Les livres du projet Gutenberg sur iPad

Anthony Nelzin-Santos |
Alors que tous les grands libraires numériques préparent leurs applications de lecture pour l'iPad (lire : iPad : les concurrents de l'iBooks d'Apple soignent leurs apps), on avait presque oublié qu'Apple a choisi le format ePub pour son iBookstore. Si le format ePub est un format libre et ouvert, Apple appliquera des protections numériques (DRM FairPlay) aux livres qu'elle vendra dans son iBookstore. Le choix de ce format semble plus guidé par un souci de proposer un format que les producteurs n'auront aucun mal à utiliser et à enrichir de fonctions multimédia (un livre ePub étant en gros un site en xHTML, CSS et XML compressé dans une archive ZIP) que par un souci de promotion du libre à tout prix. Mais comme souvent lorsqu'Apple fait le choix de technologies ouvertes, le choix du format ePub a des bénéfices directs pour les utilisateurs. Ce sont par exemple les 100.000 livres gratuits et libres de droit du projet Gutenberg et de ses partenaires, dont la plupart de nos classiques, qui seront directement accessibles à l'iPad, cette bibliothèque en ligne utilisant le format ePub. De nombreux autres fonds sont disponibles à ce format, comme ceux de certaines bibliothèques américaines, ou le million d'ouvrages libres de droits disponibles sur Google Books. Main%20Page%20-%20Gutenberg On ne sait pas encore exactement comment on pourra ajouter des livres dans iBooks. La première solution serait de passer par iTunes, comme le laisse à penser la présentation de l'iPad par Steve Jobs, mais cela ne couvre peut-être que les ouvrages achetés par le biais de l'iBookstore. La solution qui aura les faveurs de ceux qui trouvent qu'iTunes en gère déjà bien assez sera de passer par la fonction de partage de fichier de l'iPad, même si on ne sait pas encore si elle sera activée pour l'application iBooks (lire : iPad : le SDK recule sur le partage de documents). Dans tous les cas, voilà de quoi s'assurer quelques heures de lecture…
avatar ericb2 | 
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer en quoi, du point de vue d'Apple, les marchés de la musique et du livre sont-ils si différents pour que le prix unique soit la solution miracle sur le premier et une plaie sur le second ?
avatar -Y- | 
Il n'est pas obligatoire d'acheter sa musique sur l'iTunes Store pour y avoir accès dans iTunes ou sur son iPod/iPhone/iPad, donc je ne vois pas trop pourquoi Apple empêcherait iTunes de synchroniser nos eBooks. Il en est de même pour les vidéos ou les sonneries...
avatar Mrsilicium | 
En réponse à la fin de l'article, la section iBooks du site Apple US mentionne "you can add free ePub titles to iTunes and sync them to the iBooks app on your iPad.". Faut lire un peu :) http://www.apple.com/ipad/features/ibooks.html
avatar Le Macros | 
je ne voudrais pas être relou, mais c'est vraiment pénible de lire un livre numérisé par Google books, pour beaucoup c'est vraiment du scan physique, en gros un jpeg pixélisé avec les traces de poussières, le vieux papier décoloré etc. Donc rien à voir avec un format informatique classique type ePub...qui contient des vrais caractères ou bien l'application Stanza ou CLASSICS sur IPHONE qui propose des vrais livres
avatar KOVU | 
Mais avec l'epub, par contre, ça ouvre pas mal d'horizons...
avatar macfille | 
Petite question pratique: les livres qu'on a installé sur son iPod Touch via Stanza (issus notamment du projet Gutenberg), on les aura directement sur l'iPad? Dès la première synchro? ... Ou il faudra tout reprendre...?

CONNEXION UTILISATEUR