Bill Gates : « Microsoft doit faire aussi bien sinon mieux » qu'Apple Pay

Florian Innocente |

« Apple Pay est un excellent exemple de la manière dont un téléphone portable — qui authentifie son utilisateur d'une façon très poussée (Touch ID, ndlr)— vous laisse faire une transaction qui ne devrait quasiment rien coûter. ». La solution de paiement d'Apple a reçu les compliments de Bill Gates lors d'une interview à Bloomberg TV.

Ces considérations s'inscrivaient dans un propos beaucoup plus large autour de la révolution à venir du paiement par mobiles. En particulier pour les opportunités que cela ouvre aux populations défavorisées et traditionnellement ignorées par les organismes bancaires. Des banques qui vont devoir reconsidérer leurs modèles économiques, espère le milliardaire.

La possession d'un smartphone devenant de plus en plus courante à travers le monde et dans toutes les couches de population, Gates veut contribuer au travers de sa fondation à en faire des porte-monnaies virtuels même chez les plus pauvres. Le numérique devant contribuer à abaisser les frais qui viennent se greffer sur ces transactions.

Apple Pay, du point de vue du cofondateur de Microsoft, s'inscrit dans ce mouvement et Apple peut le soutenir de manière importante (lire aussi Apple Pay rebat les cartes bleues).

Le fait que dans n'importe quelle application je peux acheter quelque chose c'est fantastique ; la perspective de n'avoir plus besoin d'une carte de crédit pour faire cette transaction et avoir confiance en l'identité de la personne qui la réalise. Et vous allez voir ces modes de paiement être intégrés à toutes les plateformes, qu'elles soient d'Apple, de Google ou de Microsoft. C'est basé sur des standards, sur la NFC, avec toutes ces sociétés qui y contribuent, et Apple va permettre d'atteindre une masse critique pour tous les appareils.

Un Bill Gates qui sourit lorsque le journaliste lui fait remarquer qu'il avait déjà abordé ces questions de porte-monnaie virtuel et de paiement électronique il y a 15 ans dans son ouvrage "La route du futur". Il ne répond pas directement à la question de savoir pourquoi Microsoft n'est justement pas aujourd'hui en pointe et devant tout le monde sur ce sujet. Il répond, diplomatiquement, que le temps qu'il consacre aux problématiques du paiement par mobile est pour sa fondation.

« Microsoft doit faire au moins aussi bien sinon mieux » qu'Apple, que Google ou Paypal assure Gates. Mais de tous les sujets où Microsoft peut apporter des solutions pour simplifier la productivité des gens, c'est Office qui reçoit plus particulièrement l'implication de Bill Gates. Il s'agit de reprendre en main la suite bureautique et de la rendre « vraiment meilleure ». Il place ce challenge en haut de la pile des absolues priorités pour Microsoft. Gates dit vouloir s'assurer que l'entreprise avance à marche forcée sur ce chantier.

Pas plus de détails sur ce qui doit être transformé dans Office mais c'est l'occasion pour Gates d'exprimer un satisfecit à l'endroit de Satya Nadella qui fait bouger les choses sur les domaines où Microsoft n'est pas en position de leader aujourd'hui.

avatar patrick86 | 

Maintenant on sait où Bill Gates passe son temps : avec les équipes en charge d'Office.

avatar enzo0511 | 

La crainte c'est de se retrouver vite inondé de solutions concurrentes bâclées et donc une porte ouverte sur des problèmes de sécurité.

On le voit bien dès lors que les concurrents ont su qu'Apple travaillait sur une montre on va débarquer une pléthore de produits médiocres

avatar daxr1der | 

@enzo0511 :
Il ne faut pas dire ca, surtout au moment ou Apple fait pas mal de merdes. Ios 8.0.1 l'iphone 6 pas très costaud et ses erreur de design

avatar le ratiocineur masqué | 

cette phrase : "Gates veut contribuer au travers de sa fondation à en faire des porte-monnaies virtuels même chez les plus pauvres." peut, dans nos sociétés de consommation, tout aussi bien se dire ainsi : "Le milliardaire veut continuer à augmenter sa fortune et sa renommée, même en exploitant les plus fauchés".

avatar enzo0511 | 

@le ratiocineur masqué :
Ton ignorance et ta faible capacité de jugement font peine à lire

Pour ta gouverne Gates n'a franchement plus besoin de s'enrichir
Rien que des investissements lui assurent une richesse éternelle

Par contre si tu prenais le temps de voyager dans des pays en voie de développment
Je pense que tu aurais sans doute conscience des choses qu'il met en place grâce à sa fondation plutôt que de critiquer bêtement

avatar trolloloI | 

enzo0511
"Je pense que tu aurais sans doute conscience des choses qu'il met en place grâce à sa fondation plutôt que de critiquer bêtement"

Vu qu'il est copain avec mosanto...

avatar FreeDa | 

@enzo0511 :
C'est typique des com de MacGé de s'insulter à tout va ?

Il y a vraiment une sale ambiance de m*rde ici.

avatar Wolf | 

@enzo0511 : je pense que le ratiocineur masqué fait partie de la catégorie de gens qui pensent encore que la baguette était à 1Frs juste avant l'Euro et qui se plaignent sans cesse des riches alors qu'eux ils n'ont rien.
Jusqu'à preuve du contraire personne ne les a empêché de devenir riche, à part peut être la prise de risque

avatar nicolas | 

@enzo0511 :
Comme soutenir les OGM en étant le VRP de Monsanto, par exemple?
Très peu pour mois merci

avatar enzo0511 | 

l'important c'est le résultat, c'est ce qu'il fait pour des millions de gens qui sont dans le besoin à travers le monde, mais certains ici ne pourraient pas le comprendre

avatar SIMOMAX1512 | 

Certes il fait beaucoup avec sa fondation mais il pourrait faire bcp plus si il y mettait un peu de sa fortune, aujourdhui sa fondation s'auto finance grâce aux investissements qu'ils font.
Avec MS c'est toujours le même adages il faut faire aussi bien voir mieux et le résultat est tjs moyen.
Vente de windows 8 pas folichonne, windows phone qui décolle toujours pas, tout n'est pas au beau fixe chez Ms

avatar chrisann | 

Mentalité typiquement française, faut pas s'étonner quand il n'y aura plus de riches philanthropes, ou lorsque les entrepreneurs de France auront tous quitté le pays. En France, soit tu donnes tout, soit tu ne donnes jamais assez. Le philanthrope donne plusieurs milliards, le français réclame de lui qu'il donne encore plus, toujours plus, car pour le français il n'y en a jamais assez ! Ne vous étonnez pas si demain, de ne plus vous satisfaire de rien, qu'il n'y ait que des pauvres et des dettes, qu'il n'y ait plus que poussière et misère dans votre pays !

avatar FreeDa | 

@chrisann :
"Les riches philanthropes".

Tu crois vraiment en leur bon sentiment ?

Tu ne penses pas que c'est juste une façon de s'acheter une image, comme ils s'achètent tout ?

avatar chrisann | 

Je ne vois pas pourquoi on devrait plus croire aux bons sentiments des prolo qu'aux bons sentiments des philanthropes, excuse-moi, mais les bons sentiments ne sont pas l'apanage d'un parti politique, d'un porte-monnaie, ou d'une confession religieuse. Et le bobo en bas de la rue qui roule en BMW mais qui fait ses courses dans les commerces équitables pour se donner bonne conscience, tu crois plus en ses bons sentiments p'être ? Et celui qui possède un Mac, un iPhone, achète une paire de Nike chaque année, mais se la joue altermondialiste de la dernière heure tendance anarcho-syndicaliste, t'y crois aux bons sentiment de celui-là ?

avatar EBLIS | 

Comme tous les altruistes et philanthropes. Avoir bonne conscience ou paraître sur la scène de la société.

avatar Henri_MTL | 

@chrisann: Tu y vas fort mais tu n'a pas tort dans tes propos.... La France est l'Afrique de demain :(

avatar Thib-76 | 

@SIMOMAX1512 :
Vu la partie de sa fortune qu'il y a déjà consacré je ne sais pas si ton commentaire est pertinent ^^

avatar EBLIS | 

"Certes il fait beaucoup avec sa fondation mais il pourrait faire bcp plus si il y mettait un peu de sa fortune, aujourdhui sa fondation s'auto finance grâce aux investissements qu'ils font."

Tu dis ça comme si c'était une obligation pour lui de mettre à disposition sa fortune. Il en fait déjà bien plus que d'autres.

avatar CorbeilleNews | 

@chrisann :
Moi je crois surtout que si les riches payaient correctement les salariés de manière équitable il n'y aurai pas besoin de philanthropes ! Bref l'enrichissement massif crée la misère de fond !

avatar EBLIS | 

Je ne crois pas que les riches de ce monde puissent ou aient l'obligation d'enrichir les 8 milliards d'êtres humains. Faut arrêter avec cette hypocrisie, mettre tout le malheur du monde sur les épaules des riches. Ils y sont peut être pour quelque chose mais ce n'est pas à eux de sauver un monde d'humains qui ne mérite pas forcément d'être sauvé. Et puis cette manie de compter sur l'altruisme des uns n'est que pure égoïsme.

avatar aldomoco | 

@EBLIS :
...mais ce n'est pas à eux de sauver un monde d'humains qui ne mérite pas forcément d'être sauvé...

J'admire ton "humanité" ! Merci pour eux .... mais tu fais sans doute partie des très très riches : Quand 1 % de la population détient 50 % des richesses mondiales
http://www.lesechos.fr/20/01/2014/lesechos.fr/0203254362337_quand-1---de...

avatar EBLIS | 

"J'admire ton "humanité" ! Merci pour eux .... mais tu fais sans doute partie des très très riches..."

Absolument pas. Je fais (et continuerai certainement à faire) partie des pauvres :-) et je n'en veux pas aux riches.

avatar aimstar | 

N'oublions simplement pas que les problemes financiers dans nos sociétés sont du aux riches et aux multinationale qui ne paient pas leurs impots et non a cause des pauvres qui triment et se font taxer une enorme partie de leur petit salaire.

avatar EBLIS | 

C'est en partie juste mais c'est une affirmation bien trop simpliste.

avatar DarKOrange | 

@aimstar :
100

avatar XiliX | 

Le plus important est que ça donne encore plus de crédibilité à ApplePay.

avatar DarKOrange | 

"Le numérique devant contribuer à abaisser les frais qui viennent se greffer sur ces transactions."

Le problème c'est que je ne suis pas sûr que cette baisse des coûts profite au client mais plutôt au banquier et à ses actionnaires...

avatar aldomoco | 

2013, année faste pour les milliardaires ou la dure loi des vases communicants :
http://www.lesechos.fr/03/01/2014/LesEchos/21597-089-ECH_2013--annee-fas...

CONNEXION UTILISATEUR