Clavier de l'iPhone : Fadell prend la défense de Schiller

Florian Innocente |

Tony Fadell est venu à la rescousse de son « collègue et ami » Phil Schiller suite aux propos parus dans les bonnes feuilles de l'ouvrage The One Device: The Secret History of the iPhone de Brian Merchant.

Phil Schiller et Tony Fadell à gauche

Dans un tweet, Fadell assure que l'anecdote au sujet de Schiller pendant la création de l'iPhone est inexacte et qu'il a demandé à l'auteur de corriger les propos qui lui sont attribués.

Hier soir, c'est Schiller lui-même qui remettait en question ce passage de l'ouvrage. L'auteur, qui ne s'est pas exprimé, y transcrit des propos de Fadell décrivant un Schiller entêté et arc-bouté sur l'idée de doter l'iPhone d'un clavier mécanique comme les BlackBerry, et surtout pas d'utiliser la roue des iPod ni un écran tactile avec clavier virtuel.

Une insistance qui avait fini par faire sortir Steve Jobs de ses gonds, menaçant d'écarter Schiller du projet s'il ne se pliait pas à la décision en train d'être validée par tous d'opter pour un clavier virtuel (lire La création tumultueuse du premier iPhone).

avatar pim | 

Donc, quitte à donner dans la fiction, il faudrait que le journaliste utilise des noms fictifs, aussi.

avatar Eratic | 

Est-ce que Fadell dit la vérité?
Peut-être que oui...
Mais dans tous les cas, cet extrait de l'ouvrage "affiche" Schiller et je peux largement comprendre qu'il le prenne mal et qu'il cherche à se défendre en disant que c'est faux... et si c'est réellement faux, évidemment qu'il cherchera également à dire que ça l'est ?

avatar DouceProp' | 

Not true ça veut pas dire faux. Tout ça c'est des Fadell.

avatar occam | 

@DouceProp'

« Not true ça veut pas dire faux. »

Si, en logique bivalente.

Ce qui serait naturel pour un informaticien.

Mais on peut effectivement douter que Fadell s'exprime sur ce mode-là.

avatar DouceProp' | 

Ah oui c'est vrai 1 et 0. Y a pas mal de gens qui pensent comme ça...
Ici parfois... Je ne dis pas ça pour toi hein.

avatar bugman | 

@DouceProp'

Il a eu les Bool.

avatar mfams | 

Tempête dans un verre d'eau. Même si c'était vrai..., bien d'autres à l'époque n'y croyaient pas. Un clavier virtuel... ???

avatar Malum | 

En bon journaliste bien objectif et bien professionnel, la dernière phrase est affirmative alors qu'elle devrait maintenant être mise au conditionnel.

avatar occam | 

@Malum

« You can only speak in hypotheticals, Mr. Sweeney. »
https://www.youtube.com/watch?v=DRMmYODQ-Bo

J'adore vos leçons de déontologie.

Ce qui m'intrigue, c'est que ces fulgurances semblent survenir quand le marbre de la divine statue d'Apple risque de s'écailler — oh, de si peu.
De là à se demander si votre souci de l'image de la marque ne serait pas obligé est un pas que je n'oserais franchir, naturellement.

Mais vous pourriez nous éclaircir au sujet de votre perception de l'objectivité ; en tout ce qui concerne Apple, l'impartialité ne paraît y figurer qu'en sens unique.

avatar occam | 

« Fadell assure que l'anecdote au sujet de Schiller pendant la création de l'iPhone est inexacte…»

Encore une fois : "Well, he would, wouldn't he?"

On a connu des démentis plus retentissants, et Fadell bien plus catégorique.

Surtout, même si l'histoire était bidon de A à Z, ce qui qui la rend toxique est le fait qu'elle correspond assez bien à l'image projetée par Phil Schiller.

Rien d'aussi dévastateur qu'une fausse casserole qui sonne vrai, parce qu'elle colle au profil du personnage.

avatar Landrinoux | 

Je crois me souvenir que le patron de Google à l'époque ne jurais que par le clavier physique pour ses propre usage. Au final c'est osef cette histoire.

avatar pocketalex | 

il était pas seul et je comprends Schiller si il a , à un moment, insisté sur le clavier physique, à l'époque tous les "smartphones" avaient un clavier physique alors que les assistant personnels type Pocket PC et Palm avaient un clavier virtuel mais ce dernier était peu confortable car la technologie des écrans capacitif n'était pas encore au point

Les écrans étaient résistif et cette techno était peu précise et nécessitait un stylet en plastique

Donc produire un appareil à clavier virtuel c'était prendre le risque d'une expérience foireuse, en tout cas avec les technos d'avant la sortie de l'iPhone

avatar slinkytheboy | 

Sinon sur cette photo, il y a 2 personnes qui manquent aujourd'hui terriblement à Apple ? #SequenceNostalgie

avatar wilson01 | 

Can't innovate anymore? My ass!

avatar Mike Mac | 

J'aurais titré la photo :

Elliot Nest and the Untouchables...

CONNEXION UTILISATEUR