Apple TV+ est le service de streaming le plus respectueux de la vie privée

Mickaël Bazoge |

Apple TV+ n'a pas la richesse du catalogue de ses rivaux, mais le service de streaming d'Apple a d'autres atouts : c'est pas cher, la qualité technique est au top, et c'est la plateforme la plus respectueuse de la vie privée. Un rapport de l'organisation à but non lucratif Common Sense a évalué les politiques et les pratiques de confidentialité des principaux acteurs du streaming et Apple TV+ s'en sort avec les honneurs.

En fait, seul Apple TV+ reçoit un macaron bleu « pass » en raison de ses bonnes pratiques, bien que son score de 79% soit moins élevé que celui de YouTube TV qui écope pourtant d'un badge orange « warning ». Common Sense estime que le service de Google a la politique la plus complète en matière de confidentialité, même s'il exploite quelques unes des pratiques parmi les pires du secteur. Autrement dit : on sait parfaitement où on met les pieds, et pour ça YouTube TV gratte quelques points supplémentaires pour sa transparence.

De son côté, Apple TV+ est moins complet et moins transparent dans sa politique pour le public étudiant (un problème relativement simple à régler), mais le fait est que le service ne partage pas et n'exploite pas les données personnelles de ses abonnés pour de la publicité, du marketing ou du suivi.

Globalement, l'évaluation menée par les auteurs de l'étude montre qu'en dehors d'Apple TV+, toutes les applications de streaming vidéo ont des pratiques qui mettent en danger la vie privée des utilisateurs : vente de données, partage avec des tiers, affichage de pubs ciblées, traçage, création de profils par des courtiers de données. Un marigot pas joli-joli…

L'Apple TV (le boîtier) reçoit aussi un badge « pass » car c'est le seul appareil des cinq testés qui a été conçu avec le souci de la confidentialité. Le Chromecast avec Google TV a un meilleur score, mais avec un avertissement pour les mêmes raisons que YouTube TV : beaucoup de transparence, mais aussi beaucoup de mauvaises pratiques.


avatar Oracle | 

Étude intéressante, je dois dire que je ne m’étais jamais posé la question des pratiques douteuses permises par ce type de service.

avatar YetOneOtherGit | 

@Oracle

"posé la question des pratiques douteuses permises par ce type de service."

Les contenus consommés sont une remarquable source pour établir un profil d’une personne et les services de SVOD ne crache pas sur la source de revenus qu’apporte la valorisation de l’activité de leurs clients, d’autant plus que les équilibres économiques ne sont pas facile à trouver sur ce marché en phase de guerre entres les acteurs. 😎

avatar marenostrum | 

ça se comprend aussi. Apple a d'autres moyens de nous suivre. pas besoin de ce service. les autres non, sont des services à part.

avatar YetOneOtherGit | 

@marenostrum

"Apple a d'autres moyens de nous suivre."

Apple n’a quasiment pas d’offre commerciale à destination d’entreprises tierces basé sur la valorisation de la vie privée de ses utilisateurs à l’exception dels publicités fort mal ciblées dans l’appstore et dans quelques applications marginale.

Le meilleur moyen d’avoir confiance dans la politique d’Apple sur ces enjeux n’est pas de croire ou non leur promesses mais de regarder les offres commerciales de services qu’ils proposent à des tiers basés sur la valorisation de la vie des utilisateurs.

C’est l’énorme avantage de cette question : comme cela débouche sur des propositions de services facturés les offres ne peuvent qu’être public.

On sait donc ce qu’il en est : juste quelques vagues services qui sont des échecs commerciaux faute de s’appuyer sur des outils d’analyse réellement intrusif et efficace.

Rien de plus à ce jour. 😎

avatar marenostrum | 

la suivie est pas pour les vendre mais nous vendre des trucs. Google fait pareil et Facebook. ils vendent pas aux tiers des données (qui a plus d'argent qu'eux ?), mais ils proposent des services par rapport à leurs données (par rapport à nous quoi).

Apple me connait mieux que mon père. parce que il connait mon côté caché (ce que je montre à personne) aussi.

avatar Shaman | 

@marenostrum

Compliqué le clavier azerty ou est-ce l’orthographe qui est compliquée ?

avatar marenostrum | 

y a pas de qualité sans argent. on travaille gratuitement en faisant des commentaires pour ce site en fait. t'imagine on pourrait écrire des livres à la place. sauf qu'il faut plus d'efforts.

avatar Seize | 

@marenostrum

Mais des livres sur quoi ?

avatar Sindanárië | 

@Seize

Sa vie en hospitalisation psychiatrique

avatar Seize | 

@Sindanárië

Ça pourrait être intéressant.

avatar nespresso92 | 

@marenostrum

Absolument.

Google collecte et utilise les données personnelles des utilisateurs à des fins publicitaires ciblées, mais ne les vend pas à des annonceurs tiers. Cela signifie donc que les annonceurs peuvent payer Google ou Apple pour être vus sur iPhone ou sur un appareil Android. Cependant, les annonceurs ne peuvent pas savoir qui vous êtes et vous poursuivre eux-mêmes.

Prenons un exemple pour mieux comprendre la situation.
Supposons que McDonald's veuille diffuser les publicités d'un nouveau hamburger qu'il a lancé. Désormais, le meilleur public pour cette publicité est constitué des gastronomes qui consultent des recettes sur Google ou lisent des blogs culinaires sur Apple News.
Ainsi, McDonald's peut payer Apple et Google pour diffuser ses publicités auprès des « gourmands ». Ce que McDonald's ne peut pas savoir, c'est qui sont les gourmets.
Donc, en substance, Apple et Google ont les données pour nous identifier, mais ils ne les partagent tout simplement pas avec d'autres.

Installez un simple logiciel qui analyse les requêtes sortantes d’un iPhone et vous découvrirez qu’Apple sera toujours en tête de liste avec un nombre impressionnant de requêtes de type « statics, metrics, measurements… ». Et cela se chiffre en milliers.

avatar marenostrum | 

tout à fait. j'utilise Little Snitch. même au milieu de l'océan atlantique y a un serveur où mon ordinateur envoye régulièrement des données.

avatar IceWizard | 

@marenostrum

« même au milieu de l'océan atlantique y a un serveur où mon ordinateur envoye régulièrement des données. « 

Ah enfin une preuve objective de l’existence de l’Atlantide ! T’as noté les coordonnées précises ?

avatar CorbeilleNews | 

@nespresso92

Comme quoi comme logiciel ?

Merci

avatar Bounty23 | 

… et le moins complet avec un catalogue totalement vide

avatar marenostrum | 

combien d'heures par jour regardes tu la TV ? moi j'ai du mal à finir une série déjà. parce que parfois pendant une semaine j'ouvre pas ma TV, surtout quand y a pas de matchs intéressants de foot.
et puis même les meilleures séries se répètent en boucle (je suis en train de regarder Westworld en ce moment. le spectacle est là mais l'idée s'use vite). normalement leur histoire ne dure pas plus que 2 heures. ce qu'ils rajoutent n'est que pour l'argent, garder les abonnées le plus longtemps possible.

avatar IceWizard | 

@marenostrum

« moi j'ai du mal à finir une série déjà. parce que parfois pendant une semaine j'ouvre pas ma TV, surtout quand y a pas de matchs intéressants de foot. »

C’est assez logique de ne pas réussir à finir une série, si la tv ne te sert qu’à regarder du sport ! T’as déjà tenté une série sportive ? ⚽️⛹️

avatar marenostrum | 

je regarde du sport parce que c'est le spectacle le plus honnête. même si les plus forts gagnent toujours (comme au cinema), mais au moins ça se voit moins la triche.

avatar IceWizard | 

@marenostrum

La nature et le cycle de prédation c’est le comble de l’honnêteté. Tu devrais changer ta tv pour un aquarium, 10 poissons rouges carnivores et 32 kg de granulés ..

Chaque soir, jette une crevette dans l’eau et regarde le spectacle !

avatar Sindanárië | 

@marenostrum

"je regarde du sport parce que c'est le spectacle le plus honnête."

😂😂😅🤣

avatar David Finder | 

@Sindanárië

Surtout le foot 🤣

avatar fte | 

@IceWizard

“T’as déjà tenté une série sportive ? ⚽️⛹️"

Olive et Tom !

avatar Dazoudaz | 

@Bounty23

On ne doit pas avoir le même catalogue…
Mais c’est sûr que ce n’est pas Netflix et ses 98% de contenus inutile.

avatar fte | 

@Dazoudaz

“contenus inutile”

Définis contenus utiles.

avatar Spinaker | 

@Bounty23

Totalement n’est pas exactement ce que l’on a. Ou alors cela s’affiche mal chez toi.

avatar Boboss29 | 

Du même avis, j'ai l'année dernière pu avoir accès à OCS, TV+, Netflix, Prime, et Disney+

tv+ est le service sur lequel j'ai passé le moins de temps. Curieusement c'est Disney+ qui m'a le plus retenu, les séries Starwars et Marvel, ainsi que de "vieilles" séries sur Stars (comme LOST ou X-Files). En second, Netflix, avec des séries exclusives également (Better Caul Saul par exemple) et quelques films et l'énorme contenu Enfant (de même que Disney), puis Prime, pour les mêmes raisons que Netflix, quelques séries (Them par exemple) et des "vieux films". OCS je n'y suis que peu allé (bien qu'ils proposent de bonnes séries également (GOT entre autre) ainsi que le contenu HBO, mais TV+, j'ai regardé les reportages, intéressant certes, j'ai essayé le clone de GOT (See), j'ai trouvé ça assez moyen, puis j'ai regardé For All Mankind, sympa et intéressant, mais c'est à peu prés tout, aucun catalogue... Pour mes enfants, aucun contenu intéressant (Snoopy t'as vite fait le tour) et ce que j'ai trouvé ultra frustrant, c'est ce gros catalogue Itunes, ultra charnu, bien rempli, où tout est payant. Tu regardes une série avec un acteur, plus bas on te conseille de regarder, du contenu payant... Je ne dis pas qu'il ne faut pas payer les films proposés (ce sont des trucs récents car de la VOD payante), mais ça loupe la cible. En effet, le public veut quand il s'inscrit à Netflix ou Disney, avoir accès à un catalogue illimité. Pas juste quelques trucs accessibles noyés parmi un énorme catalogue. C'est ça que je reproche à TV+ . Du coup je ne reprendrais pas un abonnement cet année. Il y a pourtant Foundation qui me tente, mais pourquoi prendre un abonnement annuel pour une seule série, ou pour une catalogue dont le contenu se compte sur les doigts des mains et d'un pied ? Quand sur Netflix ou Prime, tu peux chercher et trouver parfois des trucs sympas, certains vont dire de la daube à 95%, ça reste subjectif et du divertissement. Eux tiennent la promesse, tv+, non.

avatar macosZ | 

Pas besoin de fliquer les utilisateurs quand t’en as pas 🤣

avatar pagaupa | 

@macosZ

« Pas besoin de fliquer les utilisateurs quand t’en as pas »
Tu parles des clients de streaming Apple? 😂

avatar nespresso92 | 

Apple vend-il mes données ? 
Ni Apple ni Google ne vendent directement les données des utilisateurs, mais ils vendent des chiffres.
Plus d'un milliard d'utilisateurs iOS, plus de 2 milliards d'appareils utilisant les services de Google sont utilisés par les deux sociétés pour inviter les annonceurs à toucher davantage de personnes.
Donc, ils ne vendent pas nos données, mais ils vendent le fait que l’on soit l'un de leurs utilisateurs, ce qui fait de nous un autre acheteur potentiel pour les produits / services d'un annonceur.

Pour ceux que cela intéresse, un tableau récapitulatif des données récoltés par les deux sociétés. Vous serez surpris.
https://www.swisstransfer.com/d/1f4644eb-8ff4-4d42-a6eb-56d3e347506d

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

“Donc, ils ne vendent pas nos données, mais ils vendent le fait que l’on soit l'un de leurs utilisateurs”

Un peu plus complexe que cela, une analogie avec la théorie des trois secteurs fonctionne assez bien:

- Primaire : l’extraction et la collecte de la matière première que sont les donnée sur l’activité des utilisateurs. Cette matières premières est achetée en offrant gracieusement l’accès à des services de grande qualité dont l’usage permettra d’extraire les données.
- Secondaire : La transformation et la valorisation de cette matière première qui n’est surtout pas vendue a l’état brut, mais structurée, analysée, valorisée …
- Tertiaire : La vente de prestations de services à forte valeur ajoutée à des tiers à partir de la valorisation des données

C’est un modèle absolument génial et révolutionnaire qui est la base du succès de Google dont la plus grande part des profits repose sur la vente de ses services basé sur la valorisation des données acquises grâce à l’accès gracieux d’une masse conséquente d’utilisateurs à des services gratuits

Apple est très très peu présent sur ces modèles économiques modernes, avec seulement une offre anecdotique de publicité mal ciblée.

avatar nespresso92 | 

@YetOneOtherGit

Votre extrait académique ne valorise en rien votre défense d'Apple.

