Apple ne supprime pas les films achetés sur iTunes

Mickaël Bazoge |

La semaine dernière, Anders Gonçalves da Silva partageait sur Twitter une mésaventure arrivée avec l’iTunes Store. Trois films achetés sur la boutique d’Apple avaient disparu de sa bibliothèque iTunes. Impossible pour lui de retrouver ces films (en l’occurrence Cars, Cars 2 et The Grand Budapest Hotel) dans iTunes, alors qu’ils avaient bien été achetés.

Contacté, le support de l’iTunes Store ne lui est pas d’un grand secours : oui, les films achetés ne sont pas disponibles dans le catalogue de la boutique canadienne, pays de résidence de l’infortuné client. Histoire de compenser, Apple lui a offert deux locations de films (puis quatre), ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

Apple supprime-t-elle les films achetés en fonction d’obscures considérations géographiques ? L’histoire est en fait plus compliquée. Les films d’Anders Gonçalves da Silva n’ont en fait pas disparu : ils sont toujours disponibles dans le cloud australien de son compte iTunes — notre homme a en effet acheté ces trois films alors qu’il habitait en Australie, puis il a déménagé au Canada il y a neuf mois.

L’utilisateur a dans la foulée changé la région de son compte iTunes, devenu canadien. Tous les contenus achetés en Australie n’ont cependant pas disparu de sa bibliothèque iTunes au Canada, mais ces films en particulier ne sont plus disponibles à la lecture. Évidemment, du point de vue du consommateur, c’est à n’y rien comprendre et le support d’Apple ne fait pas grand chose pour rasséréner l’utilisateur.

À Cnet, Apple confirme qu’il s’agit d’un problème indépendant de sa volonté : « Tous les films téléchargés [depuis l’iTunes Store] peuvent être vus à n’importe quel moment et ils ne seront pas supprimés, à moins que vous ne décidiez de les supprimer ». Le constructeur ajoute que si l’on modifie le réglage du pays du compte iTunes, « certains films ne pourront pas être disponibles au téléchargement depuis la boutique, si la version achetée n’est pas disponible dans le nouveau pays ».

S’il est possible d’acheter de nouvelles copies des films en question au Canada, il s’agit d’autres versions que leurs équivalents australiens. Les films sont a priori les mêmes, ce sont simplement les droits enchâssés dans les DRM des fichiers qui sont différents.

Les conditions générales d’iTunes précisent que le contenu peut ne pas être disponible au re-téléchargement si celui-ci n’est plus proposé sur le service.

Les studios adorent inonder le marché de versions légèrement différentes de leurs films, ce qui n’est pas sans provoquer des problèmes, par exemple pour profiter gratuitement de la version 4K d’un contenu HD précédemment acheté. Ces différentes versions d’un même contenu peuvent aussi répondre à des obligations légales dans les pays de distribution : un film PG-13 (interdit aux moins de 13 ans aux États-Unis) peut être tout public en France.

La solution avancée par Apple est de changer la région du compte iTunes, ce qui n’est pas une opération facile : il faut en effet présenter un mode de paiement local, et ce n’est plus forcément le cas quand on déménage dans un autre pays.

Apple indique dans la notice d’explication de modification de pays qu’il est possible de télécharger beaucoup des contenus achetés dans un autre pays dans un nouveau pays. Mais pas tous…

Apple a promis à Anders da Silva une méthode pour contourner cette difficulté. La procédure actuelle reste bien compliquée : il faut au préalable épuiser tout son crédit d’achat, annuler les abonnements actuels, et donc avoir à disposition un mode de paiement valide (voir cette note d’Apple)…

La solution la plus simple serait de pouvoir acheter des films sans DRM, mais l’industrie le refuse bien évidemment (les chansons vendues sur l’iTunes Store ne sont plus marquées numériquement depuis des années). Malgré la position privilégiée d’Apple vis à vis des studios, des producteurs et des distributeurs, le constructeur n’a peut-être pas le poids suffisant, ou la volonté, de s’engager dans un bras de fer pour assouplir les DRM des films. Au désavantage du client.

Tags
avatar IPICH | 

Merci pour cet article bien expliqué 😍.

Personnellement je pense qu'on devrait pouvoir jouir du contenu qu'on achète n'importe où et que la position géographique ne devrait pas influer sur quelque chose que l'on possède déjà (comme un film deja acheté)

avatar eX0 | 

@IPICH

On nous ressasse non stop la mondialisation mais dans les faits tout est bien compartimenté.
Les seuls moments où les entreprises sont bonne sur le côté mondialisation c’est payer des ressources et travailleurs moins chers et « l’optimisation fiscale ».
Le reste... c’est le vide intersidéral.
J’ai eu aussi le soucis en déménageant au Canada.
Mais mon compte était bloqué en France parce que j’avais acheté une saison de « fear the walking dead » sur iTunes.
Après avoir parlé avec le support Apple au téléphone et rencontré un genius dans un Apple store. Ce genius avait 3 comptes:un japonais pour son pays d’origine, un canadien pour son pays actuel de résidence et un USA où il avait fait ses études.
J’ai du recréer un nouveau compte et resyncroniser le contenu avec celui Canadien.
En gros je jongle avec deux comptes.
Sur l’iPhone ça va. Sur le Mac c’est une plaie, il faut déconnecter reconnecter à chaque mise à jour de logiciel selon qu’il a été acheté en France ou Canada.
Pareil pour blizzard et WoW: impossible de migrer un compte entre usa et Europe. Obliger de racheter toutes les extensions. Même si la base du compte battle.net est la même.

avatar IPICH | 

@eX0

Oula oui c'est vrai que c'est embêtant! Tout ça pour des droits d'exploitation différents d'un pays à l'autre... c'est une question d'argent encore une fois...

avatar bidibout | 

C'est quand même dingue sachant qu'ils s'agit d'un achat, au final c'est un peu comme les zones sur les supports physiques.

avatar mesha76 | 

Bon à savoir

avatar MarcOfParis | 

Une rapide recherche sur le Net donne divers moyens pour débarrasser les films achetés sur iTunes de leurs DRM. Plus amusant encore, il est possible de dé-DRMiser des films loués. Dans ce cas, il est possible de conserver le film sans limite de temps et de le lire avec n’importe quel lecteur (notamment VLC et Plex).

avatar oMc | 

@MarcOfParis

Oui enfin à ce train là, autant pirater le dit film dès le début non...? 🤔😆

avatar MarcOfParis | 

@oMc

Non, pour deux raisons:
- le piratage est illégal (je sais...) si vous faites sauter les DRM d’un film légalement acheté, vous réalisez une copie à titre privée d’une œuvre dont que vous possédez (OK, dans le cas de la dé-DRMisation d’un film loué on tombe sous le coup de la loi si la copie n’est pas détruite dans les 24 heures suivant le visionnage).
-l’encodage réalisé par Apple sur iTunes est largement supérieur à ce qui est proposé avec les téléchargements illégaux.

avatar byte_order | 

@MarcOfParis
> - le piratage est illégal (je sais...) si vous faites sauter les DRM d’un film légalement
> acheté, vous réalisez une copie à titre privée d’une œuvre dont que vous possédez

Non, vous réalisez un contournement d'une mesure de protection électronique des droits d'auteurs, et c'est interdit, même sur une copie légale.

On paye une taxe pour copie privée qui inclue dans l'assiette de calcul les copies de DVD légalement achetés réalisés ainsi, en contournant la protection contre la copie des DVD, alors qu'elles sont illégales au regard du droit. Cette taxe génère donc un enrichissement sur une activité connue pour être illégal, la définition du racket.

C'est connu et dénoncé depuis des années, sans résultat.

Votre dé-DRMisation n'est pas plus légale que le piratage.
Tirez-en donc les conclusions qui s'imposent...

avatar FrantzR | 

Et les majors s’étonnent que les gens téléchargent illégalement. J’ai beau chercher, je ne trouve rien de plus pratique. Je télécharge un film, il est en HD, je le regarde où et quand je veux, et je le garde aussi longtemps que je veux.
Ils n’ont toujours pas compris avec leurs études de marché et analyse des consommateurs que la simplicité est un critère essentiel ?

avatar fousfous | 

@FrantzR

Le streaming illégal c'est encore mieux, y a pas besoin de télécharger ni d'installer une application supplémentaire.

avatar FrantzR | 

@fousfous

Certes. Mais hors ligne c’est mort. Et quand t’as des gosses qui vont regarder leur dessin animé 10 fois (au bas mot), tu y gagnes.

avatar mr_julot | 

Faux, quand tu télécharges un fichier de 10, voire 40 Go, et que tu le balances sur la tv, le streaming fait pâle figure à côté.

avatar fousfous | 

@mr_julot

Ah oui obéis qualité le streaming est inférieur, mais je parle surtout du côté pratique.

avatar mr_julot | 

Ah oui, là c'est instantané. Mais avec la fibre, j'attends très peu maintenant.
Même pas le temps de prendre l'apéro avant ^^

avatar Pobla Picossa | 

@fousfous

Et la qualité (image et son) est aussi bonne ?

avatar iPop | 

@FrantzR

Non ils sont certain que c’est la Hype qui fait tout le boulot.
Tu peux pas imaginer le nombre de services qui n’ont pas compris que c’est la simplicité que les gens recherche.

avatar Rodri31 | 

Dans le cas de l'app store par contre parfois des apps sont re téléchargeable même après la suppression de l'App Store. Et parfois elles ont disparu et impossible de les re-telecharger...

Macg: les développeurs ont la possibilité de choisir si les utilisateurs peuvent a nouveau télécharger l'application si vous la supprimez ?

avatar patounemedia | 

Pour cela, l’Apple TV est sympa pour ce problème.

Je switche de mon compte suisse au compte français mais aussi américain. Certes, il faut savoir sur quel pays on l’avait acheté mais c’est peanuts. Surtout pratique pour la location ce que fais souvent 😀

avatar Elkaar | 

C'est honteux quand même ...
ça m'a toujours révulsé ce genre de truc ...
pour moi à partir du moment où on a acheter les droits d'une œuvre ( film bd cd ) on ne devrait plus pouvoir nous l'enlever pour quelques raisons que ce soit

Toujours dans le cadre d'un usage privé évidemment

avatar pagaupa | 

@Elkaar

Tu n’achètes pas les droits. Tu achètes un support et son contenu.

avatar byte_order | 

@pagaupa
Faux.
On achète un droit de reproduction à titre privé, illimité dans le temps, d'une copie d'une oeuvre.

Le problème, c'est que ce droit reste limité dans l'espace. Histoire de faire toujours plus de fric.

avatar iPop | 

@Elkaar
pour moi à partir du moment où on a acheter les droits d'une œuvre ( film bd cd ) on ne devrait plus pouvoir nous l'enlever pour quelques raisons que ce soit.

Et bien que tout le monde fasse des amalgames de tous les services (Orange, Google, Amazon, etc...), et oui il faut savoir lire les lignes en petit en bas. Vous y trouverez des surprises.

avatar r e m y | 

Pour avoir déjà plusieurs fois échangé avec le service clients de l'iTunes Store sur ce sujet, je peux affirmer que certains films ou série télé achetés peuvent disparaître du store et ne plus être retelechargeables.
C'est le cas par exemple de la série Breaking Bad, que j'avais acheté épisode par épisode et qui maintenant n'existe plus que sous forme de saison complète avec des bonus. Je n'ai plus accès au téléchargement des épisodes que j'avais achetés et je n'ai pas droit pour autant au téléchargement des saisons complètes.
Même chose pour Lost.

Dans les films, j'ai 2 films de concert de Clapton qui ne sont plus distribués par iTunes Store et ne sont plus telechargeables non plus.

Chaque fois Apple m'a renvoyé sur ses conditions générales qui stipulent qu'on est responsable de sauvegarder ses achats justement parce que le re téléchargement n'est garanti que tant que le produit est disponible sur le store.
https://www.apple.com/befr/legal/internet-services/itunes/befr/terms.html
"Une fois téléchargé, il vous incombe de ne pas perdre, détruire ni endommager le Contenu. Nous vous encourageons à sauvegarder votre Contenu régulièrement."
"Le Contenu peut ne pas être disponible à des fins de Re-téléchargement si ce Contenu n'est plus proposé sur nos Services."

A noter que les films en version 4K ne peuvent être visualisés qu'en streaming sur une appleTv4K, jamais ils ne peuvent être téléchargés et donc il est impossible de les sauvegarder comme les conditions générales d'Apple nous y encouragent.
Le jour où le film disparaîtra du store (remplacé par une nouvelle version), le risque est grand de ne plus pouvoir visionner le film pourtant dûment acheté.

avatar DarKcWiZ | 

Oui c’est comme Apple si ta un soucis de payement sur ton compte iTunes il bloque tout tes films acheter légalement. Se qui est une aberration.

avatar byte_order | 

Pas si vous avez accepter en entrant dans l'écosystème d'Apple de céder votre contrôle sur vos biens et usages.
C'est plus aberrant, simplement une conséquence.

avatar NerdForever | 

Faux j'ai des achats iTunes qui ont été effacés car supprimés puis remis par le distributeur... version exactement identique... j'ai les fichiers à disposition mais plus la version cloud et la nouvelle version est en tout point identique... sur l'achat des dessins animés: "il était une fois..."

Apple a été super désagréable et m'ont menacé de poursuites si j'enregistrais la conversation... quand il ont su que j'avais les deux versions de fichiers qui prouvaient que le fichier audio et birdie était identique... mais pareil juste des locations pourries offertes, pas de remboursement...

avatar NerdForever | 

Et je n'ai pas changé de pays.

avatar pagaupa | 

La simplicité Apple! Et ne parlons pas d’itunes...

avatar pagaupa | 

Vive le Blu-ray. Personne ne viendra te l’effacer...

avatar DG33 | 

@pagaupa

Le temps et la dégradation du support ou la panne du lecteur Blu-ray feront leur œuvre...

avatar rikki finefleur | 

"Apple a été super désagréable et m'ont menacé de poursuites "

il y a longtemps que j'aurais fui de cette boite avec ce genre de propos. Eux enregistrent mais vous non.

avatar r e m y | 

Nota: il n'est pas tout à fait exact de dire que pour la musique les fichiers achetés ne sont plus marqués numériquement.
Certes ils ne comportent plus de DRM, mais ils sont tout de même marqués de l'appleID de celui qui les a achetés (au cas où ce dernier diffuserait un peu trop largement le fichier, il sera identifiable)

avatar Lestat1886 | 

« il faut en effet présenter un mode de paiement local »

Ou des cartes iTunes du pays, mais quand celui-ci est loin c’est pas pratique non plus (a moins de l’acheter sur internet ?)

avatar krysz | 

Pour ma part ça fait 8 ans que je vis au Canada et j'ai conservé mon compte iTunes Français. J'achète via le site Apple des cartes cadeaux iTunes FR, que je m'envoie par courriel, je les reçois souvent en quelques minutes et ça permet d'avoir des crédits sur mon compte iTunes France en payant avec ma carte de crédit canadienne. Je garde ainsi tous mes achats fait en France et profite du store français qui est bien meilleur que le canadien.

avatar king péa | 

J'ai fait pareil, mais j'ai créé en plus un compte Canadien, car quelqu'un que je connais à quant à elle transféré son compte de France à Canada et s'est retrouvée avec un app store VIDE.
Bien sur, retourner sur le store FR va lui permettre de retrouver ses contenus, mais encore-faut il y avoir une méthode de paiement valide pour changer le pays de l'App Store.
en gros une fois que tu quittes un pays, si tu gardes pas de quoi payer dans ce pays, fini l'app Store si tu en change de pays de facturation.

avatar Mac13 | 

Il serait aussi bien de dezoner les disques pour éviter les complications car une cousine avait acheté des DVD quand elle habitait à Québec mais ne lit pas avec les lecteurs européens. Elle avait fait recours de hack-manipulation pour tout débloquer son lecteur...

avatar koko256 | 

En ce qui me concerne, tant que les films achetés en dématérialisé ne sont pas cessibles (vente ou succession), je n'en achète pas. Et tant qu'il y a la chronologie des médias, je boycotte les cinéma.

Il ne me reste qu'à trouver comment riper les blu-ray 4K...

avatar lou1987 | 

Même en voulant être honnête et payer, il est parfois plus simple d’y aller illégalement... ces films sont trouvable en 5 secondes sur les sites illégaux 😑

avatar Gandulf | 

J’ai aussi perdu les quelques films que j’avais sur iTunes en déménageant aux USA, en particulier la Guerre des boutons (1962), que j’avais acheté pour la montrer à mes enfants. Je suis bien dégoûté.

avatar Olejik | 

Salut merci pour le merveilleux article J'ai lu avec beaucoup d'intérêt. Aussi je veux dire que je regarde des films gratuitement, ici https://papystream.me/

CONNEXION UTILISATEUR