L'Autorité de la concurrence « vigilante » à l'égard d'Apple Pay

Stéphane Moussie |

Le début des ennuis pour Apple Pay en France ? L'Autorité de la concurrence vient de publier un rapport sur l'état du secteur des paiements dans lequel elle souligne que l'une des principales évolutions est l'arrivée des « grandes plateformes BigTech ». Une arrivée qui appelle à la « vigilance ».

« Les acteurs de type plateforme disposent d’avantages considérables à faire valoir : ils contrôlent des écosystèmes s’appuyant sur de vastes communautés d’utilisateurs, ont accès à de vastes ensembles de données et ont la capacité technique de les mettre à profit », pointe l'Autorité de la concurrence.

Ce ne sont pas les seuls avantages de ces plateformes, dont Apple Pay est le premier représentant. Le régulateur remarque aussi que ces grandes plateformes ne sont pas soumises aux mêmes contraintes réglementaires que les acteurs bancaires traditionnels, car elles s'appuient justement sur ceux-ci pour une partie de leurs services.

Selon l'Autorité de la concurrence, tout cela conduit à un risque de renforcement du pouvoir de marché des Big Tech et de verrouillage des consommateurs. L'autorité note par exemple que la fermeture de l'accès à la NFC des smartphones, comme c'est le cas sur l'iPhone où seul Apple Pay est autorisé, a une véritable incidence en matière de concurrence. Autres pratiques d'Apple qui sont décriées : la préinstallation de solutions de paiement sans contact (Wallet en l'occurrence) et la mise en place de raccourcis (les utilisateurs d'iPhone sont cordialement invités à ajouter une carte bancaire à Apple Pay lors de la configuration initiale).

Après une tentative de résistance (autour de Paylib notamment), les banques françaises ont finalement quasiment toutes adopté Apple Pay. « Elles se sentent contraintes d’accepter, car leurs clients sont très demandeurs de ces nouveaux services », commente Isabelle de Silva, la présidente de l'Autorité de la concurrence, auprès du Monde. Et d'expliquer que la montée en puissance d'Apple Pay, Google Pay et d'autres services des géants du numérique représente « un risque très important d’attrition du revenu [des banques traditionnelles], un risque de marginalisation dans la chaîne de valeur et de perte de la relation directe avec le client. La menace pour [les banques] serait d’être reléguées à un rôle d’exécutant. »

Pour l'heure, l'Autorité de la concurrence ne prend pas d'action contre Apple, mais elle fait savoir qu'elle surveille « de très près » ses pratiques. Cette méfiance n'est pas seulement française : la Commission européenne a ouvert en juin 2020 une enquête pour déterminer si Apple Pay violait des règles de concurrence. La situation est plus que jamais délicate pour Cupertino.


avatar Darkgam3rz | 

Tout cela devrait être adapté en série sérieux, c’est pire que dallas  vs les états 🧐

avatar Steve Molle | 

Administration française : bla bla blablabla bla. Bla bla bla ? Blablabla. Bla ! Bla bla-bla-bla.

avatar Gladjessca | 

@Steve Molle

Surtout avec cette soit disant « Autorité »…

avatar octopoulpe | 

Ils vont finir par dégrader l'expérience utilisateur et la simplicité au nom du "choix".
Bien sur que le choix est une valeur importante, mais à mes yeux, un système de paiement simple, très sécurisé comme Apple Pay est largement préférable. Surtout que si je le souhaite vraiment, les autres options me sont ouverte. Je vois pas le problème actuellement.

avatar shaba | 

@octopoulpe

Entièrement d’accord

avatar Krysten2001 | 

@octopoulpe

Bien sûr. Je ne vois pas pourquoi il devrait y avoir une tonne de mode de payment mobile. Aucun avantage pour le consommateur.

avatar Carbonized | 

Je suis bien content de pouvoir choisir ma carte bancaire et content également d'avoir le choix du paiement mobile sur Android (j'ai choisi Max et Samsung Pay pour les assurances, cashback, points de fidélités, rewards etc...).
Je ne vois pas en quoi ne pas avoir le choix est un plus...

avatar Krysten2001 | 

@Carbonized

Les assurances, cashback,… j’en ai aussi mais rien de lier au mode payment 🤔 Vous choisissez si vous payez par carte, espèce; mobile,…

Il n’y a pas de plus value à faire pleins de système de payment mobile qui font la même chose 😉

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Bien sûr. Je ne vois pas pourquoi il devrait y avoir une tonne de mode de
> payment mobile. Aucun avantage pour le consommateur.

Je ne vois pas pourquoi il devrait y avoir une tonne d'opérateur de réseau mobile.
De médecins. De supermarchés. De pharmacies. D'écoles. De restaurants. De magasins de fleurs.

Aucun avantage pour le consommateur.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

https://www.macg.co/services/2021/04/apple-contre-epic-monopole-concurrence-demantelement-fait-le-point-120879

Pas du tout la même chose. Les cartels de tabac, d’opérateur,… n’ont plus vraiment rien avoir avec l’industrie technologique (Sherman act)

avatar byte_order | 

@Krysten2001
La techonologie est un outil, pas une fin en soit.
Je ne vois pas au nom de quoi, parce que cela repose sur de la technologie (les médicaments vendus en pharmacie aussi, au passage, hein !) on devrait renoncer à la libre concurrence des fournisseurs.

Ah, sinon, le Sherman Act, cela concerne les américains. Je ne suis pas américain, et le sujet ici concerne une autorité de la concurrence qui n'est pas sous la loi américaine.

avatar byte_order | 

@octopoulpe
> Surtout que si je le souhaite vraiment, les autres options me sont ouverte.
> Je vois pas le problème actuellement.

Vous ne le voyez pas parce que justement vous croyez que les autres options vous restent ouvertes. Hors ce n'est pas le cas :

"L'autorité note par exemple que la fermeture de l'accès à la NFC des smartphones, comme c'est le cas sur l'iPhone où seul Apple Pay est autorisé, a une véritable incidence en matière de concurrence".

Vous n'avez pas la possibilité de payer sans contact avec votre iphone qu'en forçant votre banque a céder une commission à Apple. Une commission que les clients, pas que vous, de la banque vont fatalement payer.

Le problème, c'est justement que les autres options ne restent pas ouvertes.

Et pour rappel, la puce NFC n'appartient pas à Apple. La squatter et s'en garder l'exclusivité pose sérieusement un problème.

avatar Gladjessca | 

@octopoulpe

Il faut bien que ces gens justifient leur salaire en cherchant des problèmes où il n’y en a pas. On peut toujours choisir sa banque, négocier ses services et si l’on veut mettre la CB de son choix dans son téléphone. Et là je fais plus confiance à Apple en terme de sécurité, pour le moment je n’irais pas sur une autre solution.

Si ces gens veulent travailler il y a sûrement pleins d’autres vrais sujets autour des banques à étudier !

avatar malou | 

C’est une belle bande d’hypocrites ça fait des années que les banques supprime les conseillers pour tout digitaliser et faire des économies en plus de nous taxer avec des frais injustifiée. Maintenant qu’ils ont trouvé encore plus vicieux qu’eux ils s’inquiètent

avatar detrak | 

@malou

Un ami s’est reconvertis de conseiller a un rôle technique digital il y’a qlq année déjà sentant le vent tourné. Il avait vue juste . Cela fait 5 ans que je ss ds ma banque ( merci crédit immobilier) mon conseiller a changé mainte fois et pour la plus par ne les est jamais vue ! Je leur envoie des mail en cas de besoin , ce qui me fait gagné du temps. Les conseiller et agences sont vouées à disparaître

avatar R-APPLE-R | 

@detrak

Malheureusement les employés aussi … tout digitalisé et tout robotisé y’a des avantages mais pas pour l’emploi malheureusement 😞
Il faut que l’éducation nationale s’adapte et change en fonction pour diriger les enfants sur d’autres travailles qui sont en adéquation avec notre temps….
Mais pour ça il faut s’adapter et certainement changer radicalement l’école 🙃

avatar malou | 

@detrak

C’est exactement ce que je dis , je te comprend . J’ai quitté ma banque physique pour une en ligne . Ça fait des années que ça sentait mauvais et maintenant il faut un coupable . Il est de bon ton d’attaquer les GAFAM en ce moment …

avatar byte_order | 

@malou
> Maintenant qu’ils ont trouvé encore plus vicieux qu’eux ils s’inquiètent

C'est pas pour autant une raison pour ne pas, nous, les consommateurs, s'inquiéter de ceux qui sont encore plus vicieux qu'eux.

avatar malou | 

@byte_order

Les banques avaient juste à anticiper et suivre le mouvement . Maintenant que c’est trop tard et que les actionnaires perdent de l’argent ils chourinent .. je trouve ça trop facile .

avatar byte_order | 

@malou
> Les banques avaient juste à anticiper et suivre le mouvement

C.a.d. ? Les banques auraient du faire quoi ?
Se lancer dans la conception d'un smartphone !?

Ou se lancer dans la conception d'un système de paiement sans contact à partir des smartphones des clients ?

Parce que si c'est le premier cas, franchement, c'est du délire : si maintenant chaque secteur d'activité doit concevoir son propre terminal ultramobile et en imposer l'achat pour pouvoir disposer de telles fonctions, c'est comme de dire que chaque département aurait du se lancer dans la conception d'un véhicule et en imposer l'usage pour pouvoir rouler sur *leurs* routes. Les gens vont bien sur accepter d'acheter de multiples appareils similaires juste pour pouvoir disposer de tel ou tel fonction autorisée en fonction de l'appareil ?
Vous achetez à Netflix une smart TV compatible uniquement Netflix, puis une smart TV compatible AppleTV+ à Apple, puis une à Disney, puis une à Google pour Youtube etc !?

Si c'est se lancer sur la conception d'un système de paiement sans contact compatible avec les smartphones déjà possédés par leurs clients, elle l'ont fait !
Sur les appareils où le constructeur ne les a pas empêcher de le faire.
Et, hasard, le seul constructeur qui les a empêcher de pouvoir le faire est précisement le constructeur qui a lancé son propre service de paiement sans contact. Une coincidence, surement.

> je trouve ça trop facile .

Tout comme prétendre avoir gagner un combat alors que personne d'autre que vous a pu monter sur le ring parce que vous êtes également l'organisateur de la rencontre et avez décider de n'autoriser personne à venir vous combattre. Ca aussi c'est trop facile.

Mais continuez a nourrir les actionnaires d'Apple, ils sont ravis.
D'autant qu'ils ont trouver un moyen pour ne payer aucun impôt nul part dessus.
Trop facile aussi, ça.

avatar malou | 

@byte_order

Écoute moi j’y trouve mon compte et apparement je suis pas le seul ici , l’échange est sympa mais en fait on fait ce qu’on veut au final et ce que je veux dire par la c’est un peu comme les taxis qui se plaignent des VTC : fallait anticiper : les banques depuis des années c’est des changements de conseiller intempestifs sans être prévenu des frais des frais et des frais alors qu’on fait les opérations bancaires nous meme … il est où le problème en fait ?

avatar byte_order | 

@malou
> en fait on fait ce qu’on veut au final

Ben non. Si j'avais eu un iPhone au moment ou Apple s'est enfin décidé d'y mettre une puce NFC, je n'aurais pas pu m'en servir pour faire des paiements sans contact. Il m'aurait fallu soit changer de banque soit racheter un autre smartphone.
Ce n'est pas ce que j'appelle faire ce que je veux, c'est ce que j'appelle être contraint de faire ce que je n'ai pas envie de faire.

Mais je retiens que votre argument, au final, c'est "c'est comma ça, point".
Une drôle de façon de concevoir la vie dans un Etat de Droits.

La prochaine fois où quelqu'un de plus puissant que vous vous dira "c'est comme ça, point", vous n'oublierez pas de vous rappelez que c'était a vous d'anticiper.

> il est où le problème en fait ?

Le problème c'est que quand des acteurs économiques bénéficient d'une impunité vis à vis des règles d'un marché, le marché est vicié, et cela tourne alors fatalement mal à un moment ou l'autre.

Les gens consentent à respecter des règles qu'à la condition qu'ils n'ont pas l'impression que certains, toujours les mêmes, bénéficient d'un passe droit (par laxisme ou pas) pour s'en soustraire.
Quand c'est plus cas, le chateau de carte s'effondre.

L'économie repose sur la confiance. Pas sur la loi du plus fort. Ca, c'est le système de la violence.

avatar TheRV | 

@malou

+1

avatar kantandane | 

Les banques traditionnelles se touchent la nouille depuis des années, pas étonnant qu’on se tourne vers des solutions qui vivent avec leur temps

avatar Helios72 | 

Personne ne va pleurer parce que les banques se font piquer leur marché. Est-ce vraiment le rôle de l'autorité de la concurrence de s'inquiéter de la "marginalisation des banques" ?

Les banques sont des dinosaures qui n'innovent pas. Dans l'histoire du capitalisme, généralement ça ne finit pas très bien.

avatar byte_order | 

@Helios72
> Les banques sont des dinosaures qui n'innovent pas.

Ben tiens. La carte à puce inventée par les banques françaises que les américains ont découvertes quasiment avec l'Apple Card 20 ans plus tard, on en parle ?

Quand un constructeur bloque l'accès à une capacité des terminaux qu'elle a vendu à des consommateurs pour s'en reserver l'exclusivité pour proposer son propre service de paiement sans contact, il ne "pique" pas leur marché, il les empêche de facto d'y rester.

Et ça, c'est bien le boulot de l'autorité de la concurrence de vérifier que si les banques se font marginaliser, ce n'est pas par une distorsion de la concurrence mais uniquement du fait des banques.

avatar newiphone76 | 

@byte_order

"Et ça, c'est bien le boulot de l'autorité de la concurrence de vérifier que si les banques se font marginaliser, ce n'est pas par une distorsion de la concurrence mais uniquement du fait des banques. "

Je ne vais quand même pas pleurer les banques parce qu’elles se sont bien gavées.

avatar byte_order | 

@newiphone76
> Je ne vais quand même pas pleurer les banques parce qu’elles se sont bien gavées.

Si vous êtes sensible au gavage des acteurs qui profitent de leur position pour prélever des frais et autres commissions sur tout et dès que possible, pourquoi *seules* les banques vous inspirent du dégoût ?

Apple qui prélève une taxe douanière à tout tiers qui cherche à vendredes usages mais également de simples contneus à un propriétaire d'iPhone, c'est pas du gavage non plus ?

Marrant comment la méritocratie semble très subjective parfois.

avatar newiphone76 | 

@byte_order

Parce que j’y vois un goût de revanche qui je le concède me plaît beaucoup.
Quant à la « taxe douanière » je me dis que personne n’est contraint de commercer avec Apple, si ?

avatar Helios72 | 

Remarque intéressante, mais l'innovation il y a 20 ans et rien entre temps c'est pas terrible.

Mais en l'occurence, je ne vais pas pleurer pour les banques, on passe d'un monopole à un autre, si l'autorité de la concurrence doit trancher entre les deux, je suis curieux de voir la justification derrière. On est passé des billets, à la carte bancaire, et maintenant c'est le téléphone. J'ai l'impression que c'est un marché qui porte en lui un monopole.

avatar detrak | 

@byte_order

La carte a puce inventé par Roland Moreno

avatar byte_order | 

@detrak.
Oui, mais ce sont les banques qui y ont vue un usage dans un support plastique pour dématérialiser l'argent liquide.

avatar detrak | 

@byte_order

Et depuis ! Plus rien a par me ponctionner des faux frais de gestions et des frais de rejets. La seul façons dont les banque ns tiennent c’est les credits immo

avatar valid | 

avant 1980

avatar byte_order | 

@valid
1983. Première carte à puce : la TéléCarte, carte de paiement pour les cabines téléphoniques.
Les cartes bancaire à puces disponibles pour tous, c'est à partir de 1992.
Les cartes à puce supportant le paiement sans contact, qui a du attendre que la micronisation des composants NFC le permettent, c'est surtout à partir du début des années 2000.
Bien avant l'iPhone, donc.

Mais comme y'a que Apple qui a innové dans le monde durant ces 20 dernières années, que tout le reste est resté figée, que tout découle d'Apple, forcément, c'est ces avancées poussés par le monde bancaire, cela compte pour "zéro".
Apple, elle, elle ajoute enfin une puce NFC en 2014 dans ses iPhones, et hop, c'est elle qui a inventer le paiement sans contact. On s'en contrefout que cela ne servirait rien sans l'énorme parc de lecteurs compatible NFC chez les commerçants, des efforts des banques pour convaincre lesdits commerçants pour s'équiper, des efforts pour normaliser les protcoles via NFC concernés, nannnn, c'est Apple qui a inventé le paiement sans contact.

Magie du KoolAid.

avatar ohmydog | 

@Helios72

C’est autrement plus complexe que ça.
L’autorite de la concurrence s’occupe des marchés, des conditions d’accès et des pratiques qui ont lieu sur ce même marché.

Les banques ont un monopole, elles sont contraintes par de très nombreuses réglementations, et des règles prudentielles specifiques qui ne s’appliquent pas à Apple et consorts.

C’est pas tout blanc ou tout noir quand même. Je ne suis pas fan des banques (qui n’évoluent pas, ou pas assez), mais elles ont un rôle à jouer.

Quand toutes les transactions seront gérées par Apple, depuis un bureau en Californie, on rendra les clés des banques francaises…. Ce n’est je crois dans l’intérêt de personne.

avatar Helios72 | 

Oui je sais les banques sont ultra règlementées, c'est à la fois une protection et une énorme faiblesse car ça les rend très lentes et lourdes face aux disruptions de marché.

Comme je disais plus haut, on a le choix entre deux monopoles (ou oligopoles), donc à ce jeu, je ne vais verser de larmes pour personne et surtout pas pour les banques. Idem, si un jour Apple se fait prendre son marché par un autre acteur. Ceci étant dit, l'activité des banques c'est plus large que de ponctionner des commissions sur les transactions.

avatar helloagain | 

@Helios72

Ils devraient plus s'inquiéter des "marges" des banques 😂

avatar byte_order | 

@kantandane
> Les banques traditionnelles se touchent la nouille depuis des années

J'utilise PayLib avec ma banque avec mon smartphone Android alors que Apple Pay n'était pas disponible encore. Elles ne sont pas toucher "la nouille", elles ont proposer leurs solutions, mais Apple a bloquer l'accès à *votre* puce NFC, soit disant pour des raisons de sécurités, alors que c'est pour sécuriser ses profits qu'elle fait avec *votre* puce NFC de *votre* iPhone sur chaque paiement sans contact que vous serez obligé de faire avec son service à elle, faute d'avoir le choix, elle capte 100% du marché sans aucune concurrence car elle bloque la concurrence, alors que le terminal ne lui appartient même pas !

> pas étonnant qu’on se tourne vers des solutions qui vivent avec leur temps

Tourne ?
A quel moment vous avez eu la possibilité de vous tourner vers autre chose que Apple Pay pour utiliser la puce NFC, *votre* puce, de *votre* iPhone pour faire des paiements sans contact ?
Et pourquoi les banques n'ont pas pu proposer leur solution, alors qu'elles ont pu le faire sur Android ?

Parce que Apple a refuser de leur donner accès à *votre* puce NFC, un droit qu'elle se réserve exclusivement, pour son plus grand bénéfice.

avatar TheRV | 

@byte_order

Elles ont qu’à sortir un téléphone avec une solution de paiement propriétaire et faire pareil. C’est gonflé à force. Le consommateur peut toujours payer avec sa CB, et s’il paie avec son iPhone ou son Samsung, ce sera Apple Pay ou Samsung pay ou je ne sais qui d’autre qui prendra la commission.

avatar byte_order | 

@TheRV
> Elles ont qu’à sortir un téléphone avec une solution de paiement propriétaire et faire pareil.

Dans ce cas, Apple n'a qu'à devenir une banque, également.
Vous serez donc d'accord pour que les banques vous répondent "désolé, non, nous n'activerons pas Apple Pay, Apple n'a qu'à ouvrir et banque et vous êtes libre de changer de banque pour prendre celle d'Apple" ?

Et dans tous les cas, le téléphone utilisé par Apple pour Apple Pay n'est pas le sien. Il est vendu. Pas loué.

> C’est gonflé à force.

Mais se reserver l'exclusivité d'une capacité d'un appareil pourtant vendu pour s'accaparer la totalité des profits tirés de l'exploitation de cette capacité, par contre, c'est pas gonflé ?

Renault qui vendrait des véhicules dotés d'une prise clé USB, un standard interopérable, mais que s'en réserverait l'exclusivité, en bloquant toute clé n'étant pas produite par Renault, cela serait pas gonflé !?

> Le consommateur peut toujours payer avec sa CB, et s’il paie avec son iPhone
> ou son Samsung, ce sera Apple Pay ou Samsung pay ou je ne sais
> qui d’autre qui prendra la commission.

Ce sera ce que les autorités de régulation décideront - en particulier décideront de faire appliquer des règles déjà existantes. C'est pas à vous ni à Apple ni aux banques de décider ce qui devrait être possible ou pas de faire par qui de manière exclusive sur l'appareil de chaque propriétaire de smartphone.

avatar geoffbuck | 

@byte_order

Euh pour info c’est ce que les banques ont fait pendant longtemps, elles ont bloqué Apple Pay.
Si elles ont finalement accepté c’est parce que personne ne voulait utiliser leur solution.

Je remarque que vous acceptez des choses de la part des banques que vous refusez à Apple.

Vous ne répondez pas au fait qu’Apple est minoritaire sur le marché, que d’autres supports, d’autres technologies, d’autres solutions sont possibles pour les banques mais qu’elles n’ont rien proposé de convaincant et que vous vous focalisez sur le NFC alors que le vrai problème c’est l’expérience utilisateur.

avatar byte_order | 

@geoffbuck
> Euh pour info c’est ce que les banques ont fait pendant longtemps,
> elles ont bloqué Apple Pay.

Pas toutes, non. C'est l'avantage la libre concurrence, justement. Ce n'est pas LA banque qui a bloqué Apple Pay, ce sont DES banques qui l'ont fait. D'autres, non.
Par contre, dans l'autre sens, c'est bien un seul et unique acteur qui a pu bloquer à lui tout seul toutes alternatives.

> Je remarque que vous acceptez des choses de la part des banques
> que vous refusez à Apple.

Parce que j'ai le contrôle sur la banque que je peux utiliser, sans devoir pour autant perdre tout mon argent investi dans ma banque actuelle pour en changer.

Tandis que, si j'avais un iPhone, je n'ai pas le contrôle sur le service de paiement sans contact que je peux utiliser. Je devrais perdre tout mon argent investi dans l'iPhone d'Apple pour pouvoir retrouver le contrôle.

Une sacrée nuance.

> Vous ne répondez pas au fait qu’Apple est minoritaire sur le marché*

Vous rigolez, sur le marché des paiements sans contact par smartphone, elle est en position ultra dominante !

> vous vous focalisez sur le NFC alors que le vrai problème c’est l’expérience utilisateur.

Vous vous rendez compte que l'expérience utilisateur que permet Apple Pay repose sur la NFC ?!
Sans cela, les terminaux chez les commerçants ne communiquerait pas avec l'app d'Apple Pay dans votre iPhone, qu'à la place il faudrait scanner un QR Code, ou valider par un SMS ou que sais-je.
Evidement que je focalise dessus : c'est exactement ce qu'à fait Apple, de focaliser sur le blocage de l'accès à la puce NFC. C'est pas par hasard.
Si Apple était si certaint d'avoir forcement la meilleur expérience utilisateur sans que cela soit particulièrement lié à l'accès exclusif à la puce NFC, elle n'aurait pas ressenti le besoin d'en bloquer l'accès à la concurrence, elle aurait fait face à la concurrence, comme une grande sûre d'avoir la meilleure expérience mais à arme pourtant égale.

avatar Sindanárië | 

@TheRV

"sera Apple Pay ou Samsung pay ou je ne sais qui d’autre qui prendra la commission."

La commission c’est toi qui la paye. La commission qu’Apple prend t’es re-facturée par ta banque.
Pire, les commissions Apple sont facturées et dans les frais généraux de tenue de compte et répartis à tous les clients pour certaines, dans les frais de cotisation des cartes compatibles pour les autres. … même ceux qui n’utilisent pas ApplePay.

Voilà

Rien n’est offert.

Et croire que vous ne payez pas la commission Apple Pay c’est une illusion, parce qu’elle n’est pas caractérisée dans une ligne qui lui est spécifiquement détaillée dans vos frais.

avatar byte_order | 

Apple fait des milliards sur des commissions qu'elle cache à l'utilisateur final (elle refuse par exemple d'indique le montant de sa commission lors de tout achat in-app ou via Apple Pay), car elle la prend du côté des fournisseurs, mais ceux là, d'une manière ou d'une autre, le font fatalement payer à quelqu'un, l'utilisateur, mais souvent à tous leurs clients, même ceux qui ne sont pas sous contrôle d'Apple.

avatar bibi81 | 

Elles ont qu’à sortir un téléphone avec une solution de paiement propriétaire et faire pareil. C’est gonflé à force.

Apple Pay fonctionne grâce aux terminaux de paiement NFC qu'Apple n'a pas développé/déployé... Puisqu'Apple utilise les terminaux bancaires, il aurait été logique que les banques puissent aussi utiliser les smartphones d'Apple...

avatar snake626 | 

@bibi81

« Elles ont qu’à sortir un téléphone avec une solution de paiement propriétaire et faire pareil. C’est gonflé à force.
Apple Pay fonctionne grâce aux terminaux de paiement NFC qu'Apple n'a pas développé/déployé... Puisqu'Apple utilise les terminaux bancaires, il aurait été logique que les banques puissent aussi utiliser les smartphones d'Apple... »

Euh… les banques peuvent utiliser les iPhone, enfin elles essayent… vu l’app de ma banque c’est pas génial 🙃

avatar byte_order | 

@snake626
> Euh… les banques peuvent utiliser les iPhone,

Pas pour faire du paiement sans contact via la puce NFC des iPhones, non.
Après, dans ces conditions arbitrairement dégradéss par Apple, c'est facile de dire que Apple propose la meilleure expérience utilisateur du paiement sans contact par iPhone :

c'est la seule qui existe, toutes les autres potentielles sont bloquées par Apple !

avatar snake626 | 

@byte_order

Oui pas pour faire du payement avec la puce NFC… on a compris @byte_order

mais il existe bcp de manière de payer sans NFC et certains pays ou apps le font depuis longtemps et avant même que l’iPod ne devienne un téléphone… or en France on n’a jamais rien fait et on pleure maintenant… bravo mais fallait y penser avant et proposer des choses avant 2014. n’oublions pas que Apple Pay n’est pas vieux et qu’avant ça les banques n’ont rien fait, ni après, et Paylib n’a été qu’une solution de dernière chance que je n’ai jamais réussi à activer avec la banque en dépit de quelques essais infructueux... un comble

Et il y de nombreuses possibilités pour pour payer hors téléphone et même avec les téléphones sans nfc et pourtant rien n’est proposé par les dinosaures. Pire encore, les application de banques classique restent souvent des modèles de médiocrité.

Vous avez quel intérêt dans le système de bancaire français ? Ou pour l’industrie lié aux puces nfc ?

Pourquoi ne pas acheter un Android ? Vous louez la concurrence des banques et le choix quels offrent… alors que c’est la même chose sur le smartphone vous n’aimez pas l’iPhone changez de crémerie… ou utilisez une app qui fonctionne différemment. Je ne comprends pas votre problème et la fixation dur les puces nfc ?!?

J’ai pas de problème avec Apple Pay, ça marche tjrs, tout le temps, est sûre et compatible avec mes cartes de différentes banques et services.
Et le problème philosophique de la puce nfc je m’en… j’ai aucun problème à utiliser des app qui me permettent de payer d’une autre manière comme des QR code et ça marche très bien.

Apple Pay c’est comme mon portefeuille et me permet de payer vite et bien… les banques qui veulent y entrer n’ont qu’à proposer leur carte en compatibilité.
J’ai aucun intérêt à a ce que ce marché soit un monopole ni l’inverse d’ailleurs, j’ai juste intérêt que ce soit sûre, rapide, confidentiel, fiable...
Si Android possédai un système de payement meilleur que Apple Pay ce serait autre chose mais je n’ai pas l’impression que ce soit le cas… alors pour la beauté du geste ? La gloire ?

J’avoue avoir du mal à comprendre cet acharnement sur ce sujet.
Je m’en fiche en fait, tant qu’on ne dégrade pas Apple Pay j’ai aucun problème… et sinon il y a eurocard mastercard

avatar byte_order | 

@snake626
> mais il existe bcp de manière de payer sans NFC et certains pays ou apps
> le font depuis longtemps

Parce que dans ces pays le parc de terminaux de paiement (les fameux TPE) n'est pas la norme chez les commerçants. Aux USA y'a quelques années encore on voyait une prise d'empreinte du numéro de la carte de paiement par copie carbone, c'est pour dire. C'est p'tet encore le cas dans plein d'endroits encore, d'ailleurs.

En conséquence, dans *ces* pays, d'autres moyens ont été proposés suite à l'arrivée dans le quotidien des gens des smartphones : le QR Code, le SMS.

Mais en UE, et en France en particulier, les commerçants sont massivement équipés de terminaux de paiement électroniques (TPE), qui sont devenu depuis également compatible paiements sans contact via NFC.

Dans ce contexte, pourquoi diable, alors que le parc installé chez les commerçants est collossale et que de l'autre des smartphones apparaissent avec le support de NFC, les banques auraient du chercher à tout refaire différemment ?
Et d'ailleurs elles n'ont nullement eu besoin de le faire pour les smartphones Android.

> or en France on n’a jamais rien fait. bravo mais fallait y
> penser avant et proposer des choses avant 2014

Qu'à fait Apple pour disposer en France d'un parc de terminaux de paiement compatibles avec son iPhone chez les commerçants !? Rien, nada, zéro.
Ce sont les banques qui ont fait ça, qui ont convaincu les commerçants. *Avant* 2014.
Pas Apple.

Dans les pays où y'a pas de parc de TPE compatibles massivement installés, le paiement sans contact via iPhone, cela marche pas très bien, vous savez, malgré l'excellence de l'expérience utilisateur qui selon certains ici ne repose nullement sur la puce NFC...

> Vous avez quel intérêt dans le système de bancaire français ?

Je suis français. De facto j'ai plus intérêt que mon argent reste sur le territoire français plutôt qu'il aille dans un compte d'Apple dans un paradis fiscal.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR