Astuce : un curseur plus naturel avec un trackpad sous iPadOS 13.4

Nicolas Furno |

Avec iPadOS 13.4, Apple a choisi de prendre en charge officiellement les souris et autres trackpads pour sa tablette. Fini le hack d’accessibilité, place à un vrai curseur et à une gestion complète des trackpads, avec notamment des gestes multitouch comme sur le Mac :

Mon bureau depuis la sortie d’iPadOS 13.4 : le Magic Trackpad 2 a remplacé la souris de Logitech que j’utilisais jusque-là.

Pour moi qui utilisais mon iPad Pro avec une souris depuis l’été dernier, ce changement bienvenu m’a forcé à revoir mon installation. La souris MX Master de Logitech que j’utilisais auparavant a cédé la place à un Magic Trackpad 2 d’Apple, bien mieux pris en charge. Les gestes liés au multitâche sont extrêmement pratiques et font gagner un temps fou, notamment pour basculer rapidement d’une app à l’autre. La possibilité de sélectionner du texte est aussi précieuse quand on passe son temps à écrire et relire sur la tablette.

Au lieu de simplement reprendre la flèche de macOS, Apple a imaginé un tout nouveau nouveau curseur pour iPadOS 13.4. Rond, il est semi-transparent et s’adapte en permanence à la couleur du fond. Sur un fond clair, il s’affiche dans un gris foncé, mais il passe à un gris presque blanc si vous le placez sur un fond plus foncé. C’est nettement plus compliqué que la solution de macOS, où la flèche noire est entourée d’un trait blanc qui permet de la distinguer partout.

Le curseur d’iPadOS 13.4 s’adapte en fonction du fond sur lequel il est placé.

Apple a manifestement pris le temps de réimaginer complètement l’expérience du curseur. Il se transforme en curseur quand on le passe au-dessus d’un texte, avec une animation fluide entre le rond et le curseur. Ce n’est pas tout : par défaut, le rond se transforme en bouton en survolant l’icône d’une app sur l’écran d’accueil, ou une icône dans une app. De ce fait, le curseur disparaît temporairement et il devient l’icône, avec une animation qui rappelle fortement la sélection de tvOS :

Le curseur d’iPadOS 13.4 par défaut : quand vous survolez une icône sur l’écran d’accueil ou dans une app, il disparaît et devient cette icône.

C’est une idée intéressante et une démonstration technique impressionnante, mais cela ne tient pas la route selon moi. On « perd » le curseur à chaque fois que l’on passe au-dessus d’une icône, ce qui est déroutant. Par ailleurs, le magnétisme qui est appliqué donne le sentiment que le déplacement n’est pas fluide, comme s’il y avait un petit délai sur le passage d’une icône à l’autre. En vérité, ce n’est pas le cas et vous pouvez passer très rapidement sur une rangée d’icônes de l’écran d’accueil par exemple, mais l’effet reste là malgré tout.

Après quelques jours seulement, ce curseur métamorphe m’a lassé. Fort heureusement, Apple a prévu une option pour le désactiver et retrouver un curseur plus classique. Elle se trouve dans la section « Accessibilité » des Réglages, puis la nouvelle rubrique « Contrôle du pointeur ». Décochez l’option « Animations du pointeur » pour désactiver ce comportement.

Les options d’accessibilité pour contrôler le comportement du curseur sous iPadOS 13.4.

L’option est bizarrement nommée, parce qu’elle ne supprime pas toutes les animations, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Le curseur rond se transforme toujours en trait au-dessus de texte et il y a même toujours une animation quand on passe sur une icône. En fait, quasiment rien ne change, si ce n’est que le curseur reste visible en permanence et ne se transforme plus en bouton. Voici à quoi cela ressemble :

Le curseur d’iPadOS 13.4 avec l’option d’accessibilité pour réduire les animations.

Je trouve que cette option devrait être le comportement par défaut. C’est peut-être moins novateur et spectaculaire que la transformation du curseur en bouton, mais c’est nettement plus pratique et agréable au quotidien. Et au passage, je vous recommande aussi chaudement si vous utilisez un Magic Trackpad de décocher l’autre option d’accessibilité, « Inertie du trackpad ».

Vous ne verrez peut-être pas forcément la différence sur les deux vidéos (l’option est cochée sur la deuxième vidéo, pas sur la première), mais elle est sensible à l’usage. Par défaut, le mouvement du curseur a une petite inertie, ce qui fait qu’il continue de se déplacer dans la même direction quand vous levez le doigt du trackpad. C’est un comportement très différent de celui de macOS et je ne comprends pas vraiment son intérêt. Les mouvements du curseur sont moins précis et plus lents sans cette option et j’avais presque un sentiment de nausée à cause de cette inertie.

Quoi qu’il en soit, je vous conseille de faire un tour dans ces réglages pour ajuster le comportement du curseur si vous ne le trouvez pas à votre goût. Pendant que vous y êtes, vous pourrez aussi modifier la taille du rond, changer le délai avant sa disparition (deux secondes par défaut) ou encore modifier la vitesse du défilement. Les autres réglages liés au trackpad sont à retrouver dans les Réglages, puis « Général » et « Trackpad ». Faites-y aussi un tour si vous ne l’avez pas déjà fait, pour régler la vitesse de déplacement du curseur, le sens de défilement ou encore (dés)activer la possibilité de toucher pour cliquer et le clic secondaire à deux doigts.

Les réglages de base pour les trackpads permettent aussi de modifier quelques aspects importants de cette méthode de contrôle.

iPadOS 13.4 ne propose pas autant d’options que macOS pour gérer son curseur, mais pas loin. Et heureusement pour moi, car j’apprécie beaucoup plus cette méthode de contrôle sans l’inertie et surtout en réduisant les animations du curseur. À vous maintenant d’adapter l’expérience en fonction de vos préférences…

avatar The Joker WSS | 

Donc en filaire ça marche aussi pour tous les claviers et souris, il faut juste ajouter un hub USB-C➡️USB?

avatar Nicolas Furno | 

@The Joker WSS

Aucun souci pour un clavier filaire et une souris non Apple. J’ai testé, le Magic Trackpad 2 ne fonctionne qu’en Bluetooth par contre, pas via le Lightning.

avatar The Joker WSS | 

@nicolasf

Merci pour la précision

avatar ludmer67 | 

À mon avis, cette meilleure prise en charge de la souris prépare une meilleure intégration à l’iPad des écrans externes. Puisque la question du contrôle de l’écran non tactile est réglée (clavier + souris), on peut imaginer une adaptation des app à des écrans au format différent au 4/3 de l’iPad, pour utiliser plusieurs écrans avec une seule tablette. À terme, l’iPad pourrait être un ordinateur portable comme un autre, à ceci pris qu’il pourrait être utilisé seul ou périphérique selon les besoins de l’utilisateur.

avatar rolmeyer | 

@ludmer67

👍🏻
Mais pas un ordinateur portable comme un autre, un écran attaché magnétiquement au clavier que tu détaches d’un geste (on peut detacher l’écran s’un Surface Book mais pas vraiment d’un geste) et qui se transforme en (bonne) tablette sur laquelle tu peux écrire....y en pas. 😊
Pas vraiment un ordinateur comme un autre, y en a aucun qui fait ça. 😊
Je taquine 😉 j’ai bien compris le sens de ton commentaire.
( j’en rêve au point d’avoir acheté une Surface Pro 4 en 2014 mon premier PC ! , puis renouvelée 2017, tu détaches l’écran du clavier quasi d’un geste...sauf que tu n’as ensuite pas de tablette dans la main, mais bien un laptop sans clavier 😇)

avatar e2x | 

Pour les sceptiques:
Peu importe le débat sans-fin que je comprends, sur l’ipad qui n’est pas supposé être un ordi...
... cette nouveauté est un killer !!

en mode bureau (particulièrement avec un Trackpad), posé sur un stand, il n’y a PLUS DE RAISON DE TOUCHER L’ÉCRAN ! Je répète... non, bon z’avez compris 😅

ps: des années (déjà) que viser entre les mots avec leur curseur m’emmerde 🤯 pffiu

avatar sarks | 

J’ai pas le même avis, j’aime beaucoup cette nouvelle manière de gérer le curseur. Ça dépoussière un des rares concepts qui n’a pas évolué dans l’informatique. Je trouve ça juste génial et ça a été fait dans la pleine philosophie de l’iPad (le fait que le curseur se change en bouton). Je préfère maintenant travailler sur mon iPad que sur mon iMac, et l’iPad peut maintenant être utilisé comme un bon ordinateur personnel les fois où on en a besoin.

avatar MaKRoute | 

@nicolasf pas d’iPhone posé sur le bureau ?!

Bouuuuuh 😊

avatar Nicolas Furno | 

@MaKRoute

L’iPhone était dans mes mains pour prendre la photo. :-)

avatar MaKRoute | 

@nicolasf

Je passe pour cette fois ! 🤣😊

Bonne soirée. :)

avatar oomu | 

ne compte que la flexibilité et qu'une machine (un outil) s'adapte à son utilisateur. L'ipad permet maintenant toutes sortes d'usages et scénarios et ses réglages permettent d'activer ou non des aides ou comportement préférés.

C'est très bien.

Le reste n'est que de la naïveté.

Maintenant, reste à tuer le monopole de la distribution de binaire sur ios par Apple (quoi ? c'est ma vielle marotte :) )

avatar Dziga_Vertox | 

Pour les petits budgets ou en attendant d’y mettre 300 boules : sur Amazon, on trouve un clavier pliable avec trackpad qui désormais fonctionne pour une vingtaine d’euros. Il est conçu par JellyComb. La disposition des touches n’est pas ouf mais ça dépanne.

avatar Mike Mac | 

Quand je repense aux volées de bois vert que moi et d'autres, adeptes de pointeurs traditionnels sur iPad, ont du encaisser, je souris.

Certains ont produit ici une copieuse littérature sur ce qu'Apple ne ferait jamais en terme d'ergonomie pour leur tablette. Vade retro souristas !

Je me remémore le ton condescendant de quelques uns, moins bons visionnaires que Madame Irma. Comme si le quartier général à Cupertino leur murmurait à l'oreille de quoi demain sera fait. Les mêmes qui vont intégrer souris et trackpad comme un nouvel élément naturel de langage à leurs prochains commentaires sur l'iPad, toute honte bue. Et s'y adonner avec délice nos chers pervers polymorphes !

Par le passé, je jailbreakais pour cet accès à la souris, au pointeur, et au curseur. C'est désormais de l'histoire ancienne. Dix ans de réflexion pour Apple !

Merci pour ces astuces d'usage.

avatar pocketalex | 

@Mike Mac

+1

Que j'ai pas enduré à militer pour la présence d'un trackpad pour l'iPad, ce qui n'enlève en rien les fondamentaux tactiles

J'ai aussi jailbreaké et collé une souris à mon vénérable iPad Air (remplacé par un Air 2 que j'utilise encore) ... il était évident à l'usage que l'iPad tirerait un grand parti d'un trackpad optionnel

et j'insiste sur le OPTIONNEL, l'iPad est et doit rester un appareil tactile par essence, par défaut.

avatar JoséM | 

Bonjour,

Pour un étudiant qui souhaitent prendre ses cours en amphi au clavier (pas stylet), l'ipad pro peut-il être un aussi bon choix qu'un macbook ou une surface pro d'après vous (avec clavier donc, et souris ou trackpad). Si c'est le cas, l'ipad prends le dessus pour la consultation ultérieure des notes, avec le stylet pour annoter.

avatar pocketalex | 

@JoséM

Jusqu'a il y a peu, j'aurais grandement recommandé pour un étudiant un laptop plus qu'un tablette

Mais les choses ont changé, et entre l'iPad Pro + sa cover avec trackpad, et le Stylus V2, il y a je pense largement de quoi concurrencer un laptop, voire faire mieux car niveau mobilité/portabilité un iPad est incomparable

Mais là, on parle d'un ticket à 900 + 130 + 350 = 1380€, voire plus si on prend un iPad mieux doté

Mais en fait, tout cela peut couter bien moins cher avec un iPad 7, un stylet V1 et la cover clavier/trackpad de Logitech, on a une solution équivalente à 99% (je laisse les 1% restant pour les ultra-power-users qui auront un usage très avancé de l'iPad et auront vraiment besoin du modèle pro) pour 390 + 100 + 150 = 640€

Et encore, j'ai pris les prix publics, hors promo, on peut surement gratter un peu

Pages

CONNEXION UTILISATEUR