Un lanceur d’alerte sur les écoutes de Siri demande des sanctions contre Apple

Nicolas Furno |

On découvrait en juillet 2019 qu’Apple améliorait Siri en utilisant des sous-traitants chargés d’écouter des enregistrements audio captés par son assistant vocal. Une pratique courante dans l’industrie, puisque Amazon comme Google ont été critiqués pour la même raison l’an dernier. Suite à la polémique, Apple avait fini par mettre un terme au programme d’écoute, puis annoncer des changements qui ont été mis en place à l’automne.

Cela ne suffit pas pour Thomas le Bonniec, un Français qui travaillait pour Apple au sein d’une firme de sous-traitance en Irlande sur ce programme d’écoute. C’est aussi lui qui avait fait partie des lanceurs d’alerte l’an dernier et il a envoyé cette semaine une nouvelle lettre aux autorités compétentes de l’Union européenne. Dans sa lettre, il dénonce l’absence d’actions de la part de l’Europe face à Apple et les autres entreprises qui ont utilisé les mêmes pratiques.

En conséquence, le DPC (Data Protection Commissioner), l’organisme irlandais en charge de faire appliquer la législation notamment en matière de vie privée, s’est à nouveau saisi du dossier. Il avait déjà contacté Apple suite aux révélations de juillet dernier, il l’a fait à nouveau suite à cette lettre. La firme de Cupertino n’a pas encore répondu aux nouvelles questions de l’organisme, dont on ne connaît pas le contenu exact.

Cette lettre survient alors que le RGPD européen s’apprête à fêter son deuxième anniversaire. Certains critiquent son manque d’efficacité pour lutter contre les gros acteurs américains et c’est manifestement aussi l’avis de Thomas Le Bonniec, qui souligne dans son message que « adopter une loi ne suffit pas : il faut aussi la faire respecter face aux contrevenants ». Reste maintenant à déterminer si Apple respecte le RGPD avec l’implémentation actuelle de Siri, et si la firme de Cupertino mérite des sanctions pour les écoutes effectuées jusqu’en août 2019.

avatar karl59 | 

Vous devriez préciser ceux que fait cette personne maintenant.
Car elle travaille pas pour n’importe qui ....
Car elle n’est plus neutre !
Puis pour moi lanceur d’alerte c’est l’ancien nom de Balance !

avatar redchou | 

@karl59
Il est devenu "journaliste", du coup c’est un vendu?
Et les balances, quand quelqu’un fait de la merde, il faut faire quoi? Fermer les yeux et laisser faire?
On est pas loin du point Godwin, les lanceurs d’alerte, c’est des collabos tant qu’on y est?

avatar karl59 | 

@redchou

Il a le droit , je critique pas cela .
Juste il n’est pas neutre je dis rien d’autre.
Personne lui a mis un couteau sous la gorge .....

Après je suis d’accord sur le fond attention..

avatar hirtrey | 

@karl59

J’adore, tu ne critiques pas mais écris bien que les lanceurs d’alerte sont des balances

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@hirtrey

Les lanceurs d'alerte ne sont pas des balances, mais là il s'agit d'Apple. Le mec il a balancé contre Apple. Mais putain, contre Apple ! Notre multinationale bordel !

Les gens qui trahissent la multinationale ne méritent que la mort.

avatar benoit_cp | 

@karl59

La balance sauve sa peau, le lanceur d’alerte dénonce pour le collectif !

avatar Aardohan | 

@benoit_cp

Avec un petit soupçon de rancune. (Ex- employé d’Apple.) Bizarrement, il est moins agressif envers Google et Amazon. Je suis ça je dis rien.

avatar MarcMame | 

@Aardohan : « Avec un petit soupçon de rancune. (Ex- employé d’Apple.) Bizarrement, il est moins agressif envers Google et Amazon. Je suis ça je dis rien. »

Je crois que je préfère quand tu dis rien.

avatar lmouillart | 

Il doit probablement mieux savoir comment cela se passe chez Apple, que chez Google ou Amazon, donc d'un côté ce sont des alertes fondées et probablement documentées, de l'autre des suppositions (à son niveau).

avatar webHAL1 | 

@Aardohan

Peut-être parce que :
1. Il a travaillé pour une société mandatée par Apple, et non par Google ou Amazon.
2. Apple se pose comme le chevalier blanc de la protection de la vie privée.

Je dis ça, je dis rien.

avatar Nixam | 

@webHAL1

Et ? Personne ne l’as obligé et il savait pertinemment ce qu’il allait faire.

Pourquoi avoir attendu des mois avant de démissionner ?

Il me semble bien que dans ce cas-ci, ce soit le lanceur d’alerte aka journaliste, aka le pauvre petit Français lessivé par la grosse et immonde entreprise Apple, qui n’aie pas respecté son contrat de confidentialité.

Donc résumons, Apple lui propose une offre d’emploi, en Irlande, pour écoutes audio de Siri, le monsieur y va parce qu’il ne gagne plus un rond depuis 8 mois.
Au bout de quelques mois il se rends compte que quand même c’est pas très étique ?? Mais vous rigolez ?

De plus il explique clairement l’insécurité du poste. Et qu’il a peur de se faire lourder. Et tout ceci a un baveux du net sans grande renommée.

Et on accorde du crédit à ce genre de personne ? C’est sur que seules les multinationales sont capable de mensonges et roublardise, un humain seul lui n’est qu’honnêteté et prévenir son prochain du mal de ce monde

avatar webHAL1 | 

@Nixam

Euh... dans quel monde vivez-vous ? D'après vous, combien de temps ce lanceur d'alerte aurait-il dû attendre avant de démissionner ? Une heure ? Un jour ? Un mois ? De plus, vous dites qu'il savait parfaitement à quoi s'attendre. Si vous vous renseignez un peu, vous apprendrez que le moment décisif pour lui a été lorsqu'il a entendu un extrait enregistré parlant d'agression sexuelle. Aurait-il dû s'attendre à celà avant de commencer son travail ?
En effet, il a sans doute hésité avant de quitter son poste. Et il est même probable qu'il ait mis son intérêt dans la balance, en se demandant ce qu'il devait faire et si rompre la cause de confidentialité de son contrat était vraiment une bonne idée. Un peu comme ça se passe dans la vraie vie, en fait... Non, il ne s'est pas levé sur son bureau pour haranguer ses collègues en prononçant un discours improvisé totalement mémorable. Car il ne s'agit pas d'un film à gros budget américain, mais de l'existence d'un homme ordinaire et imparfait.

Sinon, c'est assez intéressant de remettre en cause sa crédibilité... Si je vous comprends bien, une personne doit être absolument irréprochable elle-même pour pouvoir lancer une alerte, c'est ça ? Cela signifie également qu'il est impossible de changer et s'améliorer : une fois qu'on a fait une erreur, plus aucune rédemption possible.
À noter quand même qu'Apple, elle, ne semble pas trouver que sa crédibilité soit spécialement sujette à caution, puisque son premier témoignage a contribué à faire en sorte que l'entreprise présente des excuses et change sa façon de procéder, par exemple en permettant désormais aux utilisateurs de refuser que leurs enregistrements soient utilisés dans le programme d'amélioration de Siri. Étonnant, non, pour quelqu'un dont la parole ne vaut rien ?...

avatar byte_order | 

@Nixam
> Pourquoi avoir attendu des mois avant de démissionner ?

Peut être parce que tout le monde n'a pas le luxe de pouvoir démissionner sans conséquence néfaste sur sa vie, ses proches, sa famille ?

> Il me semble bien que dans ce cas-ci, ce soit le lanceur d’alerte
> aka journaliste, aka le pauvre petit Français lessivé par la grosse et immonde
> entreprise Apple, qui n’aie pas respecté son contrat de confidentialité.

La confidentialité contractuel est inférieure avec le devoir de dénoncer un délit dont on est témoin. Hors, ne pas dénoncer un délit est un délit.

Faut arrêter avec le "contrat" érigé comme une sorte de loi supérieure à toutes les autres. C'est faux.

> Donc résumons, Apple lui propose une offre d’emploi, en Irlande,

Euh, non, c'est un prestataire, il est employé par une société de service, et c'est cette société de service qui accepte une offre de prestation pour Apple Irlande.
La lanceur d'alerte n'a jamais été l'employé d'Apple.

> C’est sur que seules les multinationales sont capable de mensonges et roublardise,
> un humain seul lui n’est qu’honnêteté et prévenir son prochain du mal de ce monde

A l'inverse, il ne faut pas non plus croire que les multinationales sont toujours honnêtes et veulent "améliorer" le monde, hein. Le fait qu'Apple dans cette affaire ne se soit pas mise dans la posture de l'innocente choquée mais qu'au contraire ait mis rapidement un plan de correction des problèmes dénoncés semblant appuyer cela.

Mais bon, attaquer le messager plutôt que le message, un très grand classique.

avatar Nixam | 

@byte_order

> Tout le monde n’as posa le luxe de démissionner sans conséquences sur sa vie

Vrai ! Cela fait pour moi déjà une énorme raison de subjectivité. Lorsqu’on est prêt a quitter son pays, aller en Irlande volontairement travailler dans un centre d’écoutes Siri, je pense qu’on est prêt en enjoliver la réalité afin de revenir auprès des siens avec une situation confortable, et quoi de mieux que devenir Journaliste anti-Apple ?

> Dénoncer un délit

Et lequel ? Améliorer la compréhension de ses outils, face à la concurrence qui, il me semble bien, n’utilisent pas des méthodes d’anonymat mois regardantes.
Le délit est commis par le pédophile qui dicte à son smartphone le message, ou l’agresseur pour toute autre horreur entendue par cette personne et il défends fermement le fait de ne plus écouter ça et de passer sous silence ?
Laissons les gens se faire violer et tuer, tant que nous n’en entendons pas parler !

avatar webHAL1 | 

@Nixam :
« [...] je pense qu’on est prêt en enjoliver la réalité afin de revenir auprès des siens avec une situation confortable, et quoi de mieux que devenir Journaliste anti-Apple ? »

C'est sûr, quelle situation plus confortable que celle de n'avoir plus d'emploi et risquer une action en justice de la part de son ex-employeur pour rupture de clause de confidentialité ? Sinon, on peut avoir les éléments qui vous font dire que cette personne dispose désormais d'une situation confortable suite à ses révélations ?

« Le délit est commis par le pédophile qui dicte à son smartphone le message, ou l’agresseur pour toute autre horreur entendue par cette personne et il défends fermement le fait de ne plus écouter ça et de passer sous silence ? Laissons les gens se faire violer et tuer, tant que nous n’en entendons pas parler ! »

D'accord. En fait, vous n'avez absolument pas compris de quoi il est question ici. :-/

avatar byte_order | 

@Nixam
> Lorsqu’on est prêt a quitter son pays, aller en Irlande volontairement travailler
> dans un centre d’écoutes

C'est qu'on ne gagne pas des masses d'argent, surtout. Je ne connais pas grand monde qui fait carrière pendant 20 ans comme employé de centre d'écoute. Ce qui me fait dire que l'on craint donc plus rapidement les conséquences sur son emploi de révéler ses observations de ce qui semble être des délits.

> Siri, je pense qu’on est prêt en enjoliver la réalité
> afin de revenir auprès des siens avec une situation confortable, et quoi de
> mieux que devenir Journaliste anti-Apple ?

Ouais, c'est clair, on ne compte plus les journalistes anti-Apple devenus millionnaires...
Ce qu'il ne faut pas lire, des fois.

> Et lequel ? Améliorer la compréhension de ses outils, face à la concurrence qui,
> il me semble bien, n’utilisent pas des méthodes d’anonymat mois regardantes.

Euh, vous m'excuserez, mais reliser bien ce qu'il a dit avoir constater : avoir écouter des morceaux de communication personnelle, y compris entre l'utilisateur et un médecin, ou durant des relations sexuelles, alors qu'il n'y a pas d'action de dictaphone.
Par ailleurs, l'absence d'option, obligatoire depuis la mise en place de la GRPD, de désactivation de l'écoute de Siri après l'activation initiale de l'iPhone n'est pas conforme à la loi en UE.

> Laissons les gens se faire violer et tuer, tant que nous n’en entendons pas parler !

Ah, donc on devrait autorisé l'écoute illégale de tout le monde, car sinon on protège les criminels !?
Mais quid parmi eux ceux dont le crime c'est justement d'écouter illégalement les gens !?
Apple, elle a dénoncé les personnes enregistrées qui semblent avoir eu une activité criminelle !? Non.

Ridicule.

Quand on en est rendu à ce type d'argument - en particulier pour défendre une marque dont on est probablement même pas actionnaire - c'est qu'il est grand temps de se poser des questions d'intégrité intellectuelle.

avatar en chanson | 

@Aardohan

Au moins Amazon et Google en ont tiré des assistants efficaces.

avatar Krysten2001 | 

@en chanson

Car ils ont une base de données énorme sur leurs utilisateurs pas Apple

avatar MarcMame | 

@karl59

"Puis pour moi lanceur d’alerte c’est l’ancien nom de Balance !"

Hé ben....

avatar pagaupa | 

@karl59

Quelle triste vision des lanceurs d’alerte!

avatar karl59 | 

@pagaupa

Ou ignorance sur le sujet .
La plus part des lanceurs d’alertes essaye en premier lieu de vendre leurs informations.

Quand personne les achète ils deviennent lanceur d’alerte.

Renseignez-vous avant de dire ....

Je vous conseille aussi d’écouter Eric Dupont Moretti dans onpc.

Il emploie la même expression .

Puis si il voulait être en accord avec lui même il avait la possibilité de dire NON !

avatar pagaupa | 

@karl59

« Je vous conseille aussi d’écouter Eric Dupont Moretti dans onpc. »

Celui qui a défendu les Balkany ?
Il y a longtemps qu’il n’est plus audible...

avatar karl59 | 

@pagaupa

Je comprends mieux ton raisonnement alors !
Oui cela s’appelle la justice .
Toi tu confonds avec la morale .
Enfin Balkany à ma connaissance il n’as ni sens sur les mains mais surtout c’était sont argent à lui .

Mais inutile de discuter ta raison un avocat qui défend un client est un salaud comme sont client.

avatar pagaupa | 

@karl59
« Mais inutile de discuter ta raison un avocat qui défend un client est un salaud comme sont client. »

Disons qu’il n’a pas choisit le meilleur client pour maintenir la réputation qu’il avait...
Quant à la justice, elle a été rendue, Moretti ou pas et c’est rassurant.
Pour ce qui est de l’origine de l’argent, vous n’en savez pas plus que moi mais vu les personnages on peut avoir de gros doutes...

avatar vomito | 

@karl59

"Je comprends mieux ton raisonnement alors !
Oui cela s’appelle la justice .
Toi tu confonds avec la morale .
Enfin Balkany à ma connaissance il n’as ni sens sur les mains mais surtout c’était sont argent à lui .

Mais inutile de discuter ta raison un avocat qui défend un client est un salaud comme sont client."

4 fautes au mot. Je saigne de la rétine

avatar pagaupa | 

@vomito

Les fautes d’orthographe ne sont rien comparées à son raisonnement...

avatar Billytyper2 | 

@vomito

* 4 fautes au mot. Je saigne de la rétine

4 fautes PAR mot… c’est plutôt le cerveau qui a du saigner. 😜

avatar Nananère | 

"Enfin Balkany à ma connaissance il n’as ni sens sur les mains mais surtout c’était sont argent à lui ."

Il a été empereur ou roi de France pour que l'argent public de la nation soit à lui ? :)

Puis bon quand t'as aucuns scrupules à faire travailler des immigrés sans papiers pour ta pomme, yen a forcément qui sont mort en chemin. Donc le SANG, si si il en a sur les mains. :)

avatar Nixam | 

@Nananère

Non, politique. C’est son droit.
Vous n’aviez qu’à faire de même.

Et vous, vous vivez en otarcie sans numérique et internet ?
Ça ne vous dérange pas d’avoir le sang des enfants togolais qui extraient le silicium pour le foutre dans vos devices ? Vous trouvez vos mains propres ?

Ah mais pardon, vous ne les voyez pas, c’est pas pareil on peut fermer les yeux.

Mais y’en a forcément qui sont morts en chemins aussi.

Mais ce qui serait intéressant serait de savoir :
Où achetez vous vos habits?
Quelle est votre voiture ?
Ou vous procurez vous de la nourriture ?

Si les réponses sont dans l’ordre Zara, Renault et supermarché prenez une semaine de réflexion profonde sur vous-même

avatar Billytyper2 | 

@karl59

* Mais inutile de discuter ta raison un avocat qui défend un client est un salaud comme sont client.

+1

avatar pagaupa | 

@karl59

« il n’as ni sens sur les mains »

Ça pique...

avatar pagaupa | 

@karl59

« Un Français qui travaillait pour Apple »
S’il n’y travaille plus, c’est justement peut-être qu’il a dit non lorsqu’il s’est aperçu du problème dans une société qui se vend sur la sécurité des données privées...

avatar MarcMame | 

@karl59

"Je vous conseille aussi d’écouter Eric Dupont Moretti dans onpc."

Non merciiiiiii...

avatar fte | 

@karl59

"La plus part"

Combien ? 50.1% ? 99.9% ? C’est combien la plupart ? Des sources peut-être ?

avatar Sindanárië | 

@karl59

"Je vous conseille aussi d’écouter Eric Dupont Moretti dans onpc. "

C’est comme écouter les théories du complot par Jean-Marie Bigard dans les Grosses Têtes

avatar byte_order | 

@karl59
> La plus part des lanceurs d’alertes essaye en premier lieu de vendre leurs informations.

Vu qu'en général leur situation personnelle se dégrade très fortement, c'est guere étonnant.
Le gars chauffeur intérimaire qui a dénoncé les vidanges illegales d'acides d'ArcelorMittal a tout perdu, par exemple, c'est lui qui pour l'instant est puni, un comble !

Par ailleurs, depuis quand vouloir gagner de l'argent c'est mal !?
C'est normal pour des multinationales de votre coeur, mais pour l'individu lambda, là c'est mal !?

Quelle hypocrisie.

Par définition, un lanceur d'alerte cherche un réseau de diffusion le plus large pour que son alerte soit efficace.
Parmi ces réseaux, certains gagnent de l'argent avec l'information qu'ils diffusent, comme les médias. Pourquoi une information qui va impliquer des conséquences fiancières lourdes pour le lanceur devrait rapporter de l'argent à ceux qui la diffusent mais pas à celui qui en assume le risque !?!

Et encore une fois, vous attaquez le messager. Et le message, lui !?

avatar pagaupa | 

@karl59
« Puis pour moi lanceur d’alerte c’est l’ancien nom de Balance ! »

Et Iréne Frachon? C’est aussi une balance?

avatar Insomnia | 

@karl59

Mais bien sur 😱🥱pathétique

avatar fte | 

@karl59

"Puis pour moi"

Donc on s’en balance. Do you see what I did there?

avatar Sindanárië | 

@karl59

"Vous devriez préciser ceux que fait cette personne maintenant.
Car elle travaille pas pour n’importe qui ...."

Tu peux développer ?
Des sources ?
Des dossiers ?
... quelques choses qui ne passent pas pour des allégations ?

avatar en chanson | 

@karl59

Ton discours est juste pitoyable. C’est juste honteux. Défendre une société qui a des pratiques illégales pour un assistant numérique déficient par rapport à la concurrence....

avatar Nixam | 

@en chanson

Il est vrai que votre discours est autrement plus étayé.

Lisez les CGV avant des les accepter, il est écrit noir sur blanc que des écoutes à but d’amélioration peuvent être menées.

Le reste n’est qu’onanisme et affabulation, pour trouver un coupable général responsable de tous vos maux.

avatar byte_order | 

@Nixam
> Lisez les CGV avant des les accepter, il est écrit noir sur blanc que des écoutes
> à but d’amélioration peuvent être menées.

Cela n'ôte pas à Apple et ses soustraitants son obligation de garantir la protection des données privées. Aucune CGV ne vaut droit à ne pas respecter la RGPD. En particulier que l'utilisateur *doit* pouvoir à *tout moment* bloquer toute fonction de collecte de données personnelles, dont il avait conscience préalable ou pas.

Possibilité qui n'a été proposé par Apple à l'utilisateur de Siri *qu'après* lesdites écoutes, preuve qu'Apple elle même est parfaitement au courant que l'acception de ses CGV des iPhones n'était pas suffisante vis à vis de la RGPD concernant son service Siri.

> pour trouver un coupable général responsable de tous vos maux.

Y'a une nuance entre coupable de tout et jamais coupable, attention.

avatar pagaupa | 

@karl59

La consanguinité a encore frappé chez les chti’s!

avatar byte_order | 

@karl59
> Vous devriez préciser ceux que fait cette personne maintenant.
> Car elle travaille pas pour n’importe qui ....
> Car elle n’est plus neutre !

Parce que quand elle travaillait pour un soustraitant d'Apple, cette personne était plus neutre dans cette affaire !?

C'est un témoignage. Par définition c'est subjectif.

> Puis pour moi lanceur d’alerte c’est l’ancien nom de Balance !

Le nom change, mais dans les deux il s'agit de dénoncer des personnes ayant potentiellement commis un délit.

C'est mal de dénoncer des délits potentiels dont on serait témoin ? Depuis quand !?
Pour info, ne pas le faire alors qu'on en avait connaissance, c'est un délit : non-dénonciation de crime.

Pour moi *et* la justice, fermer les yeux sur des délits c'est l'ancien nom de complicité.

avatar Aardohan | 

Correction : Je « dis » ça je dis rien.

avatar Moonwalker | 

En gros, pour avoir vu son interview au Media, il a travaillé un mois chez Apple à écouter des enregistrements anonymes pour ajuster les réponses. Travail qu'il a lui même qualifié de "barbant".

https://www.lemediatv.fr/emissions/les-enquetes/comment-apple-vous-ecout...

La part du mythomane et la part de vérité… le tout gratiné d'un bon syndrome du sauveur.

Pour lui, la politique de confidentialité est signe qu'Apple a quelque chose à cacher, que "ce n'est pas moral".

Le reste c'est du domaine du fantasme.

avatar marenostrum | 

ils vont plus embaucher de français dans les domaines secrètes. Platini aussi a été dénoncé par un français qu'il l'avait embauché lui-même parce que compatriote et qu'il touche un bon salaire.

avatar ClownWorld 🤡 | 

Un «lanceur d’alerte» c’est anonyme, lui c’est un ancien employé d’Apple devenu journaliste? C’est pas Snowden ou Assange et encore moins l’employé de la CIA qui a balancé Trump dans l’affaire ukrainienne! 😂

avatar byte_order | 

@ClownWorld
> Un «lanceur d’alerte» c’est anonyme

Euh, non.
L'anonymat n'est pas lié au lancement d'alerte, il est lié aux conséquences négatives pour le lanceur d'alerte générées par tous ceux qui vont lui en vouloir.
Il suffit de lire ici même à quel point certains le déteste pour avoir oser jetter une lumière moins glorieuse sur certains agissements de leur marque préférée pour imaginer l'ampleur des conséquences. La chauffeur ayant dénoncer les vidanges sauvages d'acides chez ArcelorMittal peut en parler, des conséquences injustes d'avoir bien agi !

Par ailleurs, ni Snowden ni Assange ni l'agent de la CIA sont anonymes, hein.

Enfin, il n'a jamais été un employé d'Apple, il était employé d'une société de prestation qui avait un contrat avec Apple Irlande.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR