L'Autorité de la concurrence « vigilante » à l'égard d'Apple Pay

Stéphane Moussie |

Le début des ennuis pour Apple Pay en France ? L'Autorité de la concurrence vient de publier un rapport sur l'état du secteur des paiements dans lequel elle souligne que l'une des principales évolutions est l'arrivée des « grandes plateformes BigTech ». Une arrivée qui appelle à la « vigilance ».

« Les acteurs de type plateforme disposent d’avantages considérables à faire valoir : ils contrôlent des écosystèmes s’appuyant sur de vastes communautés d’utilisateurs, ont accès à de vastes ensembles de données et ont la capacité technique de les mettre à profit », pointe l'Autorité de la concurrence.

Ce ne sont pas les seuls avantages de ces plateformes, dont Apple Pay est le premier représentant. Le régulateur remarque aussi que ces grandes plateformes ne sont pas soumises aux mêmes contraintes réglementaires que les acteurs bancaires traditionnels, car elles s'appuient justement sur ceux-ci pour une partie de leurs services.

Selon l'Autorité de la concurrence, tout cela conduit à un risque de renforcement du pouvoir de marché des Big Tech et de verrouillage des consommateurs. L'autorité note par exemple que la fermeture de l'accès à la NFC des smartphones, comme c'est le cas sur l'iPhone où seul Apple Pay est autorisé, a une véritable incidence en matière de concurrence. Autres pratiques d'Apple qui sont décriées : la préinstallation de solutions de paiement sans contact (Wallet en l'occurrence) et la mise en place de raccourcis (les utilisateurs d'iPhone sont cordialement invités à ajouter une carte bancaire à Apple Pay lors de la configuration initiale).

Après une tentative de résistance (autour de Paylib notamment), les banques françaises ont finalement quasiment toutes adopté Apple Pay. « Elles se sentent contraintes d’accepter, car leurs clients sont très demandeurs de ces nouveaux services », commente Isabelle de Silva, la présidente de l'Autorité de la concurrence, auprès du Monde. Et d'expliquer que la montée en puissance d'Apple Pay, Google Pay et d'autres services des géants du numérique représente « un risque très important d’attrition du revenu [des banques traditionnelles], un risque de marginalisation dans la chaîne de valeur et de perte de la relation directe avec le client. La menace pour [les banques] serait d’être reléguées à un rôle d’exécutant. »

Pour l'heure, l'Autorité de la concurrence ne prend pas d'action contre Apple, mais elle fait savoir qu'elle surveille « de très près » ses pratiques. Cette méfiance n'est pas seulement française : la Commission européenne a ouvert en juin 2020 une enquête pour déterminer si Apple Pay violait des règles de concurrence. La situation est plus que jamais délicate pour Cupertino.


avatar Paquito06 | 

@byte_order

"Parce que dans ces pays le parc de terminaux de paiement (les fameux TPE) n'est pas la norme chez les commerçants. Aux USA y'a quelques années encore on voyait une prise d'empreinte du numéro de la carte de paiement par copie carbone, c'est pour dire. C'est p'tet encore le cas dans plein d'endroits encore, d'ailleurs."

C’est encore le cas mais il faut aller dans des endroits reculés où il n’y a pas de connexion (genre pas de ligne telephonique ou de reseau cellulaire), style certains state park/national park/deserts. Ca devient quand meme tres rare!

avatar byte_order | 

@snake626
> Pourquoi ne pas acheter un Android ?

Pourquoi diable quelqu'un client d'une banque devrait changer de marque de smartphone pour avoir le droit d'autoriser l'app de sa banque à utiliser la puce NFC présente dans son smartphone, alors même que l'ancien avait lui aussi une puce NFC et lui appartenait tout autant !?

Vous accepteriez de devoir changer de marque de véhicule pour pouvoir faire le plein d'essence ailleurs que chez Renault si Renault ouvrait, après l'achat de votre véhicule, son propre réseau de station service et ne déverrouillait désormais la trappe du réservoir que dans ses stations !?

> Vous louez la concurrence des banques et le choix quels offrent…
> alors que c’est la même chose sur le smartphone
> vous n’aimez pas l’iPhone changez de crémerie…

Le prix du changement de crémerie n'est pas du tout identique, non. Changer de banque cela coute au pire une centaine d'euros. Change de smartphone c'est au moins une dépense de 800 euros. Cela constitue de facto une captivité et un frein à la mobilité bien plus grand.

> Je ne comprends pas votre problème et la fixation dur les puces nfc ?!?

Parce que le paiement sans contact chez les commerçants en France, c'est par NFC.
Vous ne trouverez pas de QR Code ni techno via SMS supportés massivement chez les commerçants en France.

Et parce que la puce NFC des iphones n'appartient pas à Apple ! Ce n'est donc pas à Apple de décider de s'en réserver l'exclusivité !

> des QR code et ça marche très bien.

Chez les commerçants qui le proposent. Ce qui est très rare en France. Là où je vis, moi.

> Si Android possédai un système de payement meilleur que Apple Pay

Android ne bloque pas l'accès à la puce NFC, quand y'en a une. Nul besoin que cela soit forcément géré par le système de manière monopolistique.

> je n’ai pas l’impression que ce soit le cas

J'utilise PayLib avec un smartphone à lecteur d'empreinte sous l'écran. Marche très bien.

avatar byte_order | 

@snake626
> Je m’en fiche en fait, tant qu’on ne dégrade pas Apple Pay j’ai aucun problème…

Ah, donc si un régulateur imposait à Apple d'autoriser des services concurrents de paiement sans contact puissent avoir accès à la puce NFC de votre iPhone et que la méthode préférée, donc ApplePay évidement, soit réglable par l'utilisateur, vous ne seriez pas contre ?

Parce que techniquement, c'est précisément ce que je défends : que cela soit l'utilisateur, propriétaire du terminal, qui décide, pas Apple, pas les banques.

avatar byte_order | 

@bibi81
> Puisqu'Apple utilise les terminaux bancaires,
> il aurait été logique que les banques puissent aussi utiliser les smartphones d'Apple...

D'autant plus que ce NE sont PAS les smartphones d'Apple, puisqu'elle les a vendu à autrui.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

« J'utilise PayLib »

Tant mieux pour vous. iOS est minoritaire en France. Pourquoi se focaliser dessus ? Ah oui je sais. Parce qu’Apple Pay est meilleur et qu’ils n’ont pas réussit a faire mieux sous Android qui pourtant lui est libre….

Les banques se sont trop tourner les pouces et une fois que la concurrence arrive, on pleurniche. Ils avaient toutes les cartes en main.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> iOS est minoritaire en France. Pourquoi se focaliser dessus ?

Parce que l'abus de son monopole a permis à Apple d'être présente sur un marché sans être exposé à la moindre concurrence. C'est facile dans ces conditions de gagner.
Moi aussi, si je coule les pieds des coureurs à coté de moi dans du béton, je peux gagner n'importe quelle course de 100m, hein !

> Parce qu’Apple Pay est meilleur et qu’ils n’ont pas réussit a faire mieux sous Android
> qui pourtant lui est libre….

Evidement, vous parlez d'expérience, comme on a déjà débattu, vous n'avez jamais expirementer PayLib et votre connaissance de cette expérience repose sur des articles publiés y'a des années de cela sur une implémentation de PayLib par un banque.
Mais vous n'êtes pas à une affirmation péremptoire de plus.

> Ils avaient toutes les cartes en main.

Sauf l'accès à la puce NFC. Vous le savez, vous savez qui a décider de leur interdire cet accès, vous savez que c'est à ce même acteur que cela profite, mais c'est de la faute des banques quand même.
Quand on est aveugle à ce point, on mérite les conséquences du KoolAid.

avatar Adodane | 

@kantandane

Apple Pay n’est pas une banque, juste un intermédiaire forcé car ils verrouillent le nfc.

avatar Jjc | 

Le réseau national CB est à MasterCard et Visa ce qu’est Paylib pour ApplePay et consorts.
De la même manière, les banques françaises ont bien été obligées de fournir des cartes de ces réseaux internationaux parce que c’est le service que les clients attendent.
Mastercard et Visa sont des entreprises technologiques, il ne faudrait pas leur donner un statut différent jusque parce qu’on s’est habitué à les avoir dans notre paysage.

avatar byte_order | 

@Jjc

Mais ni Visa ni Mastercard n'interdise artificiellement la création aux banques de proposer leurs propres réseau de carte banquaire.
Tandis que Apple interdit aux banques d'accéder à la puce NFC des iphones de clients de cette banque, et s'en garde l'usage en exclusivité.

Le réseau CB n'étant pas international, il a échoue (enfin, à l'international, parce qu'en France, c'est *le* réseau que tout le monde utilise, pour rappel, particuliers comme commerçants) car ne répondant pas à la demande des clients des banques.

Le paiement sans contact de Paylib a été bloqué sur iPhone par Apple, c'est pas qu'il a échoué sur iPhone, Apple ne l'a même pas permise de pouvoir être possible, alors que les iphones ne lui appartient même pas !

Y'a une sacré nuance.

avatar geoffbuck | 

@byte_order

Si je suis votre raisonnement, quand je reçois « Ma » carte de crédit que ma banque X me fournit je devrais avoir le droit d’utiliser « Ma puce » qui se trouve dedans pour débiter le compte d’une autre banque Y ??

Pourquoi la puce NFC d’un iPhone devrait être obligatoirement ouverte à tout le monde ?

Il ne faut pas crier à l’anti concurrence à chaque fois qu’une entreprise protège sa technologie et son business.

J’ai le choix de prendre un autre téléphone si je veux utiliser un autre service de paiement, j’ai le choix d’utiliser ma carte de crédit et pas mon téléphone.

Si les utilisateurs iOS ont des œillères, j’ai l’impression qu’ils ne sont pas les seuls 😉

avatar byte_order | 

@geoffbuck
> Si je suis votre raisonnement, quand je reçois « Ma » carte de crédit que ma banque X
> me fournit je devrais avoir le droit d’utiliser « Ma puce » qui se trouve dedans
> pour débiter le compte d’une autre banque Y ??

C'est en pratique ce qui se passe quand vous faites avec cette carte un retrait dans un distributeur de billet d'une autre banque que la votre.

Et je ne vois pas d'où sorte l'analogie de "l'autre banque Y". Quand vous payez avec Apple Pay, y'a pas de compte chez Apple qui est débiter, c'est votre même compte bancaire habituel. La méthode employé ne change pas le compte bancaire, et donc la banque concernée.

> Pourquoi la puce NFC d’un iPhone devrait être obligatoirement ouverte à tout le monde ?

Pourquoi elle devrait exclusive à Apple ? Pourquoi c'est Apple qui devrait décider seule (et à son profit, car elle est juge et partie dans cette histoire) qui peut accéder à la puce NFC de *votre* iPhone ?
C'est surtout ça les questions.

Qu'un propriétaire d'iPhone soit parfaitement content de tel méthode de paiement sans contact avec son smartphone et ne cherche pas à utiliser une autre méthode, cela le regarde et c'est sa liberté.
Mais que Apple impose que ce choix c'est forcément celui qui l'avantage, elle, là ça pose problème.

> Il ne faut pas crier à l’anti concurrence à chaque fois qu’une entreprise
> protège sa technologie.

La technologie employée pour les paiements sans contact avec une puce NFC est nullement *sa* technologie. C'est une norme d'interopérabilité, largement développée d'ailleurs par les banques.

> et son business

Tout dépend de la façon dont elle "protège" son business de la concurrence.
Quand cette protection repose non pas sur la méritocratie mais sur l'entrave à toute concurrence, désolé, mais si, c'est logique de se pencher sur le sujet et de dénoncer l'entrave quand elle existe.

avatar byte_order | 

@geoffbuck
> J’ai le choix de prendre un autre téléphone si je veux utiliser un autre service de paiement,

Super. A l'avenir, vous devrez changer de véhicule électrique si vous voulez le recharger à partir de votre abonnement à EDF, à Engie, à ENI. Hop, un véhicule pour chaque "techno".
C'est quoi la prochaine étape, devoir changer de banque si vous vouler acheter chez tel commerçant ?

> j’ai le choix d’utiliser ma carte de crédit et pas mon téléphone.

Encore heureux. Mais si on suit votre logique, bientôt la carte de crédit devra être également une AppleCard ?

j’ai le choix d’utiliser ma carte de crédit et pas mon téléphone.

avatar bibi81 | 

Si je suis votre raisonnement, quand je reçois « Ma » carte de crédit que ma banque X me fournit je devrais avoir le droit d’utiliser « Ma puce » qui se trouve dedans pour débiter le compte d’une autre banque Y ??

Il faut lire les petites lignes : "Cette carte MasterCard est strictement personnelle et n'est valable qu'après signature. Elle reste la propriété de l'émetteur et doit être restituée sur simple demande..."

En clair ce n'est pas Ta carte (et donc ta puce) mais celle de Ta banque. Du coup mauvaise exemple...

avatar newiphone76 | 

@byte_order

"Paylib a été bloqué sur iPhone par Apple, c'est pas qu'il a échoué sur iPhone,"

Paylib est possible sur IPhone mais c’est de loin moins pratique qu’Apple Pay.

avatar byte_order | 

@newiphone76
> Paylib est possible sur IPhone

Non. Pas le paiement sans contact avec l'iPhone, non.
Paylib propose d'autre méthode de paiement depuis un iPhone, mais ce n'est pas sans contact, cela ne marche pas avec les terminaux des commerçants, c'est uniquement pour des échanges d'argent entre particuliers.

> mais c’est de loin moins pratique qu’Apple Pay.

Et pour cause, quand le constructeur vous bloque l'accès au composant critique pour une fonctionnalité, alors qu'il n'en est pourtant plus le propriétaire légitime, c'est tout de suite moins facile de proposer ladite fonctionnalité.

Essayez donc d'acceder à Internet depuis votre iPhone sans antenne. Vous allez voir si l'expérience de navigation sur Internet est aussi bonne dans ce cas là.
Apple bloque l'accès à la puce NFC, bref l'utilisation de son antenne pour communiquer à courte distance.
Sauf evidement quand c'est dans l'intérêt de son Apple Pay, alors là, elle se débloque l'accès à *votre* puce NFC de *votre* iPhone pour pouvoir capter *sa* commission sur votre transaction entre vous et un tiers.

C'est son modèle depuis 2008. La douane. L'abus du contrôle pour instaurer une douane.
Comme si elle était propriétaire du terminal, de son utilisateur.

Elle louerait les iPhones, tout ce que je lui reproche tomberait, car là elle utiliserait réellement ce qui lui appartient pour faire des profits.

Mais là, elle squatte le bien d'autrui pour capter une taxe douanière entre vous et toute personne avec qui vous aller donner de l'argent.

avatar Rifilou | 

@Jjc

CB est beaucoup plus utile que Paylib. Je vous invite à vous renseigner :)

avatar Sgt. Pepper | 

LA mauvaise fois la plus totale…

Ces banques FR du réseau CB aurait pu développer une technologie BLE ou UWB sur les lecteurs de carte bancaire.
Et du coup ils auraient très facilement pu déployer leur App de payment sur iPhone

Mais la vérité est qu’ils ont préféré NE PAS investir pour leur profit, de garder leur vieux systems hors d’age
Et garder leur rente sur la carte à puce.☠️

Mais c’était sans compter ces satanés clients/ vaches-à-lait qui ont préféré la solution Apple.

Et maintenant, il faut venir à leur secours et dégrader notre experience 😤

La libre concurrence n’est pas d’aller chier dans le jardin du voisin, mais de faire son propre jardin.

avatar bibi81 | 

Ces banques FR du réseau CB aurait pu développer une technologie BLE ou UWB sur les lecteurs de carte bancaire.

Et pourquoi le WiFi ou WiMAX tant que tu y es ? Si "on" a choisi le NFC c'est pour sa faible portée !

avatar byte_order | 

@Sgt. Pepper
> Ces banques FR du réseau CB aurait pu développer une technologie BLE ou UWB
> sur les lecteurs de carte bancaire.

Ben tiens.
Les gens sont propriétaires d'appareils avec une puce NFC, techno déjà utilisée par les terminaux de paiement sans contact déjà déployé, mais les banques auraient du remplacer tout le parc de terminaux de paiement chez les commerçants pour fonctionner également en mode BLE (que Apple peut bloquer quand bon lui semble "pour des raisons de sécurité - de ses profits", comme démontré dans l'affaire de l'API EN et StopCovid) juste pour les iphones, alors que ces appareils, qui n'appartiennent nullement à Apple pourtant, sont parfaitement capables de fonctionner avec le parc *actuel* de terminaux de paiement chez les commerçants.

Le blocage est purement arbitraire par Apple, pour se réserver l'exclusivité des profits, en squattant les appareils d'autrui.

Ce qu'auraient du faire les banques, c'est lancer immédiatement un procès pour entrave à la concurrence quand le paiement sans contact d'Apple Pay est sorti, plutôt que d'attendre que le régulateur se réveille 2-3 ans plus tard.

> La libre concurrence n’est pas d’aller chier dans le jardin du voisin,
> mais de faire son propre jardin.

Depuis quand la puce NFC des iphones est dans le jardin d'Apple !?
Elle est dans le jardin des propriétaires des iphones ! Qui sont également, tous, clients d'au moins une banque.
De quel droit les iphones de clients d'Apple seraient plus le jardin d'Apple que les iphones des clients des banques !? Apple ne loue pas les iphones, pour rappel, hein.
De facto, Apple squatte *votre* jardin dans *votre* iphone, en vous interdisant d'autoriser d'y inviter quiconque d'autre.

Vous pouvez ne pas vouloir y inviter votre banque, mais ce n'est pas à Apple de décider, tout à son profit, que c'est forcément le cas de tous les propriétaires d'iPhone.

avatar snake626 | 

Quand on voit la complexité des applications de certaines banques pour effectuer des actions simples… (Crédit Agricole si tu nous lis…)
Je suis bien heureux d’avoir des systèmes plus efficients à utiliser comme Apple Pay. Encore doit-on garantir la sécurité des données, de la vie privée, et des moyens de paiement ; pour le moment j’ai l’impression que c’est le cas.

avatar byte_order | 

@snake626
> Je suis bien heureux d’avoir des systèmes plus efficients à utiliser comme Apple Pay

Vous avez conscience qu'à aucun moment les banques n'ont pu proposer le même niveau d'efficacité que Apple Pay pour la seule raison que Apple s'est réserver l'exclusivité de la fonctionnalité la plus efficiente à son seul profit ?

Le TGV de la SNCF aussi il a été vachement plus efficace que les trains des concurrents.
Etrangement, depuis que les concurrents ont obtenu le droit d'accéder aux réseaux des lignes à grande vitesse de la même manière que la SNCF, y'a pas que l'offre TGV qu'est la plus efficace. Si vous voulez la vitesse du TGV mais à un tarif moindre, par exemple, c'est maintenant possible.

C'est facile de trouver une concurrent le meilleur, mais quand un seul a eu le droit de monter sur le ring, vous ne déclarer pas un vainqueur, vous déclarez une victoire sans combattant.

avatar geoffbuck | 

@byte_order

Les banques ont toujours eu la possibilité de proposer leur solution sur Android ou en proposant même leur propres téléphones.

Il n’y a pas qu’iOS ou le NFC comme solution.

Pour info iOS est minoritaire en France alors pourquoi vous focaliser dessus ?
J’ai la réponse, parce que le service est le meilleur.
Et j’insiste sur le mot « service », parce que c’est n’est pas le NFC, le hardware, qui le rend bon mais son expérience utilisateur, sa facilité d’utilisation, son coût pour l’utilisateur etc…

Les banques auraient pu proposer quelque chose de bien, elles ont proposé Paylib…

avatar byte_order | 

@geoffbuck
> Les banques ont toujours eu la possibilité de proposer leur solution sur Android
> ou en proposant même leur propres téléphones.

Mais bien sur.
Et votre opérateur de téléphonie mobile, il va également proposer son propre téléphone. Et Amazon va proposer son propre téléphone. Et Netflix. Et Spotify. Et Deezer. Et la Secu de la France aussi, afin de pouvoir faire marcher StopCovid comme elle l'entendait.
Et on va acheter tout plein de modèles, un par fonction.

