L'iPad n'est pas un « vrai ordinateur », taquine Satya Nadella

Stéphane Moussie |

L’iPad est-il un « vrai ordinateur » ? Pour Apple, oui, et pour les utilisateurs qui ont remplacé leur Mac par une tablette, ça ne fait pas de doute non plus. Mais Satya Nadella a décidé de relancer le débat. Lors d’une visite en Inde, le CEO de Microsoft a lancé sur le ton de la plaisanterie à un journaliste équipé d’un iPad « tu as besoin d’un vrai ordinateur, mon ami. »

Satya Nadella en 2013. Crédits : Heisenberg Media (CC BY 2.0)

Le bon mot rappelle un tweet d’un internaute repris par Apple dans une campagne de pub au début de l’année : « Ce n’est pas demain la veille que l’iPad Pro sera un ordinateur. » Ce à quoi Apple répond que l’iPad Pro est « plus rapide que la plupart des portables, a une connexion 4G (en option, ndr) et un écran tactile sur lequel on peut écrire. » Conclusion : l’iPad Pro n’est pas un ordinateur, c’est mieux que ça.

Ces arguments, Microsoft les avait battus en brèche dans une campagne antérieure faisant valoir le trackpad, la connectique et les applications de bureau de la Surface Pro.

Apple a mis fin cette année à la baisse des ventes d’iPad. 11,42 millions d’unités ont été vendues au troisième trimestre 2017, en hausse de 14,8 % sur un an. Les ventes de Surface ont quant à elle augmenté de 12 % (Microsoft ne précise pas le nombre d’unités vendues)… grâce au Surface Laptop, la machine la plus classique de la gamme — à moins qu’il faille dire le « vrai ordinateur » de la gamme.


avatar fte | 

@Ducletho

"ca peut être perçu comme détestable"

Surtout très prétentieux.

avatar Ducletho | 

@fte

C’est dur d’aller plus bas donc oui

avatar fifounet | 

@Ducletho

"Non j’aide les gens à progresser, "

ha bon ?
Progresser ca aurait nécessité plus d'explications
Et aussi de donner une vraie qualification aux iPad qui permettent quand même de traiter de l'information.
Car dire simplement comme Nadella que ce ne sont pas des ordinateurs c'est surtout pour dire qu'on peut en faire moins qu'avec un ordinateur.
Mais ça tout le monde l'avait compris.
Le problème n'est pas là , c'est plutot est ce que tout le monde a finalement besoin d'un vrai ordinateur au sens noble en majorité.
ET la réponse est clairement NON

avatar jazz678 | 

@fifounet

« Le problème n'est pas là , c'est plutot est ce que tout le monde a finalement besoin d'un vrai ordinateur... »

Que serait le faux ordinateur? L’iPad par exple ?
Un ordinateur est un appareil dont le fonctionnement logique répond à un langage de programmation.

L’iPad rentre t’il dans cette catégorie ? Oui à mon sens

« ...au sens noble en majorité »

???
Il y aurait de la noblesse en plus de la notion de liberté dans la définition de l’ordinateur ?

Là je sèche...?

avatar fifounet | 

@jazz678

"Là je sèche"

C'est parce que tu as sorti mon commentaire de son contexte, c'est à dire de celui qui qui je répondais.

Remet tout en perspective et çà va s'éclaircir ?

avatar byte_order | 

> Dans la définition de l’ordinateur de Turing, il n’est nul part dit que l’utilisateur final
> devait forcément s’en servir pour programmer.

Le propriétaire, celui qui l'achète, l'achète clairement pour cela : parce que le même appareil, étant programmable à loisir, permet d'envisager une multitude de traitement d'information, sans devoir acheter une machine pour chaque.

Que le propriétaire soit celui qui effectue la programmation ou pas n'y change rien, lui n'a surement pas dépenser de l'argent dans un ordinateur pour s'entendre dire ensuite "ah mais en fait y'a que cette liste de traitement qui est autorisée".

avatar fifounet | 

@byte_order

"Un iPad ou un iPhone n'autorise pas son utilisateur à programmer soit-même le traitement de l'information qu'il souhaite"

Ha ???
Ecrire un texte sous Pages c'est pas traiter de l'information ??
Créer un tableau avec Numbers c'est pas traiter de l'information ??
Faire un morceau de musique avec garage Band c'est pas traiter de l'information ??
Modifier un photo avec Photos c'est pas traiter de l'information ??

Étonnante ton affirmation ... très étonnante même .

A moins que pour toi "programmer" ca doive passer automatiquement par pisser du code ?

avatar byte_order | 

> Ecrire un texte sous Pages c'est pas traiter de l'information ??
> Créer un tableau avec Numbers c'est pas traiter de l'information ??
> Faire un morceau de musique avec garage Band c'est pas traiter de l'information ??
> Modifier un photo avec Photos c'est pas traiter de l'information ??

Non. C'est entrer des données et voir le résultat d'un traitement pré-programmé sur ces données.
Le traitement, c'est pas l'utilisateur qui le fait, c'est bien le programme.
D'ailleurs, retirer le programme et hop vous aurez beau écrire du texte ou de chiffres ou taper sur des touches de piano virtuelles ou bouger des curseurs, y'aura bien aucun traitement des données.

> A moins que pour toi "programmer" ca doive passer automatiquement par pisser du code ?

Ca passe par la conception d'algorithme assemblant des instructions compréhensibles par la machine. Il se trouve que c'est également via l'entrée de texte la plus part du temps dans une série de programme que cela se fait. Programmer est également un traitement de l'information, mais l'information en sortie est un programme à son tour.

Appelez ça "pisser" si ça vous chante, ce n'est ni plus ni moins "noble" que d'utiliser un programme de traitement de texte.
Mais ni Pages ni Numbers ni Garage Band ni Photos ne vous permettent de produire un programme capable de produire d'autres types de traitements.

avatar fifounet | 

@byte_order

"Non. C'est entrer des données et voir le résultat d'un traitement pré-programmé sur ces données.
Le traitement, c'est pas l'utilisateur qui le fait, c'est bien le programme.
D'ailleurs, retirer le programme et hop vous aurez beau écrire du texte ou de chiffres ou taper sur des touches de piano virtuelles ou bouger des curseurs, y'aura bien aucun traitement des données."

Bon OK on va admettre ce pinaillement sur le terme ordinateur puisque ça te tient à cœur. Je veux bien l'admettre après tout. Malgré qu'il ne soit utile que dans une sphère très restreinte.
Mais bon je dois pas tre normal, car même en temps qu'informaticien (terme générique) mon souhait a toujours été de rendre l'oridntaur accesible à tous en le rendant simple d'utilisation en fonction de chaque besoin propre.

Et la programmation ne fait pas partie des besoins des utilisateurs en majorité, quoi que les puristes en disent, car ça demande un minimum d'investissement que la majorité des utilisateurs n'est pas prête à faire, pas par manque de capacité bien sur mais car elle à d'autres centres d’intérêts qui se traduit par de la création bien spécifique.
Un musicien n'à que faire du procédé de fabrication de son instrument, le principal étant de créer de la musique à partir de sont instrument et pas d'en inventer un nouveau

J'ai jamais été d'accord avec les informaticiens purs et dur qui ne voient l'ordinateur que dans leur cadre de spécialiste.

Ce n'est pas parce que pendant quelques décennies l'ordinateur de l'informaticien était le même que l'ordinateur de l'utilisateur que cela doit être gravé dans le marbre.
On n'a pas besoin de la même machine pour créer des programmes que pour ceux qu'il les utilisent.
Sans le programmeur l'utilisateur final ne fait rien mais sans l'utilisateur final le programmeur meurt.
La création passe par l'utilisateur final, le programmeur ne fabrique que l'outil mais n'a pas obligatoirement le talent de création de l'utilisateur final.

avatar fifounet | 

Bref tout çà ne justifie pas de rabaisser l'avantage des ces machines en profitant de la mauvaise qualification qui en est faite à tes yeux.
Et en ne les traitant que de simples terminaux ce qui est bien évidemment totalement faux.

avatar fte | 

@fifounet

"Et en ne les traitant que de simples terminaux ce qui est bien évidemment totalement faux."

Pour beaucoup d’usages et d’usagers, c’est le cas. Mais ce n’est clairement pas une limite dure. L’autonomie limite beaucoup plus les usages non déportés que l’appareil soi-même ou l’Overlord Apple.

avatar fifounet | 

@fte

"Pour beaucoup d’usages et d’usagers, c’est le cas."

Oui mais pouvait-on dire avant qu'un PC n'était alors qu'un simple terminal ?

avatar fte | 

@fifounet

Et bien comme je le disais, c’était certainement le cas pour certains usagers (quoique probablement moins fréquemment que les iPad) quoiqu’en aucun cas une limite dure.

Tu auras noté que je defend cependant le statut d’ordinateur de l’iPad, ou si besoin de PC El Cheapos ou pas. Vala.

avatar Brice21 | 

@byte_order

Moi mon iPad est programmable. Je code en Swift sur Xcode et j’envoie le programme en USB vers l’iPad. Alan Turing n’a jamais précisé que le programmeur devait impérativement coder directement sur l’ordinateur qui exécute son code... bêta!

avatar Nihilum | 

Pour avoir eu l’iPad Pro avec le clavier et l’Apple Pencil sur certain point j’étais limité mais elle répond parfaitement à ce que j’attendais d’un « PC Hydride » donc pour moi l’iPad Pro est une Tablette mais avec la possibilité de l’utiliser comme un ordinateur donc pas véritablement un ordinateur.

avatar Cem | 

Ce n’est pas un vrai ordinateur, mais un nouveau concept ayant permis à beaucoup de gens de s’en passer.
Fini les écrans bleus, finis les antivirus et les configurations à s’arracher les cheveux.
Avec son iPad mini, ma grand mère de 86 ans joue aux cartes, regarde des vidéos et voit sa petite fille en FaceTime...
elle n’a que faire de Karspersky ou des mise à jour des drivers.
Donc oui l’iPad n’est pas un vrai ordinateur :-)

avatar Paul_M | 

@Cem

"Fini les écrans bleus, finis les antivirus et les configurations à s’arracher les cheveux."

Je prétends pas que mon iPad Pro est un "vrai ordinateur" mais ça me laisse toujours un peu dubitatif de voir des utilisateurs restés en l'an 2000...
J'ai 3 PCs (dont un monté moi-même) + plus mon ordi professionnel, je n'ai jamais eu un écran bleu, jamais installé un antivirus tiers genre Kapersky et me suis jamais arraché les cheveux en les utilisant.
Faudrait sortir un peu

avatar 0lf | 

@Paul_M
Bien sûr que si, l'iPad est un "vrai ordinateur". Je n'ai jamais vu quelqu'un capable de justifier du contraire, sauf à réduire le concept d'ordinateur avec des critères complètements arbitraires. "Ordinateur" ne défini ni l'interface, ni le form factor.

Il faut sortir un peu, en effet. Il suffit de côtoyer des gens qui ont du mal avec l'informatique pour voir où est le problème avec Windows. Que toi, qui a trois PC dont un monté par toi même, n'ai pas de difficultés, c'est pas vraiment le sujet.

avatar Paul_M | 

@0lf

Inutile de monter sur des grands chevaux, relis mon commentaire : "je ne prétends pas que c'est un vrai ordinateur" ne veut pas et n'a jamais voulu dire "ce n'est pas un vrai ordinateur". L'expression "vrai ordinateur" n'a de toute façon aucun sens, pour ça que je l'ai mise entre guillemets. Comme tu l'as fait remarqué mes besoins en ce qui concerne l'informatique ne sont pas la norme et ne sont pas couverts par un iPad. Je ne pense pas que la question se résume à "l'iPad n'est ou n'est pas un ordinateur" donc j'évite de prétendre pencher d'un côté ou de l'autre.
Je n'ai jamais non plus fait de commentaire sur la complexité de Windows, je dis simplement que les points soulevés par le gus au dessus (écrans bleus, configuration impossible et antivirus) appartiennent largement au passé. Mais si tu veux aller sur ce terrain-là je serais curieux de savoir précisément quels aspects de Windows te paraissent plus complexes que sur d'autres OS.

avatar Ghaleon111 | 

Windows n'est pas plus complexe, il est beaucoup plus complet et puissant que ios, les possibilités sont quasi infinies du coup ça peut donner une impression de complexité mais dans un usage normal ce n'est pas plus complexe que n'importe quel os par contre les bridages d'apple complexifient inutilement certaines choses.

avatar hautelfe | 

Les écrans bleus, les malwares et tout, c'était à l'époque de XP.
Depuis Vista, Windows est sécurisé et stable.

avatar stefann | 

@Cem

« Avec son iPad mini, ma grand mère de 86 ans joue aux cartes, regarde des vidéos et voit sa petite fille en FaceTime... »

C’est trop mignon ? à ta grand-mère !

avatar BleuRooster | 

@Cem

C’était vrai peut être jusque Windows 7. Windows 10 a fait d’énormes progrès! A l’heure actuelle Microsoft se bouge le cul contrairement à Apple!

avatar ovea | 

Le cas Windows est très intéressant

L'aide à la décision permettant l'amélioration de l'utilisation (et sa programmation (((automatique))) par l'utilisateur) sans intervention de bridage* n'est pas pas plus à l'ordre du jour que chez Apple !

* le dico Apple est bridé sur ce mot, allez savoir pourquoi !?

avatar Ghaleon111 | 

W10 fonctionne parfaitement bien, c'est pratique et rapide et stable, c'est dingue de voir autant de mauvais clichés en 2017

avatar fte | 

@Ghaleon111

"W10 fonctionne parfaitement bien, c'est pratique et rapide et stable"

Retire parfaitement et on sera grandement d’accord.

Rien n’est parfait.

avatar Ghaleon111 | 

Oui, rien n'est parfait, c'est pour dire que ça fonctionne sans accroc particulier en général surtout et je trouve que c'est quand mème anormal que mac os a autant de soucis alors que apple maitrise le tout tandis que mème la dernière maj falls cretaor update de w10 qui tourne sur des millions de configs n'a pas de problèmes majeurs et une grosse rétrocompatibilité.

avatar reborn | 

C'est années 2000 c'est terminé M Nadella

avatar melaure | 

C'est sur que dans les années 2010, une boite où tous les produits sont soudés/bridés, où on marge comme jamais sur du hardware moyen (et où tout est conçu pour rapporter un max, si possible en ligotant les gens sur des store et cloud) et qu'en plus on confisque la fiscalité des Etats, il y a de quoi donner des leçons à Microsoft ...

avatar vlsf1 | 

Au moins l’iPad on sait ce que sait. Une tablette. Et le MacBook Pro un ordi. La surface ne fait correctement aucun des deux...

avatar 406 | 

Un windows phone n’est pas un smartphone =))

avatar anonx | 

@406

406 n'est pas une voiture :P

avatar jazz678 | 

@anonx

« 406 n'est pas une voiture »

Non. C’est une erreur

avatar macinoe | 

En fait si, l’iPad est un vrai ordi.
Mais c’est iOS qui n’est pas un vrai système d’exploitation d’ordi.

Enfin, il y eu un léger progrès avec iOS 11, mais que c’est long...

7 ans pour qu’Apple commence à prendre en compte le formidable potentiel des iPad et ne les considère plus que comme des gros smartphones..

La manière dont Apple a gaché son avance sur les tablettes est vraiment désolante.

avatar Jeckill13 | 

@macinoe

Dans la mesure où la définition d’un système d’exploitation est

« Un système d'exploitation (Operating System ou OS) est un ensemble de programmes spécialisés qui permet l'utilisation des ressources matériels d’un ou plusieurs ordinateurs »

iOS répond à la définition de système d’exploitation.

avatar macinoe | 

Certes oui, mais pas de système d’exploitation d’ORDINATEUR.

Ordinateur dans le sens machine polyvalente et programmable sur laquelle on peut faire à peut près tout ce que l’on veut, en ayant comme seule limite son imagination et les performances de la machine.

iOS ne permet pas ça, alors que le hardware de l’iPad si.

avatar Bigdidou | 

@macinoe

'Certes oui, mais pas de système d’exploitation d’ORDINATEUR.'

Quelle est la définition d'un os d'ordinateur.
Pas la tienne, hein, une définition consensuelle, ou à la rigueur d'un expert ou d'un groupe d'experts (société savante ou autre) reconnus ?
Même question pour ce qui est ou pas un ordinateur.
Moi, j'ai toujours lu partout la définition la définition d'alfatech (la montre à quartz, c'est un peu extrême, quand même, ou alors certaines).

Si l'iPad ou une tablette en général, n'est pas un ordinateur, qu'est-ce que c'est ?

avatar macinoe | 

Si. Un iPad est un ordinateur, c’est ce que je dis.
Mais son système d’exploitation iOS ne permet pas de l’utiliser comme un vrai ordinateur.
Ce n’est même pas capable de faire ce que pouvait faire un Apple II de la fin des années 70, c’est à dire executer le code que l’on souhaite, des scripts.
Un iPad sous iOS est à un ordinateur ce qu’une Majorette est à une boite de Mecano.
C’est autre chose.

avatar Ducletho | 

@macinoe

Si l’ordinateur est une clé à mollette et que l’iPad une clé de 12.
On peut pas dire que l’iPad est une clé à molette

avatar fifounet | 

@Ducletho

"Si l’ordinateur est une clé à mollette et que l’iPad une clé de 12.
On peut pas dire que l’iPad est une clé à molette"

Certes mais moi j'aimerai plutôt que tu nous dises ce qu'est un iPad.

avatar EstebanDraiv | 

"Si l'iPad ou une tablette en général, n'est pas un ordinateur, qu'est-ce que c'est ?"

Tout simplement un appareil de consultation.

avatar byte_order | 

C'est exagéré, iOS autorise bien d'autre type de traitements de l'information que la seule consultation.
Mais il en bride également certains.

Ce n'est pas parce que architecturalement un iPad ou iPhone à tout d'un ordinateur au sens général du terme (unité de calcul, mémoire, stockage persistant, interfaces d'entrée/sorties etc) que son bridage permet de lui faire tout type de traitement d'information dessus.
Mais si seul les usages de consultations étaient possible, on débattrait pas ici.

C'est justement parce que la frontière est fine entre ce qu'il permet et ce qu'il ne permet qu'il y a débat.

J'ai une position, mais je comprends que pour d'autres ici le périmètre fonctionnel possible puisse leur sembler tellement large qu'ils le considèrent équivalent à la totalité des possibles.
Je ne suis juste par d'accord pour considérer qu'un très gros nombre soit équivalent à l'infini.

Hors c'est bien cette capacité à pouvoir être programmer pour faire des traitements d'information qui n'étaient même pas envisagé à la fabrication de l'appareil qui rend l'ordinateur si à part de toutes les machines inventées par l'homme.

Le détail ici, c'est l'infini. Hors Apple s'est placé volontairement entre le propriétaire et cet infinité de traitements différents que les propriétaires, chacun pourrait vouloir.

Que ce passe-t-il quand "y'a une application pour ça.... ah euh, ah non, enfin si, mais elles ont toutes été refusées par Apple". pour le propriétaire dudit "ordinateur" ?

avatar hautelfe | 

"La manière dont Apple a gaché son avance sur les tablettes est vraiment désolante."

Je ne suis pas d'accord, personnellement.
Depuis la Pixel C de Google, il n'y a rien du côté de la concurrence, techniquement.
Et sans concurrence, Apple n'est pas motiver à avancer.
Je ne trouve pas qu'Apple ait gâché son avance du côté des tablettes, dans le sens où il avance plus que la concurrence.
Il ne manque que la gestion de la souris à l'ipad.

avatar lecureuil | 

Le mec trolle et tous les médias tombent dans le panneau ?

avatar fte | 

@lecureuil

Tu parles de Tim Cook ?

avatar Tiberius | 

Il parle d'une définition matérielle alors que chez Apple on parle plutôt d'usage. Et il y a des usages ou l'ipad, et même l'iPhone, sont des ordinateurs et sont largement suffisant pour leurs utilisateurs.

avatar byte_order | 

Et il y a des usages ou l'ipad et même l'iphone ne le sont pas. Largement et totalement ne sont pas synonymes.

Comment on ajoute soit-même des usages inexistants sur iPad ou iPhone après achat ?
Pourquoi, pour pouvoir le faire, il faut un *second* ordinateur et, en plus, l'accord du vendeur, alors que vous êtes propriétaire dudit ipad/iphone ?

avatar Gagolak | 

La surface n’est pas une tablette. Chacun son truc ^^

Je suis d’accord sur le fait que l’iPad ne soit pas un ordinateur même si ça s’en rapproche .

avatar reborn | 

@Gagolak

La surface est un pc classique x64 avec écran tactile.

L'experience est plutôt desktop, ça ne m'intéresse pas tellement.

avatar TiTwo102 | 

Pour une fois que "Microsoft" ne dit pas une connerie...

Mais bon, je n’achèterais pas une surface pour autant.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR