Lyf Pay, un nouveau concurrent à Apple Pay porté par des banques et des distributeurs

Stéphane Moussie |

À partir du 18 mai, vous aurez un nouveau moyen de payer avec votre mobile dans certains magasins. Alors qu’Apple Pay est réservé à l’iPhone et que Paylib se concentre pour le moment sur Android, Lyf Pay sera disponible sur les deux plateformes dès son lancement.

Image Lyf Pay. Cliquer pour agrandir

Le service, qui est né de la fusion des applications Fivory et Wa!, est porté par des acteurs importants du secteur bancaire et de la distribution. BNP Paribas et le Crédit Mutuel, qui sont aussi engagés dans Paylib, veulent faire émerger un concurrent à Apple Pay, dont les conditions sont jugées excessives. « Une banque doit payer une commission à Apple afin que son client puisse payer avec une solution mobile [Apple Pay, ndlr] qui repose sur son propre produit [la carte bancaire, ndlr] », expose à L’Usine Digitale Christophe Dolique, ex-dirigeant de Fivory (qui était soutenu par le Crédit Mutuel).

De leur côté, Carrefour, Auchan et Total entendent améliorer l’expérience d’achat. « Le passage en caisse reste un irritant fort. Avec Lyf Pay, d’un geste le client pourra payer, gérer sa cagnotte et recevoir son ticket de caisse », fait valoir Bernard Avril, directeur client et innovation d’Auchan Retail, auprès de LSA.

Cliquer pour agrandir

Le fonctionnement de Lyf (pour Live Your Future) Pay risque néanmoins de faire glousser les utilisateurs d’Apple Pay : pour payer, le client devra ouvrir l’application qui générera un code QR que le caissier devra scanner pour que la somme à régler s’affiche. Le client devra enfin valider le paiement à l’aide d’un code ou du lecteur d’empreintes digitales. Un processus moins instantané qu’Apple Pay, mais en optant pour un code QR plutôt que la NFC, le nouveau service s’assure une compatibilité avec tous les smartphones et évite des négociations avec Apple.

Ce caractère « agnostique », Christophe Dolique ne manque pas d’en faire un argument face au « système fermé » qu’est Apple Pay. Lyf Pay sera accessible y compris aux personnes n’ayant pas de compte chez BNP Paribas ou le Crédit Mutuel, et les partenaires auront à leur disposition une plateforme ouverte et personnalisable. Auchan prévoit d’intégrer la solution de paiement au sein de sa propre application, par exemple.

Le nouveau venu se veut aussi plus complet que ses concurrents en prenant en charge les programmes de fidélité, les offres promotionnelles et les tickets de caisse. « Lyf Pay est plus qu’une fonctionnalité de paiement, c’est un outil de marketing one-to-one omnicanal et personnalisable », synthétise avec son vocabulaire l’ex-dirigeant de Fivory.

Cliquer pour agrandir

Alors qu’Apple Pay et Paylib sont utilisables (en théorie) chez tous les commerçants qui acceptent le paiement sans contact, Lyf Pay partira de zéro, ou presque. Seulement un millier de commerces (ceux qui avaient adopté Fivory et Wa!) vont le prendre en charge à son lancement.

Chez Auchan, le planning est le suivant : « D’ici juin, 5 magasins accepteront Lyf Pay et tous les hypers, les drives et l’e-commerce d’ici la fin de l’année. Dans un second temps, tous les autres formats du groupe adopteront cette solution. » Carrefour prévoit aussi d’adopter le service dans tous ses magasins d’ici la fin de l’année. Le consortium vise un déploiement complet en France d’ici trois à quatre ans et ambitionne à terme de créer un standard européen.

avatar NEWIPHONE76 | 

Ça me paraît bien contraignant tout ça !

avatar fousfous | 

Honnêtement, c'est quand même plus classe de payer avec sa montre!

avatar dscreve | 

C'est Flash'n Pay remodelé après son rachat/réintégration chez Auchan en fait...

avatar reborn | 

"pour payer, le client devra ouvrir l’application qui générera un code QR que le caissier devra scanner pour que la somme à régler s’affiche"

Merci au revoir ! ?

avatar bl4ckduck | 

Et encore une solution. Finalement la bonne carte bancaire c'est simple et c'est sur. Hors quelque cas et encore (avec le paiement sans contact de la carte bancaire) on ne gagne rien dans le parcours client.
À la caisse du supermarché, le plus long et le plus compliqué ce n'est pas le paiement !!!

avatar iDuplo | 

Le NFC des cartes bancaires n'est pas du tout sécurisé. Obligé d'avoir un porte monnaie blindé pour pas se faire voler...
Pareil pour le système sur puce des cartes bancaires qui a déjà été hacké y a pas mal d'années.

avatar eg62 | 

? Déjà que ça n'est pas toujours simple de trouver un terminal NFC totalement compatible Apple Pay (Ça ne fonctionne pas toujours au delà du plafond des cartes sans contact)...Si, en plus, le commerçant doit avoir un lecteur de QR Code, le déploiement risque de prendre beaucoup de temps... Après si ça reste limité à Auchan et Carrefour, je ne vois pas vraiment l'intérêt (en dehors de celui des banques vis à vis d'Apple?)!

avatar r e m y | 

Avec ApplePay, Apple a le système le plus simple d'emploi et probablement l'un des plus sécurisé.
Mais plutôt que de faciliter sa diffusion et sa généralisation en le mettant à disposition gratuitement des banques, et en faire un argument pour vendre plus d'iPhones, ils veulent taxer les Banques...
La conséquence directe, c'est le développement parallèle de multiples solutions permettant aux banques de by-passer Apple mais dont l'usage est à des années lumière de la simplicité d'ApplePay.
Marre de cette pingrerie et de cette volonté de chercher systématiquement à taxer l'accès aux utilisateurs d'iPhones qui finit toujours par nous pénaliser!

L'iPhone reste à mes yeux le meilleur smartphone du marché (grandement grace à iOS) mais son écosystème verrouillé et contrôlé par Apple est de plus en plus insupportable.

avatar C2SC3S | 

@r e m y
Tout est dit .
( ou peut être l'appairage NFC impossible avec nos iPhone ailleurs que pour Apple Pay ? Ex : enceinte BT .J'aurais aimé).

avatar shaba | 

@C2SC3S

À la limite ça on s'en fout si ça permet une plus grande sécurité... la connexion d'une enceinte BT prend 5 secondes même sans NFC, ça ne me trouble pas plus que ça de ne pas l'avoir.

avatar shaba | 

@r e m y

Le système verrouillé fait partie des inconvénients de la sécurité malheureusement... mais il est vrai que si Apple lâchait du mou sur les commissions bancaires ça nous éviterait de voir fleurir ce genre de solution totalement merdique.

avatar byte_order | 

Dans la même phrase vous jouez de l'argument "c'est pour votre sécurité que c'est ainsi" et reconnaissez que le contrôle par Apple de ce verrou lui permet de tenter d'en tirer un profit qui, parce que cela favorise des solutions alternatives moins sécurisées mais moins chères pour les banques, n'est pas bénéfique pour l'utilisateur final.

Le verrou n'est pas pour notre sécurité. C'est pour la sécurité d'Apple : garder la confiance de ses clients *et* le contrôle sur les opportunités de profits après la vente.

avatar fousfous | 

@byte_order

Faut pas oublier un détail, les banques payent largement moins chère en assurance avec Apple Pay qu'avec les cartes NFC pas sécurisé du coup.
Donc elles s'y retrouvent quand même un peu mais c'est leur habitude de toujours vouloir gratter le moindre centime (frais de gestion de compte par exemple) et de rejeter la faute sur quelqu'un d'autre.

avatar byte_order | 

Ouais, c'est vrai, ce grattage du moindre centime c'est scandaleux.
Heureusement, Apple étant dans l'humanitaire, ils sont nettement plus généreux...

Ouvrez les yeux : les deux font du grattage du moindre centime.
Qui viennent tous de la même poche : celle du consommateur.

avatar bibi81 | 

Faut pas oublier un détail, les banques payent largement moins chère en assurance avec Apple Pay qu'avec les cartes NFC pas sécurisé du coup.

C'est doublement faux :
Le NFC est sécurisé, il est impossible de faire un paiement NFC sans terminal de paiement qui n'a une portée que de quelques centimètres.
Apple pay repose sur une carte bancaire, les banques doivent donc continuer à payer l'assurance traditionnelle en plus de la commission d'Apple. C'est plus cher pour les banques et non moins cher.

Donc elles s'y retrouvent quand même un peu

Non seule Apple s'y retrouve, pour les banques c'est juste plus cher.

avatar iPop | 

@byte_order

NON, verrouiller une solution garantie sa sécurité et ainsi celle de l'utilisateur. Plus la technologie est partagé, plus elle a des chances d'être hacker.
Exemple : fournir à l'état pour X raison les preuves ou les moyens d'une technologie de sécurité . Apple y répond NON.

Exemple 2: Microsoft créer un Backdoor pour l'état et lui remet les clés. Un mois pour la perdre.

avatar byte_order | 

Exemple 3 : les serveurs Internet, majoritairement sous Linux, dont le code source est libre d'accès. Internet s'effondre victime de hackers, remplacé par un réseau propriétaire vérrouillé par Apple.

Ah, mince, nan, ça marche pas.

Mais merci de colporter le discours qui veut que seules les solutions propriétaires fermées soient sécurisées. Je vous attend à votre prochain commentaire dénonçant les virus qui pullulent sous Windows... ou de plus en plus sous macOS.

avatar bibi81 | 

NON, verrouiller une solution garantie sa sécurité et ainsi celle de l'utilisateur. Plus la technologie est partagé, plus elle a des chances d'être hacker.

C'est tout le contraire. Les terminaux de paiement sont fabriqués par plein de sociétés différentes et sont basés sur les mêmes standards. Ils ne sont pourtant pas hackés.

Quand tu dis qu'un fichier est "chiffré" avec un AES, ça ne veut pas dire que d'un coup il est hacké (ou qu'il soit plus facile à hacker). Par contre quand tu "chiffres" un fichier avec une simple substitution (le code de césar par exemple) et que tu ne le dis pas, cela ne le rend pas plus sûr que le fichier "chiffré" avec un AES !!

avatar stillontherun | 

@r e m y

LOL taxer les banques on te livre un système sécurisé facile d'emploi une commission pour l'usage tu refuse

avatar Rez2a | 

@r e m y

Je suis d'accord avec toi, mais si Apple procède comme ça, nul doute qu'ils savent très bien qu'ils finiront par l'imposer à terme.

Et franchement, quand on voit les alternatives que mettent en place les banques, on peut pas leur donner tort.

avatar Ajioss | 

@r e m y

+1 Apple est trop gourmand aujourd'hui . Il ouvre lentement mais sûrement le ventre de la poule aux œufs d'or .
Autrefois le développement de l'échosystème ,quitte à gagner peu d'argent , servait à créer un dynamique et un effet Halo pour vendre du matériel à forte marge .

La suite iLife, les accessoires/logiciels comme Time capsule et Time machine et autres services de développement d'album photo directement intégrer à iPhoto son de bons exemple.

Mais la on sent que tout patine à cause d'une mauvaise politique : Apple music, Apple Pay, app store ( iOS TV OS Mac App Store Watch OS) . Les programmes MiFI , airplay airprint.

avatar Pas-un-philosophe | 

Totalement HS :
Est-ce qu'un adaptateur Thunderbolt 2 vers Thunderbolt 3 permet d'utiliser les fonctions de Hub USB sur un écran avec une machine qui est équipée de Thunderbolt 2 (macbook air) ?

avatar bunam | 

Sans moi !

avatar iPop | 

En fait c'est le principe des cartes de fidélité dematerialisé.

avatar stillontherun | 

Qui taxe qui

avatar ovea | 

En caisse, on scan la carte du magasin.

Cette solution va dans le bon sens,
en prolongement du scan
de cette «carte de fidélité»,
pour le paiement.

Reste à déterminer l'OUVERTURE de la solution de payement pour connaître son universalité.

La SÉCURITÉ du FLUX d'informations,
si elle universellement admise,
NE DOIT EN AUCUNE MESURE,
être l'occasion d'une concentration,
pour le seul bénéfice d'un réseau privé,
susceptible de s'approprier ce flux
et de surcroît pour prélever une taxe …
tout comme le fait Apple.

ApplePay est irrémédiablement à côté de la plaque !

avatar Billytyper2 | 

@ovea

Si Apple Pay est à côté de la plaque…tu es loin de la plaque ?

avatar Hexo | 

Ils devraient fusionner Paylib et Lyf pour en faire l'Alipay Français...

avatar Thegoldfinger | 

Encore une usine à Gaz mort dans l'œuf ...

avatar Lubi974 | 

Lol.

avatar eastsider | 

Quel nom excremental!

avatar cosmoboy34 | 

Chaque transaction bancaire est taxée. Qu'on le sache ou non. Utiliser une carte n'est pas gratuit et c'est le commerçant qui le paie. Je préfère donner cette commission a apple qui améliore bien plus ma vie qu'un banque qui ne manque clairement pas d'argent. Est-ce apple le problème ou les banques qui ne transigent sur rien ? D'autres banques ont accepté Apple Pay donc j'imagine que le problème est plutôt à chercher du côté de ces banques qui ne se soucient guère des nouvelles technologies et de la fintech.

avatar byte_order | 

> Je préfère donner cette commission a apple qui améliore bien plus ma vie
> qu'un banque qui ne manque clairement pas d'argent

Ah mais c'est vrai ça.
Contrairement à Apple.

^ ^

Par contre, votre commerçant local, lui, il ne mérite pas cette commission, il est trop pauvre pour ça.

Et lire que les banques se soucient guère de la fintech, comment dire... priceless.

avatar cosmoboy34 | 

Nouveauté 2018 by BNP : le paiement avec des billes ! Un boulier offert pour votre premier passage chez Tati

avatar Jojo57800 | 

Ils sont chiant le crédit mutuel il pourrait utiliser Apple Pay ...

avatar Mageekmomo | 

? comment jeter de l'argent par les fenêtres

avatar sandroazerty | 

De toute façon il peuvent en sortir 50 de système. Je n'utiliserai aucun système fait par une banque. Il se taxes sûr les cartes de crédits ça devrais leur suffire. Oui je suis en colère contre les banques. ? qu'ils se contentent de gérer nos épargnent et gérer nos crédits et ceux des entreprises et tout se passeras bien. Voilà je me suis défoulé contre les banques deux secondes ça fait du bien ?

avatar Rez2a | 

Le vrai problème de ce genre de truc, c'est qu'il suffit de 2 minutes à n'importe qui avec un peu de jugeote pour se rendre compte qu'ils ont mis au point une solution plus fastidieuse qu'Apple Pay avec 3 ans de retard, donc ça ne décollera jamais.

Et pendant qu'ils sont occupés à faire ça et à passer des millions dedans pour rien, ça retarde d'autant la prise en charge d'Apple Pay, alors qu'ils sont voués à l'implémenter un jour.

Ces établissements ont beau se plaindre de la commission que prend Apple, moi ça me donne surtout l'impression qu'ils ont déjà trop de pognon à dépenser dans le vent.

avatar MrKeueR | 

La procédure semble ne pas faire gagner de temps au contraire...
Autant sortir sa CB c'est plus rapide...
Du coup je vois pas l'intérêt...

avatar jpsaint | 

Comme pour applepay... sauf que
1) ton téléphone ne sait pas que tu achetes de la vaseline (pour la futur achat d'iphone) (ce n'est pas contre toi c'est contre les conditions d'apple)
2) Intégration des points fidélitées
3) la taxe tobine des pro reste en france (les 10 cts par commission) car je ne veux pas être mauvaise langue, mais comme apple augmente toutes les 30 secondes ses prix j'ai peur, j'ai peur
à 2500 euros pour acheter un ordi, 1100 euros pour un téléphone, et les prix des app qui viennent de monter ... bientôt 1 euros pour un achat avec apple pay ...

soyons raisonnable, bruxelle on veut une action pour qu'apple libère le rfid de l'iphone.

avatar fousfous | 

@jpsaint

Justement Apple ne sait pas et empêche le commerçant d'avoir des informations sur toi.
Et si tu regardais les vrais prix d'Apple (donc hors taxes et en $), tu remarquerais qu'il n'y a pas d'augmentation. Bon après si toi ça t'intéresse d'enrichir des voleurs comme les banques...

avatar Tatooland | 

Il faut vraiment pousser ce mode de fonctionnement car C'EST CLAIREMENT la bonne solution pour le paiement mobile.
Les mecs n'ont rien inventé, ils ont juste repris le concept d'Alipay et de Wechat Pay qui est utilisé par tout le put*** de monde en Chine (et ca fait un paquet de monde).
Alipay et Wechat Pay ne fonctionnent pas avec le NFC ou le RFID, ca fonctionne avec un QR CODE qui est scanné par le commerçant. Ce qui fait que les gens ne sont pas "prisonniers" ou captifs d'une plateforme en particulier. Et ca fonctionne du tonnerre sur Android et iOS.
C'est la bonne solution parce que c'est (je pense) techniquement plus simple que le NFC et c'est surtout universel.

Et qu'on vienne pas me dire que ca fonctionne pas ou alors allez en Chine et vous verrez de vous meme si ca ne fonctionne pas, les chinois ont juste au moins 10 ans d'avance sur le paiement par telephone, il faut vraiment tirer des enseignement de leur utilisation poussée et implanter le truc en Europe.

Enfin je pense...

avatar diegue | 

QR code : ça me fait penser à mon paiement par smartphone chez Starbucks ! Apple Pay risque de ne pas être implanté par la BNP depuis Paylib. Le problème est tout de même Apple qui bloque son NFC. Pourquoi rajouterait on encore des milliards à ceux d'Apple en généralisant Apple Pay ?

CONNEXION UTILISATEUR