Faute de public, VODD ferme ses portes

Nicolas Furno |

Difficile de se faire une place au soleil sur le marché toujours plus concurrentiel de la vidéo en streaming (SVOD). Moins d’un an après son lancement, le français VODD jette l’éponge et annonce la fermeture du service à la fin du mois. Le site permet toujours de créer un compte, mais la start-up arrête les prélèvements et coupera les flux vidéos le 30 novembre, ce qui laisse encore quelques jours pour profiter du catalogue. Si vous ne connaissiez pas, vous pouvez même créer un nouveau compte pour tester !

VODD a été lancé en janvier dernier et il n’a jamais réussi à trouver suffisamment de clients pour se maintenir à l’équilibre financier. Ses créateurs n’ont pas voulu nous donner de chiffres, mais il est évident que ce nouveau-venu n’a pas cherché la simplicité avec un catalogue très exigeant. Plutôt que d’essayer de concurrencer directement Netflix, VODD proposait à son lancement environ 250 œuvres, essentiellement des films inédits jamais sortis au cinéma.

Des films d’auteur, beaucoup de court-métrages, des œuvres parfois très étranges… le catalogue de VODD était réservé aux plus cinéphiles, une cible largement plus réduite que ses concurrents. Pour autant, cela n’a pas empêché la jeune pousse de progresser et d’ailleurs, la sélection de films n’a jamais été un problème. Le créateur du service nous a confié que les ayants droits ont majoritairement bien réagi au projet, à tel point que le catalogue devait atteindre les 1 500 œuvres prochainement.

Le service avait d’autres projets dans les tuyaux, à commencer par une nouvelle version du site, plus ergonomique et surtout plus orientée vers la découverte de films. Une orientation importante quand on propose des œuvres essentiellement méconnues. Malgré tous ces projets, la start-up lyonnaise a été étouffée par le manque de moyens. Le prix de l’abonnement fixé à 5 € par mois était sans doute trop faible et le service n’a pas réussi à convaincre les acteurs capables de l’aider.

La page d’accueil de VODD
La page d’accueil de VODD

Ni les banques, ni les institutions du cinéma n’ont entendu l’appel de VODD, si bien que face au manque de moyens, la fermeture était désormais inévitable. Ses créateurs sont un petit peu amers contre l’industrie du cinéma en France et ses blocages, mais ils se disent ravis malgré tout de l’expérience.

avatar Powerdom | 

J'en ai entendu parlé deux fois.
Sur Macgé pour l'ouverture et sur Macgé pour sa fermeture...

avatar expertpack | 

@Powerdom

ta vie se résume donc a Macgé...

avatar shaba | 

@expertpack

Je suis presque dans le même cas que lui mais en pire, je n'en ai entendu parler que ce soir pour la fermeture :) et pourtant ma vie est loin de se résumer à macg :)

avatar nemrod | 

@expertpack

Toi tu aimes les raccourcis ou tu es comme ça ?

avatar Zeropsykopatus | 

Faudrait au moins faire de la pub, je ne connaissais même pas ... et j'en connais des sites de videos !

avatar slinkytheboy | 

Je ne connaissais pas non plus mais ca prouve une fois de plus qu'en France, on a des idées mais qu'on peut pas faire de business 😩😩😩

avatar Abd Salam | 

@slinkytheboy

Comme partout, c'est quasi impossible de faire du "business" quand tu es personne... et/ou que tu n'as pas les bons alliés !

C'est pas bientôt fini le pétainisme ?

avatar nemrod | 

@Abd Salam

Faut arrêter ...

avatar awk | 

@slinkytheboy

Un business model foireux à peu de chance de succès n'importe où sur la planète 😏

avatar Thegoldfinger | 

C'était couru d'avance, voici mon commentaire de l'époque ^^

-----
- moins de 250 titres.
- 5€ par mois.
- Qualité moyenne , 720p et moins...

Rip.

Faut arrêter avec le ... "C'est du cinéma de qualité" , si il avait 1000-2000 films d'art et d'essai, OK, mais 250 ... Soyons sérieux.

Je préfère de loin des initiatives comme ADN, les gars ils traduisent dans les 24h les séries japonaises, le catalogue est 1080, et on peut même en télécharger Légalement.
----

https://www.igen.fr/itunes/2016/01/vodd-le-service-de-svod-qui-ne-veut-p...

avatar sachouba | 

@Thegoldfinger :
Et puis c'est vrai que tes prédictions sont tellement brillantes, d'habitude... ☺️

"Mon avis personnel, est que la version OR [de l'Apple Watch] sera upgradable.
Apple a trop insisté sur le fait que son S1 est encapsulé, pour que cela ne serve à rien."

"Tu risques d'être encore plus dubitatif, dans 3-4 mois quand tu verras des milliers de passionné de montre avec une édition au poignet, mais ça c'est un autre débat. [hum]"

À force de dire des conn****, il faut bien que ça tombe juste à un moment !

avatar macfredx | 

@sachouba

"À force de dire des conn****, il faut bien que ça tombe juste à un moment !"

😂😂😂😂
L'hôpital qui se fout de la charité !

avatar sachouba | 

@macfredx :
Je trolle, mais tout ce que je dis est vrai. ;)

avatar macfredx | 

Non, différence : tu CROIS que tout ce que tu dis est vrai. 😉

avatar Thegoldfinger | 

@sachouba

C'est la différence entre nous, moi je me trompe 1% des cas, et encore, comme dans ton exemple je dit bien que c'est mon avis personnel.

Toi tu te trompes 99% des cas, tu fais de ton avis une généralité.

^__^

avatar sachouba | 

@Thegoldfinger :
Oh non, la différence entre nous, c'est que je ne fais jamais de prédictions, puisque comme toi, je ne suis pas équipé pour lire l'avenir. ;)

avatar Thegoldfinger | 

@Sachouba

Trop gros ton troll.

Je te met 2/20.

avatar iPop | 

@Thegoldfinger

Faut arrêter avec le ... "C'est du cinéma de qualité" , si il avait 1000-2000 films d'art et d'essai, OK, mais 250 ... Soyons sérieux.

Pour PLUS de 250 films , il faudrait déjà qu'il y est une " industrie " en France , comme dit dans l'article.

avatar elbibou | 

@Thegoldfinger

Ca m 'intéressé ton site ADN

avatar tboy | 
avatar Thegoldfinger | 

@elbibou

J'aime beaucoup aussi crunchyroll (leader international du secteur, ADN est français) depuis, ils ont une application Apple TV et c'est eux qui ont la licence pour re zero kara hajimeru isekai seikatsu :)

avatar calotype | 

Dommage ...

Je découvre aussi aujourd'hui, et le fait d'avoir au départ un soutien des ayants droit rend l'histoire encore plus triste.

Peu être qu'un abonnement à 7-8 euros avec des films un poil moins confidentiel comme les film d'art et d'essai qu'on trouve à l'utopia aurait pu dynamiser un peu plus les choses.
D'ailleurs l'utopia est la preuve qu'un marché de niche est viable.

avatar Jazzride | 

tCinéphile; allant plusieurs fois par semaine a vox et utopia à avignon dans les années 80 (lycéen) je découvre ce service ce jour... bon... Là ça me fait plus penser à un catalogue pour étudiants en cinéma que pour cinéphiles... oulala. (un membre de ma famille fait des études de ciné et ce qu'il regarde releve plus du masochisme que du plaisir cinéphile, à fuir...)

CONNEXION UTILISATEUR