Comme toute autre grande entreprise technologique, Apple collecte des données à partir de ses appareils et services. Données qui sont décrites dans la politique de confidentialité de l'entreprise.

Si vous allez sur le site internet d'Apple et lisez sa politique de confidentialité, vous trouverez le type de données collectées et traitées. Cependant, contrairement à l'utilisation d'identifiants personnels par Facebook ou Google, Apple joue sur sa grande moralité bien hypocrite. Ce n'est pas parce qu'Apple collecte moins de données, mais parce qu'elle choisit de les utiliser différemment.

Par exemple, lorsque nous analysons les données collectées, nous pouvons voir qu'Apple et Google collectent des données similaires.
De plus, les politiques de confidentialité sont suffisamment transparentes pour que nous puissions voir comment elles sont utilisées.
Alors que Google utilise les données personnelles pour montrer directement des publicités personnalisées, Apple le fait d'une manière légèrement meilleure. Comment? Apple ne montre pas d'annonces ciblées, mais place ses utilisateurs dans des segments (5000) qui affichent des types d'annonces particulières.

Prenons donc un exemple pour illustrer comment Apple utilise nos données.
Supposons que vous utilisiez l'application Apple News pour lire des histoires de mode, Apple vous place dans un segment des personnes qui s'intéressent à la mode. Ainsi, vous verrez plus d'annonces liées à la mode dans l'application. Ce faisant, Apple vous montre des publicités pertinentes, mais elles ne vous ciblent pas directement, intelligent n'est-ce pas ?

Donc, oui, Apple collecte nos données personnelles et les utilise pour nous proposer des publicités personnalisées, ne soyez pas naïf.

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"ne valorise en rien votre défense d'Apple. "

Ce n’est en rien l’objectif 🙄

Avant tout il d-s’agissait de clarifier ta vision assez approximative des mécanismes en jeu dans ce remarquable modèle économique.

La part sur Apple et juste un rappel de la nette différence entre une entreprise ayant une part infinitésimale de ses offres issue de ce modèle et des entreprises vivant quasiment exclusivement de cela.

Pour faire plus simple, si demain toute activité d’analyse de l’activité des utilisateurs, dans le but de vendre des services à des tiers, est formellement interdite Google meurt et Apple voit son CA régresser de façon absolument anecdotique.

avatar nespresso92 | 

@YetOneOtherGit

"Avant tout il d-s’agissait de clarifier ta vision assez approximative des mécanismes en jeu dans ce remarquable modèle économique."

Vision approximative ? Mais pour qui vous prenez vous ? Arrêtez donc de blatérer des pseudo cours académiques et évitez le tutoiement, signe déguisé de supériorité. Auriez-vous donc ce complexe de supériorité à la mode ?

"La part sur Apple et juste un rappel de la nette différence entre une entreprise ayant une part infinitésimale de ses offres issue de ce modèle et des entreprises vivant quasiment exclusivement de cela."

Il semble que vous ne connaissez très peu les activités de Google et que vous restreignez l'entreprise à un média broker.

Google a étendu depuis longtemps son cœur de métier dans de nouveaux segments commerciaux : IA (DeepMind), recherche sur la longévité humaine (Calico) ou infrastructures urbaines pour n'en citer que quelques-uns.

"Pour faire plus simple, si demain toute activité d’analyse de l’activité des utilisateurs, dans le but de vendre des services à des tiers, est formellement interdite Google meurt et Apple voit son CA régresser de façon absolument anecdotique."

En complément de vous complaire dans une autorité professorale, vous affichez à présent des dispositions de médium ? Analysez plutôt les données financières en lieu et place de votre boule de cristal.

Sachez que la marge opérationnelle d'Apple, même si elle est excellente, n'est que de 25% au regard des 31.29% de Google.

Le cours de l'action Apple a grimpé de 140% alors que celle de Google n'a pris que 65%, ce qui signifie que l'action Apple est plus de 2 fois supérieur à celle de Google et cela malgré que les revenus d'Alphabet aient augmenté de 80%, contre une croissance d'environ 20% pour Apple...

De plus, le multiple P/E d'Apple est passé de 13x à 23x, tandis que celui de Google s'est contracté de 28x à 26x, et cela malgré le fait que les marges bénéficiaires nettes d'Apple sont à peu près les mêmes de celles de Google soit environ 21%.

Cela fait-il sens ? Et bien non. Google surpassera Apple, sinon à court terme, du moins à moyen et long terme.

Pour ma part je m'arrête là car ces échanges sont totalement stériles et n'aboutissent à rien.

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Vision approximative ? Mais pour qui vous prenez vous ? "

Tu prends la mouche pour pas grand chose, la vision tel que présentée me semblait porter à confusion. Désolé de la maladresse ce n’est pas ta vision qui est forcément approximative mais ton propos qui était ambigu et que j’ai voulu clarifier rien se plus 😉😎

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"

C’est quasiment une norme en ligne strictement rien à voir avec une prétendue volonté de rapport hiérarchique 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Il semble que vous ne connaissez très peu les activités de Google et que vous restreignez l'entreprise à un média broker.

Google a étendu depuis longtemps son cœur de métier dans de nouveaux segments commerciaux : IA (DeepMind), recherche sur la longévité humaine (Calico) ou infrastructures urbaines pour n'en citer que quelques-uns.
"

C’est la un peu présomptueux de ta part de croire que je ne le connais pas les activité d’Alphabet, tu as une vague idée de la part des activités basées sur la valorisation de l’activité des utilisateurs dans le CA et les profits ?

Un peu de sérieux toutes les diversification et particulièrement celles que tu mets mets en avant sont au mieux des relais de croissance pour le futur mais pèsent actuellement fort peu dans l’activité de Google 🤑

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Analysez plutôt les données financières en lieu et place de votre boule de cristal.
"

La c’est une attaque gratuite : je sais fort bien lire les rapports d’activité et c’est une sources d’informations à laquelle je me réfère très régulièrement.

Il y a de bonnes chances d’ailleurs que je sois peut-être meilleur que toi sur cette question au vue de certains de tes propos 😜

D’ailleurs tu devrais t’y plonger pour ton semblant d’argument précédent sur la diversification des revenus de Google qui est plus que douteux au regard de la réalité des chiffres et de l’immense dépendance d’Alphabet à ces business basées sur la valorisation de l’activité des utilisateurs.

Ce que j’avance est en général étayé par des éléments objectifs ce qui n’est visiblement pas le cas pour tout le monde 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Sachez que la marge opérationnelle d'Apple, même si elle est excellente, n'est que de 25% au regard des 31.29% de Google. "

Yep et quel rapport avec le fait que l’entreprise dépendent très fortement de son activité de valorisation de l’activité de ses utilisateurs ?

Au passage c’est un peu plus normal d’avoir une différence de ce type entre une entreprise ayant la plus grande part de son CA venant de la vente de bien physique et une entreprise ayant la plus grande part ce son activité provenant de la vente de services.

C’est en fait le ratio d’Apple qui est impressionnant et très atypique pour son type d’activité là où celui de Google est somme toute dans la norme.

Ton semblant d’argument n’a à la fois aucun impact au regard du propos mais est de plus assez idiot quant à la compréhension de ce qu’il recouvre et de la façon dont doivent être analyser de tels chiffres en fonction de l’activité principale des entreprises 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Le cours de l'action Apple a grimpé de 140% alors que celle de Google n'a pris que 65%, ce qui signifie que l'action Apple est plus de 2 fois supérieur à celle de Google et cela malgré que les revenus d'Alphabet aient augmenté de 80%, contre une croissance d'environ 20% pour Apple..."

Alors là je ne vois même pas ce que cela vient faire dans les enjeux qui nous concerne.

Je n’ai absolument jamais avancé que Google était une entreprise mal gérée ou manquant de vision.

Bien au contraire je suis absolument admiratif de l’intelligence avec laquelle ils ont tiré bénéfice du modèle disruptif et absolument génial que j’essayais de faire comprendre de la façon la plus didactique possible dans la contribution qui t’a fait prendre la mouche alors même que mon objectif était d’éviter le classique raccourci du « Google vend des données » qui est largement partagé et totalement faux.

À lire tes propos j’ai le sentiment que tu imagines que j’attaque Google et que tu dois le défendre.

Je n’attaque pas Google je rappelle la dépense forte au modèle économique de la vente de services basés sur la valorisation de l’activité des utilisateurs, ce qui n’est pas le cas d’Apple.

Rien de plus 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Cela fait-il sens ? Et bien non. Google surpassera Apple, sinon à court terme, du moins à moyen et long terme. "

Ce n’était nullement l’enjeu que ce ridicule est infantile paradigme de défense de deux camps avec passion.

Je ne suis ni un thuriféraire d’Apple, ni de Google.

Et j’ai souvent mis en avant que la grande dépendance d’Apple a des modèles économiques classique était peut-être sa plus grande faiblesse.

Quand à ta prévision qui sent quand même le biais partisan assez ridicule, je ne me risquerais nullement à ce type de pronostique, ni dans un sens, ni dans l’autre.

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Pour ma part je m'arrête là car ces échanges sont totalement stériles et n'aboutissent à rien."

Le plus drôle c’est que ta montée dans les tours très soupe au lait est visiblement basée sur une volonté de défendre un Google que je n’attaquait nullement et de montrer la « supériorité » de Goggle face à Apple ce qui n’est nullement pour moi le débat (D’ailleurs je serai bien incapable d’établir une hiérarchie globale entre les deux géants qui ne me semble pas inepte) 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Comme toute autre grande entreprise technologique, Apple collecte des données à partir de ses appareils et services. Données qui sont décrites dans la politique de confidentialité de l'entreprise. "

Je parle de la vente à des tiers de services basé sur la valorisation de l’activité de ses utilisateurs, nullement de la très classique démarche marketing d’analyse de l’activité de ses clients pour la démarche commerciale propre de l’entreprise.

Si tu ne perçois pas ce qu’il y a de différent entre une analyse à usage interne pour optimiser son action commerciale et la vente de services à des sociétés tierce basées sur la valorisation de l’activité de ses utilisateurs afin de réaliser son CA, je ne peux rien pour toi 😉

avatar nespresso92 | 

@YetOneOtherGit

Vous tellement suffisant cela en devient pathétique.
Google ne vend aucune donnée de ses utilisateurs. Est-ce si difficile à comprendre ? Êtes vous à ce point en manque de neurone ?

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Google ne vend aucune donnée de ses utilisateurs. Est-ce si difficile à comprendre ? Êtes vous à ce point en manque de neurone ?"

Là visiblement c’est ton fanatisme à défendre Google qui t’aveugle et crame tes neurones.

Il n’y absolument rien dans mes propos prétendant que Google vend des données brutes 🙄🙄

C’est au contraire le mythe réducteur que je démonte ici mais aussi dans le propos initial qui t’a fait réagir violemment pour une explication didactique de grande qualité démontant ce que tu me reproches bêtement à l’instant.

Comme je suis gentil je te redonne cette très claire vulgarisation :

Un peu plus complexe que cela, une analogie avec la théorie des trois secteurs fonctionne assez bien:
- Primaire : l’extraction et la collecte de la matière première que sont les donnée sur l’activité des utilisateurs. Cette matières premières est achetée en offrant gracieusement l’accès à des services de grande qualité dont l’usage permettra d’extraire les données.
- Secondaire : La transformation et la valorisation de cette matière première qui n’est surtout pas vendue a l’état brut, mais structurée, analysée, valorisée …
- Tertiaire : La vente de prestations de services à forte valeur ajoutée à des tiers à partir de la valorisation des données
C’est un modèle absolument génial et révolutionnaire qui est la base du succès de Google dont la plus grande part des profits repose sur la vente de ses services basé sur la valorisation des données acquises grâce à l’accès gracieux d’une masse conséquente d’utilisateurs à des services gratuits

Si tu es mal comprenant je n’y peut rien.

Mes propos montrent et expliquent clairement que Google ne vend évidemment pas des données contrairement à ce qu’imaginent trivialement certains et salut en plus le remarquable travail de Google en terme de développement de son business.

Bref ton agressivité est aveugle et totalement à côté de la plaque 🤯🤯🤯

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Vous tellement suffisant cela en devient pathétique. "

Je suis effectivement plutôt assez satisfait de la qualité didactique de mon explication 🤓🤩🥸

Qui est brillante soyons honnête 🧐🤗

Après je suis un peu dessus qu’elle te soit visiblement passé au dessus de la tête, mais je mets ça sur le compte d’une réaction épidermique face à ce que tu as bêtement pris pour une attaque contre Google ce qui n’est absolument pas le cas comme tu le découvrirait en retrouvant tes neurones obèrés par ton fond soupe au lait 🖖😉

Peut-être un conseil : n’abuse pas du café nespresso 👍

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Donc, oui, Apple collecte nos données personnelles et les utilise pour nous proposer des publicités personnalisées, ne soyez pas naïf."

Rien à voir avec mon propos qui ne nie nullement cela 🙄🙄🙄

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Alors que Google utilise les données personnelles pour montrer directement des publicités personnalisées, Apple le fait d'une manière légèrement meilleure. Comment? Apple ne montre pas d'annonces ciblées, mais place ses utilisateurs dans des segments (5000) qui affichent des types d'annonces particulières. "

Tu oublies de préciser que cette minuscule activité de vente de service basé sur une valorisation peu intrusive et peu efficace de l’activité des utilisateurs représente une offre absolument anecdotique et marginale dans l’activité d’Apple qui de plus ne se déploie que sur l’AppStore et une poignée d’application fort marginale.

Il y a une énorme différence entre des entreprises dont la plus grande part de l’économie repose sur cette exploitation des utilisateurs pour vendre des services à des tiers et une entreprise dont une part infinitésimale de l’activité repose sur ce type de vente de services.

Pour le reste mon propos de base n’était nullement de mettre en avant cette différence indubitable, mais simplement de clarifier un modèle économique que tu avais étrangement expliqué avec ton :

“Plus d'un milliard d'utilisateurs iOS, plus de 2 milliards d'appareils utilisant les services de Google sont utilisés par les deux sociétés pour inviter les annonceurs à toucher davantage de personnes.
Donc, ils ne vendent pas nos données, mais ils vendent le fait que l’on soit l'un de leurs utilisateurs, ce qui fait de nous un autre acheteur potentiel pour les produits / services d'un annonceur.e”

Qui est pour le moins approximatif 😎

avatar nespresso92 | 

@YetOneOtherGit

Approximatif ? Retournez sur les bancs d'école et révoyer vos cours de finance afin de comprendre de façon plus exhaustive la données financières.

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Approximatif ? Retournez sur les bancs d'école et révoyer vos cours de finance afin de comprendre de façon plus exhaustive la données financières."

😂😂😂😂

Ce qui est approximatif dans tes propos n’a strictement rien à voir avec la finance mais à tout à voir avec une certaine idée de la rigueur intellectuelle 😎

Nous disons quasiment la même chose mais le diable se cache parfois dans les détails sémantiques.

Et sur les enjeux d’analyse financière et économique je t’attends sans grande inquiétude 🤑

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Prenons donc un exemple pour illustrer comment Apple utilise nos données.
Supposons que vous utilisiez l'application Apple News pour lire des histoires de mode, Apple vous place dans un segment des personnes qui s'intéressent à la mode. Ainsi, vous verrez plus d'annonces liées à la mode dans l'application. Ce faisant, Apple vous montre des publicités pertinentes, mais elles ne vous ciblent pas directement, intelligent n'est-ce pas ?"

Pas besoin de cet exemple qui est pleinement inclus dans mon propos initial et qui ne le contredit nullement.

On sait parfaitement ce qu’il en est des offres de services d’Apple à des tiers basé sur l’exploitation des usages de ses clients, puisque des offres de ce type sont forcément publiques.

Apple à une offre absolument marginale dans son activité qui de plus ne rencontre pas de succès là où bien des entreprises dépendent absolument de ce type d’offre commerciale.

Ce n’est en rien un détail et ce n’est en rien une hypothèse.

Sans cela Apple se porte aussi bien alors que Google meurt.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR