Le smartphone, premier support de lecture numérique

Anthony Nelzin-Santos |

Le smartphone s’impose comme le support le plus utilisé pour lire des livres numériques et écouter des livres audio. C’est le principal enseignement du onzième baromètre des usages du livre numérique, réalisé par Médiamétrie et présenté par le Syndicat national de l’édition (SNE), avec la Sofia et la SGDL.

Image Malcolm Lightbody (Unsplash).

Pour la deuxième année consécutive, le smartphone prend la tête du classement des supports de lecture de livres numériques (42 % des lecteurs) et d’écoute de livres audio (52 % des auditeurs). Si l’ordinateur portable est maintenant détrôné, il se maintient devant les tablettes (33 % des lecteurs) et les liseuses (28 % des lecteurs). L’utilisation des liseuses distingue d’ailleurs les lecteurs les plus assidus, qui passent facilement du papier au numérique, qui forment un marché dans le marché.

Si le lecteur de livres numériques est « toujours plus jeune », la liseuse attire « un profil plus âgé et plus féminin », qui conserve souvent son appareil pendant plus de trois ans. Le secteur de l’édition numérique a été marqué par les confinements, qui favorisent les moments de détente avec un bon bouquin, et la fermeture des librairies, qui a « converti » certains lecteurs au numérique.

Plus de 20 % des lecteurs de livres numériques, et 26 % des auditeurs de livre audio, ont découvert ces formats en 2020. Pour autant, la part des livres gratuits a baissé, et le nombre de lecteurs ayant acheté plus de dix ouvrages a augmenté. Un peu moins de 14 millions de Français ont déjà lu un livre numérique, et près de 10 millions ont déjà écouté un livre audio, support en plein essor.


avatar hervemac | 

Lire sur un smartphone c’est impossible, ça brûle vraiment les yeux à un moment donné, le mieux reste le livre papier ou le kindle.

avatar pim | 

@hervemac

Ça brûle les yeux ?! Waouh, votre ophtalmo doit halluciner grave !!!

Plus sérieusement, le problème c'est surtout que l'on maintient l'écran très proche des yeux ; l'effort d'accomodation est énorme, et l'effort aussi pour loucher est aussi anormal et très fatiguant. D'où la fatigue ressentie.

Nos yeux nous disent « stop » et il faut vraiment les écouter, car sinon on va tous se retrouver avec des problèmes musculaires. La sécheresse oculaire induite pourrait correspondre à cette impression d'œil « brûlé ».

Donc ce qu'il faut, c'est reculer l'écran, pour cela il faut un écran plus grand. La preuve, personne ne parle de se brûler les yeux en regardant la télévision, pourtant c'est trois heures par jour depuis des dizaines d'années pour la quasi totalité de la population. Car l'écran est déjà plus éloigné, les positions et les mouvements des yeux sont plus proches du repos.

avatar hervemac | 

@pim

Quand je parle de brûler les yeux, c’est une sensation de picotement. Je lisais sur iPad pendant 2/3 heures des fois et sentir le pouls dans l’œil, c’est pas ce qu’il y a de mieux. Du coup je suis passé sur un kindle et le confort est bien mieux. En ce qui concerne la TV je la regarde très peu. Ça doit être de l’ordre de 3/4h semaine.

avatar Louisgaga | 

@pim

Non c'est 3h en moyenne devant la tv.
Certains 0, d'autres 6.

Vive les livres et la lecture!

avatar Supercagne | 

J’ai un Kindle Oasis et il n’y a pas photo: c’est bien plus agréable de lire sur cette liseuse que sur iPhone ou iPad!

avatar raoolito | 

@Supercagne

sauf que « lire » ca s’applique à beaucoup plus de choses que le dernier prix du livre Inter :)

exemple tout con: les bouquins de iGen sur macos, ios, raccourcis etc..
sur kindle oasis, les videos de demonstration vont en prendre plein la face !

Ensuite on a les BDs, ben c’est bien mieux sur ecran que sur papier (oui j’ose) on peut y zoomer avoir de l’interactivité etc… Et enfin on oublie que sur les livres numeriques, une énorme partie de littérature classique est totalement disponible gratuitement, quand on j’achète en librairie on paye le papier, la couverture, te transport, etc…
Ceci étant dit, sur iphone ca dépanne, sur ipad c’est totalement jouable, sur papier c’est égalitaire :)

avatar JOHN³ | 

La lecture sur écran me donne tellement la migraine que la lecture papier me fait l’effet d’une aspirine

avatar occam | 

@JOHN³

"la lecture papier me fait l’effet d’une aspirine"

⚠️Pas d’utilisation prolongée sans avis médical !

avatar Biking Dutch Man | 

Presque tout le monda a un smartphone, ceux qui ont d-autres devices sont évidemment en moins grand nombre

avatar Franckali | 

Après pour lire des bd c’est pas top le kindle...

avatar Ali Baba | 

Quand on dit découvrir on veut dire qu’on n’en connaissait pas l’existence ? Ou plus simplement qu’on ne l’avait jamais utilisé ? Parce que dans le premier cas je trouve ça étonnant.

avatar Orion | 

Je lis depuis 4 ans sur Kindle, c'est très agréable. Je l'ai conseillé autour de moi et les gens sont satisfaits. Après, cela convient à la littérature pouvant se lire en poche. Bien entendu si j'ai besoin de lire un livre de Botanique ou d'Art je préfère de loin avoir un livre en papier.
Par contre la lecture sur smartphone je trouve que c'est inconfortable, les écrans sont trop lumineux, une liseuse c'est exceptionnel à côté.
Ah si sur smartphone j'aime bien les livres audio. Mais c'est autre chose.
Et les bandes dessinées sur iPad. Ce qui me fait dire que c'est aussi une question de format. Les liseuses sont ce qui se rapproche le plus des format poche, les iPad du format BD. Et pour tous les autres livres, le papier.

CONNEXION UTILISATEUR