Les iBeacons et iOS 7 vont-ils aider les éditeurs à vendre plus de journaux ?

Florian Innocente |

Obtenir des magazines gratuitement sur son iPhone ou son iPad lorsqu'on entre dans un bar, un stade, un hôtel ou un musée, telle est l'expérience en cours chez un développeur qui utilise pour cela l'une des nouvelles technologies d'iOS 7 : iBeacons.

Exact Editions, basé à Londres, est spécialisé dans la numérisation de journaux et de magazines papiers en vue d'une distribution sous forme d'applications dans le kiosque d'iOS. Ses clients sont largement anglais mais parmi eux on trouve aussi l'éditeur du "Monde Diplomatique", de "Manière de Voir" et du "Magazine de l'Afrique".

Une balise iBeacons

Le principe consiste à fixer une petite balise "iBeacons" dans un lieu (elle a la taille d'une pièce de monnaie, voir la photo ci-dessus) et d'y associer des revues librement téléchargeables. Lorsqu'on entre dans le rayon d'action de cette balise Bluetooth - environ 15 mètres - une notification du kiosque sur votre terminal vous propose de télécharger gratuitement un exemplaire gratuit d'un journal ou magazine.

À chaque lieu et balise, explique Exact Editions, on associera des contenus répondant à la thématique de l'endroit. Par exemple un magazine sportif dans un stade ou dans un bar prisé par des amateurs de soirées match, un mensuel sur les arts dans un musée, de la presse généraliste ou financière dans certains hôtels, sans oublier de la presse tout court - et fraîche ! - dans la salle d'attente d'un médecin…

Idéalement il faut que l'endroit soit équipé en Wi-Fi pour faciliter le téléchargement, à défaut il se fera par liaison cellulaire. Il faut surtout que le Bluetooth soit activé sur le terminal de l'utilisateur, ce qui n'est pas acquis par défaut.

Notifications envoyées par un iBeacons pour télécharger un magazine gratuitement

Pour l'éditeur du magazine, c'est une nouvelle manière de toucher un public, d'être présent dans des endroits susceptibles de correspondre à son lectorat type. Ensuite, dès lors que l'app du journal a été installée sur le téléphone ou la tablette par l'utilisateur, ce dernier aura peut-être envie plus tard de s'abonner, ou d'acheter des numéros à l'unité. Mais au moins, la moitié du chemin est faite, l'app du journal est dans sa poche.

Pour celui qui accepte d'avoir ces balises dans son établissement, cela peut s'avérer un moyen d'inciter les clients à revenir et il bénéficie aussi en échange d'une présence publicitaire dans les pages des apps téléchargées.

Exact Editions concède volontiers qu'il est encore trop tôt pour évaluer l'audience possible pour cette manière de faire connaître et de distribuer des magazines, mais le procédé est très simple d'emploi. Pour l'instant, les établissements pilotes se trouvent principalement en Angleterre mais un test est envisagé à Paris et dans d'autres capitales.

Bar Kick, un café pilote qui utilisera des iBeacons pour offrir le magazine "When Saturday Comes" pour les footeux et Dazed & Confuzed, pour les amateurs de culture

[via TechCrunch]

Sur le même sujet : - L'iBeacon d'iOS 7 testé pour les stades de baseball
Tags
avatar philippe16 | 
Et pourquoi pas le magazine "When Saturday Comes" pour les amateurs de culture et Dazed & Confuzed pour les footeux ? Ça mettrait de l'ambiance :)
avatar Kaserskin | 
@Letiteuf55 : tout ca n'est pas automatique, il faut installer une app, l'autoriser a utiliser les services de localisation et la laisser utiliser le multi-tâche. L'utilisateur a le contrôle.
avatar Nicosun | 
@Benckes : +1 c'est triste de ne pas pouvoir profiter d'aussi bons contenus que ceux du diplo sous une forme correcte sur iPhone…
avatar oxmosys | 
@azergoth J'en arrive à la même conclusion que toi
avatar Mousse72 | 
Et comme mon Bluetooth est coupé quasi tout le temps pour soulager la pauvre batterie anémique de mon iPhone.... Que se passe-t-il ?
avatar kmerckx | 
@showbiz787 : Le Bluetooth 4 ne consomme quasi rien, donc si il est activé et pas utilisé, ça devrait rien changer a l'autonomie du téléphone. Pour ma part, il est tout le temps allumé et je vois pas de différence. Je ne connais pas l'API de cette techno iBeacon, mais ça peut vraiment être intéressant, je serai curieux de savoir s'il compte l'utiliser pour du paiement.
avatar Kaserskin | 
@onlyju : Un iBeacon broadcast ses identifiants, et c'est absolument tout ce qu'il fait. Les APIs permettent de capter les iBeacons environnent; Elles donnent aussi une idée de la distance entre l'iPhone et le iBeacon. Il n'y a donc pas de communication bilatérale et aucun paiement ne peut etre fait directement. Un systeme de paiement peut toutefois etre developpé entre l'iPhone et un serveur, l'iBeacon servant simplement de déclancheur.

CONNEXION UTILISATEUR