Craig Federighi : Face ID c'est comme Touch ID, en mieux

Florian Innocente |

Comme Touch ID en son temps, Face ID suscite curiosité sur sa fiabilité et soupçons sur les risques de voir des données personnelles s'envoler quelque part et être exploitées à l'insu de son propriétaire. Hier c'était pour ses empreintes, aujourd'hui pour son visage.

Maintenant que Touch ID est entré dans les mœurs et que toute méfiance a pris le large, le discours s'est inversé, c'est sa disparition programmée qui inquiète. L'avènement de Face ID est accompagné à nouveau du refrain du "tous fliqués". En attendant que cette solution soit mise à l'épreuve et décortiquée par les spécialistes, Craig Federighi a abordé en long et en large cette nouvelle fonction chez TechCrunch.

Conception

Federighi confirme qu'Apple a amassé bien plus que le « milliard » de prises de vue, dont avait parlé Phil Schiller lors du keynote, une base constituée pour entrainer et tester la reconnaissance faciale. Des images de personnes — qui ont donné leur accord — venues des quatre coins du monde et présentant un large éventail de visage et couleurs de peau.

« Ce n'est pas quelque chose [ces informations] que vous pouvez juste prendre sur Internet », d'autant moins que ces scans de visages devaient être très détaillés, pris sous plusieurs angles, et en haute définition. Apple a conservé ces données de travail et entraine ses algorithmes dessus afin de les améliorer progressivement.

À l'image de Touch ID, Federighi réitère qu'Apple ne stocke rien des données récupérées par Face ID lorsqu'on configure son iPhone X. Tout est gardé en local sur le téléphone, dans la Secure Enclave du processeur de l'iPhone et rien n'est transmis dans le nuage. Le processus d'amélioration de la reconnaissance, qui va s'adapter à l'évolution de votre visage et de vos traits se déroule en local. Il n'y a pas de traitement déporté dans le nuage comme cela peut se faire chez d'autres pour la reconnaissance de textes (Microsoft) ou de visages dans les images (Google Photos).

Sécurité et confidentialité

Apple s'interdit de donner accès à ces données sur le téléphone, tout comme elle l'a démontré lors de son bras de fer avec le FBI. Sur ce point, la politique qui prévalait pour Touch ID vaut à l'identique pour Face ID. Et hier comme aujourd'hui, Apple n'a aucun moyen non plus d'accéder à la Secure Enclave pour y extraire le modèle mathématique généré à partir du visage. Un modèle qu'il est impossible aussi, insiste Federighi, de retransformer en un visage virtuel.

Federighi précise qu'une option supplémentaire est encore discutée en interne, celle de coupler la reconnaissance Face ID avec la saisie, dans la foulée, d'un mot de passe. Une double serrure en quelque sorte.

Si l'on ne veut pas être obligé d'utiliser Face ID sous la contrainte, Apple a prévu une nouvelle action qui consiste à presser quelques instants le bouton de démarrage et l'un des deux du volume de l'iPhone X (plutôt que de presser 5 fois le bouton de démarrage comme précédemment) de manière à désactiver Face ID (ou Touch ID sur les iPhone 8) et revenir à la saisie d'un code.

Autres réglages (déjà existants avec Touch ID) qui rendent plus compliqués les scénarios où l'on voudrait vous obliger à déverrouiller votre téléphone en le mettant face à votre visage :

  • au bout de 48h sans déverrouillage avec Face ID ou après un redémarrage, FaceID est désactivé, on doit taper son code. Après 5 essais infructueux, retour aussi au code.
  • après 6 jours et demi sans utilisation de son code pour déverrouiller l'iPhone et si l'on a pas utilisé Face ID durant les quatre dernières heures, le code est réclamé.
  • les développeurs n'ont pas accès aux données brutes récupérées par le système de scan de Face ID, uniquement à une représentation volumétrique du visage qui leur permet d'appliquer leurs traitements, comme les filtres SnapChat que l'on a vus pendant le keynote ou avec de futures apps de réalité augmentée. C'est un point important, Face ID ne se résume pas à un système de déverrouillage et de sécurité, même si c'est un aspect majeur, c'est un mécanisme qui promet quantité d'autres usages à travers des apps ludiques ou non.
  • Un peu avant la sortie de l'iPhone X début novembre, Apple publiera un document technique sur Face ID.

Fonctionnement de Face ID

Face ID devrait être beaucoup plus rapide dans la phase de détection qu'on ne le pense, explique TechCrunch. Avec Touch ID on peut déverrouiller son téléphone tout en le sortant de sa poche, avant même de l'avoir face à soi.

Avec Face ID, il faut d'abord présenter son visage et faire un geste vertical pour afficher l'écran d'accueil. Cependant, d'après différents témoignages de personnes qui testent depuis un moment déjà ce système, on peut commencer à faire le geste tout en levant son téléphone devant soi. Dans bien des cas, la reconnaissance aura été effectuée et le déverrouillage déjà effectif.

Les lunettes de soleil polarisantes ne poseront pas de problème — Federighi dit en utiliser lui-même — ni les lunettes de soleil dans leur ensemble. Il en existe cependant dont le traitement sur le verre bloque le passage des faisceaux infrarouge comme celui émis par l'un des capteurs logés dans l'encoche de l'iPhone X. Dans ce cas, Face ID est impuissant. Il faudra utiliser son code ou baisser ses lunettes.

Les malvoyants ou personnes aveugles, qui ne peuvent fixer précisément l'écran de leur iPhone X, pourront désactiver l'option "d'attention". Elle consiste, pour Face ID, à s'assurer que le sujet regarde bien l'écran avant de le déverrouiller. Cela évite des déverrouillages intempestifs, alors même que l'on était simplement près de son téléphone, son visage perceptible par ses capteurs mais sans volonté de l'utiliser. Résultat, ces personnes pourront déverrouiller leur téléphone sans avoir à le regarder fixement. Ce sera un peu moins sûr mais plus pratique pour elles. Sinon, on peut très bien désactiver complètement Face ID et s'en remettre à un déverrouillage par code (là, pour le coup, Touch ID était plus accessible).

Face ID a seulement besoin de voir les yeux, le nez et la bouche. S'ils sont masqués, ça ne marchera pas. Ainsi, explique Federighi, un chirurgien portant son masque ne sera pas reconnu, mais un sujet portant un foulard autour de la tête ou bien un casque sera identifié. Tout comme Touch ID avait besoin d'un contact tactile direct et net, et ne marchait pas en portant des gants ou marchait mal avec les doigts trempés.

Il n'y a pas de distance précise nécessaire entre son visage et son téléphone pour que Face ID fonctionne, pas besoin de coller son nez sur le téléphone « C'est de l'ordre de la distance habituelle lorsqu'on prend une photo de soi avec la caméra frontale ». Il faut juste que la zone allant des yeux à la bouche soit dans le champ de vision des capteurs et cela marche même selon des angles extrêmes, comme lorsqu'on tient son téléphone assez bas « En résumé, si vous tenez votre téléphone d'une façon naturelle il se déverrouillera ».

Il faut cependant bien porter son attention à cet écran, c'est en relation avec l'option du même nom. Ça évite un déverrouillage si l'on a les yeux fermés (pas de blague possible avec un copain qui dort) ou si l'on parle à quelqu'un sans accorder une attention particulière à son téléphone. Détail au passage, aucune lumière visible n'est émise par les capteurs durant la détection.

Sur Daring Fireball, John Gruber dit avoir vu fonctionner Face ID parfaitement dans une pièce particulièrement sombre. D'après les différents témoinages recueillis, après le keynote, auprès de ses contacts ingénieurs chez Apple qui utilisent quotidiennement leur iPhone X, le système « marche », tout simplement.

À Gruber comme à Matthew Panzarino de TechCrunch il a été raconté par plusieurs personnes qu'ils connaissent bien, notamment issues des rangs de l'ingénierie, qu'Apple avait pris la décision de tout focaliser sur Face ID pour l'iPhone X depuis un bon moment : « Il y a eu bien sûr des essais préliminaires pour intégrer un capteur Touch ID sous l'écran, à titre de plan B. Mais Apple a été convaincue que Face ID était la solution à adopter il y a plus d'un an. » écrit Gruber, « Ils ont arrêté de chercher à faire Touch ID sous l'écran, non pas parce qu'ils n'y arrivaient pas, mais parce qu'ils ont décidé qu'ils n'en avaient pas besoin ».

D'où une somme d'interrogations persistantes, chez ces personnes, quant aux rumeurs et photos qui ont plusieurs fois circulé, ces dernières semaines encore, à propos de Touch ID sous l'écran, ou au dos, ou encore de Face ID choisi à défaut d'un nouveau Touch ID. En résumé, le nouveau Touch ID existe bel et bien, il s'appelle Face ID, aujourd'hui et pour les années à venir.


avatar vache folle | 

@marc_os

Un article, ça ne se lit pas sans un minimum de concentration.
Toutes les citations sont bien dans l'article.

avatar marc_os | 

@ vache folle
Avec un peu de concentration, tu aurais vu ma réponse plus haut.
De plus je n'ai pas répondu "via iGeneration pour iOS", ce qui veut dire que j'ai répondu depuis un navigateur web (sur mon Mac). Or depuis un navigateur web, la citation nécessite de cliquer sur "Deuxième page" pour la voir.

avatar Vanton | 

@marc_os

Si si mes trois citations viennent bien de l'article.

avatar mmmathieu | 

@Vanton

Mais tu peux ?

avatar Carbonized | 

Cela risque de poser un problème en Corée ou au Japon, et dans d'autres pays où le port de masques est courant.

avatar marenostrum | 

on s'en fout d'eux.

avatar macam | 

@marenost :
Au contraire, on devrait faire comme eux : toutes les merdes qu'on respire en ville...

avatar victor03 | 

Une chose est sûre ; soit c'est une énorme catastrophe industrielle pour Apple soit la fin des capteurs d'empreintes.

avatar marenostrum | 

c'est juste un discours commercial celui-là. s'ils arrivent mettre sous l'écran, les capteurs, il vont le faire. rien va les empêcher de le présenter aussi comme l'invention majeure du moment.

avatar Vanton | 

@victor03

Je doute que ce soit une catastrophe industrielle... Les clients sont cons, ils constateront la régression ergonomique mais feront avec et Cook pourra malgré tout s'enorgueillir de 97% de satisfaction et de l'accueil merveilleux fait au téléphone...

C'est le problème avec une clientèle peu exigeante... J'ai été atterré de voir les retours concernent l'Apple Watch qui n'était qu'une sombre bouse à son lancement ! Elle ramait, watchOS 1 était pétri de bugs en tout genre, y avait pas une app qui se lançait correctement et hop par miracle plus de 98% de satisfaction client ! C'est désespérant parce que ça ne pousse pas Apple à se remettre en question et à se bouger le cul ! Je lisais sur les forums des commentaires du genre "oui c'est vrai elle marche pas mais j'ai mes SMS au poignet 95% du temps alors je suis super content de mon achat"... Quand les gens se satisfont d'aussi peu, la qualité ne peut que drastiquement baisser.

avatar rolmeyer | 

@Vanton

Tu prends l'exemple qui t'arrange c'est à dire ici, bourré de fanboys sans aucune objectivité, et c'est un peu normal. Tu vas chez Laporte, non seulement lui mais presque tous ses invités ont dit tout le mal qu'ils pouvaient de la Watch version 1. Franchement The Verge, MBKHD, TechCrunch etc enfin beaucoup de sites pas trop applefanatiques ont bien décrits les désavantages de la montre. Même dans pas mal d'essais sur YouTube, genre résumé après 6 mois d'utilisation, pour 80 % des utilisateurs elle a fini dans le tiroir et y est restée . Perso j'ai besoin d'une ou deux fonctions vitales pour moi,mais si je n'avais pas besoin de ces fonctions, je n'en n'aurais pas d'Apple Watch . On a voulu vendre la montre comme un appareil d'usage général alors qu'elle ne l'est pas. Les dernières pubs montrent bien des fonctions extrêmement spécialisées. Les gribouillis au doigt et les cœurs animés ne sont plus montrés depuis longtemps et c'est tant mieux. Les gens qui me demandent pour mon Apple Watch je leur déconseille systématiquement, s'ils me demandent c'est qu'ils n'en ont pas besoin et seront déçu. Pareil pour les AirPods .

avatar Vanton | 

@rolmeyer

Disons que l'Apple actuelle se moque sans doute que le produit finisse dans un tiroir puisque tu l'as déjà acheté... C'est ce qui me déprime un peu. Oui la presse a tapé sur la première version de la Watch. Et je sens venir qu'elle va taper sur l'ergonomie générale de l'iPhone X, entre son écran trop grand pour un usage à une main, la partie de l'écran masquée par l'encoche, les contraintes liées à FaceID, etc. Mac4ever a déjà commencé d'ailleurs.
Mais ce téléphone va cartonner. Je sens venir des ruptures de stock pendant des mois. Et ça donnera raison à Apple... L'absence de clairvoyance et d'exigence d'une grande partie du public diminuera la qualité générale des produits de génération en génération... Je le regrette.

avatar sachouba | 

@Vanton :
La presse n'a pas du tout tapé sur l'Apple Watch de 1ere génération... Au contraire, ils n'ont pas cessé de l'encenser, et de la présenter comme la meilleure smartwatch du moment (sans en avoir testé d'autres, pour la plupart).

Pendant ce temps, les quelques sites qui avaient testé des smartwatches concurrentes sous Tizen critiquaient leur batterie "décevante" qui ne tenait "que" 3 à 4 jours.

avatar marc_os | 

@ Vanton
« Les clients sont cons »
Celui qui le dit, celui qui l'est. :P

avatar Memnock | 

@marc_os

Là tu as bien raison !!

Personnellement j’utilise les AirPods au quotidien depuis 6 mois et j’adore vraiment !!! Je ne retournerais pas en arrière avec des fils et qualité de son équivalents aux anciens écouteurs Apple.
Et j’ai la Watch première génération; elle n’a jamais été dans un tiroir...

avatar Vanton | 

@marc_os

? Et dieu sait que je suis client !!

avatar macam | 

@vanton :
C'est bien, tu es cohérent avec tes propos. :-)

avatar vache folle | 

@Vanton

Et y'a les gens qui ont les moyens de s'acheter à chaque fois le dernier iPhone, en le payant plein pot.

J'ai la chance d'exercer une profession qui me permet de faire partie de cette catégorie, même si mon téléphone avant le 7 était un 5S.

L'iPhone X me fait envie, mais j'irai voir en magasin comment cela fonctionne. Le 7 étant pour moi une vraie réussite, je n'en changerai seulement que si FaceID me convainc. Et, "last but not least", la taille. Il doit pouvoir être utilisé à une main et rentrer dans le vide-poche de ma moto.

avatar toto71 | 

@vache folle
Je suis tout à fait d'accord avec toi

avatar Morad Belkadi | 

« Ils ont arreté de chercher à faire Touch ID sous l'écran, non pas parce qu'ils n'y arrivaient pas, mais parce qu'ils ont décidé qu'ils n'en avaient pas besoin ».
Je pense que sur ce coup, Gruber relaye la langue de bois d’Apple. Pour l’expérience utilisateur, Touch ID était beaucoup plus pertinent, à la fois pour déverrouiller l’iPhone et payer en magasin. De plus, Face ID impose des capteurs énormes qui gâchent une partie de l’écran. Évidemment je ne suis pas dans la confidence mais je crois que les équipes ont échoué à installer un capteur d’empreinte sous l’écran, ce qui aurait été une véritable prouesse dont Apple se serait vantée durant le keynote.

avatar yoyo3d | 

@Niro

J ai le même sentiment. Apple aurait réussi à mettre touchid sous l écran, on aurait crié au génie et on aurait pas eu cette encoche affreuse.

avatar Vanton | 

@yoyo3d

Y a quand même le haut parleur, la caméra FaceTime et une flopée de capteurs à intégrer là hein... L'encoche aurait sans doute été moins grosse sans FaceID mais elle aurait forcement été présente. C'est d'ailleurs le cas sur les modèles concurrents.

avatar cocotux | 

@Niro

Nan, a termes t'imagines bien que tout sera sous l'écran et qu'il n'y aura plus aucun bouton.
C'est comme la prise jack, au début c'est choquant mais au final on sait tous que l'avenir se cache dans la transparence. Tout se fait sans que tu t'en rendes compte.
Puis la technologie va évoluer, plus tard ce sera encore plus discret et plus abouti.

avatar mahdiassiqilli | 

Sans touch id l'iphone n'a plus d'avenir

avatar Terragon | 

@mahdiassiqilli

À peine exagéré comme commentaires.

avatar iRogue | 

@mahdiassiqilli

N'importe quoi

avatar 1515julian | 

Le dernier paragraphe me donne froid dans le dos.
Comment est-ce que une boite comme Apple, qui depuis 2012 ne jure que par Touch ID et en l’intégrant même depuis moins d’une année dans le MacBook Pro, ose t-elle dire que Face ID est le futur pour les années à venir?! J’ai quand même pas mal de respect pour cette entreprise qui nous sort des produits bien finalisé et qui fonctionne presque parfaitement... mais de là à nous dire en quelque sorte que Touch ID c’est fini. non.

Mon choix s’est déjà fait depuis des mois quand j’ai vu et lu que Touch ID ne sera pas de la partie cette année, et même peut être pour toujours.

Voilà, pour dire que des à présent le X sera sans moi cette année, je vais me faire plaisir avec un bel iPhone 8 Plus et son Touch ID 2x plus rapide que leurs face detection à la c**.

Merci de m’avoir déçu apple, la première fois en plus de 10 ans.

avatar XiliX | 

@1515julian

"Comment est-ce que une boite comme Apple, qui depuis 2012 ne jure que par Touch ID et en l’intégrant même depuis moins d’une année dans le MacBook Pro, ose t-elle dire que Face ID est le futur pour les années à venir?!"

Est-ce que ça te choque les fabricants de voitures qui sortent des modèles hyper sécuriser pour les X années avenir et continue à vendre les modèles moins sécurisés. Et que nous on continue à acheter et utiliser ces modèles ???

avatar 0MiguelAnge0 | 

@XiliX

Encore un lobotomisé! Si Apple n'avait pas sortir l'i8, d'accord mais là c'est de la mauvaise foi hallucinante.

avatar XiliX | 

@0MiguelAnge0

"Encore un lobotomisé! Si Apple n'avait pas sortir l'i8, d'accord mais là c'est de la mauvaise foi hallucinante."

Expliques moi où est la faille dans mon explication ??? Aucune, parce qu'il n'y en a pas.
Il y a un modèle moins sécurisé, 1/50000quand même. Et un modèle plus sécurisé, 1/1000000.
Comme dans l'industrie d'automobile...

Tu arrives à réfléchir ??? NON ! Bah c'est normal, c'est toi en fait qui est complètement lobotomisé ! et tu viens de le prouver !

avatar mmmathieu | 

@1515julian

Mais attend tu l’as même pas essayer ...

avatar vlsf1 | 

"Comment est-ce que une boite comme Apple, qui depuis 2012 ne jure que par Touch ID et en l’intégrant même depuis moins d’une année dans le MacBook Pro, ose t-elle dire que Face ID est le futur pour les années à venir?! "

Ben oui en 2012 c'était l'avenir, maintenant c'est du passé.

Quand Citroën a sorti la DS, il y avait des technologies innovantes. Maintenant elles sont dépassées.

En 1984, ils disaient que la disquette était l'avenir. En 1999 ils ne mettaient pas de lecteur de disquette dans l'iMac, mais un lecteur de CD, en disant que c'était l'avenir. Etc, etc...

C'est ça l'évolution !

avatar Dodo8 | 

@1515julian

Comme d'habitude encore un bonobo qui critique et critique sans avoir même poser ses mains sur l'appareil.

avatar Drizzy3 | 

Une question me turlupine, en roulant ont fait comment ? Pas trop convaincu de se FaceId :/ étant AppleAddict depuis le 3G , la je suis hyper sceptique !

avatar Nitneuqq | 

@Drizzy3

J’espère pour toi que tu ne tueras personne en utilisant ton téléphone au volant. C’est cadeau : http://www.securite-routiere.gouv.fr/

avatar Drizzy3 | 

@Nitneuqq

Façon de parler , je l’ai accrocher sur l’aération et avec le Touch ID, havait juste à mettre ton doigt tout en regardant la route , tu c en fessant 2000km par semaine , je pense être assez bien placer pour parler de sa , le Face Id va poser pas mal de problème car il faudra toujours être en face .

avatar mmmathieu | 

@Drizzy3

Non pas en face ... relis l’article, il faut regarder LA face du téléphone mais pas face à face obligatoirement

avatar iDanny | 

@Drizzy3

"en fessant 2000km par semaine"

Tu es acteur porno SM itinérant ? ???????

avatar ckermo80Dqy | 

@Drizzy3

En roulant, tu regardes la route et tu ne réponds pas, le minimum pour éviter d’assassiner celui qui vient en face. Ou à la rigueur Plans ou Waze et là pas besoin de dévérouiller.

avatar NikoLeGaulois | 

@Drizzy3

Le téléphone étant interdit au volant, la question ne se pose même pas.

avatar Finouche | 

@Drizzy3

On ne doit pas utiliser un smartphone au volant, c’est pourtant simple !
Un motard.

avatar deltiox | 

@Finouche

Normal
Les motos n'ont pas de volant

J suis sorti

avatar Malvik2 | 

Ce qui me déçoit énormément perso avec Face id c'est ce fichu doigt à apposer pour le home screen...c'est complètement con, au final le processus revient au même d'avoir une espèce de touch id sous l'écran, la rapidité en moins.

Pourquoi diable ce choix? On dit que Face id n'a pas les défauts de Touch ID, comme par exemple l'impossibilité d'ouvrir l'iPhone avec des gants de motos ou un doigt mouillé, mais la du coup ça revient au même...puisque sans ce fameux doigt l'iPhone restera sur l'écran verrouillé !

avatar rolmeyer | 

@Malvik2

Il y a mieux, le doigt doit aller tout en bas et pour des petites mains ce sera un problème. Comme les contours du haut et du bas ont été supprimé, il faut désormais poser son doigt plus haut pour le volet du haut et plus bas pour faire le swipe. Bref c'est gênant à une main, pour des petits doigts. Bon on ne va pas crier que l'iPhone X est de la merde comme je l'ai vu, mais je crois que des corrections devront être faits lorsque ce genre d'écran sera entré dans les usages. MBKHD a bien décrit ce petit soucis dans sa vidéo. L'usage de Touch ID s'est amélioré au fil du temps, je n'ai aucun doute que celui de FaceID par ajustements le sera aussi. J'espère juste que la production en masse de ces écrans et composants fera baisser le prix, parce que dans un contexte général de baisse de prix, on voit complètement l'inverse chez Apple. Un S8 un Lg G6 et bientôt un V30 pourra être obtenu à 500 euros. Curieux de voir à combien Google va vendre son pixel XL.

avatar marenostrum | 

non pas besoin de partir du bas. suffit de tirer vers le haut, sur iOS 11. même le doigt posé au haut de l'écran ça marche.

avatar Memnock | 

@rolmeyer

Le Samsung Galaxy Note 8 est vendu au même prix que le iPhone X

avatar Chris K | 

@Malvik2 : Il n'est pas impossible que ça soit un choix purement ergonomique. J'imagine que cette fonction a été testée auprès d'utilisateurs. Il peut être en effet assez déconcertant de voir le téléphone se mettre sur l'écran d'accueil sans qu'on lui ai rien demandé. Le geste ajoute une dimension interactive : c'est moi qui déverrouille l'écran d'accueil. Psychologiquement ça pourrait avoir un côté rassurant. Peut-être que ce geste supplémentaire disparaîtra au fil du temps qui sait.

avatar Vanton | 

@Chris K

C'est tout à fait possible. Et je trouve ton hypothèse sur le besoin de contrôle assez intéressante.

avatar MarcMame | 

@Vanton

"C'est tout à fait possible. Et je trouve ton hypothèse sur le besoin de contrôle assez intéressante."
-------
Je ne le pense pas.
Il est nécessaire d'interagir parce que sinon l'écran de verrouillage n'a plus aucune raison d'être.

avatar Vanton | 

@MarcMame

L'interaction c'est le fait de regarder le tel.
On verra si ça marche vraiment bien quand il n'est pas en face du visage mais pour le moment dans toutes les démos que j'ai pu voir les gens mettaient vraiment le tel en face d'eux. C'est déjà une action en soi. Ça n'est pas naturel de prendre cette positon selfie, en tout cas pas pour moi.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR