Certifié reconditionné #1 : de l’usine au client, les métiers du reconditionnement

Anthony Nelzin-Santos |

Entre Back Market et Smaaart, ou entre Recommerce et HelloZack, il y a un monde. Ce n’est pas une question de notoriété : les entreprises les plus discrètes sont parfois les plus importantes. C’est plutôt une question d’activité : toute une industrie s’est constituée autour des reconditionneurs. Pour bien commencer notre dossier sur le marché français du reconditionnement de smartphones, définissons donc les termes.

Reconditionneur : le savoir-faire industriel de la refabrication

Le reconditionnement, dit le dictionnaire, est l’action de « conditionner à nouveau ». Parfois, l’opération se limite effectivement au re-conditionnement, c'est-à-dire le réemballage d’un appareil comme neuf. « Nous achetons beaucoup de produits presque neufs, sur lesquels nous n’effectuons pas de reconditionnement esthétique », nous explique Yoann Valensi, cofondateur de Certideal.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen