Stéphane Richard : la nouvelle de la vente d'Orange Bank a été très exagérée

Mickaël Bazoge |

Oui, Orange recherche un partenaire pour reprendre les 22% détenus par Groupama dans Orange Bank. Et oui encore, ce nouveau partenaire pourrait apporter une expertise et « peut-être » des actifs pour développer la banque en Europe et en Afrique. Mais Stéphane Richard s'inscrit en faux face à la rumeur qui court depuis hier soir : « nous ne souhaitons pas vendre Orange Bank qui reste un projet stratégique pour Orange », explique le patron d'Orange au Figaro.

Image Orange/Nicolas Gouhier.

La question d'une cession du contrôle d'Orange Bank « ne se pose pas aujourd'hui », affirme-t-il. Stéphane Richard redit pourtant que la banque n'est pas le cœur de métier d'Orange, en contradiction apparente avec l'ambition de l'opérateur depuis le lancement de son offre bancaire, fin 2017. Puisqu'on n'attire pas les mouches avec du vinaigre, Stéphane Richard avance la proximité d'Orange Bank avec Orange, « nous sommes convaincus qu’il existe d’importantes synergies entre le monde bancaire et celui des télécoms ».

Le dirigeant fait miroiter le « levier » Orange, « un grand groupe puissant avec 28 millions de clients et 600 boutiques en France » (au passage, on se demande ce qu'attend l'opérateur pour actionner ce levier et propulser Orange Bank…). Orange a reçu « plusieurs marques d'intérêt » de la part de banques.

Le PDG de l'opérateur estime que la rentabilité d'Orange Bank devrait être atteinte en 2024, avec « une année de retard sur ce qui était prévu » : si les pertes enregistrées l'an dernier ont été plus élevées que prévu (195 millions sur un total de 643 millions), c'est la conséquence de la fermeture des boutiques Orange pendant une bonne partie de l'année, selon lui.

Stéphane Richard, qui a rarement sa langue dans sa poche, a aussi un petit mot pour ceux qui se sont empressés de prédire l'échec d'Orange Bank : « Dans ce pays, dès que l’on sort de son domaine de compétences et que l’on prend des risques, on se fait brocarder ».


Tags
avatar SaintGlinGlin | 

Rompiish

avatar arnaudducouret | 

Jolie référence pour le titre !

avatar YetOneOtherGit | 

@arnaudducouret

"Jolie référence pour le titre !"

Le trait d’esprit de Mark Twain est devenu un classique 😉

avatar cedo | 

Il essaye de rassurer 😁 mais pas de fumée sans feu

avatar frankm | 

@cedo

Premièrement : a-t-il un compte dans sa propre banque ?

avatar cedo | 

@frankm

Plutôt un compte dans une banque en suisse 😁

avatar Paquito06 | 

“Stéphane Richard, qui a rarement sa langue dans sa poche, a aussi un petit mot pour ceux qui se sont empressés de prédire l'échec d'Orange Bank : « Dans ce pays, dès que l’on sort de son domaine de compétences et que l’on prend des risques, on se fait brocarder ».”

Toujours le mot pour rire 😅 Mais la raillerie repose d’abord sur des chiffres. En 3 ans et demi, si Orange Bank avait redessiné le paysage bancaire digital, ca aurait fuité.

avatar ancampolo | 

@Paquito06

Qonto est une reussite, revolut est extra mais pas orange bank, ing etc…c’est de la daube

avatar nickyrabbit | 

La première preuve qu'il existe une synergie entre banque et télécom ce sont toutes ces banques qui depuis plusieurs années ont une offre télécom à leur catalogue. Si elles n'y trouvaient pas leur compte elles auraient déjà abandonné.

Je me souviens aussi d'il y a 3 ans la trouille qu'avaient les banques traditionnelles de l'arrivée annoncée d'Orange dans leur terrain de jeux. Effectivement la marque Orange est très forte, plus forte que ces banques (voir le classement annuel des marques). Pas étonnant qu'elles soient nombreuses à vouloir se rattacher à cette locomotive (sauf celles qui ont une filiale en ligne à succès).

Enfin "à qui profite le crime" de cette fausse annonce de la vente d'Orange Bank ? Dans l'article du Canard, très opportunément, est cité "un ponte de l'une des très grandes banques hexagonales" ... qui la dénigre ... pour faire monter la pression et entrer moins cher au capital ? Un vrai banquier quoi !

avatar marenostrum | 

ça lui sert à quoi la banque ? a ton avis une banque gagne plus d'argent que sa boite de télécom ?

avatar Fanoo | 

En revanche, la nouvelle de l’échec commercial d’Orange Bank n’est pas exagéree du tout !

avatar narugi | 

@Fanoo

Sans jouer les oiseaux de mauvais augure, Orange a été sur un marché avec une app buggé, mal pensée et des équipes pas prêtes. Un lancement raté qui m’a beaucoup déçu. Je suis convaincu que les banques traditionnelles ne servent plus à rien aujourd’hui car à part pour un prêt immobilier ou pour un PRO, quel intérêt ?

Mais tu ne peux pas te permettre de te lancer si ta vitrine (qui est l’app) ne fonctionne pas.

avatar morpheusz63 | 

@narugi

Merci de pour ce commentaire, cela confirme vraiment qu'Orange bank est un semi échec, comme toute les boîtes ayant comme partenaire l'État français.
Rien que le fait que vous disiez que l'apps bug, et que le service client est dans les nuages confirme les échos que j'ai eu de la part d'un collégue qui a eu les même soucis...
Les facteurs important que semble oublié ces pdg, c'est l'expérience client, le produit proposer, et la facilité à l'utiliser et le sav..
Perso, ayant bosser dans les banques tradi, j'ai constater que ces, dernières année qu'elle recrutais beaucoup de profile commercial ayant bosser dans la téléphonie. Le fait qu'Orange est voulu se lancer dans les néo banques n'est pas déconnant à condition de recruter des bon profile bancaires, informatique pour structurer l'enseigne et la faire rentabiliser rapidement . La c'est pas le cas. Même Apple la jouer fine en s'associent avec Goldman Sachs, qui est pas un petit joueur.. Le temps nous diras qui à eu raison😎

avatar Aardohan | 

« La première preuve qu'il existe une synergie entre banque et télécom ce sont toutes ces banques qui depuis plusieurs années ont une offre télécom à leur catalogue. Si elles n'y trouvaient pas leur compte elles auraient déjà abandonné. »

CIC Mobile / Crédit mutuel mobile qui appartiennent à EI Telecom racheté l’année dernière par Bouygues, ça te parle ?

avatar morpheusz63 | 

@Aardohan

Ils vendaient des forfaits mobiles dont le réseaux ne leurs appartiennent pas ,avec portables depuis au moins 2012, il me semble, comme la poste le fait avec sfr.
Rien de nouveaux et le risque est moins important en faisant ainsi.
L'univers de la banque çela rien à voir avec les telecoms

avatar Sonic Tooth | 

@ morpheusz63
La grammaire et toi ça fait deux...

avatar morpheusz63 | 

@Sonic Tooth

Je préfère faire des fautes et me faire comprendre que balancer des pavés bien écris en inclusives, creux, et t'es pas le premier à vouloir me rabaisser avec la grammaire, si t'aime pas tu me lis Bernard pivot

avatar Powerdom | 

Justement non, tes fautes alourdissent la lecture et il faut redoubler d'attention pour comprendre. Mais je te laisse à tes certitudes.

avatar Sonic Tooth | 

@mopheuz63
C’est sûr, tu peux aussi écrire n’importe comment ton CV et/ou ta lettre de motivation et rester au chômage à vie.
C’est marrant, dans ton deuxième post tu n’as pas fait de fautes. Tu vois quand tu peux !

avatar morpheusz63 | 

@Sonic Tooth

On se connait pas et je ne permet pas de faire des suppositions sur ta vie privée alors va te trouver une autre victime M.,le professeur! Je n'ai pas le temps et l'intérêt pour des gens mal dans leurs peaux, sur ce tchao

avatar Antwan | 

Il fait référence à Djingo quand il parle de la prise de risque?

avatar vVDB | 

Avant de se lancer Orange avait regardé les dossiers sur la place. Ils avaient reculé pour Boursorama car trop chère ! De Groupama, ils n'ont utilisé que la licence bancaire qu'une start up obtient facilement !
Orange Bank digital native... L'application n'est même pas au niveau de celle de Boursorama après 4 ans de développement acharné.
La nouvelle carte n'est même plus aux couleurs de la marque, je suis surpris que cet élément très distinctif disparaisse... La charte bat déjà de l'aile. Free qui s'en est inspiré en troquant l'orange pour le rouge reste droit dans ses bottes. Ils connaissent le coût d'une marque...
Même pas un gars de la marque Orange pour valider et les arrêter ?
Patatras, vente de la banque. Ça tombe bien la carte est blanche crème, très passe partout.

CONNEXION UTILISATEUR