Les Apple Store acceptent la réparation d'iPhone contenant des batteries non Apple

Florian Innocente |

Depuis le 28 février les Apple Store acceptent de réparer des iPhone dont la batterie avait été remplacée en dehors du circuit des réparateurs agréés.

C'est un changement de pied notable car cette pièce était l'une des rares à pouvoir justifier un refus de service par les techniciens Apple. Notamment pour des raisons de sécurité. Pour le client c'est une bonne chose, il peut bénéficier d'une intervention effectuée par un personnel qualifié, avec une batterie garantie par Apple.

Cette souplesse s'accompagne néanmoins d'une application plus stricte de consignes déjà existantes. Précédemment, il arrivait qu'au moment de la réparation, le technicien constate que l'iPhone contenait une batterie d'origine non-Apple. Normalement ce contrôle est fait au Genius Bar, lors de la prise en charge d'un téléphone. Si cette vérification avait été omise ou bâclée, le Store avait tendance à remplacer l'iPhone et à ne facturer au client que le coût équivalent à un simple changement de batterie.

Les magasins pouvaient être tout aussi coulants, et aller dans le sens du client, pour un écran de tierce-partie qui n'aurait pas été signalé par le client ni détecté lors du diagnostic.

Les conditions générales de réparation précisent qu'Apple peut retourner un produit sans le réparer si la panne est liée à des pièces qui ne sont pas d'origine. Une clause qui n'était pas appliquée avec la plus grande vigueur, nous a dit un technicien, mais les choses vont maintenant changer.

D'un côté Apple accepte de réparer des iPhone aux batteries venues d'ailleurs, en contrepartie le cadre de ces réparations est plus sévère : « Si on ne parvenait pas à retirer une batterie sur un téléphone qui avait un problème de batterie, on replaçait l’unité complète au prix de la réparation de la batterie (49 € ou 69 € selon le modèle). Avec une batterie de tierce-partie ce ne sera jamais le cas. Le remplacement sera facturé au tarif complet de l’unité. ».

Les batteries s'ôtent au moyen de languettes que l'on tire pour détacher cette pièce mais il arrive que cela ne fonctionne pas, ou que ces languettes aient été abîmées par un réparateur brouillon. Les iPhone ont deux languettes (dans le X par exemple) voire quatre. Ici un iPhone 8, image iFixit

Ce technicien rappelle en outre que le prix communiqué sur devis ne tient pas compte d'éventuelles découvertes, une fois l'iPhone ouvert. S'il s'avère que l'écran ou la batterie ne sont pas d'origine, il y aura des frais supplémentaires. Autant jouer la carte de la transparence dès le moment où l'on confie son téléphone, s'il a fait l'objet de précédentes interventions.

Ce changement dans la politique de prise en charge en inquiète certains. L'un d'eux fait valoir que les batteries installées par des tiers sont potentiellement plus à risques : « Il est déjà arrivé (quand les tests plantaient) qu'on ne détecte pas la batterie tierce, puis qu'à l'ouverture elle se mette à gonfler ou à faire court-circuit et grille la carte-mère. Double problème : à qui la faute pour l'appareil et à qui la faute pour le technicien si celui-ci a un accident ».

Un avis que ne partage pas complètement l'un de ses collègues. Il ne minimise pas les risques possibles mais il évoque des consignes particulières pour ces batteries tierces (qui rallongent l'intervention) et les formations et certifications obligatoires offertes aux techniciens.

[MàJ] : cette nouvelle procédure est contestée par la section syndicale CFDT d'Apple Retail France. Dans un tweet, elle déplore que le CHST d'Apple Retail (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des conditions de Travail) n'ait pas été consulté préalablement puisque cette nouvelle politique soulève des questions de sécurité pour le personnel.

D'après deux contacts, cette décision de prendre en charge ces batteries tierces a été pour le moment suspendue.

avatar corben | 

La loi autorise dans tous les domaines l’utilisation de pièces détachées non d’origine, l’informatique ne devrait pas faire exception et plus particulièrement Apple

avatar Classic160 | 

@corben

La loi autorise aussi Apple à ne pas intervenir sur des appareils si ils n’ont pas envie d’intervenir dessus, pour la sécurité de leur techniciens

avatar House M.D. | 

@corben

On ne parle pas d’empêcher les clients de mettre des pièces non d’origine, mais de refuser une intervention en cas de risques, ou de rajouter des coûts si des composants ne sont pas d’origine et compliquent la réparation. Apple est dans la logique et dans son droit. Un garage peut refuser de réparer votre voiture si elle met en danger son technicien, et en plus, elle peut aussi remonter le coût de la main-d’œuvre si les pièces que vous avez installé l’y obligent.

avatar bonnepoire | 

C’est un peu facile. Tu vas chez le premier venu qui te fait payer moins cher et qui defonce ton téléphone. T’as un téléphone où il manque des vis, ou t’as de la colle partout et puis ta vas gentillement chez Apple pour récupérer la réparation de la honte?

T’as lu l’article au moins?

avatar evrad002 | 

J’ai un IPhone 6S qui pour des raisons budgétaires a été acheté fin 2017 à 369€(reconditionner bakcmarket)avec une batterie non officielle (tester en IConcept )mais je ne suis pas sur de l’origine de l’écran .Je veut faire réparer ma batterie en l’envoyant car je suis en zone rurale .Et-ce que Apple vas me changer l’écran ou pas sachant que je n’ai pas les moyens de mettre 60€ pour la batterie (avec transport)plus l’écran(180€) car pour ce prix j’ai un iPhone 6S occasion ?

avatar reborn | 

@evrad002

Pourquoi changer l’écran ?

avatar evrad002 | 

@reborn

Je ne veut pas le changer mais des fois Apple quand il voit une batterie ou un écran pas original il le remplace et justement je veut savoir si il le ferait !

avatar Classic160 | 

@evrad002

Si l’écran n’est pas original il y a des chance qu’Apple te le facture, pour la simple et bonne raison et que si les techniciens le casse pendant réparation, ce sera à tes frais et non au frais d’Apple.

avatar evrad002 | 

@Classic160

Merci de l’information

avatar Clément34000 | 

C’est une très bonne chose pour les possesseurs

avatar Clément34000 | 

J’espère pour leur réputation qu’ils ne se retrouvent pas avec de plus en plus de batterie défaillante fournit par des réparateurs douteux pratiquant forcément des prix en correspondance... puisque tout le monde va faire l’amalgame, comme il se fait déjà aujourd’hui

avatar Juju67 | 

Ma mère s'est vue refuser un changement de batterie y a 2 semaines car celle en place n'est pas d'Apple et il s'éteint à 15%. Ca voudrait dire maintenant qu'Apple lui remplacera sa batterie alors que celle-ci n'est pas de chez eux?

avatar Florian Innocente | 
Oui, sauf que dans l'immédiat non tant que la procédure n'a pas été avalisée.
avatar Juju67 | 

Avalisée?

avatar Florian Innocente | 
Quand cette nouvelle procédure aura été acceptée par le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des conditions de Travail d'Apple Retail France (cf la mise à jour à la fin de l'article).
avatar celtik44 | 

En tout cas à L’Apple store des Champs, ils ont refusé de changer ma batterie qui était pas d’origine ... 3 h d’attente pour rien 🤬

avatar Fifouilles | 

Ahhh, nos bons vieux syndicalistes ...

avatar SyMich | 

Ils jouent leur rôle de protection des salariés !
Leur réaction n'a rien d'étonnant. Il y a peu, Apple expliquait qu,intervenir sur une batterie tierce présentait des risques majeurs pour la sécurité de leurs techniciens, ces batteries étant des bombes ambulantes.... et tout à coup, sans aucune justification (nouvelles procédures d'intervention? Nouveaux outils permettant d'intervenir sans risque? Que sais-je encore....) Apple décide qu'il est tout à fait possible d'intervenir sur ces batteries.
Il est logique que le CHSCT (même s'il ne s'appelle plus ainsi) pose des questions et bloque le déploiement de cette nouvelle politique tant qu'ils n'ont pas de garantie que ça n'expose pas les techniciens à des accidents.

avatar Fifouilles | 

@SyMich

A partir du moment où tu ouvres un téléphone et que tu touches à la batterie, qu’elle soit Apple ou NoName tu dois dans tous les cas être équipé. Le sujet n’est donc pas de savoir si c’est une batterie officielle ou pas mais s’ils sont équipés lorsqu’ils effectuent ces opérations. Une batterie Apple est aussi dangereuse qu’une autre marque.

avatar SyMich | 

Je ne fais que rappeler ce qu'affirmait Apple il y a encore très peu de temps pour justifier qu'ils refusent de prendre en charge en SAV, un iPhone ou iPad ayant une batterie non officielle.

avatar pagaupa | 

Fourbe comme est cette boite, je sens l’entourloupe...

avatar SyMich | 

Pas d'entourloupe à mon avis... c'est juste qu'Apple doit régulièrement lâcher du lest sur leur politique de SAV s'ils ne veulent pas se faire imposer d'autoriser complètement les réparations hors de leur réseau avec à la clé, l'obligation qui pourrait leur être fait de vendre les pièces détachées d'origine aux entreprises de SAV tierces.

avatar zearnal | 

J'y vois un assouplissement de la politique client de la part d'Apple. Il semblerait bien que la baisse des ventes fasse un peut cogiter du côté de Cupertino.

avatar Jeremy28 | 

Ça c'est vraiment une bonne nouvelle, j'espère qu'ils iront encore plus loin dans cette démarche. On veut bien s'équiper des derniers joujoux de la pomme mais en contrepartie il faut qu'ils soient un peu plus flexible sur les réparations.
Jérémy de https://www.kiwiweb.fr

avatar luckboyme | 

J'y vois un assouplissement de la politique client de la part d'Apple. Il semblerait bien que la baisse des ventes fasse un peut cogiter du côté de Cupertino. https://www.stepperbest.com/

CONNEXION UTILISATEUR