qui en relance l'intérêt et pourrait bien en faire un des cadeaux les plus prisés de Noël.

Ce printemps, Apple a remis à plat la famille d'iPad. Le constructeur avait multiplié les modèles à un point tel qu'il devenait bien difficile de s'y retrouver. Et c'était sans compter un modèle Pro de 12,9 pouces en partie moins bien équipé que son équivalent de 9,7 pouces…

Cliquer pour agrandir

Bref, il devenait urgent de remettre de l'ordre dans tout ça. C'est fait, avec une gamme qui se compose de quatre tablettes se distinguant facilement par la taille de leur écran. 7,9 pouces pour l'iPad mini 4, 9,7 pouces pour l'iPad 5, 10,5 et 12,9 pouces pour les iPad Pro. De la lisibilité avant tout, voici qui facilite le choix.

Mais évidemment, pour l'iPad comme dans la vie, il n'y a pas que la taille qui compte. Plus que jamais, il s'agit d'identifier ses besoins pour choisir le meilleur rapport qualité/prix.

Le second souffle d'iOS 11

Avec iOS 11, l'iPad a bénéficié d'un important coup de pouce de la part d'Apple. Cette mise à jour majeure du système d'exploitation transforme en profondeur les tablettes. S'il était déjà possible de travailler avec l'iPad, iOS 11 a apporté tout ce qui manquait (ou presque) pour en faire un véritable outil productif.

Cliquer pour agrandir

Difficile de déterminer la fonctionnalité la plus marquante d'iOS 11, mais le changement le plus significatif est sans doute le Dock, car c'est par son entremise que le reste devient possible. Comme sur macOS, le Dock de l'iPad permet d'avoir toujours sous la main ses applications — et dossiers d'applications — préférées. Il sait s'escamoter pour laisser toute la place à l'application au premier plan, mais on peut le convoquer à tout moment.

Cliquer pour agrandir

Le Dock permet aussi de contrôler les multiples possibilités offertes par le multitâche. Split View et Slide Over sont toujours de la partie, mais ces deux types d'affichage sont plus souples et il est possible de les combiner via des gestes qui ne sont pas forcément évidents à première vue (lire : Sur iPad, iOS 11 libère les fenêtres).

L'autre grand changement, c'est l'apport du glisser/déposer entre applications. Là aussi, les possibilités sont nombreuses et parfois un peu complexes (lire : iOS 11 : un glisser/déposer performant pour l’iPad). Mais la fonction devient rapidement indispensable, il est vrai qu'elle était attendue de longue date. Apple a voulu attendre APFS et la flexibilité apportée par le nouveau système de fichiers commun à tous ses OS.

Les fondations solides apportées par iOS 11 sur l'iPad ne doivent pas pour autant empêcher Apple de poursuivre sur sa lancée. Votre humble serviteur n'attend plus qu'une meilleure gestion des moniteurs externes pour envisager de switcher complètement sur iPad, par exemple ! Mais pour la plupart des tâches, disons 90 % d'entre elles, la tablette est désormais bien armée. Reste à savoir quelle tablette : suivez le guide…

iPad mini 4 : le chant du cygne

On ne va pas se cacher la vérité, l'iPad mini 4 a la tête sur le billot. Lancé en octobre 2015 et toujours au catalogue, ce modèle de 7,9 pouces n'a malheureusement plus grand-chose pour lui, si ce n'est sa petite taille qui lui confère discrétion et facilité de transport.

Cliquer pour agrandir

L'iPad mini 4 bénéficie aussi d'un écran laminé et traité antireflet ; son écran est le mieux défini de toute la gamme (326 pixels par pouce contre 264 ppp pour le reste de la bande) ; son appareil photo de 8 mégapixels qui ouvre à ƒ/2.4 (contre 12 mégapixels à ƒ/1.8 sur l'iPad Pro) peut réaliser des photos correctes, hélas sans flash. Et puis il y a Touch ID dans le bouton d'accueil, malheureusement de première génération.

L'unique capacité de 128 Go, qui se décline dans des versions Wi-Fi et Wi-Fi + Cellular, est suffisante pour la majorité des besoins. Mais la puce A8 (épaulée par 2 Go de RAM) montre ses limites avec les applications les plus gourmandes, sans oublier que le moteur n'est pas assez costaud pour accueillir les apps de réalité augmentée. Une caractéristique malheureuse que la petite tablette partage avec l'iPod Touch, un produit qui lui aussi est en sursis.

iOS 11 sur un iPad mini 4.

Après quelques craintes pendant la période de bêta-test, iOS 11 tourne finalement plutôt bien sur l'iPad mini 4. C'est un peu plus lent que sous iOS 10, mais cela reste largement praticable au quotidien.

Il n'en reste pas moins que l'iPad mini 4 n'est pas le modèle le plus intéressant de la gamme. Ses compétences techniques en retrait et son prix, de 489 € à 649 €, n'en font pas un très bon candidat à l'achat — même si on peut le trouver à moins cher sur le refurb (avec une remise de 70 € environ).

Phil Schiller, le patron du marketing d'Apple, a admis que si l'iPad mini 4 était toujours commercialisé, c'était pour satisfaire les utilisateurs qui en appréciaient le petit format. Mais pour le constructeur, l'avenir appartient désormais aux tablettes de 9,7 pouces, et voyez comme ça tombe bien, c'est exactement ce que propose Apple avec l'iPad 5.

iPad 5 : le touche-à-tout polyvalent et abordable

L'iPad 5 a été la surprise du printemps. Il prend la suite de l'iPad Air 2 sans faire partie de la même « branche ». Mais peu importe les histoires de famille, car ce que cet iPad a à offrir est plus intéressant que son sobriquet.

Cliquer pour agrandir

À première vue, cette tablette n'a rien de spécialement attractif : elle reprend le design de l'iPad Air 1re génération avec une épaisseur de 7,5 mm et un poids de 469 grammes (en version Wi-Fi). La dalle de 9,7 pouces n'est pas laminée ; les éléments graphiques n'effleurent pas la surface de l'écran, ils sont positionnés un peu en dessous du verre. De même, le traitement antireflet est aux abonnés absents. C'est donc un retour en arrière par rapport à l'iPad Air 2 sur certains points.

La tablette n'est pas non plus un cador en termes de photographie, même si son capteur de 8 mégapixels (ƒ/2.4) saura sans trop de peine alimenter les réseaux sociaux en clichés divers et variés (mais en plein jour en raison de l'absence de flash). Même déception pour la caméra FaceTime à l'avant, qui se contente d'un capteur de 1,2 mégapixel (contre 7 mégapixels sur les iPad Pro). Petite concession à la modernité, la présence du flash Retina pour les selfies dans la pénombre.

Les éléments graphiques qui s'affichent sur l'écran de l'iPad 5 n'affleurent pas à la surface de la tablette. Cliquer pour agrandir

Mais alors, qu'est-ce qui fait que ce modèle reste intéressant malgré tout ? C'est son rapport performances/prix, tout simplement. La puce A9 au cœur de l'iPad 5 n'a peut-être pas la patate de l'A11 des derniers iPhone ni de l'A10X des iPad Pro, mais elle demeure très performante pour la plupart des usages.

Les applications ARKit sont prises en charge, les jeux exigeants fonctionnent sans souci particulier. Sans oublier les apps « productives » de bureautique : couplé à un clavier Bluetooth, l'iPad 5 est un ordinateur en mesure d'accomplir bien des tâches sans barguigner.

Rapporté à l'étiquette tarifaire, l'iPad 5 est sans conteste la meilleure affaire dans le catalogue de tablettes d'Apple. Le modèle 32 Go (Wi-Fi) à 409 € peut répondre à la plupart des besoins dans le cadre d'un usage familial. On ne saurait toutefois que conseiller la version supérieure qui permet de profiter d'un espace de stockage plus conséquent (128 Go) au prix de 509 €. C'est 20 € de plus que l'iPad mini 4, pour des performances et un confort incomparables. L'iPad 5 n'est toujours pas disponible sur le refurb.

iPad Pro : de l'espace et de la puissance

Les deux iPad Pro partagent bon nombre de caractéristiques communes. Les deux tablettes bénéficient d'une puce A10X Fusion qui continue d'en remontrer à certains ordinateurs traditionnels. Les écrans de ces appareils sont une merveille d'ingénierie avec le support de la gamme de couleurs P3, la fonction True Tone qui adapte les couleurs de l'écran à l'environnement de l'utilisateur, et surtout ProMotion qui affiche les éléments graphiques à une vitesse pouvant aller jusqu'à 120 Hz.

iPad Pro 10,5''. Cliquer pour agrandir

Cette technologie offre à iOS et aux apps qui en ont besoin une fluidité dans les animations tout à fait exceptionnelle. Quand les yeux y ont goûté, il est difficile de revenir en arrière… Les capacités photographiques de ces appareils sont dignes de l'iPhone 7, avec un capteur photo 12 mégapixels qui ouvre à ƒ/1.8 avec stabilisateur optique, un flash à quatre LED, l'enregistrement 4K, et un APN en façade de 7 mégapixels.

Ajoutons à cela quatre haut-parleurs dynamiques (les basses sont toujours « positionnées » sur la tranche inférieure de la tablette) pour profiter au mieux des contenus vidéo et des jeux, et on obtient deux des meilleurs produits jamais conçus par Apple. Si le constructeur a conservé le format de 12,9 pouces de l'iPad Pro le plus imposant, il a revu la taille de la dalle pour l'autre modèle, qui passe de 9,7 à 10,5 pouces. En réduisant les bordures latérales, la Pomme est parvenue à conserver un encombrement proche d'un iPad de 9,7'', un bon compromis pour un produit par nature nomade.

On peut ajouter à ces caractéristiques le support de l'Apple Pencil, un accessoire qui bénéficie des progrès de la dalle ProMotion : la latence y est aussi réduite que possible, se rapprochant des sensations d'un « vrai » crayon sur une feuille de papier. On n'y est pas encore tout à fait, mais l'expérience est encore plus concluante qu'avec la précédente génération d'iPad Pro.

iPad Pro 9,7’’, iPad Pro 10,5’’, iPad Pro 12,9’’. Cliquer pour agrandir

Le Pencil se destine naturellement aux dessinateurs et aux graphistes, mais Apple n'a pas oublié tous ceux qui ont besoin d'annoter des documents ou de griffonner rapidement une note (sous iOS 11, l'app Notes s'ouvre largement au crayon d'Apple). Les usages sont plus nombreux que le simple dessin (et c'est heureux car l'accessoire coûte 109 €).

On sera moins dithyrambiques concernant le port Smart Connector qui ne sert toujours pas à grand-chose. Seule une toute petite poignée d'accessoires est compatible, et ce ne sont malheureusement pas les meilleurs du genre même si Apple a légèrement amélioré le Smart Keyboard pour l'iPad Pro 10,5''.

La différence entre les deux modèles de tablettes tient bien sûr dans la taille de leur écran respectif. Les 10,5 pouces sont suffisants pour travailler, mais les 12,9 pouces du grand modèle sont encore plus confortables. Mieux encore, on peut afficher sur la dalle de cet iPad deux applications au « complet ». Alors que sur le modèle de 10,5'', il s'agit des versions « réduites ». Idéal pour travailler à l'aise.

En contrepartie, l'iPad Pro 12,9 pouces est évidemment plus encombrant et plus lourd (692 grammes, contre 477 g pour le 10,5 pouces), ce qui en fait une tablette « de bureau ». L'iPad Pro 10,5'' demeure une tablette bien mieux adaptée à un usage mobile, on l'emportera avec soi en toutes circonstances.

iPad Pro 10,5'' et 12,9'', sous iOS 10. Cliquer pour agrandir

Avec iOS 11 et équipé des accessoires qui vont bien, l'iPad Pro est un choix digne d'intérêt pour un utilisateur qui cherche à combiner les performances d'un ordinateur "classique" avec la flexibilité d'une tablette. L'offre Pro d'Apple est en revanche surdimensionnée pour un usage familial.

Cette puissance et cette souplesse se paient. Les prix démarrent à 739 € pour la version 10,5'', et 909 € pour le modèle de 12,9''. À ce tarif, Apple joint 64 Go de stockage, une capacité appréciable, mais il faut penser aussi aux éventuels accessoires (un clavier paraît indispensable pour exploiter toutes les capacités de ces tablettes). On arrive rapidement dans des zones tarifaires proches, voire supérieures, à celles de certains Mac portables. Il convient là aussi de bien analyser ses besoins, même s'il n'est pas interdit de se faire plaisir si on en a les moyens bien sûr.

Le refurb ne propose toujours pas la version 10,5 pouces, en revanche on y trouve la génération précédente (de 9,7 pouces) à partir de 529 € (32 Go). Cette tablette fonctionne avec une puce A9X et son écran est moins performant (pas de ProMotion, une latence plus importante avec le Pencil). Mais à ce prix c'est un produit intéressant. Apple propose aussi des iPad Pro 12,9'' de première génération (2015), à partir de 669 € pour la version 32 Go. Un choix budgétaire qui peut être pertinent si on a besoin d'un grand écran.

Wi-Fi ou cellulaire ?

Pas de jaloux, chaque tablette vendue par Apple se décline dans une version Wi-Fi + Cellular. Une connectivité au réseau cellulaire que le constructeur fait payer au prix fort, puisqu'elle est facturée 160 € de plus que les moutures ne proposant que le Wi-Fi. Sans oublier l'ajout d'un forfait supplémentaire ou d'une option Multi-SIM.

Une fois encore, avant d'investir il convient de savoir ce que l'on veut faire de sa tablette. Si elle a vocation à rester à la maison, sur la table de chevet ou dans le salon, la connexion cellulaire n'est pas nécessaire.

A contrario, pour un iPad destiné à accompagner l'utilisateur sur la route, une connexion cellulaire sera sans doute utile. Même si la connexion avec un iPhone, pour taper dans l'enveloppe de données de son forfait, est une opération très simple à réaliser…

Cliquer pour agrandir

Rappelons pour finir que tous les iPad Wi-Fi + Cellular prennent en charge la carte Apple SIM (elle est intégrée dans l'iPad Pro, il faut l'obtenir auprès d'Apple pour l'iPad 5 et l'iPad mini 4). Les tablettes peuvent accéder à des forfaits de données proposés par des opérateurs partenaires. Ils sont généralement hors de prix, mais cela peut dépanner à l'étranger.

Image une : Tinh tế Photo, CC0 1.0

avatar gregelhombre | 

Punaise je veux un ipad mini 5 de dernière génération pour renouveler mon ipad mini 1 qui tire la langue... 👅

avatar EstebanDraiv | 

@gregelhombre

+1000...

avatar misterbrown | 

Quand on regarde les benchs de l'A9 (iPhone 6S) on voit que ce processeur à encore une bonne réserve de patate et n'est pas loin des suivants (A10 des iPhone 7 et A11 de l'iPhone8).

Il a clairement été un gros saut qualitatif à son époque et ce n'est pas pour rien qu'il est encore compatible ARKit.

Alors pour moi c'est clairement l'iPad5, qui est la bonne affaire.

avatar Mickaël Bazoge | 
Tout à fait d'accord. Je regrette juste un peu l'écran de l'iPad 5 en retrait.
avatar romainB84 | 

+1
J’approuve totalement !
Je n’ai pas cet iPad chez moi mais j’ai un 6S et on sent vraiment que cette machine était vraiment en avance à l’époque
Cette puce est vraiment impressionnante et cet iPad devient vraiment le meilleur rapport qualité prix chez Apple (hors refurb évidement)

avatar C1rc3@0rc | 

@misterbrown

Meme pas la peine de regarder les bench... les applications pour iPad sont conçues pour l'iPad 2 et pour l'iPhone on est entre iPhone 5 et iPhone 6. Donc aucun soft n'exploitent la puissance d'un A9...
Et deja l'iPad Pro 12" avait un processeur qui etait du niveau d'un bon Core i5 de Macbook Pro...

Mais ce qui va faire l'interet c'est pas tellement la puissance du processeur (un iPad 2 est toujours aussi performant pour consulter le Web et lire des video en HD - certes pas le H265 mais ça c'est pas le proc c'est un coprocesseur dedié), mais l’obsolescence programmée.
Un iPad Pro de 2015 souffre comme les autres machines d'iOS 11, alors que cet iPad Pro est aussi puissant qu'un Macbook Pro 13".
Donc faut faire le choix de la mise a jours ou pas de l'OS, avec les avantages et inconvénients que cela contient.

Apres, il y a les usages qui déterminent le choix.
Pour une tablette d'usage classique, l'iPad 2017 est la digne remplaçante de l'iPad 2, avec un rapport qualité/fonctions/tarifs difficile a battre.
Si c'est pour les dessin, faut un iPad Pro avec son stylet.
Si on veut une surface de 12" il n'y a que l'iPad Pro 2015 en refurb.

Le probleme qui va aussi se poser c'est l'arrivée de la VR. Le processeur de l'iPad pro 12" de 2015 est largement suffisant, mais il va manquer Truedepth qui arrivera fin 2018.

Pour la premiere fois depuis longtemps le futur produit necessite de reflechir avant d'acheter maintenant...

Si on a un usage de consultation pure, il n'y aucune raison de prendre autre chose qu'un iPad 2017... tout ce qui est meme en refurb est plus cher et n'apporte pas mieux.

Par contre, il faut se souvenir d'une chose: un iPad est limité a son espace de stockage, et aujourd'hui le minimum vital c'est 64Go!!!

avatar bbtom007 | 

Pour le wifi ou cellulaire pkoi pas un dongle 4g ? 80€ et qui peut aussi servir si on part courir avec une Apple Watch non cellulaire

avatar misterbrown | 

Après ce n'est pas un iPad "Pro" qui doit remplacer un laptop pour la productivité.

Mais personnellement je n'y crois pas à ce substitue.

avatar reborn | 

@misterbrown

La meilleure machine c'est celle qui convient aux besoins de l'utilisateur 👌

avatar ancampolo | 

@misterbrown

Et pourtant c’est bien possible depuis l’ipad pro

avatar Indecence | 

J'ai tenté d'installer la suite Adobe complète sur l'iPad PRO mais on peut pas et utiliser les applications dédiés me fait sourire. Et j'ai cherché via mes SD Cards et DD d'importer et d'exporter mes photos et films tournés via mon Canon 5D mark 4, mais encore impossible.

L'iPad PRO n'en a que le nom.

Point.

avatar expertpack | 

aucun .
je ne remplacera pas mon ipad air car il y a beaucoup mieux et plus polyvalent pour le prix de ces tablettes de luxe.
l’ipad mini vie son dernier souffle face aux phablettes , l’ipad pro ne remplace aucunement un bon laptop ( avec tous ses ports , et sans adaptateurs)
bref je garde le mien , ma surface pro fait mieux le boulot et les prochaines generations de smartphones a 2 ecrans sans bord vont rendre les petites tablettes inutiles.

avatar klouk1 | 

@expertpack

Tu parles d’une tablette inutile, alors que tu as une surface?
Parfois il vaut mieux la fermer quand on n’a rien à dire

avatar LaCreme67 | 

J’ai lipad pro depuis deux semaine et j’ai pas allumé mon mac depuis, après évidement dans certaine situation c’est inévitable mais honnêtement c’est géniale comme machine rapide agréable à utiliser. Je pense qu’il faut se forcer à changer ses usages mais on y gagne en beaucoup de choses

avatar kevin14600 | 

J’ai un iPad mini et iPhone 4 pouces et maintenant plus rien pour les personnes comme moi en smartphones et en tablette je comprend vraiment pas que l’ont abandonne les petit format si pratique et peu encombrant bientôt tout le monde auras un iPad pour téléphoner et des écrans de cinéma dans leur salon

avatar lecureuil | 

J’espère qu’Apple sortira un iPad mini 5 car c’est vraiment ce format qui m’a toujours plu.
Sinon je prendrais le 4 en refurb. Comme de toute façon il a un proco 64 bits on est tranquille désormais avec les iOS futurs. Peu de risque en achetant tout de même le 4 et de toute façon je joue très peu ou pas aux jeux gourmands

avatar romainB84 | 

« Comme de toute façon il a un proco 64 bits on est tranquille désormais avec les iOS futurs»
Pas sûr de comprendre ce que tu veux dire!? Parce qu’il y a quand même de forte chance qu’ios 11 soit la dernière (voir avant dernière au mieux) version d’ios supporte par cette machine 🙂

avatar reborn | 

@lecureuil

Un jour ios demandera minimum 2 go de ram.

Bye bye iPhone 5s et 6 😬

avatar arowbase | 

J’ai profité d’un voyage aux Us pour acheter un iPad Pro 12 pouce de 256Giga (de 2015) sur le refurb américain. Le fort taux de change + le prix du refurb m’y ont bien aidé.

Après quelques semaines d’utilisation il y a du très bon et de l’ultra mauvais.

En très bon : cet écran est exceptionnel. Oui on ne peut le balader partout mais réaliser ses présentation auprès de
ses clients c’est juste superbe. Le client se prends même à pincer les doigts sur l’écran pour zoomer sur un détail d’une photo.

Je bosse en deco d’interieur et tout les magasine type AD, Elle deco sont impeccable sur l’écran.

Les appli sont rapides et tout se réalise à haute vitesse... bref j’adore !

Le ipencil est top. Excellentissime. Prise de note, dessins... vraiment je ne m’en passe plus avec l’application Nebo.

Par contre je découvre jours après jours un tas de frustrations et de limitations qui m’exaspèrent au quotidien... à se taper la tête contre les murs ... vraiment.

- Mail ne permet pas de changer la couleur de la police... WTF ! On est en 2017 et on ne peut toujours pas faire ça !?!?

- IBook est une Me...e sans nom. Impossible de transférer les pdf (et j’en ai beaucoup) de manière simple vers Goodreader par exemple. Il faut passer par un ordi ou selon l’Apple care au téléphone « s’auto envoyer des emails » pour ensuite les recevoir dans mails et pouvoir les sauvegarder dans une application tierce... non mais allô quoi...

- Je souhaite transformer une présentation Keynote de 6 pages avec des photos en pdf —> poids du pdf est de 25mo. Impossible de transférer par email ensuite à un client. C’est quoi cette blague ?

- impossible de lire une clé usb toute bête... soit disant elle prends trop d’énergie. Ma clé est ultra plate et fait la taille d’un dongle usb de 2cm, ne comporte aucune led ou autre.

Bref j’ai arrêté d’appeler l’Apple care plus pour m’aider à trouver des solutions : ils n’y connaissent rien et je suis surpris car on voit une vrai baisse de la qualité d’Apple.

Donc au final très partagé de l’iPad pro qui coûte 3 bras et qui provoque des maux de têtes à chaque fois qu’un « cas » pose problème. J’en suis un peu inquiet de la direction qu’Apple prends et de la sensation de produit non fini (au moins sur la partie software). Hors c’est cela que j’appréciais avec Apple : simplicité, efficacité.

avatar Chris K | 

@arowbase : Pour transférer un PDF d’iBook vers GoodReader : ouvrir le PDF dans iBook puis demander son impression, en agrandissant la prévisualisation de l’impression (zoom avec les doigts) une nouvelle fenêtre s’ouvre avec toutes les options classiques de partage (et donc la copie vers GoodReader).

avatar Shralldam | 

@arowbase

Pour les pièces jointes plus volumineuses, je suggère l'utilisation d'un lien Dropbox/OneDrive/Google Drive ou autre service de stockage en ligne. Ça permet d'avoir un courriel très léger, il suffit au client de cliquer sur le lien pour récupérer le fichier.

En ce qui concerne les clés USB, elles ne sont pas supportées par le connecteur Lightning/USB, qui sert surtout pour la connexion d'un appareil photo numérique. Par contre, il en existe qui sont dotés d'un connecteur Lightning et d'un connecteur USB, et qui sont tout à fait prévues pour être connectées sur la tablette. Mais elles sont en général un peu plus chères…

Je comprends ta frustration, je l'ai vécue aussi au début. Mais quand on prend l'habitude du côté dématérialisé des données, on se passe aisément de périphériques. Airdrop marche très bien aussi, mais c'est vrai qu'il faut être équipé Apple. Encore une fois, il suffit d'avoir l'app d'un service de cloud pour partager facilement des fichiers. Et Internet est facile à obtenir, grâce au WiFi très présent et au partage de connexion depuis le smartphone.

avatar EstebanDraiv | 

Pour ma part iOS 11 a énormément diminué mon utilisation de mon iPad Pro.

Le dock passe son temps à disparaître ou à se mettre en plein milieu de l'écran. Obligé de redémarrer la tablette plusieurs fois par jour pour le retrouver à la bonne place... avant qu'il ne re-disparaisse quelques temps après.

J'ai réinitialiser et ré-installer plusieurs fois l'iPad, rien n'y fait.
Pénible. Et c'est soit disant (dixit Apple) le remplaçant de l'ordinateur !!! Quelle blague.

avatar arowbase | 

@EstebanDraiv

Moi j’ai pas ce problème de dock au milieu de l’écran mais plutôt des bug du type j’ouvre un pdf depuis mail. Quand je veux en sortir impossible : le bouton ok ne réponds pas.

Quand ça te fait ça une fois, deux fois, trois fois... ça commence à être saoulant... surtout quand tu es dans le rush.

Et je suis d’accord avec toi que j’ai maudit celui qui avait sorti chez Apple que l’iPad pro était le successeur de l’ordinateur.
Bon dieu... qu’il aurait mieux fait de se taire...

avatar Chris K | 

@EstebanDraiv : ah oui c’est curieux ton problème de Dock... jamais rencontré ce cas sur mes deux iPad Pro (même sur les versions bêta d’iOS 11). Même avec un Dock tout neuf (sans y ajouter quoique ce soit après une réinit) ?

avatar EstebanDraiv | 

Oui même problème avec un dock tout neuf. Du coup je n'ai plus aucune appli dans le dock, uniquement la partie de droite avec les 3 dernières applis utilisées.
Sachant que la plus grosse nouveauté d'iOS 11 réside dans le dock...

Je ne peux même plus utiliser facilement 2 applis en même temps puisqu'il faut maintenant passer par le dock pour faire cette manip. Finalement c'était pas mal sous iOS 10 de balayer depuis la droite pour afficher une 2e app.

Voici un exemple de ce qui m'arrive fréquemment :
https://www.dropbox.com/s/enue0vu371kileq/Dock_iPad.png?dl=0

avatar Macbook31 | 

@arowbase

Salut,

Tu n’utilise pas fichiers pour faire les transferts entre apps ?

iBook n’est pas fait pour lire du pdf... tu peux le faire, mais il n’est pas du tout conçu pour, c’est comme prendre une voiturette de golf pour aller faire du 4x4 !

Je n’utilise pas mon pro 12,9 en bureautique, à la rigueur pour Numbers, mais tu peux tout de même quasiment tout faire. Après ce n’est pas un Mac c’est clair.

avatar Shralldam | 

@EstebanDraiv

Très curieux car je n'ai absolument pas ces problèmes.

En outre, il faut comprendre une chose : l'iPad n'est pas encore prêt à remplacer l'ordinateur sur certaines applications très pointues. Par contre, pour tout ce qui concerne la bureautique, c'est largement suffisant.

Je pense que les tablettes peuvent poser problème avec les personnes qui ont une longue expérience avec l'outil informatique classique : depuis le temps, ils ont mémorisé toute une série de processus qui sont devenus de vraies habitudes (un peu comme le vélo, à force d'en faire on ne se rend plus compte qu'on pédale) et ça, c'est très dur à "défaire". Je suis aussi concerné : je continue à faire avec l'ordinateur certaines choses que je pourrais faire avec la tablette, juste parce que j'ai conservé mes vieux réflexes.

Par contre, tous les nouveaux utilisateurs n'ont probablement pas besoin de plus qu'une tablette pour leurs opérations quotidiennes. Ce que j'observe régulièrement autour de moi tend à confirmer ce phénomène. Et dans ce sens, l'affirmation que la tablette va remplacer l'ordinateur est plutôt vraie.

avatar EstebanDraiv | 

Je ne suis pas tout à fait d'accord.
En ce qui me concerne, pour n'importe quelle tache informatique de la plus basique à la plus spécifique, je serai toujours plus rapide et performant en utilisant un ordinateur plutôt qu'une tablette. Même pour une simple saisie de courrier.
Pour moi la tablette a toujours été et sera toujours un outil de consultation. Et elle le fait très bien.

Maintenant si les besoins informatique de la jeune population aujourd'hui c'est d'aller sur Facebook et sur YouTube... oui c'est évident qu'ils n'ont pas besoin d'ordinateur pour ça.

avatar Link1993 | 

Vous pourriez aussi préciser que les models cellulaires ont un GPS aussi !
Je m’en sert souvent dans plan et avec les outils de navigation aérienne (jeppesen)

avatar Sergio_bzh | 

Oui c'est ce que j'allais noter. Et je préciserais qu'il n'y pas besoin de carte SIM .
Mais les modèles WiFi n'ont pas la puce GPS.

avatar giginho | 

J'ai craqué pour la part sur un ipad 5 via le lien Ebay que Macg a mis en ligne il y a quelques semaines. Avec la réduction de 20% qu'ils accordent en ce moment, il revient neuf à 270€. Je me suis dit qu'il était temps de changer mon vieil ipad 3 ✌️

avatar Chris K | 

IPad Pro 12’’ pour moi 🤩

avatar Ben_75 | 

HS: on peut pas supprimer un com, juste l’éditer? 🤔

avatar demus | 

Si vous envisagez d’acheter l’iPad 5, achetez plutôt l’iPad pro 9.7 première génération. Niveau rapport qualité/prix c’est beaucoup mieux

avatar iVador | 

Mon iPad Air 2 fait encore parfaitement l’affaire

avatar hautelfe | 

Heureusement ! C'est un très bon ipad. :)

avatar Titi37460 | 

Je ne comprend toujours pas pourquoi les tablettes n’ont pas le droit à la dernière puce en date en même temps que l’iPhone
Il y a quand même 2 générations d’écart pour les iPad non « pro »
Et même 3 pour l’iPad mini
Pour pouvoir garder un produit longtemps c’est quand même à prendre en compte
Mon iPad mini 2 commence à être moins agréable à utiliser mais pas envi de le remplacer à ce prix pour un produit déjà dépassé

avatar stemou75 | 

Oui enfin il est surtout urgent d'attendre pour renouveler son iPad puisque la gamme va être profondément revue l'année prochaine avec l'arrivée de FaceID sur iPad Pro 🤗

avatar cheif34 | 

L'iPad mini est le format parfait. Léger, facilement transportable, agréable à utiliser comme liseuse (l'iPad classique est trop lourd et l'écran trop sensible aux relflets)... mais produit pas assez rémunérateur pour Apple malheureusement, qui a décidé de le tuer à petits feu.

avatar jimmy92250 | 

Un iPad pliable serait top pour ce type de format😑

avatar hautelfe | 

Très bon article dont je partage l'opinion. :)

-> Ipad Mini 4, malheureusement démodé et trop cher. Dommage pour cette taille très polyvalente. :(

-> Ipad pro, à acheter pour un usage spécifique voir professionnelle, avec stylet, clavier et souris

-> Ipad 5, le top du top de l'ipad selon moi: excellent rapport qualité/prix, très polyvalent, y compris pour la réalité augmentée.

Mon choix, si je devais acheter un ipad (voir plus généralement un produit iOS d'ailleurs) est sans équivoque: l'ipad 5.

(et avant l'ipad 5, je recommandais successivement l'ipad air 2, l'ipad 4 et l'ipad 2. Je n'ai pas aimé les autres ipads non mini)

avatar shaba | 

@hautelfe
Depuis quand on peut connecter une souris à un iPad ? Tu rêves là :)

avatar hautelfe | 

@shaba

Je croyais que c'était possible avec un ipad pro... :

avatar Chanteloux | 

Il est difficile de savoir avant l'achat à quoi exactement servira notre tablette: tout dépend en partie du moins des usages possibles que l'on va découvrir au fur et à mesure de l'utilisation, de l'évolution de ses besoins et de la compréhension des possibilités offertes par la tablette.
J'achète toujours le maximum que je peux m'offrir, et ne l'ai jamais regretté.

avatar niclet | 

Sérieux, je serais preneur d’un iPad Pro Mini.

Une petite bombe imaginaire qui me fait saliver. Anyway!

avatar armandgz123 | 

Je viens d'acheter un iPad 5 pour remplacer mon iPad 3 et je suis super content ! Malgré Touch ID de première génération, celui ci est super rapide ! (Alors que sur mon iPhone 6 je le trouve lent).
J'ai cependant un peu peur de la longévité de la tablette...

avatar philippelaurent1 | 

J’ai acheté un iPad 4 mini récemment pour remplacer le 1 pour faire voler mon be-bop 2 et vécu iOS 11 c’est ..... le pied les amis !

avatar gregelhombre | 

J'veux un iPad mini pro !!!!!!

avatar denisbook | 

Perso c'est aussi le mini qui me satisfait pleinement, j'ai changé mes iPhone 6+ et iPad Air 2 par un iPhone 7 et iPad mini 4, et j'ai tout simplement l'avantage d'avoir un tel facilement transportable et une liseuse confortable ! je ne vois que peu d'intérêt aux formats 10¨ et plus, autant acheter un Macbook 12 ou 13¨ !!!!

avatar Francoy | 

iOS 11 et l'arrivée de l'iPad pro 10,5'' m'ont séduit j'ai sauté le pas !

J'ai fait un petit test ici : https://francois-remi.fr/2017/08/21/ipad-pro-105-premiere-prise-main/

J'en suis vraiment ravi, il est tellement puissant comparé à mon ancien iPad Air !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR