L’Apple A7 violerait la propriété intellectuelle de l’université du Wisconsin

Anthony Nelzin-Santos |

La Wisconsin Alumni Research Foundation (WARF) a déposé plainte contre Apple. L’organisme de valorisation de la recherche de l’université du Wisconsin assure que le processeur A7 viole un de ses brevets sur l’amélioration de l’efficacité du traitement des instructions parallèles.

Depuis 1923, les inventions des chercheurs de l’université du Wisconsin sont transférées à la WARF, qui les traduit en brevets. Le portfolio de la WARF est imposant : on y trouvait par le passé le brevet sur l’enrichissement des aliments en vitamine D et celui sur la warfarine, et on y trouve aujourd’hui des brevets concernant la dérivation des premières lignées de cellules souches embryonnaires.

L’activité de la WARF génère d’importants revenus, reversés en partie à l’université sous la forme d’une « marge d’excellence » de près de 50 millions de dollars, servant à financer de nouvelles recherches. L’organisme n’est pas pour autant un patent-troll : il est enclin à licencier ses brevets et n’attaque que rarement en justice.

Le brevet 5,7817,52 fait toutefois figure d’exception : avant d’avoir été employé contre Apple, il avait été opposé à Intel en 2008. Extrêmement technique, il couvre la prédiction du type d’instructions que le processeur aura à traiter à partir du type d’instructions qu’il vient de traiter, afin d’augmenter la rapidité de leur exécution. Considéré comme une véritable avancée dans le traitement parallèle, il avait valu à son principal inventeur, Gurindar S. Sohi, le prix ACM SIGARCH Maurice Wilkes.

Ce brevet est d’ailleurs clairement cité dans plusieurs brevets d’Apple sur l’architecture de ses puces. La firme de Cupertino aurait refusé l’offre de la WARF de licencier ce brevet, arguant qu’elle ne traitait pas avec des « organismes externes » de gestion de portfolios. En 2009, la filiale de l’université du Wisconsin avait fait plier Intel, qui lui reverse depuis des royalties.

[Via AppleInsider]


avatar florian2010 | 
@nova il est patent que les parents de troll ne sont plus ce qu'ils étaient... Le monde change ;-)
avatar marpec | 
Et dire qu'après, les gens soutiennent Apple lorsqu'on viole un de leurs "brevets" sur un rectangle à bords arrondis...
avatar YanDerS | 
souvent... dire plutôt pas toujours http://belgium-iphone.lesoir.be/2013/12/12/samsung-perd-son-proces-contre-apple-en-coree-du-sud/ http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/07/22/97002-20120722FILWWW00112-kodak-deboute-contre-apple-et-rim.php https://www.macg.co/aapl/2013/10/le-patent-troll-wilan-perd-son-proces-contre-apple-77572 http://www.linformaticien.com/actualites/id/22307/passee-sous-le-controle-de-htc-s3-perd-ses-proces-contre-apple.aspx les procès pour violation de brevets, c'est le quotidien des patent-trollers, des entreprises, des universités, labos, etc.
avatar etbendidonc | 
@macbookeur75 : Je serai ravi et pas le seul à voir le lien d'un article qui comptabilise le nombre exact de brevets volés par chaque société, et notamment... Insulter pour insulter, c'est un peu vilain je trouve.
avatar Macriart | 
@macbookeur75 : Je te déconseille ce chemin tu va te faire allumer... Pour rebondir pense que tout travail mérite salaire donc, Apple doit reconnaître les travaux de ces universitaires à juste titre
avatar YanDerS | 
le problème n'est pas de voler des idées, c'est surtout de savoir en tirer quelque chose de neuf qui apporte des solutions encore plus pratiques et simples au quotidien Et là, y'a plus grand monde
avatar agerber | 
Ce qui est marrant c'est de voir des sociétés déposant des brevets "très légers " se faire elle même attaquer sans arrêt. On note une nette accélération dans la course aux brevets depuis 2005, procès entre grandes marques, et trolls divers. Je plains les développeurs software d'ici 5 ou 10 ans. C'est le concept de la brevitude sous fond de décrépitude en réalité :p
avatar vspatrick | 
mwarf !..
avatar guiz913 | 
Sont marrant Apple, il cite ce fameux brevet dans quand il dépose leur propre brevet, et il refuse de payer un licence à ce brevet? Ouais y a pas vraiment de quoi les défendre là

CONNEXION UTILISATEUR