Plans : Apple aurait pu continuer à utiliser Google Maps

Nicolas Furno |

Dans iOS 6, Apple a supprimé les cartes de Google Maps dans Plans au profit de ses propres cartes. Un changement extrêmement ambitieux qui ne fait pas que des heureux (lire : iOS 6 : Plans fait l'unanimité contre lui), mais qui est hautement stratégique pour le constructeur. La géolocalisation et les informations géographiques deviennent essentielles et Apple a tout intérêt à proposer ses propres données.

On pouvait penser que le contrat entre Apple et Google s'interrompait cette année, obligeant de fait l'entreprise de Tim Cook à négocier un nouveau contrat, ou à mettre en place sa propre solution. Le Wall Street Journal disait en juin dernier qu'Apple préparait sa propre solution depuis 2009 : Steve Jobs avait alors pris conscience qu'il était trop dangereux de dépendre uniquement de Google pour les services de localisation de l'iPhone (lire : Apple / Google : le dessous des cartes).

Selon The Verge, le contrat entre les deux entreprises ne serait pas du tout arrivé à son terme. Apple aurait pu travailler avec Google sans rien changer pendant encore un an au moins. Cette information reste au stade du bruit de couloir, mais elle rejoint au moins les propos d'Eric Schmidt qui disait hier que Google n'avait encore rien fait (lire : Eric Schmidt contredit les rumeurs sur Google Maps pour iOS).

Plans intègre une fonction GPS gratuite, l'un de ses points forts dans iOS 6.

Google n'était peut-être pas au courant qu'Apple comptait l'évincer de Plans dès cette année. Réaliser sa propre application Google Maps prend évidemment du temps et cela expliquerait le fait qu'elle ne soit pas encore dans l'App Store, contrairement à YouTube (Gratuit). L'entreprise de Mountain View ne pouvait en revanche ignorer qu'Apple travaillait sur ce projet depuis plusieurs années : on n'achète pas des entreprises spécialisées et des données dans le secteur sans qu'un acteur aussi important que Google ne l'apprenne.

En attendant, les erreurs de jeunesse de la solution cartographique d'Apple font le bonheur des éditeurs tiers. Garmin, acteur majeur sur le segment des GPS, en a profité pour mettre à jour ses applications iPhone. Garmin Western Europe [2.2 – Français – 64,99 € – 1,86 Go – Garmin] a ainsi droit à un mode piéton et l'intégration de Street View pour les derniers mètres. Des fonctions que l'on a aussi retrouvées dans la dernière mise à jour des GPS Navigon (lire : NAVIGON soigne les piétons) qui est maintenant la propriété de Garmin.


avatar Lou117 | 
@oomu : un gain oui, mais rien d'exceptionnel en 2012.
avatar iguan | 
Perso il ne me manque pas du tout, puisque je l'ai toujours ;) Live Street View ;)
avatar bmxeur91 | 
@nicodu13e : ' Les données de TomTom utilisées par Apple pourraient donc offrir un service identique à Street View. Laissons un peu le temps faire les choses.' Et c'est les mêmes qui viennent nous dire qu'Apple, contrairement aux autres sociétés, ne sort jamais de produits non-finalisés...
avatar alixteeth | 
À quand un GPS en réalité augmentée ?
avatar esimport | 
"L'entreprise de Mountain View ne pouvait en revanche ignorer qu'Apple travaillait sur ce projet depuis plusieurs années : on n'achète pas des entreprises spécialisées et des données dans le secteur sans qu'un acteur aussi important que Google l'ignore." Il faudrait savoir... la phrase veux juste rien dire.. Google peut l'ignorer ou non ??
avatar Nathoune_ | 
Pour ma part, ça me fait rire. Le système de navigation assistée de Plans est très bien fait, et c'est quand même LA fonctionnalité principal d'un service de navigation. Mais bizarrement, personne en parle. Comme si c'était embêtant de dire un peu de bien de Plans.
avatar T!b | 
Mais avec un iPhone 4, on n'a pas la fonctionnalité de guidage. On n'a que les lacunes et rien pour compenser. C'est donc totalement négatif. Et je pense qu'il reste du monde avec des iPhones 4.
avatar KreepLord | 
Ben moi j'ai testé le mode GPS hier. Pour me guider vers une destination à 10 km de chez moi, il me fait faire une boucle de... 90 km ! À vérifier sur d'autres destinations, mais j'aurai toujours comme un doute sur un trajet que je ne connais pas.
avatar an3k | 
Bel argumentaire mais qui s'écroule à peu près en totalité lorsqu'on sait que ce n'est pas Google mais Apple qui a développé Maps sous iOS.
avatar takahashi751 | 
Ouvrez Google maps dans Safari et arrêtez. Patience, Apple va corriger le tir. N'empêche ... Steve, tu reviens quand ?
avatar hdub | 
Vous allez rire, mais je ne savais même pas qu'il y avait un mode « Street View » dans Maps.
avatar PachaColbert | 
Apple a choisi TomTom, donc les cartes téléAtlas, propriété de TomTom. J'ai toujours préféré les cartes NavTech, beaucoup plus précises que les cartes TéléAtlas. Ayant un iPhone 4, je ne peux parler de la fonction guidage. Ce qui m'inquiète dans cette affaire, c'est l'évolution de Plans d'Apple. On connait tous Apple et on sait que le développement d'une application sur le long terme n'est pas leur fort. Bon pour Plans, il y va de la survie de leur plate forme. mais on sait tous qu'Apple est une société qui ne veut pas grandir et se donner les moyens de sa politique. Voilà une révolution interne qu'Apple se doit de mener et rapidement sous peine d'être débordée de toute part.
avatar JackOne | 
Oui mais imaginons que Google aurait arrêté toute collaboration dans un an. Apple aurait fait quoi ? Apple a eu raison de prendre les devants en proposant déjà une application qui pourra être améliorée d'ici la fin officielle du partenariat.
avatar lechneric | 
@nicolasf Oui bon c'est vrai, ça ne fait pas avancer le débat :-P
avatar lechneric | 
J'ai un iPhone 4 (je n'ai pas prévu d'en changer) et en l'état, Plans ne me sert pas à grand chose. Heureusement que j'ai NAVIGON.
avatar lgda | 
C'est vrais qu'elles sont croquignolettes les cartes de Plan avec des frontières nationales fausses et des tâches de couleurs au p'tit bonheur la chance. Y'a pas à dire, la qualité topographique avait déjà fais un bond en arrière avec Google Map (duquel tout le monde semble s'accommoder) là avec Plan on a introduit la dimension aléatoire... M'enfin puisqu'on nous dit que ça va vite s'améliorer, il nous restera des cartes (Google ou Apple) juste bonne à nous guider vers le Starbucks ou MacDo le plus proche puisque c'est à ça qu'elles servent. Pour le reste passez votre chemin y'a rien à voir. (Désolé pour le même post dans une sûres news)
avatar oliv-et-pomme | 
"Plans : Apple aurait pu continuer à utiliser Google Maps" Nooooon, sans blague ?!
avatar lgda | 
@Abaxil : 'Du reste c'est le gros avantage de Plans sur Maps, car Plans est vectoriel et n'a pas besoin de charger les différents niveaux successivement, ce qu'est obligé de faire Maps.' Je viens de faire un petit test très simple : calcul d'un itinéraire d'une centaine de kilomètres : parfais, puis mode avion. J'ai beau zoomer je ne vois aucun détail supplémentaire, juste des gros pixels. Alors je ne dis pas que le guidage est inaccessible sans réseau, je ne l'ai pas testé, mais les cartes sont chargées au niveau de zoom initial, impossible d'avoir une résolution plus fine sans réseau. Sauf bien sûre à zoomer à l'échelle voulue l'ensemble du parcours avec du réseau et utiliser ensuite le cache des cartes. Mais dire "c'est vectoriel on peut zoomer sans réseau une carte" est faux, test à l'appuis.
avatar kurun29 | 
Japon, Angleterre, Pays de l'Est; des millions de personnes sont dans la panade pour des raisons de politique interne à Apple. C'est mal. Apple débauche en ce moment des ingés Google pour corriger ce qui ne l'a pas été durant la période de béta. C'est mal. Apple utilise des cartes correctes (Tom-Tom, Open Street) avec des algorithmes manifestement incorrects. C'est mal. Apple pense pouvoir se passer de l'humain pour ses relevés. C'est mal : Tom-tom a 3500 correspondants sur le terrain, Google 6000, ce n'est pour rien. Bref, il va falloir des années pour corriger le tir : "Google learned that you cannot take the human out of the equation. While the mathematics of mapping appear relatively straight forward, I can assure you that if you take the informed human observer who possesses local and cartographic knowledge out of the equation that you will produce exactly what Apple has produced – A failed system." http://blog.telemapics.com/?p=399 "OpenStreetMap is more accurate than the data that Apple is displaying and does not have the reported problems.” : http://bits.blogs.nytimes.com/2012/09/25/japanese-look-for-alternatives-to-apples-maps/?smid=tw-nytimesbits&seid=auto Australie: http://www.ausbt.com.au/6-reasons-travellers-should-be-wary-of-apple-maps-in-ios-6 Japon : http://www.japanmobiletech.com/2012/09/ios-6-maps-fail-in-japan.html http://en.rocketnews24.com/2012/09/23/iphone-ios6-map-takes-our-reporter-on-a-quest-for-the-pachinko-gundam-train-station/ http://forums.macrumors.com/showthread.php?t=1444486 UK : http://www.guardian.co.uk/technology/2012/sep/20/apple-maps-ios6-station-tower
avatar juxtron | 
Google le pied entre 2 chaises (comme d'hab), Apple spécialiste de l'obsolescence programmée. Ça facilite l'utilisation de leurs logiciels ... Tout cela promet un bel avenir pour les dindons que nous sommes.

CONNEXION UTILISATEUR