N'importe quoi.
Depuis quand vous devez changer de marque de voiture pour avoir le droit d'aller chez Leclerc ou chez Carrefour ? Ou faire le plein chez Total ou chez Shell ? Ou pour rouler sur la A10 ou pour rouler sur le périphérique !?

A un moment faut arrêter le délire, le smartphone des gens est le leur. Ce n'est pas au constructeur de décider ce que leur propriétaire est en droit de faire avec ou pas, et encore moins de décider ce qu'il s'autorise, lui, à faire avec ce bien d'autrui tout en refusant à quiconque, utilisateur compris, d'autoriser la même chose à des tiers.

> Il n’y a pas qu’iOS ou le NFC comme solution.

NFC comme solution pour les paiements sans contact, euh, si, c'est obligatoire, c'est la technologie qui a été développer justement pour cela.
De facto en bloquant l'accès NFC dans iOS, Apple bloque toute solution de paiement sans contact depuis iOS.

Ah, pardon, non, je corrige : toute solution... sauf *son* implementation, et dont les commissions vont dans sa poche.
Bel exemple de juge et partie.

> Et j’insiste sur le mot « service », parce que c’est n’est pas le NFC, le hardware,
> qui le rend bon mais son expérience utilisateur, sa facilité d’utilisation,
> son coût pour l’utilisateur etc…

Mais bien sûr. Essayez donc d'utiliser votre iPhone enveloppé d'aluminium pour voir si sans le hardware du NFC, l'expérience utilisateur reste bonne.

avatar byte_order | 

@geoffbuck
> Les banques auraient pu proposer quelque chose de bien,

Sans l'accès à la puce NFC, non, impossible.

> elles ont proposé Paylib…

Elles ont proposés sur iPhone une version bridée de PayLib, bridée par l'absence d'accès à la fonction NFC.
J'ai PayLib sur mon smartphone Android, et cela très bien.
Je m'approche du terminal du commerçant, mon phone, même en sommeil, s'éveille, affiche une notification indiquant le montant de la transaction, la carte associé et j'ai pu qu'à poser mon doigt sur la zone du lecteur d'empreinte sous l'écran, et hop.

Ne concluez pas sur PayLib sur la base de ce que PayLib est sur iPhone.
C'est comme si vous disiez qu'un athlète est nul à l'arrivée, que untel est le meilleure donc, en oubliant de reconnaitre qu'il a du courir avec les 2 pieds attachés.

La course n'était pas à arme égale sur iPhone en raison d'une entrave arbitraire d'Apple faite à ses concurrents.

avatar Krysten2001 | 
avatar snake626 | 

@byte_order

Le payement sans contact n’a pas besoin de téléphone… ni la sécurité, le déplafonnement etc…
Le suivi temps réel des opérations non plus…

Et proposer une application simple d’utilisation est également du ressort des banques…
J’ai aujourd’hui une meilleure expérience de suivi de mes comptes sur bankin ou Linxo que sur l’app de ma banque… il est plus simple de payé avec Lydia qu’avec ma banque… et j’ai plus de facilité à mettre en place un nouveau virement sur une application tierce vs celle de ma banque…

On a été obligé d’attendre les neobanque pour enfin voir bouger très lentement des lignes… et avec des trains de retards.

Les TPE de payement sont développer sur le cahier des charges des banques… et peuvent intégrer des technologies innovantes.

Et là on n’a pas une fois parlé d’Apple Pay qui ne me simplifie que le payement et son suivi.

Le problème est qu’une entreprise de la tech réussi en quelques mois à faire mieux que les banques en 20 ans… dsl

La banque a longtemps considéré son client captif du système français et tombe de haut quand madame concurrence a sonné à la porte de l’entreprise…
(la du coup c’est comme le tgv, effectivement)

avatar byte_order | 

@snake626
> Le payement sans contact n’a pas besoin de téléphone…

Le paiement sans contact avec un smartphone a besoin d'un smartphone, si, hein, quand même, hein.
Certes, on peut payer sans contact avec autre chose qu'un smartphone.
Grace, justement, aux efforts déployés par le monde bancaire partout dans le monde pour mettre au point une norme, pour convaincre les commerçants de s'équiper massivement de TPE.

Concernant votre expérience avec l'app de votre banque, la libre concurrence fait que vous pouvez changer de banque sans devoir changer de smartphone pour autant pour pouvoir utiliser une meilleure app d'une autre banque.

L'inverse n'est pas vrai : vous voulez que l'app de votre banque puisse faire des paiements sans contact avec votre iphone sans devoir changer de banque, vous ne pouvez pas.
Y'a pas de libre concurrence des solutions paiements, c'est forcément Apple Pay.
Il vous alors changer de smartphone.

> Le problème est qu’une entreprise de la tech réussi en quelques mois à faire
> mieux que les banques en 20 ans… dsl

Mais oui, bien sûr la préexistence du parc de TPE compatible n'entre nullement en compte, nan, c'est gratuit, c'est Apple qui l'a mis en place, voyons. La norme NFC utilisée aussi. Bien sûr.
Apple ajoute une puce NFC en 2014, en bloque l'accès, mais si cela marche avec des millions de TPE partout, c'est grace uniquement à Apple, les banques n'ont rien fait, nada.

Bonjour le revisionnisme.

avatar byte_order | 

@snake626
Et oser parler de client captif alors que l'utilisateur d'iOS est nettement plus captif des services d'Apple, comme l'in-app d'Apple ou l'Apple Pay, qu'il ne l'est de sa banque, c'est vraiment se foutre du monde.

Changer de banque cela coute au pire une centaine d'euros de frais de fermeture de compte, que vous pouvez contester d'ailleurs si y'en avait pas à l'ouverture. Et vous retrouvez votre argent voir même vos crédits si rachat dans la nouvelle banque.

Changer de marque de smartphone cela coute 8 a 12 fois plus. Les apps achetés et abonnement passés avec l'iPhone ne sont pas migrés sur le nouveau smartphone, ils sont perdus.

Mais le client est plus captif de sa banque, vraiment !?
Sa banque qui lui propose plusieurs choix de systèmes de paiements par carte, là où Apple Pay impose le paiement sans contact forcément via Apple !?

Relisez la définition de la captivité.

> (la du coup c’est comme le tgv, effectivement)

Et c'est au bénéfice du consommateur parce que le constructeur de la plateforme les lignes à grande vitesse n'a pas le droit de s'en reserver l'exclusivité afin de capter 100% des profits avec sa propre compagnie de trains à grande vitesse.

Apple se reserve l'exclusivité de la puce NFC de *votre* iPhone, qu'elle vous a vendu. Et elle capte ainsi 100% des commissions sur les paiements sans contact avec avec *votre* iPhone.

Vous voulez parler de captivité, parlons en, oui.

avatar snake626 | 

@byte_order

Allez dites nous tout 😜 banquier, sous Android, travaillant sur le projet paylib ? 😂 qu’elle est votre intérêt ? Vous faites partie de l’association de libération des puces nfc ? 😆

Demain matin, allez à votre banque et demandez de retirer vos actifs ou à rembourser votre prêt en avance ou les deux… on vous dira que ce n’est pas possible pour X raisons ou qu’il faut prendre rdv avec x ou y etc… et on vous parlera de frais de rachats, de mutation, de commissin, etc… donc ne n’est pas gratuit et cela en plus de tout les autres frais déjà engagés pour toutes leur conneries.

Changer d’iOS à Android ou l’inverse nécessite d’engager grosso merdo les même sommes et vous avez le droit de vendre vos devices en occasion ou de vous abonner hors iOS si vous ne voulez pas vous abonner à un service.

J’achète le produit iPhone, pas une puce nfc… j’ai aucun problème avec comment elle est utilisée… et ailleurs on ne fait pas mieux ou différemment qu’Apple pay avec cette puce… donc à quoi bon ce débat ?
Une histoire de revenu, j’engraisse déjà suffisamment ma banque sans qu’elle ne me considère plus que ça…
et imaginons que ça me dérange d’utiliser Apple Pay, alors je prendrai un Android qui prend en otage ma vie privée!

A choisir je m’en fou de la puce nfc 1 milliard de fois plus que de ma vie privée.

avatar byte_order | 

@snake626
> Allez dites nous tout 😜 banquier, sous Android, travaillant sur le projet paylib ?
> 😂 qu’elle est votre intérêt ?
> Vous faites partie de l’association de libération des puces nfc ? 😆

Juste un citoyen français, donc européen, et consommateur.
Pourquoi, on ne peut plus avoir un avis en tant que consommateur désormais ?
Un consommateur doit "s'il est pas content se casser ailleurs" et c'est tout ?
Désolé, mais y'a des règles de concurrence, je ne vois pas au nom de quoi on devrait les ignorer sous prétexte qu"on peut se casser ailleurs".

Le commerçant qui se fait racketté par la mafia peut aussi se casser ailleurs, dans un autre quartier. Cela ne règle pas le problème légal et, pire, cela participe à l'impunité.

> Changer d’iOS à Android ou l’inverse nécessite d’engager grosso merdo les même

Le rachat de mes crédits en changeant de banque m'a fait gagner de l'argent, changer de smartphone me ferra en perdre.
Vous accepteriez de devoir vendre votre smartphone pour pouvoir rester dans votre banque, vous !?! Pour pouvoir rester sur le même opérateur de téléphonie mobile !?

Faut arrêter le délire, un smartphone, c'est pas un accessoire interchangeable, y'a toutes vos habitudes, vos apps (dont aucune ne sont pas migrables), vos abonnements (dont quasi aucun ne sont migrables vers iOS), sans parler de votre préférence de plateforme.

J'imagine que pour rien au monde vous n'accepteriez de devoir acheter un smartphone sous Android pour pouvoir disposer depuis longtemps du PassNavigo dématérialisé ? Ben c'est pareil dans l'autre sens, figurez-vous.

> J’achète le produit iPhone, pas une puce nfc…

Faux. Vous achetez le produit iPhone *dont* sa puce NFC.

> j’ai aucun problème avec comment elle est utilisée…

Vous p'tet pas. Mais un autre utilisateur, peut être. Il a p'tet attendu le PassNavigo 2 ans de plus que sa femme qui a un Android, par exemple.
Et les developpeurs des banques, eux, c'est une entrave.

avatar byte_order | 

Doublon, désolé, bug site MacG.

avatar Guyom | 

@byte_order

Tout ces arguments sont bien beaux et peuvent effectivement être justes.

Mais rien ne nous oblige à acheter .
Nous avons fait un choix quand nous avons acheté notre iPhone, notamment le choix de l’écosystème d’ et tous les avantages ou les inconvénients que cela impose.

De plus, sous couvert de concurrence, ce qui gêne surtout les banques, c’est le manque à gagner que cela représente.

La concurrence, c’est (pour moi) de pouvoir choisir mon smartphone et de facto le système d’exploitation et les appli qui vont avec!

Je ne suis pas contre l’ouverture aux autres solutions tant que ça ne dégrade pas les solutions actuelles qui fonctionnent très bien!

Ensuite, si l’autorité de la concurrence ne s’y intéresse vraiment que maintenant, c’est quand même parce que le payement sans contact s’est développé de façon très importante depuis un an et que les banques ont dû râler!

Et puis, les banques ne sont pas vraiment des modèles en ce qui concerne le respect des clients.

Enfin, tout ça pour dire que ceux qui ne veulent pas l’utiliser n’y sont pas obligés, et que ceux qui veulent d’autres solutions peuvent aller voir ailleurs sans avoir forcément besoin de vouloir convaincre les autres!
C’est un peu comme en politique, on peut voter ce qu’on veut et on n’est pas obligé de se taper toutes les remarques de tonton facho qui essaye de nous convaincre de voter autre chose!

avatar byte_order | 

@Guyom
> Mais rien ne nous oblige à acheter .

Et quand l'achat a été fait *avant* que Apple décide d'ajouter une puce NFC *mais* de se la réserver exclusivement ? On fait comment ? On abandonne tout, en perdant les apps iOS achetés, les abonnements fait via In-App d'Apple, les accessoires, bref tout l'investissement fait jusqu'ici ?

> Nous avons fait un choix quand nous avons acheté notre iPhone,
> notamment le choix de l’écosystème d’

Désolé, mais non. On achète un iPhone. On ne paye pas une carte de membre "ecosystème d'Apple". Vous n'entrez pas dans le club des abonnés à Apple, votre iPhone ne vous est pas prété ni loué par Apple, ce n'est pas un club. Vous avez achetez un smartphone avec des capacités matérielles et logicielles. Les capacités matérielles vous appartiennent à 100%,, en conséquence Apple n'a aucune légitime à s'en réserver l'usage à son profit exclusif.

> et tous les avantages ou les inconvénients que cela impose.

Comme si le client lambda les connaissait tous avant l'achat...

> La concurrence, c’est (pour moi) de pouvoir choisir mon smartphone et de facto
> le système d’exploitation et les appli qui vont avec!

Ah bon.
Si demain Apple verrouille ses futurs iPhone sur un réseau mobile, le sien, plus cher, où pour avoir un bon débit en streaming il faut payer plus, cela vous va toujours ?
Si Spotify et Netflix et Disney+ et Deezer et Prime Video sont banni par Apple parce qu'entre temps AppleTV+ a racheté tous pleins de catalogues et droits de diffusions et qu'Apple désormais ne propose plus que AppleTV+, cela vous va ?
Si Google Maps est banni parce qu'il y a Apple Plans, aussi ?
Wikipedia parce que Apple pousse Siri, dont elle contrôle le contenu, cela va toujours ?

> Et puis, les banques ne sont pas vraiment des modèles en ce qui concerne le respect
> des clients.

Aucune banque n'est venu se servir du moindre équipement informatique en ma possession pour m'imposer de prélever une commission.

avatar byte_order | 

@Guyom
> c’est quand même parce que le payement sans contact s’est développé de façon
> très importante depuis un an et que les banques ont dû râler!

Et pour cause, elles n'ont pas le droit de se servir de la puce NFC des iPhones, tandis que ApplePay se sert de celles des iPhones, qui ne lui appartiennent pas, pour prélever ne commission lors de paiements établis avec un parc de terminaux de paiements chez les commerçants, qui ne lui appartient pas non plus, parc déployé à grand effort par les banques aurpsè des commerçants.

> Enfin, tout ça pour dire que ceux qui ne veulent pas l’utiliser n’y sont pas obligés,
> et que ceux qui veulent d’autres solutions peuvent aller voir ailleurs

Oh l'argument #pascontentcassezvous

> sans avoir forcément besoin de vouloir convaincre les autres!

Oh mais je ne cherche nullement à convaincre les fans d'Apple.
Je défends que, selon moi, Apple squatte illégalement la puce NFC des propriétaires d'iPhones, point barre. Que vous soyez d'accord, vous, ne change rien, le pb c'est la légalité, pas que des individus soit d'accord ou pas pour que leur vendeur de matos fasse quelque chose qu'il n'a pas le droit avec votre bien.

> C’est un peu comme en politique, on peut voter ce qu’on veut et
> on n’est pas obligé de se taper toutes les remarques de tonton facho
> qui essaye de nous convaincre de voter autre chose!

Si vous n'êtes pas content de mes commentaires, allez voir ailleurs. C'est simple !
Voyez, cela marche dans les 2 sens ce type d'argument.

Et se faire traiter de facho par quelqu'un qui défend l'idée que ce qui l'importe c'est de choisir son smartphone et que de ce choix initial tout dépendra, tout en acceptant comme normal que le vendeur exploite arbitrairement le smartphone comme bon lui semble, franchement, je prends vraiment ça comme un compliment.

Vraiment.

avatar misc | 

J’ai tenté de faire « français »; avec « Lyf » (arg): expérience utilisateur médiocre et impossible de savoir s’il y avais un quelconque respect des données. Tout ce qu’ils avaient comme argument c’était de virtualiser des cartes client, génial, l’inverse du respect des données.

Je veut bien soutenir local, mais si c’est pour faire l’aumône à des médiocres ou des escrocs..

avatar bibi81 | 

J’ai tenté de faire « français »; avec « Lyf » (arg): expérience utilisateur médiocre

Je l'utilise pour faire les courses et c'est bien plus efficace que n'importe quel autre système de paiement.

avatar newiphone76 | 

@bibi81

"Je l'utilise pour faire les courses et c'est bien plus efficace que n'importe quel autre système de paiement."

C’est une plaisanterie ? Apple Pay pour avoir utiliser les 2 est largement au-dessus.

avatar bibi81 | 

C’est une plaisanterie ?

Non

Apple Pay pour avoir utiliser les 2 est largement au-dessus.

Pas pour moi.

avatar Sindanárië | 

@bibi81

C’est lent Apple Pay.

Et puis c’est moche

C’est pour les puceaux sous perfusion financière

Voilà

🍿 😈

avatar Fredouille14 | 

Je suis favorable à une ouverture, libre à chacun de choisir, car c’est du paiement et le smartphone n’est qu’une modalité et je peux vouloir ne pas partager avec Apple mes achats

avatar Spinaker | 

Les banques ne servent à rien dans la facilitation du quotidien.
A part générer des frais magiques régulièrement, proposer des solutions foireuses, et conseiller vaguement les ménages, elles n’apportent pas grand chose.

avatar ohmydog | 

@Spinaker

Elles garantissent la sécurité de ton argent, te remboursent les opérations frauduleuses, te permettent d’avoir un compte accessoirement.

Il y a pas mal de mauvaise foi quand même dans ton propos.

avatar Spinaker | 

@ohmydog

Bien entendu.

avatar byte_order | 

@Spinaker
> Les banques ne servent à rien dans la facilitation du quotidien.

Je vous invite alors à gérer votre argent vous même, sous forme liquide, planqué chez vous.
Bon courage pour les achats sur Internet, cela va prendre nettement plus de temps.
Et bon courage en cas de vol, également.
Ah, et j'imagine que vous n'avez jamais eu besoin de crédit pour rien dans votre vie, aussi. Vous aviez déjà assez d'argent pour toujours acheter tout cash, même votre logement, votre voiture ?

avatar Sindanárië | 

@byte_order

De quoi tu te mêles ?
Encore à faire des histoires de bonne femme?

😬

avatar Spinaker | 

@byte_order

Laissez tomber, je suis rentier. Et mes comptes ne sont pas domiciliés en France.

avatar frankm | 

"un risque très important d’attrition du revenu [des banques traditionnelles], un risque de marginalisation dans la chaîne de valeur et de perte de la relation directe avec le client. La menace pour [les banques] serait d’être reléguées à un rôle d’exécutant"
Bah c'est bien exactement ça : mon conseiller à la Caisse d'Epargne se cache derrière un système de rendez-vous qui pointe à 1 ou 2 semaines plus tard. Ca a les contraintes de la banque en ligne (pas facile à contacter) et les contraintes de la banque en brique (latences). Résultat, je les ai relayé à de simple serviteurs de Crédit Immobilier, et la partie hyper ultra super dynamique de mon argent est chez Boursorama Banque (orgasmique).

avatar Thms | 

J’ai acheté une guitare et je n’arrive pas à jouer du saxophone avec, c’est une pratique anticoncurrentielle de la part du fabricant. Il faut donner le choix au consommateur !

avatar frankm | 

@Thms
Flute alors ! Il faut appeler l'Europe...

avatar byte_order | 

@Thms
> J’ai acheté une guitare et je n’arrive pas à jouer du saxophone avec,
> c’est une pratique anticoncurrentielle de la part du fabricant.
> Il faut donner le choix au consommateur !

N'importe quoi. Faites au moins l'effort de pousser l'analogie au bout.

J'ai acheté une guitare et le constructeur m'impose que quand j'utilise la corde du Mi dans un morceau de musique que je vends, c'est forcément un Mi au timbre spécial du constructeur et une commission lui soit versé par la SACEM à chaque fois que ce son apparait dans un morceau de musique vendue.
Et il n'est pas possible de changer cette corde Mi pour une autre au timbre différent.

> Il faut donner le choix au consommateur !

Ouais, hein, un véritable scandale ce concept d'un consommateur qui aurait le choix. Il faut vite l'empêcher, trop dangereux comme idée.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR