Les analystes persistent et signent sur les ventes en berne de l'iPhone X

Florian Innocente |

Le divorce dure entre Apple qui s'attend à un prochain trimestre fiscal en progression et des groupes d'analystes qui décrivent des ventes de la locomotive iPhone X moins bonnes qu'escompté sur cette même période (de février à avril).

Le cabinet d'analyses Nomura a revu à la baisse ses estimations de ventes d'iPhone X sur cette période, rapporte Business Insider, avec une fourchette de 8 à 12 millions d'unités au lieu de 13 à 18 millions précédemment.

En cause, les prix élevés des deux versions du X, des clients qui gardent leur téléphone plus longtemps ou qui se tournent vers l'offre en modèles reconditionnés. L'année 2018 s'annoncerait comme étale en comparaison de l'année 2017 (216 millions vendus), sans progression très significative des volumes de ventes. Nomura table sur 221 millions d'iPhone écoulés en 2018 (ce matin, DigiTimes parlait de commandes en écrans de la part d'Apple totalisant entre 230 et 270 millions d'unité, tous modèles compris).

Même son de cloche chez le cabinet Longbow Research qui cite lui-aussi des sous-traitants confrontés à des volumes de commandes rabotés et pas seulement parce que ce trimestre est traditionnellement plus plan-plan que les autres. À nouveau il est fait état d'un début d'année plus morose que prévu, une situation qui se poursuivrait tout au long de l'année. Longbow Research mise sur 219,4 millions d'iPhone vendus cette année.

Le cabinet tempère quelque peu en observant une reprise des ventes d'iPhone 8 et fait le constat d'une morosité partagée par les concurrents d'Apple. Fin février, le patron des mobiles chez Samsung disait constater déjà une « importante stagnation des ventes » (lire aussi Prévisions de précommandes décevantes pour le Galaxy S9). La sortie d'un iPhone SE 2 pourrait réveiller un peu ces pronostics pessimistes mais la réalité de ce modèle reste hautement spéculative.

Fin janvier déjà, le Wall Street Journal et le Nikkei avaient chacun tiré la sonnette d'alarme en écrivant que le volume de commandes d'iPhone X avait été divisé par deux pour ce trimestre, bien plus que la réduction à laquelle on peut s'attendre pour ce moment de l'année. Au début de janvier, c'est l'analyste Ming-Chi Kuo qui revoyait déjà à la baisse ses prévisions de ventes pour le X.

Apple de son côté n'avait pas fait montre d'une grosse inquiétude. Durant la présentation des résultats du 1er février, son directeur financier espérait pour les trois mois à venir un CA compris entre 60 et 62 milliards de dollars, c'est à dire une croissance de 13 à 17 % sur l'année précédente.

avatar jazz678 | 

C’est prometteur je trouve...
Ces mêmes analystes et autres prédicateurs avaient tablé sur un arrêt pur et simple de la production d’iPhone X, tellement les ventes seraient décevantes, de « source plus que fiable » (il faudrait d’ailleurs qu’ils expliquent ce que ça veut dire)

avatar Carbonized | 

Ils parlaient de l'iPhone X 2017, qui serait remplacé par 3 nouveaux modèles en 2018, je ne vois pas ce que cela a d'extraordinaire, Apple l'a déjà fait par le passé.

avatar C1rc3@0rc | 

@
«C’est prometteur je trouve...»

Bel exemple de la methode Coué dans toute sa splendeur, ou peut etre simple deni de la realité.

Des reductions de production de -40% a -60% pour l'iPhone X a la place de ventes qui devaient faire un supercylce... non, ce n'est pas prometteur.

Et puis tu melanges tout, l'abandon de l'iPhone X c'est en septembre 2018 - soit un peu moins de 10 mois de duree de vie effective - qu'il en est question. Non pas a cause des mauvaises ventes mais parce que l'iPhone X est une anomalie, un modele hors serie qui serait sans landemain et sans successeur... et cela depuis le depart.

Est ce qu'Apple s'est planté une fois de plus avec un nouveau produit post Jobs? Tout dépend en réalité des objectifs de ventes initiaux.
La seule chose qui est certaine c'est qu'Apple avait des commandes excédentaires par rapport a la demande et que sur 2 trimestre consécutif Apple réduit significativement ses commandes.

Pour le reste on verra bien a la publication des 12 mois precedents qu'Apple doit effectuer en fin d'exercice chaque annee et qui est le veritable indice de tendance en terme de consommation.

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Des reductions de production de -40% a -60% pour l'iPhone X a la place de ventes qui devaient faire un supercylce... non, ce n'est pas prometteur. »

Je ne sais pas d’où tu sors ces - 40% à -60% de production réduite. Il ne me semble pas avoir vu de communication officielle dans ce sens.

« Et puis tu melanges tout, l'abandon de l'iPhone X c'est en septembre 2018 - soit un peu moins de 10 mois de duree de vie effective - qu'il en est question. Non pas a cause des mauvaises ventes mais parce que l'iPhone X est une anomalie, un modele hors serie qui serait sans landemain et sans successeur... et cela depuis le depart. »

Ça c’est ta conclusion et ton analyse. Il arrêteront certainement l’iPhone X tel qu’il existe aujourd’hui mais ça ne sera pas parce que ce n’était que le caprice d’un moment (tu utilises le terme d’anomalie) comme tu veux le faire croire. C’est un produit qui préfigure l’avenir de l’iPhone et comme tout (très bon) « prototype », les prochains modèles en seront des déclinaisons. J’en prends le pari avec toi.

« ...et cela depuis le départ »
Ah? C’est ce que apple avait dit ? : on vous propose cette anomalie qui sera sans lendemain et sans successeur ?
J’ai dû louper ce passage lors du Keynote

« Est ce qu'Apple s'est planté une fois de plus avec un nouveau produit post Jobs? Tout dépend en réalité des objectifs de ventes initiaux.
La seule chose qui est certaine c'est qu'Apple avait des commandes excédentaires par rapport a la demande et que sur 2 trimestre consécutif Apple réduit significativement ses commandes. »

Comme nous n’aurons pas connaissance des prévisions de vente initiales de ce modèle, ne nous lançons pas dans des spéculations à 2 balles.

« Pour le reste on verra bien a la publication des 12 mois precedents qu'Apple doit effectuer en fin d'exercice chaque annee et qui est le veritable indice de tendance en terme de consommation. »

Exact. Mais même là nous n’aurons pas le split par modèle, donc...

avatar ovea | 

@jazz678

Exact !
Quoi qu'on en dise, Apple aura tout le bénéfice de balayer sous le tapis les chiffres sur l'X.

Donc rien de scientifique … juste peut-être un peu économique … mais, là on est déjà dans l'avis, donc on dit ce qu'on veut, comme tous ces prix (pas vraiment Nobel) d'économies.

avatar hankmclovin | 

"Ces mêmes analystes et autres prédicateurs avaient tablé sur un arrêt pur et simple de la production d’iPhone X, tellement les ventes seraient décevantes, de « source plus que fiable » (il faudrait d’ailleurs qu’ils expliquent ce que ça veut dire)"

Personne n'a dit ça sauf les 3 chinois qui prédisent à la calculatrice.

"C'est prometteur"

Oui bien-sûr, d'ailleurs les travaux sur le vaccin du sida sont "prometteurs" aussi.

avatar jazz678 | 

@hankmclovin

« Oui bien-sûr, d'ailleurs les travaux sur le vaccin du sida sont "prometteurs" aussi. »

C’est le passage obligé de toute recherche n’est-ce pas?
Comme dit dans une pub célèbre « je l’aurai un jour... »

En fait le côté prometteur que j’évoquais était un trait sarcastique à destination des analystes qui prédisaient un arrêt de la production d’iPhone X l’année dernière et qui n’évoquent plus qu’une baisse des ventes. Je voulais juste souligner leur côté plus nuancé maintenant.

Mais bon...ce n’est pas passé comme je voulais 😊

avatar Androshit | 

221 millions ?! En gros un terrien sur 30 achèterait un iPhone en 2018 ?! 😵

avatar jazz678 | 

@Androshit

Bravo pour ce réveil tardif 😊

avatar noooty | 

@Androshit

Gloups oui, je n’avais pas pensé à ce calcul. Et c’est plus qu’impressionnant, 1/30 de la population.

avatar C1rc3@0rc | 

@Androshit

«221 millions ?! En gros un terrien sur 30 achèterait un iPhone en 2018 ?! 😵»

Oui, sachant que dans le meme temps 1/4 de la population mondiale s'equipe d'un telephone Android et qu'Android continu a augmenter ses PDM...

La question n'est pas de savoir si le mobile est une reussite industrielle... c'est une des plus grosse et rapide reussite de l'Histoire. La question est de savoir quelle est la duree d'existence, post croissance, de ce produit.

Ce que l'on observe depuis 2 ans et qui est decrit par les economistes depuis plus de 5ans c'est que le marché serait saturé et que la croissance est terminée
On va donc entrer dans un cylce de renouvellement et la c'est la bataille de la fidelisation qui va commencer. Donc systeme de renforcement de la captivité, obsolescence programmée pour compenser l’allongement du cycle de renouvellement, augmentation des tarifs,...
Bref a peu pres la meme recette que l'automobile, mais en plus rapide.

La question de fond etant de savoir quand va s’arrêter la vie du mobile et par quoi il sera remplacé. Et la aussi on voit que c'est la grande inconnue, toutes les tentatives et expérimentations de trouver un relai de croissance ont echoué.

avatar ovea | 

Personne ne s'étonne de l'iPhone flambant neuf, ou des pièces détachées fournis lors d'une voir trois ou quatre réparation ?

Ça fait une puissance de deux sur vos calculs foireux d'inverses :
⅓x⅓ ou ⅕x⅕, ça fait ⅓² ou ⅕²

avatar JOHN³ | 

Les prix ne redescendront jamais, dans 10 ans le prix de l’iPhone aura encore possiblement doublé comme ces 10 dernières années.

J’aime pas trop les analystes ni même les gens qui suivent Apple depuis bien trop longtemps, ces mêmes individus qui ne voient peut être pas le tournant de la marque au début des années 2010 en s’affichant au niveau de Hermes, Hilton, Porsche ans co. Et qui continuent leur propagande des prix et réclament des SE 2.0 ...

avatar C1rc3@0rc | 

@JOHN³

« le tournant de la marque au début des années 2010 en s’affichant au niveau de Hermes, Hilton, Porsche ans co. »

Apple s'est positionné dans l'onereux de maniere claire lors de la creation du Macintosh en 1984. Mais ce n'etait alors pas une logique de marque de pseudo-luxe, mais une question d'innovation et de différentiation. Le prix de la qualité et de la productivité.

Est survenu l'ere Sculley - ex monsieur Pepsi - qui a fait d'Apple une marque de produits industriels a la derive et qui s'est terminé en 1997 avec le rachat de NeXT.
Jobs a alors repris la recette du Mac pour ressusciter Apple, et en a refait un leader d'innovation.

La transformation que tu evoques a demarré avec le Mac Pro Poubelle, en 2013. Les produits ont perdu progressivement en performances, en ergonomie, en fonctionnalité,...

on a alors vu disparaître le principe écosystème informatique remplacé par un classique catalogue de produits marketing ciblant des part de marché a pouvoir économique de plus en plus important, une logique de compétition et redondance de fonctions dans les produits et une sortie du secteur informatique clairement claironné avec l'Apple Watch - premier produit exclusivement vendu pour etre un produit de bijouterie de luxe et pas un ordinateur ni meme un device !

Derriere cette transformation il y a Ive, sa détestation du Mac - et de l'ordinateur en général - et ses principes aussi archaïques que classiques du produit d'apparence et jetable.

avatar Malum | 

Quand cesserez-vous de faire de la désinformation bas de gamme ?
iPhone de 2007 499 $
iPhone SE 2018 10 fois plus performant 349 $ soit 30 % de moins.
Oui mon gars vous mentez honteusement. En 10 ans le prix de l'iPhone a baissé et non augmenté. Votre malhonnêteté intellectuelle est à l'aune de vos remarques agressives et mensongères.
Vous comparez pour valider votre mensonge le prix du tout dernier haut de gamme au premier qui était aussi un téléphone infiniment moins performant que l'entrée de gamme Apple. Et même là c'est tellement faux que cela fait peur 499 $ X 10 = 4 990 $ soit 3,3 fois le prix du X.
Osez de tels mensonges sans honte et de façon répétitive est un trait de caractère commun aux escrocs à la petite semaine.

avatar ovea | 

Bref ! Aucun intérêt… si c'est pour voir ce qu'Apple va se calter dans le porte monnaie sans aucune reforme de structure.

avatar inumerix | 

C'est vrai que ce chiffre est assez délirant sachant que 80% (grosso modo) des terriens ne peuvent pas se le payer.

avatar occam | 

@inumerix

"sachant que 80% (grosso modo) des terriens ne peuvent pas se le payer"

Apple s'en fiche, sachant que de toute façon ils ciblent les 20% supérieurs de la distribution de Pareto. C'est un des cas — assez rares — où la loi de Pareto mérite amplement son sobriquet de « loi des 80 - 20 ».
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Pareto_(probabilités)

avatar C1rc3@0rc | 

@occam

Fait assez amusant, lorqu'on lit l'ancienne bible du developpeur Apple -Inside Macintosh- ou il est evoqué sans cesse que le produit doit etre conçu pour 80% des utilisateurs, et qu'il doit etre ensuite adapté pour etre utilisable par les 20%...
Une approche de la conception et de l'ergonomie qui avait des resultats bien differents de l'approche marketing en place depuis quelques annees, on l'on se pose surtout la question de l'apparence et des details cosmetiques... loin de la fonctionnalité.

avatar occam | 

@C1rc3@0rc

"l'ancienne bible du developpeur Apple -Inside Macintosh- "

Inside Macintosh était effectivement aussi mon livre de chevet — devenu table de nuit aux alentours du volume VI — quand je développais encore pour Mac.
Consulter les scans que j'en ai gardé est un travail de mémoire qui fait mal aujourd'hui, surtout depuis quelques versions de macOS. Combien de principes abandonnés, combien de bonnes intentions galvaudées, combien d'oeuvres de pionniers piétinées.
Mais il me suffit de prendre en main Kernighan et Pike (The UNIX programming environment), mon vieux paperback rafistolé sans couverture, ou The Art of UNIX Programming d'Eric S. Raymond (déjà la version numérique) pour me désoler davantage : ce n'est pas seulement l'UI qui souffre, c'est toute la charpente Unix qui est menacée de putrescence. Et ça, c'est impardonnable.

avatar ovea | 

Ça en fait des tatous

avatar stefhan | 

Ils oublient aussi les personnes qui ne veulent pas des phablettes.

Pour preuve, j’attends activement un iPhone taille humaine, un « SE 2 qui pourrait réveiller un peu ces pronostics pessimistes ». Il est juste dommage que « la réalité de ce modèle reste hautement spéculative. »

avatar ovea | 

Un p'tit outil, bien plus réactif … enProfil

C'est pure spéculation

avatar doudee | 

Mon iPhone 5C étant HS, j’ai acheté un iPhone X 256 go silver et je ne regrette pas du tout mon choix. Il est magnifique.

avatar OxoCreations | 

@doudee

J’ai fraîchement acheté mon X ce week-end aussi. Quelle bombe après 4ans de mon 6 plus !

avatar webHAL1 | 

@OxoCreations
« Quelle bombe après 4ans de mon 6 plus ! »

Ou disons plutôt : grand maximum 3 ans et demi, puisque l'iPhone 6 et le 6 Plus sont sortis le 19 septembre 2014.

avatar OxoCreations | 

@webHAL1

L’homme est pointilleux mais c’est exact :) en tout cas le bon en avant est plus que sensible ! Et encore je suis en bêta de 11.3

avatar TrollMan06 | 

@doudee

Ça c'est de la rentabilité ! 👍

avatar C1rc3@0rc | 

@doudee

«Mon iPhone 5C étant HS, j’ai acheté un iPhone X 256 go silver et je ne regrette pas du tout mon choix. Il est magnifique.»

Tu veux dire que tu es passé du modele d'entree de gamme créé a la demande des operateurs telecom au summum du modele hors gamme comme ça?

C'est un peu comme passer d'une Lada 110 a une Tesla serie 3...

En fait tu serais passé du 5C a n'importe quel porte etendard de chez Samsung, Xiaomi, Huawei, LG, Google,..., Apple,... tu aurais eu la meme difference.

Mon frangin vient lui de passer d'un 5C a un Xiaomi Redmi 4 et il est scotché par la puissance, la simplicité, l'autonomie et la fluidité de l'appareil...

avatar adixya | 

Non mais on en est la : “je vais te prouver que tu n’aimes pas vraiment ton iphone X parce que c’est iphone X, mais parce que tu n’es pas lucide et parce que ça me fait mal au cul que quelqu’un chante les louanges de ce que je considère etre une heresie de l’existence”

Mec : va te faire soigner, et vite

avatar ovea | 

@doudee

Sans se poser la question, à 100% sûr, tous les nouveaux son nouveaux et plus puisss… plus , valeureux

avatar spece92 | 

C’est leur boulot de donner de mauvaises nouvelles pour faire baisser le titre quand y a besoin ou de bonnes quand il faut le faire monter : sinon y aurait que les résultats trimestriels pour faire osciller le titre.

avatar ovea | 

@spece92

Une demi-saison, part quatre

avatar alan1bangkok | 

Bon je vais me servir un morceau de St Nectaire moi

avatar Bruno de Malaisie | 

@alan1bangkok

Tu as du Saint Nectaire à Bangkok????

avatar ovea | 

@alan1bangkok

Mééé … No_On !

avatar bl4ckduck | 

Les analystes voudraient toujours plus de CA donc plus de volumes de vente. Je ne pense pas qu’Apple cherche le volume au détriment de sa marge. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de constructeurs qui arrive à gagner autant d’argent avec « si peu de téléphones »

avatar C1rc3@0rc | 

@bl4ckduck
«Les analystes voudraient toujours plus de CA donc plus de volumes de vente. »

Les analystes analysent un produit et un marché en fonction des données qu'ils ont et donnent un ensemble d’informations qui seront interpretées par ceux qui en ont besoin.

Lorsqu'un analyste demontre que le prix de vente d'un iPhone c'est 3 fois son cout de production ça donne une information aux financiers qui peuvent alors etablir la rentabilité du produit.

Quand un analyste fait echo d'une baisse de commande de 60% sur le prochain trimestre cela indique au financiers que le benefice va subir a la fois une chute de vente mais aussi un cout de stock.

Apres le financier va speculer sur la variation du benefice, du CA, du cours de l'action - cours qu'il définit - a partir des données soumises par des analystes.

L'analyste ne veut rien, il produit de l'information...

«je ne pense pas qu’Apple cherche le volume au détriment de sa marge.»
Ben Apple met sur le marché annuellement entre 200 et 260 millions d'iPhone, cela depuis des annees.
Ce volume c'est la population du Brésil (a minima) a celle de l’Indonésie (a maxima).
C'est deja enorme comme marché.

Apres il y a des contraintes de volumes par rapport a la rentabilité. Il y a des seuils, c'est pas une progression lineaire. Dans certains cas la rentabilité maximale demande de rester sous un seuil au-dela du quel les cout de production "mangent" la marge.

Apple doit jongler avec cela, sachant que Cook a la base c'est un génie de l'optimisation du cout de production et un specialiste du flux tendu.
Le flux tendu demande de pouvoir anticiper tres precisement les volumes de demandes afin de preparer une production violente et sporadique. Plus le volume est gros plus la charge a un instant T de production va etre violente. Et il faut des sources et infrastructures capables d'encaisser. Aujourd'hui il y a que la Chine qui soit capable de ça, et encore c'est a son maximum...

avatar alfatech | 

@C1rc3@0rc

"Lorsqu'un analyste demontre que le prix de vente d'un iPhone c'est 3 fois son cout de production ça donne une information aux financiers qui peuvent alors etablir la rentabilité du produit."

Arrêtes d'insister avec ces bêtises......Ces coûts n'incluaient pas tout ce qui tourne autour, d'ailleurs l'analyste en question l'a lui même avoué.

avatar pridourac | 

Je pense aussi que les possesseurs d’iPhone comme beaucoup revendaient leur ancien modèle pour passer au nouveau...Mais du fait de problèmes récurrents de batterie et de ralentissement provoqué, ces switchers comme moi-même subissent une décote accentuée par rapport aux années précédentes avec un prix d’achat en neuf pour le nouveau modèle plus élevé. Les acheteurs de modèles précédents d’occasions n’ont plus ce gage de fiabilité presque sans faille que procurait la marque...Même d’occasion un iPhone se revendait vite et à un excellent prix pour le vendeur...Ça c’était avant. Du coup on met plus de temps à le vendre, presque bradé, avant de rajouter un beau billet pour le dernier modèle.

avatar stefhan | 

@pridourac

Exactement

avatar rikki finefleur | 

Tant mieux que les ventes s'effondrent pour apple et samsung sur leur phone > 1000e
Les prix sont devenus n'importe quoi sur les smartphones.

avatar ovea | 

@rikki finefleur

FiN de Cycle … tout le monde se sert, et en premier … Appel !/

avatar waldezign | 

iPhone 6, out. iPhone X, in ! Je volais en Spitfire ces derniers temps, me voilà en X wing... nouvelle ergonomie adoptée en 10 mn, c’était bien relou le bouton, en fait! :)

avatar Crkm | 

C’est une excellente nouvelle. Jerky va enfin subir le retour de bâton tant mérité.

CONNEXION UTILISATEUR