Test de l'iPad mini 4

Stéphane Moussie |

Lors du special event de rentrée, Phil Schiller a présenté l’iPad mini 4 en deux fois moins de temps que son prédécesseur, soit… 15 secondes. Pour autant, la 4e génération d’iPad mini est une mise à jour bien plus intéressante que la 3e, qui n’avait apporté qu’un capteur Touch ID et un coloris or.

Cliquer pour agrandir

L’iPad mini 4, c’est la promesse d’avoir « la puissance et les performances de l’iPad Air 2 » dans une petite tablette plus svelte. Promesse tenue ?

Plus fin, plus léger

À première vue, l’iPad mini 4 ressemble à l’iPad mini 3, qui n’était rien d’autre qu’un iPad mini 2 avec Touch ID, qui ressemblait lui-même à l’iPad mini original. Vous l’aurez compris, le design général de la tablette n’a pas changé depuis ses débuts.

iPad mini 3 et iPad mini 4 argent - Cliquer pour agrandir

À l’avant, un panneau de verre recouvre un écran Retina de 7,9" entouré de fines bordures latérales. À l’arrière, on trouve un boîtier en aluminium impeccablement fini. Un chanfrein brillant fait joliment la jonction entre les deux — mais finira irrémédiablement par être rayé, à moins de le protéger. L’anneau en acier du bouton d’accueil (qui sert au capteur Touch ID) rappelle ce chanfrein. Comme ses prédécesseurs, l’iPad mini 4 est simple, joli et parfaitement exécuté.

L’iPad Air 2 introduit l’année dernière a fait baver d’envie les amateurs d’iPad mini ; la tablette de 9,7" a profité d’une cure d’amaigrissement impressionnante (6,1 mm d’épaisseur et 32 grammes en moins), tandis que l’iPad mini 3 est resté identique à l’iPad mini 2, plus lourd et plus épais que la première génération (7,5 mm et 331 g, contre 7,2 mm et 308 g).

De haut en bas : iPad mini 4, 3 et 1 - Cliquer pour agrandir

Ce programme minceur, l’iPad mini finit donc par en profiter maintenant. L’iPad mini 4 fait seulement 6,1 mm d’épaisseur, soit autant que l’iPad Air 2 ou l’iPod touch. À dire vrai, en mains, cette finesse ne change rien. La préhension, à une ou deux mains, reste la même. Mais esthétiquement, ça fait son effet.

Cette taille de guêpe a conduit à quelques ajustements. Le commutateur servant à verrouiller la rotation de l’écran ou à activer le mode silencieux a été supprimé. Il est remplacé logiciellement par un nouveau bouton dans le Centre de contrôle. Personnellement, alors que j’utilisais régulièrement le commutateur de mon iPad mini 3 pour verrouiller et déverrouiller la rotation de l’écran, il ne m’a fallu que quelques heures pour m’adapter à son remplaçant logiciel.

La bande blanche en plastique est spécifique à l'iPad mini Wi-Fi + Cellular - Cliquer pour agrandir
Centre de contrôle de l'iPad mini 4, avec à l'extrême droite le bouton pour verrouiller la rotation de l'écran - Cliquer pour agrandir

Autre ajustement matériel, les haut-parleurs qui ont été redessinés. Il n’y a plus deux rangées de trous, mais une seule, avec des trous un peu plus larges. Malheureusement, les haut-parleurs sont toujours aussi mal placés : si on pose la tablette à la verticale sur ses genoux, le son est étouffé ; même chose quand on tient l’appareil en mode paysage, on obstrue avec sa main au moins une grille.

L’iPad mini 4 est par ailleurs un poil plus grand que les anciens modèles. Il fait 203,2 x 134,8 mm contre 200 x 134,7 mm. Ces nouvelles dimensions font que les protections pour les générations précédentes ne sont pas compatibles. Au lieu d’adapter la Smart Case (qui protège tout pour 79 €) à sa nouvelle tablette, Apple propose une coque en silicone (69 €) et une Smart Cover (45 €). Pour bien protéger l’iPad mini 4, il faut donc dépenser 114 € ! On attendra les coques des fabricants tiers.

Les deux micros ont changé de place. Sur l'iPad mini 4, ils sont à côté de l'appareil photo arrière, et non plus centrés en haut - Cliquer pour agrandir

La nouveauté ergonomique la plus significative de l’iPad mini 4 n’est pas visible, puisqu’il s’agit de sa perte de poids. L’iPad mini 4 Wi-Fi (299 g) fait 32 g de moins que l’iPad mini 2/3 et le modèle Wi-Fi + Cellular (304 g) fait 37 g de moins. La tablette est aussi plus légère que la première génération, mais la différence est moins perceptible (respectivement 9 et 8 g de moins).

Est-il nécessaire d’écrire que cette légèreté est appréciable ? Plus la tablette est légère, moins elle est fatigante à tenir. Une trentaine de grammes en moins, ça peut paraître assez peu — le passage de l’iPad 4 à l’iPad Air était plus impressionnant (183 g en moins) —, mais après plusieurs jours d’utilisation, je trouve vraiment que cela améliore le confort d’utilisation — j’utilise habituellement un iPad mini 3 Wi-Fi + Cellular.

Un écran magnifique

Notre première impression a été confirmée par le spécialiste DisplayMate : l’écran de l’iPad mini 4 est bien meilleur que celui de la précédente génération.

En plein soleil. iPad mini 1, 3 et 4 - Cliquer pour agrandir

Grâce à un nouveau procédé de fabrication (trois couches distinctes sont fusionnées), la réflectance est plus faible. Cela veut dire que l’iPad mini 4 est moins sujet aux reflets, ce que nous avons pu vérifier dans la pratique, aussi bien en plein soleil qu’à l’intérieur.

iPad mini 3 et 4 - Cliquer pour agrandir

L’écran jouit aussi d’une colorimétrie et d’une saturation plus justes. Les noirs sont par ailleurs plus profonds (sans toutefois rivaliser avec les noirs parfaits des écrans AMOLED). En bref, l’écran offre un meilleur rendu et fait carrément partie des meilleurs sur le segment des LCD.

Des performances en net progrès (mais inférieures à l'iPad Air 2)

« La puissance et les performances de l’iPad Air 2 », c’est ce qu’a promis Phil Schiller au sujet de l’iPad mini 4. Malheureusement, la petite tablette n’est pas équipée du processeur A8X de sa grande sœur, mais de l’A8, que l’on retrouve aussi dans les iPhone 6. Dans ce cas-là, impossible de faire jeu égal.

Sur tous les benchmarks, l’iPad mini 4 s’intercale logiquement entre l’iPad mini 2/3 (puce A7) et l’iPad Air 2 (A8X). La différence avec l’iPad mini 2/3 est importante dans tous les tests.

Cliquer pour agrandir

Les performances sont quasiment deux fois supérieures sur le benchmark graphique exploitant Metal. C’est une très bonne chose, puisque cette API graphique de bas niveau est utilisée dans de plus en plus de jeux et même dans iOS 9, pour les animations ou les défilements par exemple.

Comparé à l’iPad mini original, qui n’a que trois ans, l’iPad mini 4 est considérablement plus puissant. Il est plus de 6 fois supérieur sur le test global Geekbench et jusqu’à 14 fois supérieur sur le test graphique GFXBench en OpenGL !

Cliquer pour agrandir

De nouvelles fonctions qui tournent au poil

En utilisation courante, le processeur A8 et les 2 Go de RAM garantissent une rapidité et une fluidité à toute épreuve. iOS 9 se porte comme un charme sur ce terminal.

L’iPad mini 4 est d’ailleurs la seule petite tablette a pouvoir profiter de Split View, le nouveau mode multitâche qui permet d’utiliser deux applications côte à côte en même temps (l’iPad mini 2/3 est limité à Slide Over).

Mode Split View - Cliquer pour agrandir

L’iPad mini 4 est même capable de gérer sans ralentissement la lecture d’une vidéo en mode Image dans l’image en même temps qu’un jeu. Sur iPad mini 3, le même test conduit à des ralentissements dans le jeu.

Une vidéo lue en même temps qu'une partie d'Angry Birds 2 - Cliquer pour agrandir

Du sans fil beaucoup plus rapide

La connectivité sans fil a elle aussi été grandement améliorée. La tablette de 7,9" bénéficie enfin du Wi‑Fi 802.11ac. À condition d’avoir une bonne connexion internet, la différence est flagrante. Connecté à une borne AirPort Time Capsule (Wi-Fi 802.11ac en 5 GHz, accès à internet fibre), le débit descendant atteint jusqu’à 163 Mbit/s, soit 2,6 fois plus que sur iPad mini 3. Le débit montant est quasiment doublé à 190 Mbit/s.

Cliquer pour agrandir

Le modem cellulaire évolue lui aussi. Il s’agit du même que celui de l’iPad Air 2, qui prend en charge plus de réseaux LTE et est compatible LTE-A jusqu’à 150 Mbit/s. Nous n’avons pu mener notre test habituel de débits (le réseau 4G de Bouygues couvrant MacGeneration a mystérieusement disparu au moment de l’écriture de ces lignes), mais nous avions pu constater avec l’iPad Air 2 une connexion plus rapide.

Un appareil photo plus au point

L’appareil photo évolue également. De 5 mégapixels, on passe à 8 et on gagne au passage un mode rafale et un mode ralenti en vidéo. Non seulement les photos sont plus grandes, mais elles sont aussi mieux définies et plus fidèles au niveau des couleurs.

iPad mini 1 - Cliquer pour agrandir
iPad mini 3 - Cliquer pour agrandir
iPad mini 4 - Cliquer pour agrandir

Dans les scènes sombres, les photos sont plus lumineuses et moins bruitées.

iPad mini 1 - Cliquer pour agrandir
iPad mini 3 - Cliquer pour agrandir
iPad mini 4 - Cliquer pour agrandir

Une autonomie inférieure

Selon Apple, tous les iPad ont la même autonomie : jusqu’à 10 heures pour naviguer sur le Web en Wi‑Fi, regarder des vidéos ou écouter de la musique ; jusqu’à 9 heures pour naviguer sur le Web via un réseau de données cellulaires.

Seulement un démontage a révélé que la batterie de l’iPad mini 4 avait une capacité plus faible que celle de l’iPad mini 3, 5 124 mAh contre 6 471 mAh. Et malgré ce que peut en dire Apple, il n’y a pas de miracle. L’autonomie de l’iPad mini 4 est inférieure à celle de son prédécesseur.

Sur le test d’autonomie de Geekbench, qui sollicite en permanence le processeur, avec la luminosité au minimum et les mails relevés toutes les 15 min, l’iPad mini 4 tient 31 min de moins (7h 43). Il est également moins endurant dans le second test, avec la luminosité au maximum et le mode avion activé (17 min de moins).

C’est bien évidemment dommage, on aimerait avoir toujours plus d’autonomie — ou au moins une autonomie égale. Mais on ne peut pas rogner sur l’épaisseur sans faire de compromis sur la batterie. L’iPad Air 2 est d’ailleurs dans le même cas. Cela étant, l’autonomie reste bonne. Avec la luminosité réglée à la moitié, j’ai pu utiliser la tablette pendant une journée (environ 8 heures d’utilisation) en usage mixte (web, YouTube, Spotify, lecteur de flux RSS, Angry Birds 2).

Un meilleur son

C’est une bonne surprise qu’on n’attendait pas spécialement, le son délivré par l’iPad mini 4 est bien meilleur. Par rapport aux anciennes générations, il est plus puissant et significativement plus profond.

On regrette néanmoins l’emplacement des haut-parleurs, toujours situés sous la tablette, qui fait qu’ils sont souvent bouchés par la main ou par l’élément qui sert à poser l’appareil à la verticale.

Pour conclure

Cliquer pour agrandir

L’iPad mini 4 est la mise à jour majeure tant attendue. Tout a été amélioré et à chaque fois significativement. Il y a une exception, l’autonomie qui est inférieure, mais elle reste tout de même satisfaisante.

Au bout du compte, l’iPad mini 4 est une excellente petite tablette. Elle est rapide, légère, bien finie, et permet de profiter pleinement des nouveautés d’iOS 9 (Split View, Image dans l’image…) dont on ne peut plus se passer une fois qu’on y a goûté.

Si vous attendiez cette édition 2015 pour remplacer votre iPad mini de 1re génération, vous pouvez vous jeter dessus, vous ne serez pas déçus. Si vous avez un iPad mini 2 ou 3 et que vous l’utilisez beaucoup, le renouvellement nous semble également justifié — Split View devient vite indispensable et les nouveautés suscitées améliorent réellement le confort d’utilisation.

Reste un cas, celui où l’on hésite toujours entre un écran 7,9" et 9,7". L’iPad Air 2 reste selon nous un meilleur investissement en raison de son processeur A8X qui résistera mieux au poids des années.

Note

Les plus :

  • Légèreté et finesse
  • Superbe écran
  • Compatible avec Split View
  • Connectivité sans fil très rapide (Wi-Fi 802.11ac et LTE-A)
  • Haut-parleurs bien meilleurs
  • Bonnes performances...

Les moins :

  • ... mais pas de processeur A8X
  • Seulement 16 Go de stockage pour l'entrée de gamme
  • Autonomie inférieure
    8.5
    10
    Tags
    avatar Sukhoi_37 | 

    Merci pour ce résumé c'est peu dommage pour l autonomie et le processeur qui n'est pas un A8x

    avatar Lirche | 

    Dommage qu'il ne soit pas équipé de l'A8X ou de l'A9, je pense que j'aurais sauté dessus... Surtout que je trouve plus agréable d'utiliser un tablette de 8 pouce que de 10...

    avatar asheden | 

    @Lirche :
    L'équiper d'un A9 n'aurait pas eu de sens vis avis du Air 2 qui reste la tablette haut de gamme d'Apple

    avatar doctor_mad | 

    114 € pour remplacer la Smart Case...

    avatar yoyo3d | 

    L autonomie c est rédhibitoire chez moi. Je reste avec mon Ipad mini 2.

    avatar scanmb | 

    Très Bon résumé !
    Question : image d'angry birds 2 ?

    avatar Keysertom | 

    L'iPad Air 2 c'est vraiment la meilleure tablette sur le marché... Un réel plaisir au quotidien...

    avatar kitetrip | 

    Possesseur d'un iPad Mini 1, je trouve qu'en trois ans il y a une bon en avant côté performance, ce qui est super... Par contre ce qu'il l'est moins, c'est qu'en trois ans j'ai une tablette complétement obsolète, incapable de faire tourner le moindre petit jeu 3D...
    Et vu que l'iPad Air 2 est encore dispo sur le refurb pour 419€, je me demande si je ne vais pas craquer pour la + puissante de la gamme Apple...

    avatar Henri_MTL | 

    @kitetrip: C'est pour ça que j'achète plus aucune tablette Apple.

    avatar Boud | 

    Je trouve que ce test n'est pas du tout objectif, pourquoi pour le test de la surface vous prenez la peine de noter windows (en tout cas d'en tenir compte), alors qu'ici vous ne prenez pas la peine de noter iOS ?

    Même si c'est un avis personnel, le plus gros point négatif des ipad c'est bien iOS, c'est facile de mettre 8,5/10 en prenant en compte uniquement les nouveautés d'iOS 9 et pourtant même avec les nouveautés cet OS est très loin d'être au dessus de la moyenne, il est à la limite à 5/10.

    Et finalement c'est bien le problème avec vous, avant d'acheter on voit les bons points, mais pas les limites (et elles sont conséquentes) d'iOS.

    Alors oui iOS9 me permet d'utiliser un peu plus et mieux mon ipad, mais dès qu'il s'agit d'être productif (sauf pour les photos), la note d'iOS était plus de 2/10, là on passe à peine à 5/10, ce qui fait une moyenne de 6/10. Et touch id on en parle ? C'est quoi l'intérêt sur une tablette ? Il reste très limité, quand bien même on peut y trouver un intérêt, cela montre la confusion d'APPLE sur l'utilisation des deux objets qui est différente et un sens des priorités en total décalage, touch id avec un ipad qui sert à rien, c'est pas ultra utile.

    Alors merci de prendre en compte iOS, ses avantages, ses limites, et de revoir la note !

    L'ipad pro, n'a de pro que le nom.

    avatar NeoFP | 

    Au départ, choisir un iPad, c'est choisir iOs. Si tu lui trouve autant de défaut, les qualités hardware du produit n'ont aucun intérêt pour toi, et tu ne devait même pas lire ce test.
    Cela dis, ton point de vue sur iOs est quand même très discutable, et je ne vois pas a quel Os de tablette tu peut le comparer pour être aussi sévère.

    avatar macinoe | 

    Je ne suis pas d'accord.

    Pour moi ce qui a fait pencher la balance, c'est la qualité de l'objet et la richesse des applications.

    Les possibilités de l'os elles laissent clairement à désirer. En particulier sur une tablette qui est maintenant officiellement un objet capacle de concurrencer un portable.

    La surface pro l'a demontré et Apple suit cette voie avec l'iPad Pro.

    Mais dans le dernier cas l'OS est l'élément limitant qui a encore beaucoup de chemin à faire pour pouvoir tirer pleinement partie de l'objet.

    avatar NeoFP | 

    Les surfaces ne sont pas des tablettes, ce sont des portables vendus en kit, elles ne sont pas utilisables sans le clavier.

    avatar macinoe | 

    Bien sûr que si.

    Quand tu débranche l'écran, tu passe dans un mode différent sous windows 10, le mode modern UI.

    Dans ce mode windows 10 n'a rien à envier à iOS au contraire.

    Le seul défaut c'est le choix plus restreint d'application.

    J'ai eu une tablette asus x86 sous windows 8 et c'était vraiment bien foutu.

    C'est l'objet qui m'a convaincu qu'on pouvait tout faire avec une tablette, mais que le 2 en 1 tablette + portable n'était pas forcement une bonne idée car au final, on bascule rarement de l'un à l'autre.

    Ce qui ne remet pas en question l'idée brillante d'un OS qui peut faire les 2, mais pas forcement sur la même machine.

    avatar NeoFP | 

    "Le seul défaut c'est le choix plus restreint d'application"

    C'est le moins qu'on puisse dire !

    avatar jojo5757 | 

    @Boud :
    Ouhh la, on a pas pris ses médicaments aujourd'hui...

    avatar Boud | 

    Je trouve un peu limite ce genre de commentaire, comme celui d'en dessous, j'estime que si quelqu'un hésite à acheter l'ipad, il est en droit d'avoir en sa possession les différents avis, pour éviter qu'un ipad finisse dans un tiroir.

    avatar Sostène Cambrut | 

    @Boud

    2 choses:

    Windows sur une tablette 8 pouces, excuse mais c'est parfaitement inutilisable, vu qu'il n'y a pratiquement aucune app vraiment adaptée.

    Tu parles de photo sur iOS comme un bon point. J'ajoute sans hésiter la musique (je me sers de GarageBand et AmpliTube pour émuler certains amplis en déplacement depuis que j'ai un 3GS. C'est magique (zéro latence) et c'est gratuit.

    Après t'as les centaines de jeux adaptés au tactile pour passer le temps.

    Et t'as le meilleur gestionnaire GTD de tous les temps sur iOS : OmniFocus

    Alors non, en productivité Windows tablette 8 pouces n'est pas l'OS le plus efficace, et de loin.

    Quant à TouchID, tu comprendras peut-être quand t'auras des enfants assez filous pour regarder au dessus de ton épaule quand tu tapes ton code.

    avatar klouk1 | 

    @Sostène Cambrut :
    Je plussoie. Sans compter les dizaines de synthes (dont Roland, Korg, Yamaha, ppg, Moog, Fairlight...) et séquenceurs

    avatar Boud | 

    @Sostène Cambrut : D'où ma remarque, c'est mon avis, et je n'ai jamais dit que pour certains cette tablette n'était pas idéal, c'est pas mon domaine, alors je n'en parle pas.

    Quant à windows, même sur suface, c'est infiniment mieux qu'iOS pour mon utilisation, même à défaut d'optimisation (en même temps entre un manque d'optimisation et un manque de possibilité .... je préfère le manque d'optimisation).

    avatar DarKOrange | 

    @Boud :
    Des arguments pour nous éclairer peut être ?

    avatar Hideyasu | 

    Pour le prix c'est quand même une belle machine et performante !

    avatar scanmb | 

    @boud
    Certains ont l'esprit chagrin ?
    Le temps peut-être ?
    Aller , un peu de repos et ça ira mieux
    ;)

    avatar bambou55 | 

    Ma question est : vibre-elle comme l'iPad Air2 ?

    avatar Rapsodan2 | 

    Pour être productifs, les iPad ont besoin d'un clavier complet avec les accents! C'est le truc qui fait que j'utilise davantage mon MacBook...

    avatar RomainP | 

    Question: l'ecran du mini 4 est il meilleur que celui de l'air 2?

    avatar Sostène Cambrut | 

    De rage il clique sur une bannière de pub et décide que cette il emmènera sa belle à New-York.

    Merci MacGé !

    avatar 406 | 

    L écran n est pas oleophobe , on dirait , non ?

    avatar DrArchy | 

    C'est utilisable deux applications sur un ecran mini ?

    avatar mapiolca | 

    A quand un GPS ?

    avatar iGeek07 | 

    @mapiolca :
    Depuis toujours pour peu que tu prenne le modèle avec réseau cellulaire…

    avatar kman | 

    Tu peux confirmer ? Pas d'info de la sorte sur le site d'Apple concernant l'iPad mini ( 2 ou 4 )...

    avatar scanmb | 

    @RomainP
    Ecran idem

    avatar Liena | 

    Je reprendrais bien une tablette, plus transportable que mon ex ipad 3... J'attendais cette 4eme itération. J'hésite !!

    avatar Sydney Bristow | 

    J'ai failli le prendre, finalement j'ai pris un air 2 64 Go cellular. je passe d'un iPad 3 650 g à un air 2 440 g, c'est déjà pas mal! et en plus le air 2 + smart case me coute qu'un tout petit peu plus cher qu'un mini 4 + smart cover et coque!
    Bon mais c'est vrai que cette mini tablette est sympa! Peut être me laisserai-je tenter plus tard, pour l'instant j'attend mon air 2 avec impatience!

    avatar pat3 | 

    @Sydney Bristow :
    Je suis dans la même hésitation que tu étais, et je crois que je vais faire le même choix que toi.

    avatar Merilar | 

    J'étais dans la même situation et j'ai finalement opté vers le mini 4. Je viens d'un iPad Air personnellement. Je me rends compte à l'usage que je fais plus de chose avec mon mini 4 sans rogner sur le confort (je me disais que la taille de l'écran allait poser problème mais au final pas du tout). C'est nettement plus agréable sur de longues sessions pour du jeu ou pour regarder des films ou des séries, beaucoup plus flexible dans la position et j'en passe. Pour jouer, c'est moins lourd et la concession à faire au niveau de l'écran n'est pas si problématique contrairement à ce que je pensais. Je le prends vraiment partout, c'est bien plus mobile qu'avec mon Air. Ca prend largement moins de place dans un sac et ça se pose bien plus facilement sur un plan de travail dans la cuisine ou dans n'importe quelle pièce en fait.
    Je m'en sers comme agenda et assistant personnel au boulot, c'est quand même vachement plus aisé de transport un mini dans une réunion ou partout qu'un Air.

    Après c'est un question de gout, mais je me rends compte que le format mini est vraiment le plus polyvalent pour mon usage. Idem pour le format 4/3, décrié pour le visionnage de film ou série, je le trouve vraiment équilibré. le compromis à faire sur une 16/9 est pire à mon sens pour autre chose que la vidéo que la vidéo sur du 4/3. Mais c'est une question de point de vue personnel après.

    avatar DarKOrange | 

    114€ pour une smart cover et une coque en silicone c'est scandaleux !

    avatar AngryKiller | 

    Moi j'hésite entre le mini 4 ou le air 2. J'ai actuellement un iPad 2 mais je commence a saturer avec ses crashs d'apps quotidiens et ses lags. sur mon iPad je joue (jeux genre CoC,BB,RR3 ou MCPE), je regarde des vidéos ou je navigue sur internet.

    CONNEXION UTILISATEUR